AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Marie-Claire Bancquart (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070424313
234 pages
Gallimard (08/07/2003)
3.89/5   19 notes
Résumé :
Notre édition complète des nouvelles de Maupassant se poursuit par ce volume, publié en 1899, six ans après la mort de l'écrivain. Presque tous ces récits avaient paru dans la presse. Certains d'entre eux ont été développés dans Une vie. Le recueil est riche en «contes cruels», qui abordent les gouffres noirs de l'être humain. On y rencontre aussi des histoires comiques. Les femmes y sont décrites comme menteuses, entièrement soumises à leur physiologie, et à leur i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nastasia-B
  09 mars 2016
Moi qui suis pourtant, à ma manière, une adoratrice De Maupassant, force m'est de constater que ce recueil est bien en-dessous du niveau de ceux constitués par l'auteur lui-même. Sans être désagréable ni fondamentalement différent des autres recueils plus connus, les nouvelles contenues dans celui-ci n'éveillent guère l'enthousiasme comme si souvent pourtant Guy de Maupassant a su m'enthousiasmer.
Il faut dire que le recueil, publié après la mort de l'auteur, est un assemblage posthume réalisé à la va-comme-je-te-pousse de contes et de nouvelles (datant principalement de 1882), volontairement écartée par Maupassant de son vivant, car il ne devait pas les juger dignes de le représenter pour la postérité. Sauf qu'un éditeur les a exhumées des balayures, n'en doutons pas, sans aucune arrière pensée économique...
On y trouve donc beaucoup de nouvelles " alimentaires " plus ou moins nettement resucées de ses romans Une Vie ou Bel-Ami. le recueil vaut principalement, à mon sens, pour sa très belle nouvelle titre le Père Milon, qui relate les exploits d'un vieux paysan normand, dur en affaire, lors de la brève occupation de la Normandie par les soldats prussiens à l'occasion de la guerre de 1870-71. Un taiseux, ce père Milon, une tête dure comme du coeur de chêne ce père Milon, mais un estomac à faire pâlir certains. Il me rappelle beaucoup la nouvelle intitulée le Père Amable dans le recueil La Petite Roque.
On peut signaler encore deux petites pépites : L'Orphelin, une nouvelle tout en sous entendus et non dits, assez angoissante et bien ficelée, ainsi que La Veillée, qui me rappelle un peu la trame de départ du fameux film d'Eastwood, Sur La Route de Madison.
Pour le reste, c'est plutôt commun, pas désagréable mais sans plus. Je vous conseille plus volontiers les recueils Mademoiselle Fifi ou La Maison Tellier si vous voulez découvrir les grandes nouvelles de la même époque (aux environs de 1882).
Ce livre comporte, par ordre chronologique, les 22 nouvelles suivantes : Par Un Soir de Printemps, le Gâteau, le Saut du Berger, Vieux Objets, L'Aveugle, Magnétisme, Un bandit Corse, La Veillée, Rêves, Confessions D'Une Femme, Clair de Lune (même titre mais pas la même histoire que celle du recueil éponyme), Une Passion, Correspondance, Rouerie, Yveline Samoris (qui sera à l'origine de la nouvelle Yvette dans le recueil éponyme), le Père Milon, L'Ami Joseph, L'Orphelin, Cri D'Alarme, Étrennes, Après & le Colporteur.
Donc, vous l'aurez compris, pas le meilleur recueil de Guy de Maupassant à mon goût, mais ce n'est que mon goût, et vous savez bien que les goûts et les couleurs... ça ne signifie pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          751
aouatef79
  01 juin 2017
" le père Milon" est une nouvelle de Guy de Maupassant , qui constitue avec
dix-sept autres , le recueil éponyme " le père Milon" .
Durant l' année 1870, c' est la guerre entre la France et la Prusse ( Allemagne)
L' armée française est défaite et signe l' armistice. La France perd une partie
de son territoire : l' Alsace et Lorraine .
L' état-major prussien s' installe dans la ferme du père Milon . Ce dernier est
un paysan qui voit ses terres aux mains des Prussiens .
Dans la ferme du père Milon, chaque soir , des uhlans ( soldats prussiens )
disparaissent et on les retrouve, le lendemain , morts ou éventrés .
Un jour, les officiers prussiens remarquent une balafre sur le visage du
père Milon .
Les officiers font le rapprochement avec deux uhlans trouvés éventrés tôt
le matin . le conseil de guerre est réuni et le père Milon est interrogé .
le père Milon explique alors aux officiers prussiens qu' il a tué un uhlan .
Et que chaque soir, il porte la tenue de l' uhlan et fait semblant d' être
blessé , demande de l' aide et ainsi il tue celui qui est venu pour l' aider .
de cette manière, le père Milon en a tué quinze uhlans !
le père Milon a tué pour venger son fils, soldat mort au début de la guerre,
venger son père mort dans un précédent conflit et se venger lui-même des
occupants qui lui prennent ses récoltes .
Les Prussiens lui donnent une chance de sauver sa vie, mais il leur crache
dessus .
Les Prussiens le fusillent sur le champ .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
PiertyM
  03 septembre 2020
Le Père Milon
Une belle nouvelle que le père Milon, elle me laisse dans ma soif. A l'image de mademoiselle Fifi le père Milon est un vieux paysan apparemment clochard mais qui va mettre en application un plan de résistance contre l'armée Prussienne pendant l'invasion de 1870. Il agira en solitaire, tard dans la nuit, créant la panique dans le camp des occupants en tuant deux à trois soldats par jour sans être démasqué....
Un tout petit moment agréable avec ce personnage surprenant!
Commenter  J’apprécie          221
bfauriaux
  28 novembre 2019
Les nouvelles De Maupassant sont une splendeur pour le lecteur :ce recueil ne change pas la donne tant les nouvelles selectionnées ici vous raviront par leur charme leur rythme et la noirceur parfois du propos :Un recueil à decouvrir !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   08 mars 2016
Le colonel, qui tirait sa moustache, lui demanda :
— Vous n'avez plus rien à dire ?
— Non, pu rien ; l' compte est juste: j'en ai tué seize, pas un de pus, pas un de moins.
— Vous savez que vous allez mourir ?
— J' vous ai pas d'mandé de grâce.
— Avez-vous été soldat ?
— Oui. J'ai fait campagne, dans le temps. Et puis, c'est vous qu'avez tué mon père, qu'était soldat de l'Empereur premier. Sans compter que vous avez tué mon fils cadet, François, le mois dernier, auprès d'Évreux. Je vous en devais, j'ai payé. Je sommes quittes.
Les officiers se regardaient.
Le vieux reprit :
— Huit pour mon père, huit pour mon fieu, je sommes quittes. J'ai pas été vous chercher querelle, mé ! J' vous connais point ! J' sais pas seulement d'où qu' vous v'nez. Vous v'là chez mé, que vous y commandez comme si c'était chez vous. Je m' suis vengé su l's autres. J' m'en r'pens point.

LE PÈRE MILON.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
aouatef79aouatef79   01 juin 2017
L' homme , un grand gars de quarante ans contemple , contre sa maison , une
vigne restée nue et courant , tordue comme un serpent, sous les volets, tout
au long du mur .
Commenter  J’apprécie          20
aouatef79aouatef79   01 juin 2017
Les fermes normandes semées par la plaine semblent, de loin, de petits bois ,
enfermées dans leur ceinture de hêtres élancés .
Commenter  J’apprécie          30
aouatef79aouatef79   01 juin 2017
Depuis un mois , le large soleil jette aux champs sa flamme cuisante .La vie
radieuse éclot sous cette averse de feu ; la terre est verte à perte de vue .
Commenter  J’apprécie          20
aouatef79aouatef79   01 juin 2017
Or l' état-major prussien s' était posté dans cette ferme .
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Guy de Maupassant (72) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy de Maupassant
Extrait du livre audio "La Petite Roque" de Guy de Maupassant lu par Evelyne Bouix. Parution numérique le 22 juin 2022.
www.audiolib.fr/livre/la-petite-r…ue-9791035404703/
autres livres classés : naturalismeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Maupassant es-tu là?

Quel écrivain Maupassant eut-il pour maître d'écriture?

Charles Baudelaire
Gustave Flaubert
Barbey d'Aurévilly
Tourgueneff

7 questions
275 lecteurs ont répondu
Thème : Guy de MaupassantCréer un quiz sur ce livre