AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de hcdahlem


hcdahlem
  11 avril 2019
C'est bien hors des sentiers battus que nous entraîne Jean-Baptiste Maudet dans son premier roman. «Matador Yankee» raconte le périple d'un torero américain entre Mexique et États-Unis, entre habit de lumière et misère noire.

L'histoire ne le dit pas, mais ils ne doivent pas être très nombreux les Américains toréadors. Harper est l'un des derniers représentants de cette profession qui ne nourrit plus vraiment son homme. Aujourd'hui, il rend dans un petit village mexicain où la fête annuelle ne saurait se passer sans un spectacle dans les arènes.
Dans un bus brinqueballant et le long de routes poussiéreuses, il a le temps de réfléchir à ses rêves de gloire, au souvenir des heures de gloire qui drainaient le tout Hollywood de ce côté de la frontière. «Son père avait connu Orson Welles, Rita Hayworth, Ava Gardner, Frank Sinatra et collectionnait les photos des vedettes qui aimaient se montraient aux arènes en compagnie des grands toréros de l'époque.»
Aujourd'hui quelques retraités nostalgiques, «obèses ou rabougris», viennent grossier les rangs des autochtones pour des corridas la confrontant à des vaches fatiguées plutôt qu'à des taureaux aux naseaux rageurs et lui rapportant à peine de quoi faire bouillir sa marmite. «Cette situation n'était pas inconfortable, elle permettait de ménager de grands moments d'indifférence au monde et de liberté, sans qu'aucun fil ne le rattache à une autre existence.»
À moins qu'il ne se berce d'illusions, car la vie ne l'a pas ménagé, comme en témoigne les cicatrices sur tout son corps. Frôlé par la mort à plusieurs reprises, il ressemble à ses cow-boys qui ont fait la gloire d'Hollywood. Sa gueule de malfrat en fait le candidat idéal pour une mission risquée, retrouver la fille du maire du village du côté de Tijuana, essayant de grappiller quelques dollars pour rembourser une dette de jeu.
Jean-Baptiste Maudet fait appel à tous les ingrédients du road-trip pour construire sa chronique d'un monde en voie de disparition. La pègre, les dettes d'honneur, le sang et la mort, un trésor de guerre et, bien entendu, la femme qu'il faut essayer d'extirper d'une spirale infernale. Il y a du Thelma et Louise dans la virée de Harper et Magdalena, mais il y a aussi l'émergence d'un monde plus dur, plus violent. Au bout de la route, le géographe qu'est Jean-Baptiste Maudet nous aura dépeint le paysage d'une autre Amérique, de celle de Trump qui fait la chasse à toutes sortes de marginaux et dans laquelle un Gringo Torero n'a quasi aucune chance de survivre.


Lien : https://collectiondelivres.w..
Commenter  J’apprécie          250



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (22)voir plus