AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258055830
Éditeur : Omnibus (02/11/2000)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Somerset Maugham est l'un des écrivains anglo-saxons les plus lus dans le monde. Auteur de romans, de pièces de théâtre, d'essais, il a également montré une éblouissante maîtrise dans l'art de la nouvelle.
Ce volume l'illustre à travers des récits qui, sur un registre dramatique ou comique, nous entraînent à chaque fois dans une aventure originale et prenante. Vérité et singularité des personnages, acuité pour dévoiler jusqu'aux secrets les plus troubles des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
AgatheDumaurier
  27 décembre 2018
1500 pages ! Et je pourrais continuer encore ! En voilà un grand maître, un conteur hors pair ! William Somerset Maugham (quel nom splendide, ma chère ! Et pas même inventé !) a trouvé la formule de la nouvelle parfaite : celle qui ne vous laisse pas sur votre faim, complète et absolue. Elle tient pas elle-même en quelques pages et contient tout un monde. Deux petits traits de pinceau, et voilà un homme, une femme, un paquebot, Londres, Nice, Monte Carlo, Singapour, Bornéo, la jungle, une tasse de thé, Rome...Ce grand voyageur a visité toute l'Europe et tout l'empire britannique, et il en a ramené pour nous la substance, d'un point de vue européen. Car ce qui est le plus fascinant dans ces récits, c'est la confrontation dans cet univers colonial depuis effondré et parti en poussière, de ceux qui se croient civilisés et de l'Inconnu, mystérieux et incompréhensible, de l'Orient. Les Européens se croient tout puissants et s'aveuglent devant une Nature, naturelle et humaine, qui se tient là, menaçante, prête à les dévorer-à l'exception de ceux qui comprennent que le pouvoir colonial est une illusion d'optique. Les nouvelles regroupées dans un autre recueil sous le titre du "Sortilège malais" sont à cet égard exceptionnelles. Elles sont ici dispersées. Je pense particulièrement à un texte extraordinaire nommé "Un poste dans la brousse" (The Outstation, 1924) où un résident permanent à Bornéo extrêmement snob et amoureux de l'aristocratie anglaise et de tous ses rites, se trouve confronté à un nouvel adjoint né aux colonies (et donc a priori plus à même de comprendre ce qui l'entoure). Malgré son snobisme -ou à cause de lui, car infiniment conscient des règles tacites qui régissent toute société, lui-seul est à même de se fondre dans l'étrangeté qui l'entoure et de la maîtriser avec une finesse sidérante.
Somerset Maugham s'intéresse aussi au couple, à l'amour, à l'amitié, à toutes les lâchetés, vilenies et autres vicissitudes de l'humaine nature, avec une subtilité ébouriffante (je commence à manquer d'adjectifs pour exprimer mon admiration). Tout est tellement vrai, et sans ce défaut qui consiste à se regarder écrire, qu'on a envie que ça ne s'arrête jamais. Ah, ces Anglais.e.s qui ont passé leur vie à écrire pour notre plus grand bonheur de lectrice, Barbara Pym, Austen, Brontë, Christie, Du Maurier, Throllope, Dickens, Maugham, Woolf...et tous les autres... Ah, ils sont inimitables !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          441
domisylzen
  12 août 2015
Quatre nouvelles qui ont pour titre : les trois grosses dames d'Antibes, Madame la Colonelle, Monsieur Ashenden agent secret, les quatre hollandais.
Le style est limpide sans fioriture usant de mots courants, d'expressions usuelles et décrivant des personnages ordinaires. Un récit structuré ou l'on sent l'homme de théâtre. Maugham est un magnifique conteur d'histoires et on ne se lasse pas de le lire.
Commenter  J’apprécie          210
Seabiscuit
  19 septembre 2018
Envie de lire quelque chose de rafraichissant ? Voilà, vous y êtes avec ce superbe recueil de nouvelles et la plume légère mais habile de l'auteur. N'importe qui, n'importe où, de n'importe quel âge peut se lancer dans la lecture de l'une de ces nouvelles. On sent la culture, le voyage, les richesses et les différentes expériences de vie de l'auteur. Un bon livre pour le trajet travail.
Commenter  J’apprécie          140
ericbo
  19 avril 2017
J'ai beaucoup apprécié ces nouvelles. Ma préférence allant à celles dont l'intrigue se situe dans les colonies. Maugham décrit merveilleusement la vie des colons et autres expatriés dans des sociétés qui ne sont pas les !eurs. Leurs difficultés à appréhender l'etranger, l'inconnu.
Ces nouvelles sont souvent assez courtes, écrites simplement.
Une petite merveille.
Commenter  J’apprécie          100
Kalliope
  13 décembre 2010
Déjà lu et relu... et à relire encore, pour voyager avec l'auteur et se régaler de son style si particulier.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   14 août 2015
Il est mort, dit Ashenden.
Mort ! Il s'est empoisonné. Il en a eu le temps. Après tout, il vous a échappé.
Que voulez-vous dire ? Comment saviez-vous pour le poison ?
Il le portait toujours sur lui. Il disait que les Anglais ne réussiraient jamais à le prendre vivant.
Commenter  J’apprécie          100
PhilippeMauricePhilippeMaurice   14 juillet 2012
Le regard de lord Mountdrago dévia légèrement. Le docteur Audlin était sûr qu'il ne disait pas la vérité.
- Lui avez-vous jamais fait du tort ?
- Jamais.
Lord Mountdrago n'avait pas bougé, mais le docteur Audlin éprouvait le sentiment étrange qu'il s'était comme recroquevillé dans sa peau. Il avait sous les yeux un homme fort et fier, qui donnait l'impression de juger insolentes les questions qu'on lui posait ; et en dépit de tout cela, derrière cette façade, quelque chose se déplaçait et sursautait, comme un animal effrayé, pris au piège. Le docteur Audlin se pencha en avant, et la puissance de son regard força lord Mountdrago à le regarder dans les yeux.
- En êtes-vous tout à fait sûr ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NoushaNousha   28 mars 2010
- Mais enfin, qu'est-ce donc qui vous fait rester avec cet homme? s'écria-t-il
Elle hésita un instant et une lueur curieuse passa dans ses yeux.
- Il y a dans la façon dont les cheveux sont plantés sur son front quelque chose qui me plaît, je n'y puis rien, répondit-elle.
Commenter  J’apprécie          90
domisylzendomisylzen   14 août 2015
Je l'ai suppliée de m'épouser. Je sais que j'en mourrai mais cela m'est égal. Personne ne m'aime. Je ne suis qu'un poids mort pour tout le monde.
Commenter  J’apprécie          90
NoushaNousha   28 mars 2010
Une vertu qui ne cause que des ravages et de la souffrance n'a aucune valeur.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de W. Somerset Maugham (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de W. Somerset Maugham

José Rodrigues dos Santos présente William Somerset Maugham
Maugham W. Somerset, "Of Human Bondage", Random House Digital - Of Human Bondage is the first and most autobiographical of Maugham's masterpieces. It is the story of Philip Carey, an orphan...
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

connaissez-vous bien William Somerset Maugham ?

Pour Fabrice Gaignault (Lire) ses livres sont "un venin enrobé de ?

marmelade d'oranges
monstres de métal
velours mauve
fourrure d'astrakan

7 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : W. Somerset MaughamCréer un quiz sur ce livre