AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fenkys


Fenkys
  03 août 2019
Modern Love de Alice Masson est un recueil de 4 nouvelles d'un genre très différent. Il va m'être très difficile d'en parler sans révéler les surprises de l'intrigue, c'est pour cela que cette chronique sera plus courte que les autres. Ce n'est pas que je ne les aime pas, bien au contraire. En fait, je vous conseille de les lire et vous comprendrez mes précautions. Et en plus, vous passerez un bon moment.

Les nouvelles sont : Modern Love, le présent de la Lune, À l'école des vampires et le croustilleur de Versailles.

Les nouvelles :
« Modern Love » est, comme son nom l'indique, une romance moderne. Elle est racontée successivement par les trois personnages de l'histoire, Chloé, Alex et Lena. À la suite d'un accident concernant Chloé (elle tombe du balcon), Alex rencontre Lena. Une relation amoureuse va s'établir entre eux. Mais Lena provient d'un milieu bourgeois huppé alors qu'Alex, orphelin, est passé par les familles d'accueil. le clash avec la belle famille est inévitable. Et le jour où Alex est gravement blessé sur son dernier chantier, c'est le drame. Ceci n'est qu'un aperçu de l'histoire qui est beaucoup plus riche avec des rebondissements et des surprises à chaque coin de pages.

« Le présent de la lune » aurait rendu Cassandre (celle de Troie) jalouse. Elle nous transporte, au contraire de la précédente, dans le passé, chez les Amérindiens du temps de la colonisation. D'après l'oracle de la tribu, la Lune a déclaré la guerre à la Terre. La destruction des humains est inévitable. Pourtant, la catastrophe se produit sans victimes. Chacun essaie alors de comprendre comment la prophétie a pu se tromper alors qu'il s'est toujours révélé fiable.

« À l'école des vampires » raconte poétiquement l'histoire d'une famille devenue vampire à travers les yeux des deux plus jeunes enfants. Les parents et l'aînée qui ont été reçus à l'examen doivent se rendre dans une école pour apprendre le métier de vampire. Les deux enfants, trop jeunes pour l'intégrer, doivent se protéger de la lumière du soleil en attendant d'avoir l'âge. C'est une très jolie histoire d'une tentative de l'interprétation du monde des adultes par des enfants.

Enfin, « Le croustilleur de Versailles » est une enquête policière du temps de Louis XIV dans le palais même de Versailles. Une jeune fille est assassinée et sa mort mise en scène, semble accuser un vieux noble pervers qui la courtisait, mais qu'elle a éconduit. Est-ce bien le coupable ? C'est que s'échinera à déterminer Jean-Baptiste Touquet. La principale originalité de cette nouvelle est qu'elle est une longue lettre rédigée par un témoin des événements et destinée à une de ses amies. Outre l'enquête, elle est donc émaillée des avis, commentaires et autres digressions courantes dans ce genre de texte.

Le style :
Dans ce roman, le style est varié puisque l'auteure utilise au fil des nouvelles une narration à la première personne, à la troisième personne, voire épistolaire. Chaque fois, elle arrive parfaitement à rentrer dans la tête des personnages, chacun disposant de son vocabulaire et de sa façon de s'exprimer.
Les textes sont également tous différents puisque le recueil contient une romance, un récit initiatique, un conte pour enfants et une enquête policière.
Des thèmes donc extrêmement variés, mais qui constituent pourtant une unité.Chaque nouvelle dispose d'une clef, l'auteure a parsemé suffisamment d'indices dans le texte pour le comprendre. Et si certains sont faciles à repérer, d'autres sont plus durs. Mais dans tous les cas, il est possible de deviner le dénouement si on est attentif à tout ce qui a été distillé au fil du texte.

Mon avis :
Je ne suis pas un grand spécialiste des textes feel good. C'est ma deuxième chronique de ce genre (en fait, seule la première nouvelle est de ce genre). Pourtant, j'ai passé un bon moment à lire ces textes, à essayer d'en comprendre la clef avant d'arriver à la fin, avec plus ou moins de succès. Ce n'est donc pas une lecture à faire passivement. On peut, mais on passe alors à côté de l'essentiel. On n'est pas obligé non plus de l'analyser en détail. Par contre, il peut être amusant de faire une seconde lecture pour retrouver tous les indices semés par l'auteur, un peu comme regarder "6e sens" une seconde fois permet d'apprécier le talent de M Night Salyaman. Dans ce recueil, c'est pareil. En le relisant on découvre tout le soin mis par l'auteure pour rédiger ses histoires : le choix des mots, la façon de s'exprimer, les descriptions, tout y passe. En fait, c'est le point commun entre toutes ces nouvelles, on croit qu'elles nous racontent une histoire et arrivé à la fin on découvre qu'en fait elle en racontait une autre.

Je recommande à tous la lecture de ce concentré de talent.
Lien : https://helariapedia.wordpre..
Commenter  J’apprécie          31



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus