AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362790967
Éditeur : Alma Editeur (13/03/2014)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Quels que soient les hasards heureux ou les embûches, le cercle se refermera inexorablement. Paris. A bord de leur bolide, deux malfrats en fuite propulsent un jeune homme ad patres. Ils appartiennent à la mafia serbe qui les exfiltre de l'autre côté des Pyrénées au service du boss local pour augmenter le rendement de trois prostituées. L'une d'elle s'appelle Irina. A Paris, Camilla, la soeur du jeune tué, reste anéantie par la mort de ce frère qui donnait un peu de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
horline
  25 juin 2014
Cercles …un titre bien énigmatique pour un roman mené tambour battant qui plonge ses personnages dans des courants trop forts, des gens ordinaires presque dérisoires qui dérivent et se noient sous l'effet d'une rencontre hasardeuse ou d'un évènement inattendu.
Ce qui réunit immédiatement les personnages, la mafia. Celle venant de l'est, ultraviolente, crapuleuse, qui broie tous ceux qui se trouvent malencontreusement sur son chemin. C'est le cas pour le pauvre piéton renversé à Paris par la voiture conduite par deux frères serbes laissant une famille en deuil et surtout Camilla, une soeur désoeuvrée. C'est le cas d'Irina, pute russe d'un bordel du Pays Basque dans lequel les deux mêmes voyous se sont réfugiés pour se faire oublier.
Deux cercles d'histoires avec un même centre, mais deux histoires qui demeurent distinctes, Irina et Camilla ne se rencontrant jamais. Cela donne deux récits en alternance qui s'entrelacent pour refléter derrière la mafia une seule et même idée, un processus implacable : celui de la dure loi de l'engrenage et la difficulté pour les personnages d'échapper à un enchaînement de faits qui les dépasse et qu'ils ne peuvent contrôler. Victimes directes ou indirectes de ces voyous, chacun des personnages voit sa vie basculer …

Sec, sombre, palpitant, c'est un premier roman convaincant. On est frappé de constater chez Sylvain Matoré une certaine maturité dans la maîtrise des ressorts de la tension dramatique, et ce avec une simplicité déconcertante. La construction du roman est plutôt balisée, elle repose sur l'idée toute entière du cercle vicieux mais l'auteur a pris le soin de ne pas enfermer ses personnages dans des pièges sans voies de sortie. Qu'ils soient prisonniers de pièges qu'ils se sont eux-mêmes créés en raison de leur fragilité psychologique ou qu'ils soient retenus sous la menace, les personnages laissent croire qu'ils n'obéiront pas à la terrible logique mise au point par l'auteur.
Roman noir, roman d'aventures, on retient surtout un roman psychologique même si l'intrigue n'est pas vampirisée par la conscience des personnages. A contre-courant du genre, ce n'est pas un roman dense. Sylvain Matoré a privilégié l'efficacité en optant pour le dénuement du verbe et le rythme rapide, sans parvenir toutefois à cacher quelques erreurs de jeunesse, à savoir des personnages peu étoffés et un dénouement un peu bâclé.
Auteur prometteur. Merci Babelio et Alma Editeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
bountyfrei
  18 juin 2014
Cercles, c'est l'histoire de sept personnes qui ne se connaissent pas. Certaines passent dans la vie d'un autre, mais pas très longtemps. Cercles, c'est aussi l'histoire de Camilla et Irina. Elles ne se rencontreront jamais, mais leur histoire est liée. Camilla vient de perdre son frère, mort dans un accident de la route, fauché par deux hommes de la mafia Serbe. Elle est détruite, et tombe dans l'alcool et la drogue. Irina est une prostituée en Espagne. Elle et ses collègues ne sont pas très rentables, leur mac est trop doux avec eux, estime le boss. Pour faire avancer les affaires, leur boss, Sergio, leur envois les deux Serbes, le temps que la police et les médias les oublient. Un peu comme des consultants extérieurs, ils vont apprendre à Andrès, le mac qui travaille pour Sergio, à diriger d'une main de fer les trois prostituées qu'il a sous ses ordres...
Nous passons un chapitre sur deux avec Camilla à Paris, et le reste avec Irina et les Serbes en Espagne. La partie avec Camilla est une longue descente dans le monde de l'alcool et de la drogue, sur la pente de la folie suite à la mort de son frère. Dépression, tristesse, hallucinations visuelles et auditives, Camilla est perdue, seule, sans rien pour l'aider à remonter, si ce n'est que le sachet de poudre qui traîne dans son sac. Avec Irina, nous découvrons sa vie de prostituée Russe, subissant jour après jours les menaces et les violences des Serbes, qui ne sont pas là pour faire dans le sentimental. Autant Andrès la protégeait, autant ces deux là ne sont là uniquement pour qu'elle ramène de l'argent. Nous découvrons avec Irina une battante, qui ne se laissera pas abattre par ce qui lui arrive, quoi qu'il lui en coûte.
"On peut tenter de l'oublier, l'ennui, de passer à autre chose, on s'assomme chaque soir d'alcool et de drogues pour tenter de s'en débarrasser. Mais le lendemain matin il revient de plus belle, il vous guette dès votre réveil et ne vous quitte plus. Alors le soir suivant on augmente les doses, puisque la quantité de la veille ne suffit plus pour l'oublier aujourd'hui."
Cercles se lit très vite (lu en une journée). Fluide, nous sentons tout de suite où l'auteur veut en venir avec ces deux personnages qui sont aux antipodes l'une de l'autre: l'une combattante, l'autre qui baisse les bras, Sylvain Matoré nous décris avec brio dans quel état d'âme se trouvent ces deux jeunes femmes, ont ressent la détresse qui les animent. C'est un roman coup de poing, qui mène à réfléchir, qui donne envie d'aider ces deux femmes, détruites par la vie. C'est un récit qui se veut mature, avec quelques touches d'humour bien placées. On peut noter une touche poétique dans les descriptions de lieux, qui donne envie d'en savoir plus sur l'endroit où nos deux personnages principaux se trouvent.
En bref, j'ai passé un bon moment avec ce livre, Sylvain Matoré est un auteur que je vais dorénavant suivre. Merci à Alma éditeur et au forum Have a Break, Have a Book pour ce partenariat.
Lien : http://onceuponatime.ek.la/c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hathaway
  13 juin 2014
C'est ce que j'appelle un livre coup de poing. L'écriture est tranchante, directe, efficace. On suit une histoire qui en devient rapidement deux que l'on continue de suivre en parallèle. Celle de Camilia qui a perdu tragiquement son frère, renversé et tué sur le coup par deux dealers qui prennent la fuite sur les conseils de leur "boss", le temps que cette histoire se tasse. Et celle de ces deux dealers donc, qui trouvent refuge dans une maison où logent Andrès, un mac, et trois prostitués dont une avec un son fils Alexander.
L'histoire de Camilia qui sombre petit à petit, submergée par le chagrin et la douleur, avant de refaire surface grâce à Stéphane... juste le temps d'essayer de reprendre (un peu) goût à la vie... et là voilà déjà rattrapé par ses vieux démons et par la dure réalité.
Et l'histoire des prostituées qui voient arriver ces deux dealers qui ont pour mission de remettre le réseau sur les rails. Elles sont malmenées... jusqu'au drame inévitable après lequel tout s'enchaîne très rapidement jusqu'au dénouement... logique.
Voilà, j'ai été happé par ce roman, vif, glacial, noir, ces personnages durs et fragiles et ces descriptions précises, justes et délicates. Un roman vraiment bien écrit. Merci Babelio, Masse Critique et les éditions Alma.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
bountyfreibountyfrei   18 juin 2014
On peut tenter de l'oublier, l'ennui, de passer à autre chose, on s'assomme chaque soir d'alcool et de drogues pour tenter de s'en débarrasser. Mais le lendemain matin il revient de plus belle, il vous guette dès votre réveil et ne vous quitte plus. Alors le soir suivant on augmente les doses, puisque la quantité de la veille ne suffit plus pour l'oublier aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Sylvain Matoré (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Matoré
Vidéo de Sylvain Matore
autres livres classés : dealerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Sylvain Matoré (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Connaissez-vous Gaston Lagaffe ?

Lequel des personnages suivant ne figure pas parmi les amis de Gaston Lagaffe ?

'mselle Jeanne
Bertrand Labévue
De Mesmaeker
Jules-de-chez-Smith-en-face

10 questions
106 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , gags , humourCréer un quiz sur ce livre