AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Joëlle Marelli (Traducteur)
ISBN : 2913372988
Éditeur : La Fabrique éditions (15/09/2009)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :

Dans ce livre, on verra comment, pour résoudre la question juive, le sionisme a fait émerger la question palestinienne qui n'en finit pas de se poser depuis soixante ans. On comprendra que le Palestinien d'aujourd'hui est l'homologue, au déplacement géographique près, du Juif d'Europe d'autrefois -qualifié des mêmes épithètes, considéré avec le même mépris. On apprendra que le "sémitism... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
de
  02 janvier 2012
Je ne partage ni tous les points de vue de l'auteur ni ne souscrits à son utilisation peu critique des noms (juifs, hébreux, palestinien, etc). Cependant je trouve très intéressante, les manières d'analyser certains phénomènes.
Dans une première partie « La persistance de la question palestinienne », outre des rappels forts pertinents sur le sionisme d'hier et d'aujourd'hui (colonialisme de peuplement, mépris longtemps affiché pour la diaspora et la destruction des juifs d'Europe, destructions des villages palestiniens, etc), l'auteur analyse l'« organisation de fouilles archéologiques destinées à étayer l'avenir des Juifs par le passé des Hébreux », les « quête contemporaine de ”marqueurs génétiques” juifs »
Sur la volonté des israéliens de s'approprier l'histoire des populations comme histoire d'ancêtres hébreux des juifs d'Europe, je renvoie aussi au très beau livre de Schlomo Sand : La création du peuple juif (Réédition chez Champs Flammarion. Cette réécriture historique comme l'éradication des noms palestiniens du territoire sont décrits comme une véritable « opération palimpsestique » planifiée dès le début de la colonisation. (Sur ce sujet : Ilan Pappe : le nettoyage ethnique de la Palestine, Fayard, Paris 2008 ) ;
Joseph A. Massad s'attache à comprendre la place de l'« opposition binaire entre soi et l'autre » et conclut sur l'antisémitisme « La persistance de l'antisémitisme comme épistémologie directrice du sionisme rend donc compte, pour une grande part, de la persistance de la question palestinienne ».
A la suite d'E. Said, il critique l'orientalisme des visions européennes et souligne les nécessaires luttes contre l'antisémitisme « qui afflige une grande partie de l'Europe et de l'Amérique et mobilise la propre haine du sionisme, à la fois à l'égard des Juifs juifs et des Palestiniens ». Il insiste à juste titre, me semble-t-il, sur « Ce que les Palestiniens appellent de leurs voeux, c'est l'asiatisation des juifs européens d'Israël, avec le résultat qu'ils en viennent à se considérer non seulement comme étant au Moyen-Orient, mais comme étant du Moyen-Orient »
La seconde partie du livre « Oublier le sémitisme » est une brillante analyse des dessous de l'antisémitisme « Si la désignation ”Sémite” a été précisément une ruse pour désigner l'autre du Sémite, son supérieur aryen, il devient alors, semble-t-il, impossible de distinguer le sémitisme de l'antisémite »
L'auteur discute aussi des réécritures modernes autour des peuples du livre, la création d'une notion d'histoire « abrahamique » qu'il associe à une véritable oeuvre de dépolitisation des réalités.
Joseph A. Massad réfléchit aussi sur les notions d'identité, sur le souvenir et l'oubli « la formation identitaire requiert des porteurs d'identité qu'ils se rappellent ou oublient non seulement certains souvenirs relatifs à soi, mais aussi des souvenirs relatifs à l'autre, dont l'histoire et le présent doivent subir une série d'opération déterminant ce dont il faut se souvenir et ce qu'il convient d'oublier ».
Reste à confronter ce travail à ceux d'autres auteur-e-s, à reprendre les disputes, pour lutter ensemble contre les spectaculaires édifices idéologiques d'altérisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
dede   15 octobre 2011
Si la désignation "Sémite" a été précisément une ruse pour désigner l’autre du Sémite, son supérieur aryen, il devient alors, semble-t-il, impossible de distinguer le sémitisme de l’antisémite
Commenter  J’apprécie          10
dede   15 octobre 2011
la formation identitaire requiert des porteurs d’identité qu’ils se rappellent ou oublient non seulement certains souvenirs relatifs à soi, mais aussi des souvenirs relatifs à l’autre, dont l’histoire et le présent doivent subir une série d’opération déterminant ce dont il faut se souvenir et ce qu’il convient d’oublier
Commenter  J’apprécie          00
dede   15 octobre 2011
e que les Palestiniens appellent de leurs vœux, c’est l’asiatisation des juifs européens d’Israël, avec le résultat qu’ils en viennent à se considérer non seulement comme étant au Moyen-Orient, mais comme étant du Moyen-Orient
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : palestineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1471 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre