AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757869876
Éditeur : Points (22/03/2018)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Dans la tradition de John Le Carré, une plongée palpitante et hyperréaliste dans le monde du renseignement.
Alors que la Russie de Poutine devient de plus en plus inquiétante pour les Occidentaux, Nate Nash travaille à Moscou pour la CIA.
Il est le contact privilégié d'une taupe ultra-secrète du SVR, héritier du KGB.
Connu sous le nom de MARBRE, ce haut dignitaire renseigne les Américains depuis une dizaine d'années.
Après un incident,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  20 novembre 2016
Repéré par des guetteurs lors d'une rencontre avec son contact à Moscou, Nate Nash, jeune agent de la CIA, prend tous les risques pour protéger l'identité de MARBRE, ce haut dignitaire du SVR, les services secrets de Vladimir Poutine, qui renseigne les américains depuis quatorze longues années. Mais si Nate a sauvé son contact, sa couverture est désormais grillée en Russie. Il est envoyé à l'agence d'Helsinki, une voie de garage pour sa carrière qu'il imaginait brillante et qui est plus que compromise. Pour se racheter, il lui faudrait recruter LA bonne personne, un officier russe, détenteur de sérieux renseignements et prêt à jouer les agents doubles. Il est loin de se douter que dans le camp adversaire, l'idée est à peu de choses près la même. Nash connaît l'identité de MARBRE, Nash doit être ''retourné'' et livrer un nom. Pour cela, le SVR possède une arme redoutable : la belle Dominika Egorova, une espionne débutante mais formée à l'école des moineaux où l'on apprend toutes les ruses de la séduction pour envoûter, piéger et compromettre les hommes de l'Ouest.
Fort de son expérience d'officier de la CIA, Jason Matthews nous plonge dans le monde trouble de l'espionnage et du contre-espionnage pour un roman plus vrai que nature qui réveille les fantômes de la guerre froide. Entre mensonges et manipulations, ces hommes et ces femmes qui évoluent à l'Est ou à l'Ouest ont finalement les mêmes préoccupations : s'emparer des secrets de l'autre, recruter des agents doubles, débusquer les taupes. Pour ceux qui ont fait le choix de trahir leur pays, les motivations sont diverses, une revanche à prendre ou la vénalité, mais le danger est le même...Ce cocktail d'adrénaline, de tensions, de dangers et de peur est ici adouci par l'attirance que ressentent l'agent de la CIA et la belle espionne russe. Mais les sentiments ont-ils leur place dans ce monde de faux-semblants et de dissimulation ?
Grâce à des personnages, attachants ou détestables, bien campés, un sens de l'intrigue et du suspens bien maîtrisé, le moineau rouge est un roman d'espionnage qui n'ennuie jamais et qui est une mine d'informations sur cette guerre du renseignement que se livre les Etats-Unis et la Russie. S'il se déroule de nos jours, sous Poutine, il pourrait tout aussi bien dater d'une trentaine d'années. La guerre froide a changé de nom mais pas de visage, ni de méthodes. Un excellent divertissement et un couple d'espions qu'on aura plaisir à retrouver dans d'autres aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Aela
  16 avril 2018
Premier roman de Jason Matthews, le livre est sorti en 2013 et a été adapté récemment au cinéma avec la prestation remarquable de Jennifer Lawrence, Matthias Schoenaerts, Jeremy Irons et Charlotte Rampling. L'auteur a une soixantaine d'années et a travaillé pendant 30 ans pour la CIA, expérience dont il tire grandement profit dans ce livre.
Dominika Egorova, l'héroïne, est danseuse étoile à Moscou. A la suite d'un accident, elle est obligée de renoncer à sa carrière de danseuse et va être recrutée par son oncle, Vania Egorov, Premier Adjoint au Directeur du SVR (Sloujba Vnechneï Razvedki) qui lui propose d'intégrer son département. Ce département est depuis 1991 le successeur de la 1ère direction générale du KGB. Il s'agit du service des Renseignements Extérieurs de la Fédération de Russie, organisme créé par Boris Eltsine en 1991.
Après une première mission particulièrement dangereuse et traumatisante, la jeune femme continuera son apprentissage dans la célèbre école des moineaux chargée de former des jeunes gens capables d'utiliser des atouts de séduction en vue d'obtenir des renseignements auprès de sources diverses (diplomates, hommes d'affaires..) Dominika devient ainsi une "vorobeï", moineau. Ses premières armes vont l'amener à fréquenter Nat Nash, Américain qui travaille pour la CIA. Cette mission l'emmènera à Helsinki. Sa mission sera de découvrir l'identité de MARBRE, principale taupe de la CIA en Russie. Il sera question plus tard d'une deuxième taupe, CYGNE, qui, elle, travaille pour les Russes.
La personnalité de Dominika est fascinante. Elle a un don pour distinguer l'"aura" de ses interlocuteurs, et ainsi mieux deviner leurs motivations et intentions. Elle fait preuve d'un courage incroyable face à des situations inouïes pour une jeune femme.
Le livre est passionnant, l'auteur a une connaissance très poussée des enjeux actuels en matière de géopolitique. le personnage de Poutine apparaît plusieurs fois dans le livre, ce qui rend l'intrigue encore plus prenante. Un livre qu'on ne lâche pas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
ludi33
  30 mai 2018
Voici un roman d'espionnage extrêmement plaisant à lire. Même si officiellement terminée, la guerre froide couve entre la Russie et les USA et les espions s'en donnent à coeur joie.
L'histoire nous sert les passages obligés du genre et ne fait pas forcément dans l'originalité. Jason Matthews nous décrit des espions à l'ancienne, assez loin de la technologie moderne, privilégiant le travail de terrain. Pourtant, on se laisse prendre par les aventures de Dominika et Nate, on s'attache à eux, on suit leurs errances et hésitations dans le jeu de manipulation qui les oppose puis les réunis.
Même s'il se suffit à lui même, j'espère que la suite sera traduite, ce roman étant le premier tome d'une trilogie
Commenter  J’apprécie          181
Holon
  06 mars 2018

Pourquoi j'ai lu le Moineau Rouge de Jason Matthews ? Parce que la bande annonce du film m'a plu, donc je voulais lire ce bouquin avant de voir le film. L'intrigue est assez banale mais l'histoire ne l'est pas si on met de côté le fait que le bien est Occidental et que le mal est Russe car ce bouquin pue la propagande. J'ai adoré lire cette histoire qui nous amène à l'école des moineaux qui enseigne la séduction ou le sexe est une arme afin de compromette l'ennemi, un haut gradé du service secret Russe trahi son pays depuis 14 ans et veut passer le flambeau, Dominika va-t-elle le saisir ? Voilà l'intrigue. Dans ce récit il n'y a pas cette espèce de brouillard qui est de mise dans un roman d'espionnage car on sait qui est qui, je n'ai pas cru une seconde a la naïveté des services secrets Russe et pourtant cette histoire a été écrite par un ancien de la C.I.A. Donc une bonne histoire à lire en ayant en tête qu'une espionne peut venir du froid.
Commenter  J’apprécie          100
Bigalow
  29 mai 2018
Je dois avouer que je n'ai pas lu ce livre par hasard, j'ai été motivé par son adaptation cinématographique récente. Je ne sais pas ce que vaut le film, mais en tout cas le matériel d'origine est de très bonne facture.
L'auteur, ancien agent de la CIA, nous livre une immersion dans les arcanes du fonctionnement des services secrets américains et russes, tout en nous questionnant sur les thèmes de l'amour, la fidélité, et la patrie. Au milieu de la traque de taupes au sein de leurs pays respectifs, les personnages principaux, Nate et Dominika, espions américains et russes, se livrent à un jeu du chat et de la souris qui évolue vers des cercles plus intimes au fil du temps. J'ai apprécié ces héros, pas parfaits mais bien travaillés, qui ont leurs convictions et leurs failles. Les événements qu'ils traversent sont durs, et contribuent à les rendre sympathiques. En tant que tel, il n'y a énormément d'action, il serait vain de s'attendre à une déferlante de fusillades et d'explosions. Cependant, la tension mise progressivement en place fait totalement le boulot, jusqu'aux rares mais marquantes scènes de violence. de plus, le roman est très bien documenté sur les pratiques des services d'espionnage, on ne nous épargne aucune procédure, et paradoxalement, j'ai trouvé cela fascinant. Il y a un souci du détail, mais sans tomber dans l'ennui. Ce moineau rouge était une très bonne lecture.
Petit détail trivial, les recettes intégrées à la fin de chaque chapitre, qui donnent envie de se mettre aux fourneaux, ce qui, dans un roman d'espionnage, n'est quand même pas banal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   27 juillet 2015
Écrit par un ancien espion américain ayant voyagé aux quatre coins du monde, Le moineau rouge est LE roman d’espionnage de l’été.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Liberation   06 juillet 2015
Une fois entamé, impossible de lâcher ce Moineau rouge qui nous plonge au cœur de la relation américano-russe avec un incroyable luxe de détails sur l’organisation des services.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
ludi33ludi33   25 mai 2018
Dominika continua d’exceller, et pas seulement en danse. Après avoir collectionné les meilleures notes à l’école primaire, elle fit de même au collège de l’académie, où sa mémoire hors du commun lui fut précieuse. Elle y découvrit un domaine neuf, entièrement inconnu. Dominika absorba avidement les leçons de politique, les discours idéologiques, tout ce qui concernait l’histoire du communisme, l’essor et la chute de l’État socialiste, la tradition des ballets soviétiques. Bien sûr, il y avait eu des excès, suivis de nécessaires corrections. Mais la Russie moderne continuait de grandir, de former un tout supérieur à la somme de ses parties. Son jeune esprit se laissa séduire et accepta sans broncher ce boniment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AelaAela   16 avril 2018
"Iest tcheloviek, iest problema. Niet tchelovieka, niet problemy."
Un frisson parcourut l'échine du colonel. Il la connaissait par coeur cette phrase, une des maximes favorites du camarade Staline: S'il y a quelqu'un, il y a des problèmes. S'il n'y a personne, plus de problème."
Commenter  J’apprécie          90
tonpdgtonpdg   29 août 2015
BLINIS SERVIS À LA VEILLÉE MORTUAIRE DE VASSILI EGOROV
 
Mélangez une tasse de farine avec de la levure et du sel. Ajoutez du lait, un œuf, du beurre clarifié, et mélangez de nouveau jusqu’à obtention d’une pâte molle. Faites cuire une cuillerée à soupe de cette pâte dans une poêle à feu moyen jusqu’à ce que la crêpe soit dorée sur ses deux faces. Servez-la recouverte de caviar rouge, de saumon, de crème aigre et d’aneth frais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GeorgesSmileyGeorgesSmiley   18 décembre 2017
A la radio, quelqu'un racontait une histoire drôle:
Khrouchtchev visite un élevage de porcs et s'y fait photographier. Juste après, au siège du journal local, la légende de la photo fait l'objet d'une chaude discussion.
"-Le camarade Khrouchtchev au milieu des cochons ?
-Le camarade Khrouchtchev et les cochons ?
-Des cochons autour du camarade Khrouchtchev ?"
Et comme aucune ne lui semble faire l'affaire, le rédacteur en chef finit par trancher:"Troisième à partir de la gauche, le camarade Khrouchtchev"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   27 juin 2015
Les Russes... Leur haine des étrangers n’a d’égale que celle qu’ils ont pour eux-mêmes, et ce sont des comploteurs-nés. Oh, ils ont un sens aigu de leur supériorité, mais en même temps, ils doutent d’eux, donc ils voudraient être respectés et craints comme au temps de l’ex-Union soviétique. Ils ont besoin de reconnaissance et ne supportent pas leur statut de superpuissance de deuxième zone. C’est pour ça que Poutine s’emploie à construire la Russie 2.0, et il ne laissera personne lui barrer la route.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jason Matthews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jason Matthews
Bande annonce du film, Red Sparrow (2018), adaptation du roman de Jason Matthews
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox

Autres livres de Jason Matthews (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1388 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .