AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211228329
36 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (18/05/2016)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Remboursez !
Au supermarché L'Enfant Roi, on trouve un très vaste choix. Un choix de quoi ? De vêtements, de friandises, de jouets pour enfants ? Pas du tout. Un choix d'enfants pour parents exigeants. Tailles, caractères, dons variés, on trouve de tout. Même des enfants parfaits. Et effectivement, au fil des jours, l'enfant acheté par M. et Mme Dupré se révèle sage, raisonnable, poli, propre et calme, souriant, intelligent, parfait, c'est le mot. Le seul pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
PinkCatReading
  29 novembre 2016
J'ai découvert un petit album, sans prétention et je ne pensais pas forcément vous en faire part ici. Mais il a tellement interrogé mon fils avec qui nous avons eu une discussion ensuite, que j'ai voulu partager.
Dans notre société de consommation où l'on peut acheter tout et n'importe quoi, M. et Mme Dupré font l'acquisition d'un enfant dans un supermarché spécialisé . Ils ont même choisi le modèle "enfant parfait", qu'il prénomment Baptiste. Première réaction de mon loupiot (5 ans): "mais c'est pas possible! on est des enfants pas du jambon ou des croquettes, ils l'ont passé à la bipette?!"...ok...je poursuis les larmes de rire aux yeux...Il me parle aussi du fait que non, un bébé ça vient du ventre de la maman avec qui il vit, "sauf sa copine Jade qui a deux mamans mais une qu'elle connait pas d'un autre pays", nous parlons alors d'adoption. Quant à moi, je ne peux pas m'empêcher de penser que parfois, vie humaine=monétisation, mais restons positif!
Il est vrai que Baptiste cumule toutes les qualités possibles : il est très sage, raisonnable, très poli aussi, agréable tout le temps... Seconde réaction : "c'est un robot! ou alors les parents là, aiment les enfants pas marrants". C'est bien connu, les bêtises, ça nous fait super marrer (oui, bon, des fois, si, j'avoue). Mais je vois ce qui se dessine dans la tête de mon ptit loupiot...j'aime bien quand un simple album déclenche sa réflexion sur des thèmes plus vastes et j'aime voir sa moue de "je réfléchis dur là ! ". Puis il s'interroge, : "alors moi, je ne suis pas parfait mais tu m'aime quand même alors pourquoi ils veulent un robot?" Décidément cette histoire de robot, de non émotion, d'ultra perfection le perturbe!
Mais un jour - il y a un "mais", oui, car toute cette perfection ne pouvait pas humainement durer - un événement déclenche une réaction de Baptiste qui n'est plus si parfait que ça! Troisième réaction : "ah mais c'est normal, on est des humains, on a un coeur en viande, on est pas en plastique quand même!" le voilà rassuré, Baptiste a enfin réagi, il est humain! Sans vous dévoiler le pourquoi de cette réaction, cela pose une dernière question : les parents veulent donc des enfants parfaits, lisses, animés mais sans vie, sans personnalité? Ils ont intérêt de leur côté à être irréprochables aussi!
Conclusion : mon fils imparfait aime sa maman imparfaite même quand on est en retard le matin, que j'oublie son goûter ou que je lui pique une compote et vice versa bien évidemment!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
celosie77
  07 mai 2018
Je suis très partagée par cet album.
M et Mme Dupré veulent un enfant parfait, ils vont donc en acheter un au supermarché. Mais, si l'enfant est effectivement parfait, les parents, eux, sont totalement défaillants et à la fin c'est l'enfant qui réclame des parents parfaits. Ça aurait pu être vraiment drôle, mais en fin de compte c'est plutôt perturbant. Je n'aime pas cette idée du magasin où l'on peut acheter un modèle d'enfant correspondant à ses critères : ces enfants-marchandises en vitrine, ça m'a mis assez mal à l'aise. Mon fils n'a pas trop réagi, ça n'a pas eu l'air de le perturber. Ensuite j'ai eu l'impression que ça s'adressait finalement plus aux parents qu'aux enfants : n'exigez pas la perfection de vos enfants, alors que vous-mêmes n'en êtes pas capables. Là c'est plutôt une bonne idée, mais dans ce cas pourquoi s'adresser aux enfants ? de plus, l'enfant est vraiment le dindon de la farce : non seulement ses parents sont nuls mais en plus sa demande à la fin de l'album est tournée en dérision et il n'a aucun espoir d'avoir des vrais parents qui l'aimeront et s'occuperont de lui...
Cet album montre beaucoup trop à l'enfant que les parents ont tous les droits : ils achètent l'enfant, exigent la perfection, ne lui apportent rien, manquent à tous leurs devoirs de parents, et l'enfant, lui, n'a même pas le droit de se plaindre car on le rapporte au magasin...
Second degré, oui, mais là ça ne m'a pas amusée et je pense que ça n'amusera pas non plus les enfants qui connaissent des difficultés dans leur famille...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63
bdelhausse
  20 mai 2017
Sur le papier, l'histoire est chouette et se prête à toutes les discussions ensuite, tant le livre aborde des thèmes divers. Un couple rentre dans un supermarché, où on vend des enfants. On a le choix, doué, sportif, etc. Ils veulent un enfant parfait.
Il en reste un. Cela tombe bien Baptiste est parfait. Tellement parfait que petit à petit les parents commencent à arriver en retard, à oublier les dates, à mélanger les choses.
Quand vient le moment de le rapporter, Baptiste demande s'il ne pourrait pas avoir des parents parfaits...
C'est drôle, mais les interrogations sur les choses de la vie, sur l'éducation, sur le lien parent-enfant, etc. viennent rapidement et sont bien posées, à mon avis. Mais c'est peut-être un peu too much, je ne sais pas. Je ne me suis pas interrogé sur le pourquoi du comment nous sommes passés complètement à côté du livre. L'aîné de 7 ans et demi a ri à la fin, mais le petit de 4 ans et demi n'a pas vraiment percuté.
En fait, la partie du livre où les choses dérapent entre les parents et l'enfant est trop décalée pour eux, trop excessive, manquant de sens. C'est à ce moment qu'ils ont tous les deux décroché.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
agnesrobert
  03 avril 2018
Une belle réflexion sur la perfection, impossible pour tout être humain, ainsi qu'une critique forte de notre société de consommation.
La chute n'est pas mal du tout !
Un album qui amène à discuter avec ses enfants de ce que chacun attend de l'autre (grand comme petit), de l'importance portée à l'écoute de l'autre et à ses émotions.
Commenter  J’apprécie          100
pilyen
  25 mai 2016
Attention, album à triple détente ! Michaël Escoffier au texte et Matthieu Maudet à l'illustration ont encore frappé et bien fort ! Cette couverture mignonne et sage qui rappelle un moment de course au super-marché, cache en fait ce que j'appellerai un album d'anticipation pour enfant à partir de 5 ans (avant, ils écoutent la lecture dans un silence intrigué, percevant déjà que se joue là quelque chose d'étrange qui leur échappe ), une histoire bourrée d'humour ( grinçant) et une étude sociologique pointue.
Il fait beau, Mr et Mme Dupré, tendrement enlacés, vont faire des courses dans un super-marché nommé "l'enfant roi". Ils viennent comme tous les parents achetés un enfant. Finies les FIV, les mères-porteuses, les adoptions, la société libérale a réglé une bonne fois pour toute la question, on les vend déjà fait. Snobant la promo du moment ( "Promo sur les jumeaux, le deuxième à 1 euro"), dédaignant l'enfant musicien au volume réglable ou le bébé avec tétine réduisant des équations du troisième degré, ils veulent un enfant parfait ! La demande est forte sur ce modèle, le vendeur n'est plus certain d'en avoir encore en stock. Bingo, il en reste un , un peu grand déjà mais gentil comme tout et prénommé Baptiste. Un petit tour à la caisse et l'affaire est faite, la famille s'agrandit. le nouveau papa pour fêter ça propose de manger une barbe à papa...que décline la progéniture parfaite sous prétexte qu'il vaut mieux éviter les sucreries si on veut conserver des dents en bonne santé. Un enfant parfait, on vous l'avait dit et la suite vous le confirmera sauf que la perfection a ses limites que les parents et les fournisseurs n'imaginent pas.
"Un enfant parfait" surprend pour mieux interroger son lecteur. Les plus petits, à qui il est sensé s'adresser, ne manquent pas d'être interloqués, voire un peu mal à l'aise au fur et à mesure que l'histoire se déroule. L'imagerie proposée, autant celle de l'enfant parfait que des parents, déstabilise et décale le discours ambiant autour de la famille. le retour en est d'autant plus intéressant quand l'album est lu par une personne neutre. La parole fuse, interrogative et pleine de petites anecdotes personnelles. Tout se bouscule un peu dans leur tête de l'abandon par papa et maman à la notion de perfection en passant par "les enfants ne s'achètent pas mais viennent dans les ventres des mamans".
La fin sur le blog
Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet   06 juillet 2016
Cet album, plutôt bien senti, critique les dérives de notre société de consommation et le trafic d'enfants.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud   20 juin 2016
Promo sur les jumeaux. Le 2ème à 1 euro.
Commenter  J’apprécie          30
TbilissiTbilissi   13 janvier 2019
- Désolé ! Je n’avais pas vu l’heure...
- Ce n’est pas grave, papa, ça m’a permis de compter jusqu’à 13752 !
Commenter  J’apprécie          00
TbilissiTbilissi   13 janvier 2019
- Des parents parfaits ?
Ah ah ! Quelle drôle d’idée !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Matthieu Maudet (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Maudet
Vous l'attendiez tous ! Dame Gersende est de retour avec ses fabuleux contes
Rendez-vous tous les dimanches à 10h30
Tous les livres sont disponibles sur notre site :
Miaou ! Cui ! Ponk ! de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, des Editions L'école des loisirs https://www.filigranes.be/miaou-cui-ponk?
Moi veux ça ! de Stephanie Blake, des Éditions L'école des loisirs https://www.filigranes.be/moi-veux-ca-?
le mot le plus gros de Michaël Escoffier et Kris di Giacomo, des Éditions Kaléidoscope https://www.filigranes.be/le-mot-le-plus-gros?
Au bois dormant de Karen Jameson et Marc Boutavant, des Éditions Kaléidoscope https://www.filigranes.be/au-bois-dormant?
Lisez, vivez, profitez. Protégez-vous, Protégez-nous !
Bon dimanche
Marc et l'équipe Filigranes
+ Lire la suite
autres livres classés : perfectionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16628 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..