AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505019444
Éditeur : Kana (04/10/2013)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 135 notes)
Résumé :
Une salle de cours, un professeur, des élèves... et des coups de feu !
Les élèves de la classe 3-E du collège de Kunugigaoka sont des assassins en herbe, et leur professeur est leur cible à abattre !
Découvrez le quotidien insolite d'un drôle de professeur et de ses élèves !!
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  30 janvier 2015
Challenge petits plaisirs 29/40
L'humanité toute entière est menacée d'extinction ! Dans un an, une mystérieuse entité extraterrestre projette en effet de détruire la Terre. Rien de bien original jusque-la ci ce n'est qu'ici il joue le rôle de professeur principal d'une classe à problèmes, l'alien en question laisse toutefois une chance aux humains de s'en sortir. Ses élèves ont jusqu'à la fin de l'année scolaire pour trouver un moyen de l'éliminer, en mettant à profit ses enseignements en matière de meurtre.
Yusei Matsui nous embarque dans un délire pour le moins original. Un pitch original qui repose sur une savante ambivalence. Avec sa bouille joviale et son caractère enjoué, Koro-sensei apparaît rigolo et attachant, tant il prend à coeur son rôle de professeur et se montre attentionné envers ses protégés. Pourtant le danger qu'il représente est bien réel, l'auteur n'hésitant pas à nous rappeler régulièrement à quel point il est redoutable.
Partant de là, les situations loufoques se multiplient, à chaque vaine tentative d'assassinat virant au gag. de plus chaque chapitre est l'occasion de nous présenter un élève et de se rendre compte qu'à sa façon, Mr Koro aide chacun de ses élèves. Je ne sais pas où l'auteur veut en venir mais si tout les tomes sont dans la même veine, j'adhère immédiatement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Mariloup
  25 février 2016
J'avoue qu'Assassination Classroom ne me tentait pas au départ, je ne m'y intéressais pas plus que ça mais avec la sortie du film live et le fait que j'en entendais beaucoup parler à droite à gauche a fait que je me suis quand même lancée dans l'aventure. En effet, en connaissant son succès, j'avais peur de passer à côté de quelque chose et de le regretter par la suite. Alors... ai-je bien fait? Oui, oui, oui et oui!
#Spoilers
[Première heure de classe. Et les élèves sortent des armes à feu qu'ils pointent sur leur étrange professeur et là, ça canarde à tout va! Mais ce dernier évite toutes les balles tout en gardant son éternel sourire d'émoticône et en continuant à faire l'appel!
Les élèves de la classe 3-E (des délinquants, des élèves qui ont des difficultés scolaires...) tentent sans cesse, chaque jour, d'assassiner leur professeur. En vain. Ils espèrent pouvoir le faire avant la fin de leur année scolaire, avant mars. Pourquoi? Qui est-il? Qu'a-t-il fait?
Koro sensei est un monstre bizarroïde et mystérieux, un terroriste même qui a détruit une partie de la Lune! Rien que ça! Et ce dernier compte bien détruire la Terre en mars prochain, à moins qu'on puisse l'en empêcher, le tuer. Sauf que même le gouvernement et les militaires n'ont pu trouvé LA solution pour se débarrasser de lui! Ils confient donc cette mission à des jeunes collégiens, ce qui est très étrange... en jouant sur le fait que le poulpe a voulu enseigner, promettant au passage de ne faire aucun mal à ses élèves et il sera surveillé/"aidé" par un homme du Ministère de la Défense, Mr Karasuma. C'est donc une course contre la montre et les élèves doivent alors redoubler d'efforts, d'originalité et d'ingéniosité; la jouer solo ou en collectif et pour les motiver, il y a une récompense à la clé: 10 000 000 000 de yens à se partager!
On va suivre principalement un jeune garçon du nom de Nagisa, très petit mais intelligent, c'est à lui que reviendra de noter les possibles points faibles du prof, ses points forts, de noter tout ce qui est possible sur lui (ses passe-temps...), ce qu'ils apprennent de leurs mésaventures dans un petit carnet pour que cela serve à l'ensemble de la classe. Il y a une chose qui est très importante à propos de Koro sensei (c'est une piste à creuser) et Nagisa bosse bien dessus: la tête de Koro sensei change de couleur selon ses humeurs, ses émotions (par exemple, rouge lorsqu'il est en colère, mais des formes apparaissent aussi comme des cercles, des rayures (vertes par moquerie), des croix...
