AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359104306
Éditeur : Ankama Editions (10/01/2013)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Rouge est la première série issue de l’univers Freaks’ Squeele. On y découvre la jeune Xiong Mao, alors adolescente, dans un long périple vers l'âge adulte qui l’amènera à affronter ses camarades de classe, mais aussi ses professeurs. Un chemin semé d'embûches entre super pouvoirs et trahisons dignes des Borgia. Heureusement ses amis sont là pour l'accompagner et grandir avec elle. Un parcours initiatique hors norme dans le monde des arts martiaux.
Avec son d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Walktapus
  14 avril 2015
Un spin-off de Freak's Squeele où Florent Maudoux, resté scénariste, laisse le dessin à Sourya Sihachakr. Il s'agit de l'histoire de Xiong Mao, un peu plus jeune que dans Freake's Squeele (au lycée, avec des flash-backs dans l'enfance), avec d'autres amis et ennemis, sa triade de famille et le flamendo, cet art martial exigeant.
Si le scénario est du Freake's Squeele pur jus, ou peut-être un peu plus sombre, avec de l'humour, de la fraîcheur et un mélange de thèmes populaires, le style graphique est très différent. J'ai eu du mal à l'apprécier, surtout la colorisation surchargeant les hachurages. On est loin du noir et blanc élégant et somptueux de détails de Florent Maudoux. Il n'y a pas non plus la même nervosité dans la mise en scène.
Du coup ça m'a donné envie de lire la suite de la série principale.
Commenter  J’apprécie          170
Soleney
  21 juin 2014
L'univers de Freaks' Squeele est totalement inconnu pour moi. J'ai acheté ce livre au détour d'un stand parce que la couverture avait accroché mon oeil et que le résumé semblait prometteur. C'est donc pure de tout à priori que j'ai ouvert ce bouquin…
J'ai beaucoup apprécié l'histoire, car elle se déroule dans un contexte d'arts martiaux, maîtrise et dépassement de soi, pouvoirs et tout ce qui s'en suit, et qu'elle met en scène un scénario plutôt bien construit car plein de suspens. Les informations sont données au compte-gouttes, et de plus en plus de questions apparaissent au fil des pages.
J'ai remarqué que les thèmes les plus récurrents gravitent autour de l'adolescence : la quête de soi, la tolérance (notamment homosexuelle), l'amitié et le dépassement de soi (et aussi, le pouvoir, les intrigues, les manigances). Bien que j'aie dépassé cette tranche d'âge depuis quelques années, j'ai trouvé ce tome bien fait car accessible à tous types d'âge (en tout cas, encore accessible à mes problématiques à moi^^).
Les personnages m'ont laissé un avis mitigé. Certains sont très attachants, comme l'héroïne, Xiong Mao, sa professeure et son père (notamment quand il s'exclame : « Aaah ! Je retrouve mon petit panda ! » en voyant sa fille sourire^^). D'autres m'ont moins plu, comme Sélène, trop naïve, Fei Long, trop joyeux et plein d'entrain pour moi, ainsi que les trois ennemis, exagérément clichés. Ceux-là ne sont pas assez travaillés pour me plaire. J'ai l'impression que l'auteur se repose sur des caractères prédéfinis de l'imaginaire japonais et cela m'agace. En revanche, la soeur de l'héroïne a l'air assez complexe et paraît jouer un double jeu. C'est un personnage que je qualifierais de prometteur pour la suite de l'histoire (est-elle le pion de sa mère ou agit-elle par elle-même ? Quel âge a-t-elle ? Quel est son pouvoir ?).
J'ai beaucoup aimé le mystère qui plane autour de Xiong Mao et je me suis posé de nombreuses questions en avançant dans ma lecture. Qui est sa mère ? Pourquoi a-t-elle été refusée à son examen ? Pourquoi n'a-t-elle toujours pas de tatouage-totem ? Quel animal ce sera ? Quel lien finira-t-elle par entretenir avec Sélène ? Finalement, ce mystère est le nerf principal qui porte le volume, le second étant l'action et le fantastique (réunis dans les combats).
Visiblement, il est parfaitement acquis dans cet univers que plusieurs personnages aient des pouvoirs (il y a même une école de héros, un peu comme à la X-Men). Ils s'intègrent bien à la population et ont l'air de s'assumer parfaitement. Pas de problème d'éthique de ce côté-là, ni du côté des « normaux », ni de celui des « héros ». C'est peut-être un peu dommage, cela aurait pu donner une dimension plus profonde aux questionnements de Xiong Mao. Mais qui sait ? Ce sera peut-être une problématique qui apparaitra dans les prochains tomes ?
Au final, c'est une lecture qui m'a bien plu. J'ai mis quelques pages avant de m'habituer aux graphismes, mais finalement je les trouve plutôt pas mal et adaptés à l'ambiance. La suite de l'histoire m'intéresse, et je pense que j'achèterai le tome 2 sous peu. Peut-être que les personnages que j'aime le moins seront amenés à s'approfondir… En tout cas, ce serait dommage d'arrêter une série aussi prometteuse pour quelques défauts ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Ashallayne
  06 octobre 2018
Je suis plutôt mitigée concernant ces BD (j'ai la version intégrale).
J'ai adoré retrouver les personnages de Freaks' Squeele plus jeunes, et découvrir une partie de leur passé.
Je me suis assez vite habituée aux graphismes de Sourya, même si j'ai une nette préférence pour le coup de crayon de Florent Maudoux (en même temps, c'est lui le dessinateur original).
Il y avait pas mal de clins d'oeils à d'autres manga/BD, les auteurs se sont fait plaisir !
J'ai bien aimé le personnage de Sélène, mais elle aurait mérité quelques BD de plus pour lui rendre hommage. Je trouve que c'est dommage qu'on ne la mentionne que très très peu dans Freaks' Squeele (je sais qu'on fait allusion à Sélène dans le tome 7, mais je ne sais plus si on y fait référence dans d'autres tomes) si on considère la place qu'elle a dans la vie de Xiong Mao.
J'ai un peu le même avis concernant les parents de Xiong Mao. J'étais persuadée qu'ils étaient morts (il me semble qu'on ne mentionne pas qu'ils sont encore en vie dans Freaks' Squeele, mais peut-être que je me trompe. Il faudrait que je relise la saga tiens...)
J'avais adoré la BD Masiko, et j'ai été un peu déçue par ce qu'elle est devenue. Mais je comprends qu'elle se soit transformée en loque une fois privée de sa fille, qui était devenue sa raison de vivre.
J'ai trouvé certains détails un peu ridicules et peu crédibles.

Mais bon, j'ai fermé les yeux là-dessus, et j'ai globalement passé un bon moment. Je tenais à remercier les auteurs pour les quelques pages qui nous font entrevoir l'avenir post Freaks' Squeele d'une partie des personnages !
J'espère qu'on aura droit à des BD consacrées au passé d'Ombre de Loup et Chance !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Profiteroles
  25 juin 2015
Rouge est le deuxième spin-off de la série Freaks' Squeele.
On retrouve Xiong Mao, une des héroïnes de Freaks' Squeele de quelques années plus jeune, tout comme l'a fait le premier spin-off, dédié au personnage de Funérailles.
On retrouve tout du personnage, ou presque, de la Xiong Mao que l'on connait. Elle n'est pas encore la championne de flamendo – un croisement entre la danse et le kung-fu – qu'elle est aujourd'hui. de même, elle n'a pas encore reçu le tatouage-totem, qui fait d'elle un membre à part entière de la famille Xao. C'est une lycéenne qui se cherche, au sein d'une famille mafieuse.
Cette fois, c'est le dessinateur Sourya qui s'y colle : le dessin est donc différent de la série originale et de Funérailles. Et toujours aux manettes de l'histoire, Florent Maudoux – c'est aussi lui qui fait les dessins de F'S et du premier spin-off. le graphisme ressemble à celui d'un manga, en couleur. Ça m'a un peu perturbé au départ, mais c'est vite passé, et j'ai pris un vrai plaisir à lire l'histoire de Xiong Mao.
J'ai bien aimé les références de la pop-culture que l'on retrouve tout au long du livre : on croise par exemple Sailor Moon, Ariel la petite sirène et son prince, l'et Kira de Death Note, etc….
https://profiteroleslovesbooks.wordpress.com/2015/06/22/freaks-squeele-rouge/

Lien : https://profiteroleslovesboo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
misschoum
  20 mars 2017
J'ai lu Rouge sans connaître la série Freaks Squeele. La très jolie couverture m'a laissée croire que ce manga était plutôt adulte. Or, le scénario est très nettement destiné à un public adolescent. Les dessins et la mise en couleur, bien qu'intéressants, présentent régulièrement des défauts (peut-être dû à l'impression de l'ouvrage?), notamment sur plusieurs pages et bulles où les yeux des personnages sont manquants. Ce détail donne une allure parfois glauque aux situations décrites. Dommage!
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (5)
Auracan   17 février 2014
Cette quasi re-création souriante séduira donc essentiellement les amateurs de BD (et de cinéma) du pays du soleil levant. Elle mérite cependant le coup d'oeil pour l'exercice accompli. Notons que l'album se complète d'un petit making-of décalé et rigolo. Fun !
Lire la critique sur le site : Auracan
Elbakin.net   02 mai 2013
L’humour est toujours présent, à l’image du clin d’oeil de la couverture à un célèbre groupe de hard rock, mais le récit tourne un peu à vide. On tourne les pages sans déplaisir, mais sans réelle impatience non plus.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
BDGest   05 février 2013
Les habitués du graphisme de Florent Maudoux seront peut-être surpris, toutefois, les planches se laissent progressivement apprivoiser.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   31 janvier 2013
. Voilà donc un album clairement pas indispensable, mais que vous pourrez installer fièrement dans la bibliothèque à côté des tomes de la série principale, sans avoir l’impression de vous être fait arnaquer.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BulledEncre   28 janvier 2013
Si l’on aime Freaks’ Squeele il est peu probable d’être déçu par ce premier opus. Florent Maudoux et Sourya possèdent leur propre style [...]. Un spin-off qui risque d’en faire tomber plus d’un « red dingue ».
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SoleneySoleney   20 juin 2014
— Tu sais ma fille, une lame est en quelque sorte comme une déesse de la mort. N'oublie jamais qui elle est. Traite-la, ne serait-ce qu'un instant avec légèreté et mépris... et tu risquerais d'y laisser un doigt. Mais si tu la tiens avec respect, si tu sais en prendre soin... alors elle peut devenir ta meilleure alliée. Une bonne lame ne te trahira jamais.
Commenter  J’apprécie          20
PavlikPavlik   17 mai 2015
-Ça fait bizarre de voir Fei Long en uniforme...
-Oui, ça lui arrive d'aller à l'école...
-Moi qui pensait que c'était juste un glandeur...
-Qui t'a dit qu'il y faisait quelque chose ?
Commenter  J’apprécie          10
NinaaluNinaalu   12 février 2017
Une bonne lame ne te trahira jamais.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Florent Maudoux (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florent Maudoux
LiveArt de Florent Maudoux
autres livres classés : arts martiauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr