AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290193662
Éditeur : J'ai Lu (16/01/2019)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 52 notes)
Résumé :
Des dessins qui font du bien au corps, au cœur et à l'âme pour les gourmandes, les femmes pas parfaites, les working girls, les filles qui s'assument, les mamans rigolotes.
Derrière le vernis de la perfection, toutes les femmes et toutes les mères sont en réalité juste normales : elles font ce qu'elles peuvent.
Elles mangent du chocolat (et pas seulement du 70%), chantent (trop) fort après trois apéros, plantent à l'occasion leurs enfants devant la tél... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  15 mai 2020
Je remercie énormément les éditions Kennes pour m'avoir permis de lire, via net galley, l'ouvrage de Mathou : Les wonder women aussi mettent une culotte gainante.
Aussitôt téléchargé, aussitôt dévoré :) Et je vous avoue avoir adoré ma lecture, surtout après une journée de boulot où j'ai passé mon temps à courir.
Cette bande dessinée est composée de 144 pages de dessins qui font du bien : aucune solution pour devenir une femme parfaite mais mille et unes situations humoristiques pour voir le verre à moitié plein dans chaque petit moment de notre quotidien.
Qu'est ce que j'ai rit :)
Nous découvrons Mathou, son mari et leur fille. Elle nous souhaite Bienvenue avant de nous emmener avec elle dans son univers.
Il y a quatre parties :
Y a pas de mal à se faire du bien.
Ce sont des pastilles sur toutes les bonnes choses qu'on ne peut pas forcément manger ou boire car ce n'est pas bon pour la santé. Elle parle aussi de la grande illusion entre la vrai vie et la vie montrée sur les réseaux sociaux, qu'elle compare avec les pubs Mac Do.
J'ai adoré la deuxième pastille : Ma bonne humeur est proportionnelle à la taille de mon cul (et là tu vois, je vais très bien). Et les autres pastilles sont tous du même genre, ce qui m'a bien détendue :)
Girly mais pas trop.
Je me suis retrouvé dans certaines pastilles, par exemple quand elle entre dans une parfumerie et n'arrive pas à dire non. Résultat, elle ressort avec trop de choses ou alors elle sent trop fort car elle n'a pas su dire non à la personne qui voulait la parfumer.
C'est criant de vérité, c'est drôle et cette seconde partie m'a elle aussi fait beaucoup rire.
Comment tu m'aimes ?
Cette troisième partie nous parle de l'amour, du vrai, de celui où on dit à son amoureux : Je t'aimes plus que le chocolat... Si c'est pas de l'amour, du VRAI ça !
Mathou croque des scènes de la vie quotidienne avec brio et là encore j'ai beaucoup rit. Par exemple quand l'amoureux est malade.. enfin légèrement enrhumé.. ou près à mourir lol
A la fin de la troisième partie, elle est enceinte et ça m'a fait sourire plus d'une fois.
Les dessins du mercredi (avec ou sans raviolis) regroupent eux la vie de maman, ce sont plein de pastille qui feront sourire les mamans. Car on se retrouve un peu (beaucoup) dans ses tranches de vie.
Je pense que vous l'aurez compris, j'ai adoré ma lecture. Cela m'a permis de me changer les idées et même si je suis toujours fatiguée, j'ai le sourire aux lèvres :)
Je connais Mathou pour suivre sa page facebook Crayon d'humeur, et j'apprécie son humour, les traits de ses dessins. Logique donc que je ne sois pas déçue par cet ouvrage :)
Ma note ?? Un énorme 5 étoiles, évidemment ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
stokely
  17 mai 2020
Une lecture détente, cela fait un moment que je n'ai pas lu de bande dessinée et connaissant Mathou de nom je n'ai pas hésité sur le choix de celle-ci.
Les planches sont courtes mais j'aime beaucoup le dessin et cet ouvrage se découpe en quatre catégories ou chaque femme peut se reconnaître, une lecture qui fait du bien dans le contexte actuelle et qui fait sourire le temps de faire défiler les pages.
Le couple y est bien dépeint ainsi que la famille dans la dernière partie, des dessins haut en couleur et une Mathou sans complexe que nous suivons avec plaisir dans les différentes situations.
Commenter  J’apprécie          231
celine85
  27 décembre 2017
Les mamans se reconnaitront très facilement dans ses dessins représentant leur quotidien. Après l'avoir feuilleté, elles se sentiront moins seules pendant quelques minutes .
Une BD détente et légère qui se feuillète rapidement. Il peut faire du bien et redonner un bouffée d'oxygène pour mieux repartir...
Commenter  J’apprécie          140
Saiwhisper
  03 septembre 2016
Voilà tout à fait le genre de BD détente et légère qui est vivement recommandée après une dure semaine ou durant des vacances. Pour ma part, c'est tout à fait ce qu'il me fallait ! Même si tous les gags ne m'ont pas plu, j'ai ri à plusieurs reprises au cours de ma lecture... Au point d'attirer l'attention de mon conjoint. À l'heure où j'écris cet article, mon chéri est tranquillement allongé sur le canapé avec "ma" bande dessinée et il sourit ! de temps en temps, il laisse s'échapper des "t'ain, ça, c'est toi"... avec un sourire sarcastique. Donc, certes, cela s'adresse plutôt aux femmes (voire aux mamans), mais pas que ! En effet, les hommes (le mien en tout cas) apprécient aussi l'humour de Mathou.
Les graphismes sont simples, en rondeur et assez colorés. Ça fait très girly. Ce n'est pas "joli", néanmoins on identifie bien les situations ainsi que les humeurs des personnages. À mes yeux, c'est le principal. de plus, c'est plein d'auto dérision que ce soit dans le dessin ou du texte. C'est frais et léger... Finalement, une BD n'a pas besoin d'être belle ou d'avoir des décors somptueux pour être appréciée ! "Les wonderwomen aussi mettent une culotte gainante" en est la preuve.
Grâce à ses suites de gags sur la Femme, le couple, le travail et les enfants, on se reconnaît un petit peu à un moment ou un autre... Bien évidemment, il y a du cliché et du déjà vu, mais qu'importe. L'ensemble passe très bien. Vous souhaitez une lecture féminine, sympa et sans prétention ? Alors je vous recommande cette bande dessinée qui, comme le dit la quatrième de couverture, n'est pas extraordinaire mais fait du bien. Sourires garantis !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
sandraboop
  18 février 2016
C'est vraiment pour moi une première ce type de lecture. Un recueil d'illustrations drôles en "one shot" si je puis dire.
Certes ce recueil, à l'origine issu d'un blog, est organisé par thématiques : la femme, le couple, l'enfant.
Mais chaque dessin illustre une situation.
Si je ne suis pas concernée par l'ensemble des situations j'ai souri à toutes et parfois j'ai ri et souvent j'ai pensé à ma maman, une femme de ma famille ou une amie.
En revanche, je regrette que le titre n'ait pas été plus décliné. Montrer les artifices dont la femme est obligée d'user voire d'abuser pour assumer tous ces rôles.
La femme qui prend soin d'elle, la working girl qui affronte le pouvoir et la discrimination parfois, la femme amoureuse qui se doit de rester attirante tout en tenant la maison, une mere, une femme professionnellement accomplie etc.
En revanche que j'ai aimé le côté "femme" manipulatrice ou simplement qui parfois use de son statut de sexe faible pour obtenir ce dont elle a besoin. Que j'ai aussi aimé l'autodérision : le film qui fait peur, l'araignée, le vernis qui sèche, le pertinent vertige quand il faut faire les vitres , et surtout les crises d'hystérie de la femme en général pour ses cheveux, ses fringues, les compliments etc.
Bref la femme dans ses excès et ses charmes sous une forme humoristique sans prise de tête qui donne le smile et se parcourt très facilement.
À se prêter entre copines, membres de la famille et.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   03 septembre 2016
[Point Mode : ou Point Glandouille, au choix !]
Point Mode du jour : LE JOGGING
Ce vêtement que tu achètes pour te remettre (enfin) au SPORT mais qui est TELLEMENT CONFORTABLE que tu le portes finalement plutôt le dimanche pour glandouiller PEINARD.
Commenter  J’apprécie          40
sasouh08sasouh08   15 mai 2020
Les réseaux sociaux c’est un peu comme chez Mc Do. On y met en scène une vie parfaite sans linge sale qui traîne ni vaisselle qui dépasse, mais en vrai c’est le bordel.
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper   02 septembre 2016
La nuit ça ne compte pas : minuit, l'heure de la chantilly, c'est bien connu !
S'il y a de la lumière dans le frigo, c'est pour une bonne raison...
Commenter  J’apprécie          50
sasouh08sasouh08   15 mai 2020
A l’école, on nous apprend le passé simple, mais que dalle sur le futur compliqué.
Commenter  J’apprécie          40
HelloHiseHelloHise   03 septembre 2016
En société, ne dites pas : "Je suis chiante et névrosée" dites plutôt : "J'ai un petit caractère légèrement prononcé qui me donne un charme fou" (surtout si vous voulez choper).
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : girlyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16042 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..