Koro sensei est une sacrée énigme. Il se déplace à une vitesse de Mach 20. Ses tentacules sont muti-fonctions. C'est un excellent professeur. Il paraît vraiment insensible mais ne l'est pas totalement car un jour, il va même protéger Nagisa qui s'était en quelque sorte sacrifier pour le tuer. Il a d'ailleurs apprécié l'approche du jeune garçon mais pas celle des élèves l'ayant utilisé, ce qui a mit le professeur très en colère (ce qui arrive rarement) et on le sent prêt à tout pour arriver à ses fins. C'est un perpétuel dilemme pour les élèves de la classe 3-E, surpris par chaque acte ou parole de la créature jaune. Et ses raisons sont encore bien obscures, on ne sait rien du tout. Pourquoi a-t-il détruit partiellement la Lune? Pourquoi la Terre est la suivante et pourquoi en mars? D'où vient-il? Pourquoi a-t-il voulu devenir professeur de la classe 3-E précisément? Tant de questions sans réponses et j'imagine bien qu'elles ne viendront pas de sitôt.
Koro sensei, malgré les tentatives de ses élèves (ce qui l'amuse beaucoup), n'hésite pas à leur donner des conseils, à les complimenter, à les guider dans leur apprentissage et mine de rien, il fait des miracles.
Un jour, un nouvel élève arrive dans la classe, un délinquant pur du nom de Karma. Ce dernier est vraiment prêt à tout pour détruire le prof (même à mettre sa vie en danger pour cela), il est intelligent, très calme en apparence, ayant même réussi à toucher la créature jaune (même si pour ce dernier, ce n'est rien du tout) mais c'est la première fois que ça arrive. La donne serait-elle en train de changer? Karma a un passé de violence derrière lui, mais dans la classe E, il a parfaitement sa place. D'ailleurs, cela l'amuse beaucoup de rouler le prof et une petite guerre commence, mais ils sont plutôt à égalité... même s'il ne faut pas rêver (pas encore), ce n'est pas demain la veille que le poulpe mourra!
Mais pour donner une chance supplémentaire au monde de se débarrasser de ce monstre, le gouvernement va envoyer une tueuse professionnelle au collège Kunugigaoka...]
Premières pages. le ton est donné. Surprise totale, je ne m'attendais vraiment pas à ça. le manga est rythmé et ne nous laisse aucun moment de répit.
On a une première et longue phase où on découvre un peu cet univers complètement loufoque et imaginatif, on s'habitue aux personnages, on prend ses marques... c'est un tome très introductif en fait. Et c'est plus vers la seconde partie que l'histoire prend réellement forme, où l'on avance bien quand un nouvel élève tout particulier débarque, et dans les dernières pages de la fin, on annonce l'arrivée d'un nouveau personnage féminin qui aura tout aussi son importance par la suite.
Pour parler des personnages "humains", il y en a beaucoup! A l'heure actuelle, je n'en ai pas retenu beaucoup que ce soit par leur prénom ou leur apparence, c'est assez difficile. Pour l'instant, je ne connais que le personnage de Koro sensei évidemment, de Nagisa, de Karma et du professeur Karasuma (professeur qui doit garder un oeil sur le poulpe et enseigner aux élèves l'usage des armes à feu spéciales, à se battre etc...).
Franchement, ça se lit extrêmement vite, on ne voit pas le temps passer tellement on est bien dedans!
L'histoire est vraiment très originale, le mangaka m'impressionne, je me demande comment il a fait pour penser à ça! Ce n'est aucunement du déjà-vu et donc pas d'ennui à l'horizon!
Niveau dessin, je n'ai pas grand chose à dire. C'est bien exécuté mais pas exceptionnel non plus mais je pense que je vais m'y habituer rapidement. En fait, dans le trait de crayon, on sent bien la pâte "shonen".
C'est un shonen complètement loufoque de par surtout l'apparence bizarroïde du professeur (tête de balle de tennis/émoticône, corps tentaculaire, couleur jaune fluo), et il y a beaucoup de situations cocasses, de quoi nous faire rire et c'est plus qu'appréciable!
Le gros "plus" du manga, pour moi, est sans nul doute Koro sensei, rien que pour lui, ça vaut la peine de découvrir ce manga.
C'est un manga qui m'a beaucoup surprise, je ne m'attendais vraiment pas à ça! Rien que pour l'histoire et les personnages, surtout pour Koro sensei, je lirais la suite très certainement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Under_The_Moon
  22 novembre 2016
Nous partageons dans ce tome les cours de la classe de 3E, une classe de rebuts à qui le Ministère de la Défense a confié une étrange mission : tuer leur professeur principal qui est un dangereux extraterrestre à l'allure de poulpe qui a déjà détruit les deux tiers de la lune et prévoit de détruire la Terre. D'où l'intérêt de le tuer, en plus de la récompense de dix milliards de yens pour motiver les hésitants.
Dit comme ça l'histoire pouvait paraître originale, un genre de Battle Royal déjanté, mais le scénario est extrêmement répétitif. On tourne des pages et des pages sans que rien ne se passe. Il faut aussi se faire à des répliques "loufoques" franchement déroutantes, telles que :
" Si quelqu'un souhaite m'assassiner, qu'il m'appelle sur mon portable" ;
" .. Combien de fois vais-je devoir répéter que les tentative s d'assassinat ne doivent pas perturber le cours ? Au piquet ! "
Une minutes, voire deux, ça va, mais après faute d'action ou de renouveau c'est franchement saoulant.
Quant aux graphismes, on est dans du très basique, même si le sourire constant sur la tête de smiley du poulpe a de quoi mettre mal à l'aise au fil des pages. Au final, il ne reste pas grand chose..
Pour moi l'aventure s'arrête ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Chinmoku
  18 septembre 2016
Dès les premiers chapitres du manga, le décalage entre les aspects scolaire et criminel de l'intrigue est mis en valeur : une trentaine de collégiens sortent brusquement des armes de sous leurs tables et noient leur professeur, en train de faire l'appel, sous un tir nourri et meurtrier… Ce contraste est un point d'originalité indéniable pour l'histoire, et il sera largement exploité : dans tous les autres mangas alliant un milieu scolaire et des personnages assassins, l'atmosphère est au contraire sombre, assez sérieuse, et laisse la part belle aux effusions de sang. Ici, personne ne se blesse (c'est un peu le problème de nos héros d'ailleurs) et l'ambiance est bon enfant, toujours encline à déraper et à changer les enjeux importants en une bonne tranche de rigolade. le sujet même du manga est complètement farfelu, et le personnage principal, Koro-sensei, prête bien plus à la dérision qu'à la gravité…
Koro est un véritable poème à lui tout seul. Alors qu'il menace de réduire l'humanité à néant au terme de l'année scolaire, il se comporte avec ses élèves comme un simple professeur un peu bêta et très bienveillant. Entre son physique singulier et ses habitudes douteuses, il est pour moi le meilleur protagoniste de la série (c'est le préféré du fandom de toute manière). Il y a un constant décalage entre ses réactions parfois idiotes ou mal placées, et ses capacités hors normes, tant physiques qu'intellectuelles, qui donnent un côté fantaisiste à l'histoire tout en rappelant avec justesse qu'il est largement capable d'anéantir la Terre comme il l'a promis, malgré son apparente gentillesse… Une heure de pause ? Koro va s'acheter un thé en Chine. Il va regarder un match de baseball aux Etats-Unis. Et en été, lorsque la chaleur l'accable, il passe son temps libre au sommet de l'Everest… Tout dans la démesure, mais c'est aussi ça qui fait son charme.
Koro est toujours sous les feux de la rampe, mais les autres personnages ne sont pas moins profonds en conséquence, au contraire. Nous avons toute une classe de collégiens à découvrir, qui partagent le quotidien de Koro, et chacun d'eux sera exploité le moment venu, selon les aléas de l'intrigue et ses caractéristiques personnelles. Certains ont des rôles récurrents, Karma et Nagisa par exemple, mais comme il était bien trop difficile de maintenir constamment trente héros sur le devant de la scène sans perdre le lecteur, Yusei Matsui a trouvé une parade efficace pour modérer le nombre de protagonistes tout en se laissant une confortable réserve de caractères à développer au besoin. le fait de découvrir ces adolescents au fur et à mesure que l'intrigue avance aide aussi à s'attacher à eux petit à petit et à garder un constant goût de nouveauté au fil des tomes. C'est que les scènes peuvent devenir un peu répétitives à la longue, certains schémas se répètent : un nouvel élève ou un nouveau professeur envoyé par l'Etat vient tenter de tuer Koro, la 3-E met au point un nouveau plan pour l'assassiner, un voyage scolaire s'annonce, ou bien on rentre en période d'examens… Mais les personnages se succédant au premier plan permettent un renouvellement continuel, empêchent la lassitude, et mine de rien, l'intrigue progresse doucement.
Koro est un être nimbé de mystères et on en apprend davantage sur lui très lentement, mais sûrement. Quelle est sa nature profonde, le secret de sa puissance, d'où est-il originaire, pourquoi avoir voulu être professeur de la 3-E ? Autant de secrets qui s'éclairent peu à peu, par touches très rapides et discrètes : à peine une allusion dans une conversation, ou bien un dessin flash-back. de quoi faire durer efficacement une histoire qui, par sa construction de base, pouvait redouter d'ennuyer rapidement son public.
Et enfin, parlons un peu du dessin. Je n'ai pas grand-chose à dire dessus : simple et dynamique, il néglige souvent les arrière-plans au profit de banals fonds blancs, mais c'est relativement peu dérangeant puisque la narration et les rebonds de l'intrigue sont, dans ce manga, bien plus importants que les décors. du tome 1 au tome 7, le coup de crayon de l'auteur a peu évolué, mais c'est plutôt normal : Koro est un personnage très facile à dessiner et dont les caractéristiques seraient dures à changer. Quant aux autres personnages, ils apparaissent assez peu individuellement, aussi l'auteur ne prend pas assez « l'habitude » de les dessiner pour que leur design se modifie trop ; du moins, c'est ma théorie.
Lien : https://lemondefantasyque.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DrunkennessBooks
  21 août 2014
J'ai eu un coup de coeur pour Assassination Classroom. Si vous ne connaissez pas, en voici un petit résumé.
Il existe une classe au collège Kunugigaoka, la classe 3-E. Celle-ci a une particularité : elle réunit tous les plus mauvais élèves de l'établissement afin d'en faire un objet de honte et de motivation aux yeux des autres. Cette année, ils vont avoir un professeur principal plutôt inhabituel : Koro-sensei, une créature ressemblant à un poulpe et responsable de la destruction quasi-totale de la lune.
Son objectif : détruire la terre au mois de mars suivant. Son programme scolaire : se faire assassiner.
Les élèves de la classe 3-E vont donc avoir un programme scolaire chargé : non seulement ils doivent remonter leurs notes pour réintégrer le parcours normal du collège mais ils doivent aussi assassiner leur professeur. le tout doit être fait dans la plus grande discrétion car la menace pesant sur la terre est gardée secrète par le gouvernement.
Rien que le titre m'a tapée dans l'oeil et promettait un manga original. La couverture aussi puisqu'elle est assez atypique. On dirait un gros smiley au sourire sadique. le chat du Cheshire se cacherait-il derrière ? Et bien non, à côté de Kuro-sensei, ce chat est un amour ! Notre créature à tête de poulpe (on ne sait pas dans le manga s'il s'agit d'un extraterrestre ou pas) a la peau dure et les pauvres petits élèves de la classe 3-E vont devoir faire preuve de toute l'ingéniosité dont ils sont capables pour en venir à bout.
Dans ce premier tome, nous découvrons donc les principaux protagonistes. Et ils sont nombreux ! Comme l'indique le titre, il est question d'une classe. Même si quelques élèves vont se détacher du lot, l'auteur prend soin de consacrer une partie de l'histoire à chacun d'eux au fur et à mesure que nous avançons dans les tomes. Puis viennent les professeurs : un agent du gouvernement (Tadaomi Karasuma), une assassin professionnelle (au surnom si prévisible mais tellement drôle : Irina Poufanovitch, je vous laisse le deviner !) et une créature indéfinie (Koro-sensei). Il y a de quoi faire avec tous ces personnages et les situations hilarantes s'enchaînent les unes après les autres !
Bien entendu, la portée pédagogique de ce manga n'est pas négligeable et finalement, être dans une classe comme ça ne m'aurait pas déplu ! Ainsi, pour réussir un assassinat, nous apprenons qu'étudier à l'école est primordial et qu'il ne faut faire l'impasse sur aucune matière. Mention spéciale à toutes celles et ceux qui séchaient les cours d'EPS : ils peuvent être super intéressants (si, si, je vous jure). Ici jouer au tennis ne se fait pas avec des raquettes classiques mais avec des couteaux. C'est tellement mieux pour frapper la balle et puis ça a son utilité : pour faire des sushis par exemple… Quoi ?! Je vous vois venir, ce n'est pas parce qu'il est question d'assassiner un prof que, pour autant, dès que les élèves ont des couteaux dans les mains, c'est dans l'intention de commettre un meurtre. Les couteaux sont aussi utiles en cuisine ! Pfff… !
Kuro-sensei est vraiment un très bon prof. Et d'ailleurs, c'est là tout l'intérêt du manga. La relation entre les élèves et leur prof est très ambiguë. D'un côté, ils doivent l'assassiner et n'hésitent pas sur ce point (il faut dire que la récompense les motive largement) et de l'autre, ils lui témoignent énormément de respect et d'affection.
Assassination Classroom est un manga dont la force réside non pas dans ses dessins (au demeurant plutôt simplistes) mais bien dans son histoire loufoque et ses personnages tous plus déjantés les uns que les autres ! Je tenais donc à vous le faire découvrir. Avis aux amateurs psychopathes, ne passez pas à côté !
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Les critiques presse (4)
Bedeo   21 février 2014
Loin d’être sanglant, ce manga est hilarant.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BulledEncre   03 février 2014
Assassination classroom, série shônen prévue en 6 tomes, marque les esprits par son originalité peu commune.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Bedeo   18 octobre 2013
Cette série se positionne par son dynamisme et son originalité comme une véritable bonne surprise concoctée par Yusei Matsui (Neuro). Une œuvre surréaliste et captivante.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   23 septembre 2013
Véritable révélation de cette rentrée, Assassination Classroom bouscule le politiquement correct alternant science-fiction et humour décalé. Un dynamisme captivant émane de l’œuvre de l’auteur dont la narration évolue avec cohérence malgré un thème totalement surréaliste.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
mandrake17mandrake17   07 octobre 2017
Comme vous pouvez le voir, bien que je suis en train d'essayer de le poignarder, il est tranquillement en train de m'épiler les sourcils!! Et il fait ça drôlement bien!!
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   07 octobre 2017
Une attaque de groupe se fait au détriment de la réflexion individuelle.
Commenter  J’apprécie          00
garrytopper9garrytopper9   30 janvier 2015
Face à Mr Koro, même un élève muni d’un poison violent reste un banal élève.
Commenter  J’apprécie          260
orbeorbe   10 novembre 2013
Combien de fois vais-je devoir répéter que les tentatives d'assassinat ne doivent pas perturber le cours? Au piquet !
Commenter  J’apprécie          150
ore_lyore_ly   24 juin 2014
Un manga plein d'humour avec des personnages attachants. Les élèves ne manquent pas d'imagination pour assassiner leur enseignant. On retrouve bien sûr les sujets classique de ce type de manga et les personnages phares (l'exclusion scolaire, le meneur bagareur etc) hâte de lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Yusei Matsui (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yusei Matsui
Assassination Classroom Vol1
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12988 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
. .