AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Karine Chesneau (Traducteur)
EAN : 9782877302609
252 pages
Éditeur : Editions Philippe Picquier (19/05/1998)

Note moyenne : 4/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Crimes parfaits, petits meurtres sans importance dans le Japon de tous les jours. Matsumoto nous entraîne méticuleusement dans le sillage de ces assassins de tous les jours de la société japonaise, dans les trains, dans les rues de Tôkyô ou de petites villes de province traditionnelles.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Musardise
  06 mars 2016
La voix est un recueil constitué de six nouvelles publiées entre 1956 et 1958. Avec un énorme défaut : elles sont toutes construites sur le même modèle, à tel point qu'on a l'impression de lire six fois la même histoire. Peut-être qu'après la publication de la première, on a demandé à Matsumoto de continuer à écrire dans la même veine. Peut-être qu'il a voulu donner au public et aux éditeurs ce qu'ils attendaient, sans prendre le risque de décevoir. Mais enfin, se répéter à ce point, ça ne devrait pas être permis.
Toutes ces nouvelles sont basées, non sur une enquête policière, mais sur un crime perpétré dans la grande majorité par un personnage ordinaire, qui bascule dans un délire meurtrier pour des motifs somme toute assez banals. Pour chacun de ces personnages, qui vivait jusqu'à présent comme tout le monde, dans un conformisme tout japonais, un détail va faire dérailler la routine de sa vie, un détail qui va lui paraître un obstacle insurmontable et qu'il n'imagine dépasser qu'à travers une action criminelle, alors que le bon sens aurait voulu qu'il trouve une solution ordinaire à son problème. S'ensuit invariablement le déroulement d'une spirale infernale dans laquelle le criminel s'enferme, s'imaginant tout maîtriser et commettre le crime parfait.
Je veux bien croire qu'il y a là, à travers ces histoires d'hommes ordinaires ne sortant jamais de la norme et dérapant pour une broutille, une critique de la société japonaise. Mais la même histoire, écrite sur le même schéma, six fois de suite, ça fait beaucoup. D'ailleurs, une des nouvelles sera des années plus tard réexploitée pour devenir un roman. Décidément...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
CallieTourneLesPages
  28 février 2019
Six récits méticuleusement construits autour d'assassins d'un jour. Ne devient pas assassin qui veut. Même après être passés à l'acte, les gens ordinaires devenus assassins sont rappeléS à la réalité par ces voix obsédanteS que sont la peur, la jalousie, le doute... Chacun des récits est prenant et nous mène par son suspense et les détails des enquêtes dans les tréfonds de la psychologie humaine. Tout savoir, tout contrôler, assumer, ne pas douter... La peur mène à la folie quand on n'a pas sa conscience tranquille -ou au meurtre. L'auteur nous fait profiter du paysage japonais pour balader ses personnages et les lecteurs de crimes en crimes.
Ma nouvelle préférée le Roman-feuilleton: un récit original, dans lequel le suspens va crescendo, d'erreur en erreur la coupable avoue ce dont le lecteur ne se serait pas douté.
Commenter  J’apprécie          140
Nina
  06 décembre 2012
l'écrivain Seicho Matsumoto est considéré comme le Simenon japonais parce qu'il met en scène les gens du peuple, ceux dont la vie est ordinaire et qui pour une raison particulière deviennent des criminels. Son analyse psychologique très minutieuse des personnages permet, pour les lecteurs occidentaux, de situer clairement le contexte du crime dans la société japonaise et ainsi mieux comprendre l'attitude des différents acteurs de ces intrigues.
La voix est un recueil de 6 nouvelles policières qui reposent sur un même thème : le fait divers.
La vie des gens ordinaires, des gens du peuple s'oppose évidemment à l'existence plus riche et plus intense de celle des milieux aisés. Pourtant cela ne veut pas dire que "ces gens ordinaires" ont une vie morne et triste, et qu'ils se soumettent silencieusement à leur condition sociale. Bien au contraire. Seicho Matsumoto raconte dans ses intrigues policières comment la jalousie, la lâcheté, la convoitise, la peur, le désir de devenir riche.... sont souvent de puissants détonateurs pour échapper à une vie insipide. L'élaboration d'un crime parfait pour sortir enfin de la misère ou bien se débarrasser d'une épouse gênante, d'un maître chanteur est la solution que choisissent les héros de ce recueil de récits policiers.
l'assassin qui élabore avec minutie son crime, le témoin gênant mais aussi le policier qui va mener l'enquête sont les principaux personnages qu'analysent avec précision Seicho Matsumoto. le lecteur découvre ainsi le Japon au quotidien.Toutes ces tranches de vie au demeurant banales, permettent pourtant de mettre en lumière un peu de la vie sociale de tout un chacun et pour le lecteur de s'immerger dans ce pays fascinant.
Pour tous ceux qui souhaite en savoir plus sur le Japon, cet auteur et à découvrir
Lien : http://de-page-en-page.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BMR
  10 février 2009
Avec La voix, revoici cet auteur réputé au Japon (le Simenon japonais, dit-on) avec un recueil de six nouvelles, six petites enquêtes policières pleines de charme.
On y retrouve toutes les caractéristiques déjà découvertes dans Tokyo Express.
L'attention portée aux petits riens, aux choses ordinaires de la vie ordinaire.
La fascination pour les chemins de fers japonais : il est vrai que le Japon est un petit pays [par la superficie] et que, là-bas, on prends le Shinkansen [le TGV local] avec autant de facilité et de simplicité qu'on prend le métro à Paris, on l'a constaté nous-mêmes lors de notre dernier voyage.
Et bien sûr, l'intérêt pour les crimes parfaits, aux alibis imparables ... qu'une enquête approfondie ou tout bonnement le hasard ordinaire viendra démonter de manière tout aussi imparable.
Dans ces quelques nouvelles, c'est bien souvent le hasard qui viendra mettre à mal ces crimes presque parfaits : un visage apparu sur un écran de cinéma, un article de journal lu rapidement, une voix reconnue au téléphone, ... à chaque fois un petit détail vient remettre le crime à sa place (et le criminel !).
Comme on le disait déjà pour Tokyo Express, un moyen bien agréable de découvrir la littérature japonaise et la vie quotidienne au pays du soleil levant.
Lien : http://bmr-mam.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MusardiseMusardise   06 mars 2016
Deux jours plus tard, il n'était pas encore parvenu à se débarrasser de cet arrière-goût désagréable. Et bien que légèrement atténué le troisième jour, ce sentiment restait en lui comme un résidu amer qui, pendant la journée, refaisait surface de temps à autre. Il ressentait ce qu'il considérait comme un affront encore plus durement que s'il avait été violemment critiqué par un professionnel.

Le Roman-feuilleton
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
BMRBMR   10 février 2009
[...] J'imaginai diverses manières de le tuer. Le meurtre en soi ne posait pas de problème ; il y a de nombreux moyens de commettre un crime. Mais il me fallait mettre au point une méthode à toute épreuve, digne de l'auteur d'un meurtre, afin que je ne sois pas découvert. Car, mon objectif atteint et l'homme tué, à quoi cela servirait-il si j'étais pris ? Sa revanche prendrait finalement le pas sur la mienne.
Je consultai de nombreux livres sur la question. Beaucoup de criminels font des efforts démesurés pour dissimuler leur forfait. Pourtant, ce sont souvent leurs méthodes puériles qui les perdent. Il est vrai que la plupart des cas décrits dans les livres relatent ceux de criminels qui finissent par être arrêtés. Mais à travers le monde, il doit bien y avoir de nombreux crimes restés ignorés et des meurtriers qui courent toujours.
Le crime parfait existe, j'en suis persuadé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CallieTourneLesPagesCallieTourneLesPages   27 février 2019
Hé! Conduis-toi comme quelqu'un de ton âge, ne chante pas si fort , hurlai-je à ma soeur depuis le vestibule (...)
-Alors ça! Je suis donc si vieille ?
- Oui. Une femme qui va avoir trente ans c'est une mémé!

in Au dessus de tout soupçon.
Commenter  J’apprécie          50
WispWisp   09 décembre 2017
Yoshiko n'avait pas dit un mot. Horrifiée, la rédactrice écoutait, figée de stupeur par ce qu'elle entendait. Si quelqu'un bougeait, ne serait-ce que d'un millimètre, on avait l'impression que l'air allait se déchirer.
Commenter  J’apprécie          00
WispWisp   09 décembre 2017
Ryuji Sugimoto se releva et pressa le pas pour rentrer chez lui. Ses idées tournoyaient dans son esprit comme une poignée d'algues marines entraînée par le courant.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Seicho Matsumoto (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Seicho Matsumoto
À l'occasion du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême 2019, Xavier Guibert vous présente l'exposition "Taiy? Matsumoto, dessiner l'enfance" avec ATOM, ANA, Les Cahiers de la BD et le Musée d'Angoulême.
Retrouvez le site : https://www.bdangouleme.com/heure-par-heure/taiyo-matsumoto-dessiner-enfance
Notes de Musique : Youtube Audio Library.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : crime parfaitVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
450 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre