AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782882583772
181 pages
Éditeur : La Joie de Lire (11/10/2007)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Entre dernière et première fois... L'été dont chacun se souvient quand on n'est plus un enfant.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cats26
  15 juin 2018
Récit à la première personne d'une adolescente qui s'occupe d'une bande d'enfants désoeuvrés, sur la plage, l'été, toujours les mêmes qu'elle retrouve aux vacances.
C'est le récit tranquille d'une fin d'enfance, avec ses petites aventures, ses drames. La narratrice découvre la littérature et est fascinée par le maître-nageur, entité toute-puissante de la plage.
On suit les rituels du groupe, comme la promenade jusqu'à la jetée, leurs défis plus ou moins dangereux, leurs joies et leurs peines.
Chaque membre du groupe a son caractère; les grands qui prennent de l'autonomie, les petits qui suivent de près, Robert qui est différent. Grand par la taille, il s'exprime par des cris mais nage merveilleusement bien.
La narratrice quant à elle est à un âge charnière. Elle ne se sent pas proche des "grands" qui flirtent et traînent entre eux mais elle se lasse des jeux du groupe qu'elle domine.
L'auteure décrit bien le monde de sensations et d'illusions de l'enfance ainsi que l'intrusion de la réalité des adultes (liaisons adultères, parents absents, chagrins d'amour, racisme, deuil.)
Un beau récit sur le début de l'adolescence.
A partir de 13 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lilimarylene
  30 décembre 2010
Voilà un roman difficile à décrire. Il n'y a pas vraiment d'histoire - juste un tout petit peu, juste assez pour tenir le tout par un fin ruban tout fragile - et il s'agit surtout d'impressions, d'émotions, de nostalgie et de souffrance aussi. L'auteur revient souvent sur le thème de la mémoire, des souvenirs, de ce qu'on retient, de ce qu'on oublie, et de ce qui reste quand on est devenu grand. Ce qui reste de cet été en particulier, c'est ce roman. Un mélange de glaces, de livres, de dangers, de robe verte et d'affection pour le petit Roberto. Un truc indescriptible, en fait. Mais un truc qui fait qu'on sait qu'on était vivant.
Au début, j'ai eu peur de ne pas aimer - car c'est un peu lent, un peu douloureux, un peu amer - puis je me suis laissée emporter dans ces remous pas toujours très gais, avec ce goût un peu triste que laissent parfois les souvenirs d'enfance.
Lien : http://surlestracesduchat.bl..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   30 décembre 2010
La mer fait un travail précis, avec les cailloux. Elle enlève les aspérités, elle polit et travaille, prenant tout le temps qu'il faut. Les cailloux de mer sont parfaits. Et si les souvenirs eux aussi devenaient comme ça à la fin, rabotés, modelés, émoussés ? Réduits à leur essence, à leur rondeur. Corrigés par le temps. Toutes aspérités oubliées. S'il y avait des vérités qui piquaient, moi maintenant, je ne le sais plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lilimarylenelilimarylene   30 décembre 2010
C'est comme ça que j'ai décidé que cet été-là, parmi tous les étés, devait être inoubliable. Le trophée de la mémoire. Le coquillage dans le tiroir, prêt à se brancher avec le passé dans un clapotis téléphonique.
Commenter  J’apprécie          10
cats26cats26   15 juin 2018
Mais si la mémoire choisit, qu'a-t-elle laissé de côté? Pourquoi ces moments-là en particulier, et pas d'autres?
Commenter  J’apprécie          20
lilimarylenelilimarylene   30 décembre 2010
"D'après toi, la mer, ça sert à quoi ?"
"Je ne sais pas, elle est là, et ça suffit."
"Tu as vu qu'elle respire ?"
"Ecoute"
"Quoi ?"
"J'y ai réfléchi."
"A quoi ?"
"A la mer."
"Et alors ?"
"D'après moi, pour qu'on la regarde, c'est à ça qu'elle sert."
Commenter  J’apprécie          00
lilimarylenelilimarylene   30 décembre 2010
Je m'imaginais citoyenne de la mer de plein droit, par le seul fait que j'en prenais possession pendant quelques semaines en même temps que des milliers d'autres personnes.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Beatrice Masini (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Beatrice Masini
Beatrice Masini à "Littératures Européennes"
autres livres classés : vacances d'étéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1144 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre