AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846824746
Éditeur : P.O.L. (27/08/2009)

Note moyenne : 2.58/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Un traducteur facétieux et sans doute malfaisant supprime le texte qu'il traduit et multiplie les notes en bas de page, les fameuses (N.d.T.), d'habitude rarissimes, ici abondantes et prolixes, qui racontent par le menu le dégoût qu'il a du roman qu'il traduit, le mépris dans lequel il tient son auteur, et surtout les outrages qu'il fait subir au texte : suppression des adjectifs, des adverbes, de paragraphes puis de pages entières, au profit de ses propres remarque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Malaura
  03 juillet 2011
Un traducteur français traduit le roman d'un auteur américain.
Mais pris par un impétueux besoin d'émancipation et désireux de faire entendre sa propre voix, il multiplie les notes de bas de page et les interventions, laissant de moins en moins de place au texte initial jusqu'à s'infiltrer tout entier entre les lignes.
D'ajouts en caviardages, de modifications subtiles en changements radicaux, le voici brusquement au coeur même du roman, partie prenante d'une histoire où il est question d'un traducteur américain aux prises avec l'auteur français qu'il traduit...

Ce 1er roman est un véritable OLNI, un objet littéraire original, fantasque, bourré de clins d'oeil et de singulières trouvailles.
Après avoir traduit les grands noms de la littérature américaine, Matthieussent savoure sa vengeance et joue avec le texte comme un magicien ou un Dieu facétieux.
Le résultat est une farce jubilatoire en forme de poupées gigognes, à la construction décalée totalement innovante, un ouvrage étonnant où abondent chausse-trappes, mises en abyme, jeux de miroir et n.d.t.
Malgré de petites longueurs ici et là, un régal d'humour et d'esprit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Malivriotheque
  21 septembre 2012
C'est l'histoire d'un traducteur qui traduit un livre sur David Grey, un traducteur qui traduit un livre d'Abel Prote, un auteur français de renom. David Grey s'échine à faire le travail de traducteur demandé par un auteur bien exigeant et peu regardant des contraintes imposées du métier. Sauf que le fond et la forme de ce roman, écrit par un mystérieux auteur américain, ne plaisent pas du tout à notre traducteur surnommé Trad, lequel va alors prendre son envol et s'évertuer à améliorer le texte original, au point de faire de ce roman d'un autre le sien. Au point de devenir le maître des personnages et d'en faire ce qu'il veut. Au point de se venger de son statut non reconnu de traducteur. La vengeance littéraire a sonné !
L'idée est géniale, merveilleuse, bienvenue pour tout traducteur ! Enfin un roman dédié à ce beau métier dévalorisé car peu reconnu par le public, pourtant seul lecteur de ces auteurs de l'ombre. Brice Matthieussent dépeint avec précision et de façon acerbe la malheureuse condition du traducteur qu'on oublie, qu'on ignore. Sa vengeance prend forme lorsqu'il repense complètement le texte et s'affranchit de l'histoire originelle pour la faire sienne.
Seulement voilà, si le début est prometteur, la suite est carrément décevante. On assiste à des passages extrêmement longs portant sur les ébats sexuels parfois sadiques des personnages principaux dont on n'a strictement rien à faire. le problème, c'est que le sexe prend une part importante du récit et à mes yeux le gâche puisque ne lui apporte absolument rien. Tous ces passages m'ont lassée, énervée même à la fin quand le personnage féminin principal, Doris, après s'être tapé Abel Prote et David Grey, s'envoie en l'air de façon plutôt trash et sans raison apparente (ne venez pas me dire que c'est Trad qui l'a écrit, même cette raison n'est pas valable !) avec Trad et vit avec. On tombe dans le cliché total du Happily Ever After dont on aurait pourtant cru Matthieussent vacciné, lui qui a traduit des centaines de romans et qui a une plume assez développée.
Au final, je n'ai pas vraiment aimé, j'ai même été déçue car au-delà des 80 premières pages, on tombe dans une mise en abyme constante et difficile à suivre saupoudrée à outrance de scènes sexuelles limite malsaines.
Nota Bene : je lis ces pages mi-mai, alors que cela fait des semaines qu'il pleut et fait froid comme au mois de mars, pour finalement voir écrit à la page 293 : "En cette mi-mai il fait chaud à Paris"... Quel pied de nez !!
Lien : http://livriotheque.free.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
vegalia
  15 décembre 2010
Ce livre est bien écrit et intéressant à lire. Mais, au niveau de sa construction, il m'a posé un problème. L'auteur mélange la réalité de ses personnages avec sa propre réalité et ce n'est pas toujours facile de s'y reconnaître. Il veut se venger d'un autre auteur qui lui cause des soucis. Pour ce faire, il utilise ses personnages.
Commenter  J’apprécie          10
urobepi
  19 octobre 2010
Imaginez la page d'un livre et sur cette page une ligne horizontale divisant la feuille en deux parties à peu près égales. Dans la partie supérieure, rien, sinon un seul astérisque disposé aléatoirement, perdu et comme oublié dans cet espace vide. En dessous de la ligne par contre, après un rappel de l'astérisque de la partie du haut, une prose fort animée qui occupe toute la place disponible. Cette voix, c'est celle d'un traducteur qui a décidé de mettre en valeur son propre travail au détriment du texte qu'il est censé traduire. L'ouvrage en question, publié en anglais, s'intitule ‘Translator's Revenge'. Il met en scène un auteur français du nom d'Abel Prote dont le dernier roman ‘(N.d.T.)' (note du traducteur) doit être traduit en anglais par un américain du nom de David Grey. Vous me suivez toujours?
(Lire la suite...)
Lien : http://coupsdecoeur.wordpres..
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Brice Matthieussent (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brice Matthieussent
David Murgia - Nathalie Dessay - Laurent Stocker - Edouard Baer - Didier Besace - Lucas Belvaux - Anne-Cécile van Dalem - Robert Mcliam Wilson - Peter Heller - Vinciane Despret - Benoit Peeters - Lise Charles - Jens Christian Grondahl - Jean Luc Outers - Brice Matthieussent - Boris Lehman - Marietta Ren - Fabrice Drouelle - Hubert Antoine - Emma Jane Kirby - Manuel Rocheman - Johann Hari - Catherine Graindorge
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
695 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre