AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782862538488
Éditeur : Christine Bonneton (15/10/2020)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Il y a seulement un siècle, un petit siècle, on ne s'aimait pas comme aujourd'hui. S'aimait-on, d'ailleurs ? Bien des mariages étaient arrangés par les familles. C'était le temps des marieurs, des dots, des petites annonces dans Le Chasseur français, où des messieurs demandaient une « femme sans tache »...
C'était le temps où les jeunes filles en quête d'un mari s'en remettaient à des saints, jetaient des épingles dans une fontaine, se frottaient le ventre c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Valmyvoyou_lit
  17 mars 2021
Par des textes, des photos et des documents, Roger Maudhuy nous fait découvrir les rites et les traditions qui entouraient les amours et mariages de 1870 à 1950. Ce documentaire est divisé en sept chapitres, depuis les rencontres amoureuses, en passant par les fiançailles et le mariage, jusqu'à la naissance des enfants et la vie à deux. le livre est émaillé de croyances d'antan, de règles et d'anecdotes qui ont été contées à l'auteur. le plus souvent, elles concernent les trois étapes de la vie : la naissance, le mariage et la mort. Des images d'époque les illustrent.

Roger Maudhuy rappelle que les rencontres amoureuses n'étaient pas souvent le fruit d'une passion. Beaucoup de mariages étaient arrangés, des petites annonces étaient diffusées dans le Chasseur français et les marieurs avaient un rôle important. Les hommes indiquaient leurs critères : « une femme sans tache » était une demande courante, même si certaines « gueules cassées » de la Grande Guerre « s'inquièt(aient) moins de la réputation de leur future ». Ils indiquaient, également, leurs prétentions au sujet de la dot, qui était un élément essentiel des unions. Dans un encart, l'auteur indique qu'un tueur en série a recruté ses victimes, par le biais des petites annonces. Cependant, « des mariages qui devaient bien plus aux sentiments qu'aux questions d'argent » sont nés de l'opération marraines de guerre.

A cette période, on croyait beaucoup aux pouvoirs des pierres. L'ouvrage est rempli d'histoires au sujet des pouvoirs qu'on leur prêtait, comme la Pierre de Charlemagne, qui favoriserait la fertilité.

Les breuvages et potions étaient beaucoup utilisés, car on pensait qu'il pouvait satisfaire différents voeux : rencontrer un fiancé, avoir un enfant, lutter contre l'impuissance, empêcher l'infidélité, etc. La photo ci-dessous est la recette d'un guérisseur qui m'a choquée.

Cet ouvrage est le fruit de quarante ans d'enquête. L'auteur s'est appuyé sur des ouvrages anciens, il a inséré des extraits de romans, ainsi que des témoignages oraux, qu'il a retranscrits. Ces derniers sont souvent des anecdotes amusantes : par exemple, les repas de noces étaient souvent animés. Certaines scènes m'ont amusée, mais je n'aurais pas aimé les vivre, le jour de mon mariage. S'aimer autrefois est un très beau livre, avec des photos, des cartes postales, des images et des documents authentiques. J'ai adoré découvrir les coutumes d'un temps pas si lointain, mais, en tant que femme, je suis bien heureuse que certaines traditions se soient éteintes.

Je remercie sincèrement les Éditions Christine Bonneton pour ce service presse.

Sur mon blog, vous pourrez découvrir des photos.

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
LeslivresdeSW
  26 mars 2021

S'aimer aujourd'hui et s'aimer hier. Entre ces deux concepts, un siècle d'évolution s'est écoulé et un changement profond dans les moeurs et la culture a eu lieu. Au fil des années, le coutumes ont changé. L'Amour a changé.
On ne déclare plus sa flamme comme on la déclarait il y a 100 ans. Désormais, le mariage est devenu un choix et non plus une obligation.
On ne choisit plus un « parti » mais une personne à part entière. Les sentiments occupent une place nouvelle et décisive dans le domaine relationnel. La liberté d'aimer est devenue une réalité.
« S'aimer autrefois » explore les anciennes coutumes et pratiques liées à l'amour à une époque où il était très différent de celui que l'on connait aujourd'hui. Il retrace dans les moindres détails comment les jeunes messieurs pouvaient aborder une demoiselle et lui avouer ses sentiments, comment ses dernières jetaient des épingles au fond des puits et rivières pour connaître leur avenir à deux.
Cette belle époque était jalonnée de pratiques qui aujourd'hui ont quasi toutes disparu. Certaines ont subsisté, mais pour celles qui se sont éteintes, elles peuvent encore s'observer à travers les monuments historiques qui parsèment les parcs et les entrées des bois comme le roché aux mariés. Les traditions, pour certaines d'entre-elles, laissent parfois des traces indélébiles dans l'histoire.
Étant une grande passionnée de cette thématique, j'ai pris un réel plaisir à m'instruire sur celle-ci. J'ai découvert que de nombreux endroits près de chez moi faisaient l'objet de rituels amoureux. Ce fut une très belle et surprenante découverte. Autant vous dire que je ne manquerai pas de visiter de mes propres yeux ces lieux magnifiques cités dans le livre. Ils sont les gardiens d'une époque révolue que, à mon plus grand regret, les personnes romantiques dans l'âme comme moi ne connaîtrons jamais.
Je ne peux que vous recommander cette lecture. Après tout, il est important de voir comment l'amour, au cours du temps, a évolué et s'est acquitté de toutes ces contraintes qu'au jour d'aujourd'hui, si elles existaient encore, on prendrait pour de la pure folie. Et enfin, il est tout simplement beau de prendre connaissance de toutes ces croyances qui faisaient parties de la vie quotidienne de l'époque.
Des traditions merveilleuses, rigolotes, incroyables et authentiques attendent tout lecteur qui ouvrira les pages de ce livre.
Un vrai plus pour la culture générale, un régal pour la passion et une porte grande ouverte sur la rêverie.
Merci aux éditions Bonneton et à Babelio pour cet envoi des plus plaisant à découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Khalya
  08 mars 2021
Dans ce documentaire d'environ 170 pages, l'auteur revient sur tout ce qui concerne l'amour et le mariage en France et alentours entre 1870 et 1950 environ.
En 7 chapitres, allant de la rencontre jusqu'aux éléments associés aux anniversaires de mariage, en passant par les malchanceuses ou malchanceux, le mariage ou encore les enfants, il fait le tour des régions des us et coutumes en la matière.
Si l'auteur nous livre quelques règles bien établies comme le chaperon, la dot, le passage à l'église ou le repas de noces, le livre est surtout composé des superstitions qui entouraient toute la vie conjugale.
Certaines d'entre elles ont perduré longtemps, bien au-delà de la Seconde Guerre mondiale.
On y croise pêle-mêle des pierres censées apporter la fécondité, garantir un époux, ou encore dénoncer l'infidélité. Ce sont d'ailleurs généralement des pierres sexistes, puisqu'elles ne dénoncent que les infidélités de l'épouse.
On y trouve également tout un tas de saints et saintes, parfois inconnus au bataillon de l'église, supposés protéger de tout et n'importe quoi, des fontaines païennes ramenées dans le giron de l'église dans lesquelles on peut jeter qui des aiguilles, qui des pierres, qui du pain, selon les régions, mais qui toutes vous garantissent de ne pas finir vieille fille: honte suprême en ce temps là (ce sont les celibattantes d'aujourd'hui qui en riraient bien).
Les anecdotes, superstitions, traditions, sont agrémentées de superbes photos en noir et blanc les illustrant parfaitement.
Ça fait drôle de se dire que tant de règles, qu'elles soient dictées par la morale ou par les croyances populaires, avaient encore cours il n'y a pas 100 ans et que nos arrières-grands-parents y croyaient peut-être eux-mêmes.
J'ai été ravie de me plonger dans ce petit ouvrage plein de nostalgie, qui nous parle de ce temps passé, tout en s'en moquant parfois un peu, gentiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nineentreleslignes
  16 mars 2021
Un livre dans la droite ligne des actions et des recherches que je mène aujourd'hui.
Faire parler les archives départementales et municipales, les bibliothèques diocésaines qui, entre nous, renferment de véritables trésors, des « gossips » d'époque, drôles, croustillants et parfois cruels, exactement comme l'est la vraie vie !
On peut aussi parler de folklore, l'auteur ne s'en prive pas, il faut dire que les anecdotes que l'auteur partage touchent parfois une seule région, cela relève parfois d'une tradition populaire.
Ce livre se concentre sur l'amour de 1870 à 1950 et sur trois points forts qui régulent nos petites vies à ce moment-là : la naissance, le mariage et la mort. Il mène une enquête sur les amours de nos grands-parents, mariages souvent arrangés, parfois heureux, sur la dot, les petites annonces du célèbre « Chasseur Français »
Bien sûr il nous parle d'un temps un peu révolu qui sent la naphtaline et la poussière, mais c'est un voyage comme un autre, il y est donc question :
De vertueuses rosières aux timides Catherinettes, d'actions que l'on pourrait rapprocher à la pensée magique comme se rouler dans la rosée la nuit du 30 avril au 1er mai pour obtenir l'amour de la belle convoitée, à l'oracle de la coccinelle, le jetée de l'épingle, charivari et crainte du jaune, frottis frottas sur les menhirs, photos de familles et cartes postales à l'appui !
Ce livre est une mine d'or d'anecdotes, d'histoires, de souvenirs.
J'y ai retrouvé le Saint Expédit si cher aux réunionnais, j'ai une amorce de réponse sur les mariés aux robes noires, j'ai des proverbes et des dictons qui vont rallonger ma collection.
Je recommande chaudement ce livre d'un autre temps qui exclut toute mélancolie et qui se picore joyeusement !
Edité chez Christine Bonneton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MAMIEJAUNE
  14 février 2021

Mon avis
Je remercie les Editions Christine BONNETON et en particulier Ségolène de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « S 'Aimer autrefois », ouvrage de Roger MAUDHUY.
La très jolie couverture emplie de romantisme m'a de suite interpellée.
Dans l'introduction, Roger MAUDHUY nous rappelle les trois « étapes de la vie » : la naissance, le mariage, la mort ».
Dans ce livre l'auteur traite du sujet de l'amour en France entre 1870 et 1950, époque lointaine certes mais pas tant que cela en définitive puisque nos grands-parents, nos parents l'ont vécue, nous ont contée et ainsi ont laissé dans nos mémoires, une trace de ce temps passé.
Roger MAUDHUY consacre certains chapitres aux rencontres amoureuses, aux catherinettes et malchanceuses qui tardaient à trouver l'élu de leur coeur, d'autres aux fiançailles, au mariage, aux malchanceux après les épousailles puis d'autres à la naissance des enfants et enfin à la vie de couple en famille.
J'ai pris grand plaisir à découvrir ces textes extrêmement bien écrits et documentés, agrémentés de nombreuses et magnifiques photos en noir et blanc ou en couleur, documents anciens, cartes postales, télégrammes et menus de noce de l'époque, témoignant des traditions, us et coutumes d'un autre temps.
Voici un très joli ouvrage quelque peu nostalgique mais très représentatif de la vie de nos ancêtres à offrir ou à acheter afin de passer un très bon moment de lecture.

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/
Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com


Lien : https://www.facebook.com/joe..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : culture généraleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2083 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre