AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782213003481
845 pages
Éditeur : Fayard (30/11/-1)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Ecrit par deux des plus grands spécialistes français de Beethoven, Brigitte et Jean Massin, historiens, producteurs entre autres d'une série de cinquante émissions radiophoniques, cet ouvrage est une référence sûre. Partant de la question "Y-a-t-il un rapport entre la vie d'un artiste et l'oeuvre qu'il crée ?", ce livre précise les termes de ces interactions entre vie et oeuvre, tout en refusant les solutions légères et dogmatiques. Didactique, rigoureux et extrêmem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
GODON
  11 mai 2015
Un livre qui a eu beaucoup d'importance pour moi. Je l'ai lu et relu, je m'étais fixé de tout connaitre de l'oeuvre de Beethoven. Rapidement je suis devenu plus ambitieux, je voulais tout comprendre! C'est un chemin sans fin qui tient toujours ses promesses. Les difficultés aboutissent toujours vers d'incroyables révélations. Des joies inoubliables, des triomphes, en comprenant la Cinquième, la Hammerklavier, la 30ème sonate, le Trio des Esprits, les Quatuors, les Variations Diabelli…
Jean et Brigitte Massin avaient fait ce parcours et ont produit ce livre pour nous guider et nous éclairer, une somme, un monument. Des passionnés comme cela on en redemande!
Le livre est divisé en trois parties :
- Une biographie vivante basée sur les documents existants où ils font revivre un Beethoven attachant qui devient votre ami.
- Un catalogue des oeuvres sérieux et commenté.
- Un essai de Jean Massin.
Beethoven , c'est l'homme moderne, nous, opposé mais aussi en continuité avec l'homme du temps de Bach.
Ce qu'il vous promet : vous serez libre des misères où se trouvent les autres hommes! Une musique infiniment humaine tantôt d'une mélancolie inégalée, tantôt d'une force démiurgique, atteignant parfois une sublime sérénité. Vous entendrez vos sensations, vos sentiments, votre inexprimable, vous les reconnaitrez et - c'est une immense consolation.
Un petit supplément (sans ordre) :
Quand on est fort : 1er mouvement de la sonate 23 pour piano (« appassionata»).
Pour pleurer : 2éme mouvement de la sonate 29 pour piano («Hammerklavier»).
Pour entendre les autres mondes : 2éme mouvement du quatuor 9.
Tout sur l'Amour : 3éme mouvement sonate 30 pour piano.
Pour être triste : 2ème mouvement sonate 7 pour piano.
Pour se détacher du monde : 2ème mouvement sonate 32 pour piano.
Sur l'ile mystérieuse de Prospero : 1er mouvement de la sonate 17 pour piano («La Tempête»).
Au paradis : 1er mouvement concerto violon.
L'Énergie du monde : La grande Fugue.
La mélancolie du Monde : 2ème mouvement symphonie 7.
L'Absolu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JCLDLGR
  06 décembre 2018
Le livre de référence, offert par mon grand père il y a très longtemps (il est toujours en bonne place dans ma bibliothèque) ; Ce fut une révélation sur le compositeur, à écouter et à jouer. Dense, fouillé, détaillé, le livre est difficile à lire, mais il aborde un homme complexe, malheureux en amour, solitaire voire enfermé et on comprend mieux les oeuvres telles que Fidelio, les lieder tels que "An die ferne geliebte", et la violente expressivité de ses oeuvres.
On dit que les Massin on révolutionné l'approche biographique, mais c'est surtout leur culture musicale qui fait la force de ce livre, pour le parallèle entre la vie de Beethoven et son oeuvre.
Commenter  J’apprécie          120
IrishStew
  28 août 2014
Tout beethovénien amateur que je suis, je me devais de lire cet ouvrage des Massin. C'est un pavé extrêmement complexe et dense, découpé en trois parties: une biographie illustrée de la correspondance de Beethoven ainsi que des témoignages de ses contemporains; une seconde partie qui s'occupe de remettre les oeuvres dans un contexte historique, biographique, social et culturel, ce afin de comprendre au mieux les conditions dans lesquelles les oeuvres ont été écrites. Enfin une troisième partie, sobrement intitulée "Essai" s'intéresse à la part d'homme chez Beethoven, le Héros face au Destin.
C'est une lecture intéressante pour les mélomanes et les musiciens, faisant encore figure de référence dans toute la bibliographie consacrée à Beethoven. le travail des Massin est prodigieux, abouti, il ne tombe jamais dans le pédantisme. C'est fabuleux, et je pense que Beethoven lui-même aurait apprécié de lire un tel ouvrage... Il n'y a pas de parti pris, si ce n'est dans l'essai: les biographes dévoilent le musicien et l'homme tel qu'il était sans apporter de jugement; c'est en ça que réside la réussite de cette biographie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gavarneur
  06 mai 2015
A la critique de Irish Stew, j'ajoute que la qualité de la documentation et de l'analyse donnent une grande vraisemblance aux hypothèses sur la vie sentimentale de ce grand génie. En particulier, qui est la "ferne Geliebte"? Ces pages donnent de la chaleur au sujet, qu'on aurait aimé aimable, mais dont peut-être la solitude terrible a augmenté le génie.
Le chapitre sur la destructions des cahiers de conversation par son ami fait frémir : que de révélations nous avons perdues par la vanité d'un homme.
Commenter  J’apprécie          60
sMalandrin
  01 mai 2019
L'indispensable pour qui veut tout savoir de Beethoven. Où était-il tel jour ? que faisait-il ? avec qui ? quand a-t-il écrit telle ou telle sonate ? qui était l'immortelle bien-aimée ? qui n'était-elle pas? où vivait-il ? combien gagnait-il ? quand a-t-il commencé à écrire telle pièce? La somme des époux Massin répondra à toutes vos questions et devrait se trouver dans la bibliothèque de tous les mélomanes.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
julieannazjulieannaz   19 février 2021
Sur chacun de ces duels, nous avons une moisson d'anecdotes, mais elles se ramènent toutes au même schéma : a) "l'autre" (dont seul le nom varie) joue avec une perfection, une pureté, une délicatesse invariablement dignes de Mozart ; b) Beethoven est de mauvaise humeur ; il se met au piano, tape sur des touches comme une brute, se met à improviser, fait pleurer tout le monde et met son rival en capilotade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
julieannazjulieannaz   18 février 2021
Beethoven ayant montré ses premiers ouvrages à Haydn, celui-ci lui dit : "Vous avez beaucoup de talent et vous en acquerrez plus encore, énormément plus. Vous avez une abondance inépuisable d'inspiration, mais... voulez-vous que je vous le dise franchement ?
- Certes, car je suis venu pour avoir votre opinion.
- Eh bien, vous ferez plus que ce que vous avez jamais fait jusqu'à présent, vous aurez des pensées que personne n'a encore eues, vous ne sacrifierez jamais (et vous ferez bien) une belle pensée à une règle tyrannique, mais vous sacrifierez les règles à vos fantaisies ; car vous me faites l'impression d'un homme qui a plusieurs têtes, plusieurs cœurs, plusieurs âmes, et... mais je crains de vous fâcher.
- Vous ne me fâcherez que si vous n'achevez pas.
- Eh bien donc, puisque vous le voulez, je dis que, d'après mon sens, on trouvera toujours dans vos oeuvres quelque chose, je ne dirais pas de bizarre, mais d'inattendu, d'inhabituel, - certes partout de belles choses, même de choses admirables, mais ici et là quelque chose d'étrange, de sombre, parce que vous êtes vous-même un peu sombre et étrange ; le style du musicien, c'est toujours l'homme."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GODONGODON   25 avril 2015
Depuis des mois et des mois, nous ne nous sommes guère occupés que de lui, pour écrire ce livre. Nos têtes étaient pleines de ses notes et de ses paroles. Il rythmait nos vies, il envahissait nos rêves…
Et au début de notre travail nous nous demandions si nous ne finirions pas par nous lasser, ou du moins par nous saturer de sa fréquentation.
Mais, à la dernière page, nous savons que, plus que jamais, nous avons besoin de lui pour vivre.
Et nous savons que nous n'avons pas fini de chercher à le comprendre, de l'aimer avec plus de joie encore, et de répondre à l'appel de ses rythmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sMalandrinsMalandrin   01 mai 2019
C'était la deuxième des trois symphonies qu'il annonçait à Breitkopf en mai 1812. Allait-il se mettre à la troisième ? Non, car une catastrophe, qui reste mystérieuse, va couper net l'élan dionysiaque de cette année extraordinaire. Et il faudra près de six ans à Beethoven pour retrouver sa vitalité et sa plénitude.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Jean Massin (1) Voir plusAjouter une vidéo

Littérature
Les improvisations musicales sont interprétées par Gérard PARMENTIER au piano. Emission publique présentée par François Régis BASTIDE consacrée à la littérature, avec trois invités : - l'historien Jean MASSIN, à propos de son livre "Don Juan, mythe littéraire et musical" - l'historien et professeur Jacques MARSEILLE, à propos de son livre "Une famille de paysans du...
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
342 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre