AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070498321
256 pages
Éditeur : Gallimard (09/09/2004)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 34 notes)
Résumé :
David Newton, s'il en réchappe, se souviendra longtemps de la jolie Peggy Lister vue de dos, sur une plage, obstinément fascinée par le doux ressac des vagues...
Un monument de candeur et de beauté, un appel à l'amour... Une menteuse aussi pour le pire des secrets. De ces vérités tragiques qui tournent inexorablement au cauchemar...
Un grand classique du thriller psychologique par un maître incontesté de la fiction contemporaine.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Philemont
  28 mars 2014
Richard MATHESON ne s'est pas illustré que dans la science-fiction. Au début de sa carrière, Je suis une légende est même venu s'intercaler entre deux romans noirs, Jour de fureur, dont nous aurons certainement l'occasion de parler, et Les seins de glace que nous évoquons rapidement ici.
David Newton est un jeune écrivain en mal d'inspiration. Alors qu'il tente de la retrouver sur une plage de Californie il croise la route de Peggy Lister, une jeune femme aussi belle qu'énigmatique, tant pour sa candeur que pour le mystère qui émane de toute sa personne. de fait la vie de Peggy semble complexe et peuplée d'individus peu recommandables. Reste à savoir si elle n'est qu'un pion dans ce microcosme nauséabond ou bien la reine d'un jeu d'échecs tragique...
Connu en France avant tout pour son adaptation cinématographique de Georges Lautner (1974), Les seins de glace est un thriller psychologique facile. Mais Richard MATHESON est aussi un formidable conteur, qui sait capter l'intérêt de ses lecteurs et donner de l'intérêt à un simple roman de gare. de fait, dans cette catégorie, il est difficile de faire mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
greg320i
  03 mars 2013
Incontestablement , Richard Matheson à un talent d'écriture: il nous séduit ,nous ouvre une porte littéraire où la lecture se fait fluide,simple et légère comme une plume où il est bon de s'y perdre.
Du talent donc,et du livre ici présent on ne peut que le constaté . Simple , court, histoire amusante , déroulement rapide et ..FIN ! Vous l'aurez compris , il s'agit plutôt d'une longue nouvelle que d'un véritable roman .
Une histoire d'envie ,de plaisir inassouvi mais qui ne porte que de thriller la marque : ne chercher la grande action ou le suspense malheureusement , car en 188 pages le tout est ramené à un contexte policier basique de course-poursuite et dialogue simple .
A noter qu'un film à été tirer du livre et chaleureusement salué par les critiques ,notamment grâce à un superbe duo d'acteur ( Mireille Darc - Alain Delon )
Commenter  J’apprécie          90
Masa
  06 juin 2013
Sorti un an après l'excellent I am legend soit en 1955. L'histoire se déroule en Amérique où la scène va se jouer sur quelques personnages. Davie Crockett Newton tombe sous le charme d'une sulfureuse blonde du nom de Peggy. Elle fait tourner la tête aux hommes et pourtant semble cacher un terrible secret. Jim l'ami d'enfance de Davie est en concurrence directe. L'histoire tourne autour de leur rivalité pour séduire la pulpeuse demoiselle, allant même jusqu'à commettre un meurtre, mais cela reste énigmatique quant à l'assassin.
L'histoire pourrait-être sympa, mais tourne vite à la guéguerre pour savoir qui de Jim ou de Davie pourra se taper la blonde. le passé troublant de Peggy semble irréelle et le doute s'installe. J'ai l'impression que l'auteur avait bâclé son court roman.
Commenter  J’apprécie          92
gloubik
  15 juillet 2017
Richard Matheson est plus connu, en France au moins, pour ses romans et nouvelles de SF. Ces deux oeuvres phares dans ce domaine étant Je suis une légende et L'homme qui rétrécit. Mais il s'est en fait autant illustré dans le roman noir que dans le roman fantastique ou de SF. D'ailleurs, il est à noter que son premier titre publié est un roman noir : Les seins de glace. [Il est amusant de noter que ses romans noirs ont eu moins de mal à traverser l'Atlantique que ses romans de SF.]
Ce roman a été adapté au cinéma par Georges Lautner avec dans les rôles principaux : Claude Brasseur, Mireille Darc et Alain Delon. Ce n'est pas pour ça que j'en ai entrepris la lecture.
J'ai lu un avis négatif sur ce roman ; la critique qui en est faite le plaçant presque dans le genre « romance ». Mais comme je ne lis pas de romance, c'est pas pour ça que je l'ai lu.
Non. Je l'ai lu parce que c'est du Richard Matheson et que c'est un écrivain à ne pas rater. En plus, j'avais envie de lire un roman noir.
J'ai eu le plaisir de le découvrir chez bouquiniste habituel en première édition à un prix raisonnable. Ses romans ne courant pas les bouquineries ou les vide-greniers, je ne pouvais pas rater cette occasion-là.
Oui, comme je l'ai lu, il est question d'une femme que deux hommes désirent. Mais c'est bien le seul élément « romance » de l'oeuvre. Comme dans un bon roman noir, il est question de meurtre, d'alcool, de poursuite, de bagarre et de gens pas normaux. Psychotiques, truands, alcooliques, etc. Tous les éléments du genre y passent. Enfin, tous, façon de parler. Il doit bien en manquer quelques-uns.
en bref : Je ne vais pas vous raconter l'histoire. Non, toujours pas. Je vais simplement vous inviter à lire un excellent roman noir écrit par un maître du genre.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Ingannmic
  26 août 2018
Je suis convaincue que je ne garderai pas des "Seins de glace", roman de Richard Matheson plus célèbre pour ses textes de science-fiction que pour ses polars, un souvenir impérissable. Je l'ai d'ailleurs avalé le temps de quatre trajets en bus... je me suis pourtant laissé séduire par son charme un peu vieillot, son intrigue à l'emporte-pièce et ses personnages parfois caricaturaux, sources de ce plaisir que procure parfois la facilité...
David Newton, le narrateur, jeune écrivain ayant encore à faire ses preuves, un peu naïf, parfois prompt à l'emportement, est envoûté par la candeur et la fragilité de la belle et mystérieuse Peggy Lister, dont le passé traumatique aux relents de soufre l'a marquée d'un dégoût pathologique des hommes. Elle-même n'est pas insensible à la discrétion respectueuse avec laquelle David l'a abordée.
La situation se complique et prend un tour menaçant avec l'entrée en scène de Jim, une vieille connaissance de David. Cet ancien étudiant en droit est devenu avocat, il est richissime et célèbre, mais surtout, bien que marié, il est amoureux de Peggy, qu'il tient sous sa coupe suite à un mystérieux arrangement.
Portée par la voix de David, qui s'exprime a posteriori et sur le ton de la confidence, l'intrigue est menée tambour battant, sous le signe de la rivalité et du mensonge, pimentée de meurtres et de courses poursuites. L'auteur joue sur la personnalité ambiguë de Peggy, oscillant entre attendrissante vulnérabilité et effrayante hystérie, de manière parfois un peu grossière. Mais le rythme enlevé et la riche galerie de personnages secondaires, brossés d'un coup de plume certes souvent épais mais les rendant remarquables, m'ont permis de passer un moment agréable.

Lien : https://bookin-ingannmic.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
bgnbgn   03 novembre 2015
Tu es comme tous les autres. Comme tous les salauds. Vous vous soutenez. Vous vous entendez pour comploter contre nous. Vous nous précipitez au fond d’un gouffre. D’un gouffre immonde. Vous nous blessez, vous nous brutalisez, vous nous détruisez. Nous ne sommes plus que des jouets entre vos mains ignobles. Vous brisez toutes nos espérances. Vous nous déchirez le cœur. Et vous vous en foutez ! Tous les mêmes, tous. Vous vous foutez de nous. De notre esprit, de notre cœur, de notre âme. Tant pis si nous avons une sensibilité que vous ne comprenez pas. Tant pis si nous avons peur. Vous nous prenez. Vous nous arrachez toute la beauté de notre vie ; vous nous donnez votre laideur à la place, et vous prétendez nous rendre heureuses ! Et vous êtes tous des cochons. Ne me touche pas, espèce de cochon, sale cochon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2014
Combien de temps un amour aveugle peut-il résister, quand on vous le démolit à grands coups de boutoir ? Et c’était affreux de penser que mes relations avec Peggy n’étaient qu’un tissu de mensonges.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2014
Aucun homme ayant toute sa raison ne pouvait être aussi fermement résolu à en tuer un autre. Son épais cerveau teuton ne connaissait pas autre chose que la haine meurtrière.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2014
Je n’en étais pas certain, mais ça ressemblait à de la peur. L’effroi d’un enfant devant une menace qu’il ne comprend pas très bien, mais dont il s’écarte instinctivement.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2014
Clé dans la serrure. Difficultés avec la porte. Tâtonnements d’ivrogne pour trouver le commutateur. Lumière. J’en ai eu le souffle coupé.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Richard Matheson (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Matheson
Adaptation #38 : Je suis une légende
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'homme qui rétrécit

Richard Matheson a écrit ce roman...

dans les années 30
dans les années 50
dans les années 70
dans les années 80

10 questions
31 lecteurs ont répondu
Thème : L'homme qui rétrécit de Richard MathesonCréer un quiz sur ce livre