AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Mathieu Hidalf tome 4 sur 5
EAN : 9782070655885
320 pages
Gallimard Jeunesse (17/10/2013)
4.59/5   106 notes
Résumé :
Exclu de l'école de l'Elite suite à une trahison, Mathieu Hidalf, désespéré, plonge dans un sommeil qui doit durer sept ans. Le seul moyen d'en sortir et de réintégrer l'école est de faire renaître son Arbre doré. Mais ce ne sera pas sans conséquences pour les autres élèves.
Que lire après Mathieu Hidalf, tome 4 : Mathieu Hidalf et la bataille de l'aubeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,59

sur 106 notes
5
10 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Cette nuit sera la plus longue connue sur le royaume.
La nuit la plus éprouvante pour la famille Hidalf,
la plus mouvementée pour les membres de l'élite de la grande école des Elitiens.
Une nuit à n'en point fermer l'oeil ou à en garder un de veille au besoin, qui sait.
Mais la vigilance survivra t'elle à la nouvelle idée de Mathieu,
Car Mathieu Hidalf prend une terrible décision.
Après avoir sauvé l'école de l'attaque des puissants frères Estaffes, prononcé le serment noir et sacrifié sa place à jamais pour préserver la protection magique de l'arbre doré sur l'institut,
Mathieu met en place de nouveau plan de carrière pour les sept ans à venir.
Désespoir et pied de nez à la décision de son père Rigor Hidalf, de le préparer pour le succéder de gré ou de force, Mathieu se plonge dans un sommeil magique jusqu'à sa majorité avec la complicité de la vieille sorcière édentée. Na !
Comme une catastrophe peut en cacher une autre, le chevalier Louis Serra, Elitien et ami de Mathieu, se lance au secours de Mathieu qui ne mesure pas toujours la pleine mesure de ses plans, aussi ingénieux soient-ils.
L'attaque des frères Estaffes et le sacrifice de la Foudre Fantôme auront fait leur effet sur les esprits, les parents des tout jeunes élèves Prétendants se précipitent pour retirer leur enfants de l'école.
L'arbre dorée survivra t-il à de nouveaux serments noirs prononcés ?
Le royaume sera t'il assez fort face à une nouvelle attaque des frères Estaffes et sans son Elite de garde ?
Mathieu survivra t-il à l'idée insupportable que Marie-Marie puisse tenter de le réveiller d'un baiser dans son sommeil ?

: Quatrième tome des aventures de l'adorablement égoïste Mathieu Hidalf, génie mégalomane de 11 ans et fier de l'être !D'un tome à l'autre, la tension monte au fur et à mesure que le fil conducteur de l'histoire se tend, aussi sérieusement que le fil magique d'urgence des nymphettes de l'école. Et de plus, son anniversaire arrive, si vous voyez ce que nous voulons dire !
Nous naviguons savamment, nous pouvons le dire tant les transitions sont subtiles, entre humour et drame, scènes cocasses de la vie quotidienne d'un garçon peu ordinaire et lutte en faveur de la défense du royaume.
Nous en apprenons encore davantage sur les origines de l'école, centre de l'intrigue, sur les raisons qui poussent ces frères mortels à lui nuire, un nom apparaît à la tête de ce plan de longue haleine : Circé !
De longue haleine, en effet, car le traitre à la solde de la magicienne se cache toujours et n'a pas été encore démasqué parmi les élèves .
L'auteur Christophe Mauri profite de cette atmosphère de branle-bas pour mettre l'éclairage sur l'entourage de Mathieu, ses amis notamment. Nous nous rendons compte finalement que Mathieu à lié de façon improbable des enfants d'origine socialement disparate comme Octave le neveu du roi, Pierre le roturier et Roméo son ancien rival, d'une indéfectible amitié. La fraternité de l'école de l'élite, sans étiquettes, à également fait son oeuvre.
C'est une grande histoire d'amitié.
La panique des parents d'élèves va marquer l'école et lui faire franchir un tournant décisif et mémorable. Forçant les enfants à se révolter. Au grand désespoir de Mathieu, un autre membre de la famille Hidalf connaitra son moment de gloire.
Le passé de la froide et rigide Comtesse d'Arcourt sera légèrement dévoilé par quelques informations indiscrètes que le jeune Mathieu aura, bien sûr, grand plaisir de marchander.
En tout cas, bien que la raison soit pleinement irresponsable et égoïste, Mathieu ne répondant parfois que comme le jeune esprit capricieux qu'il est, Christophe Mauri ménage un grand moment d 'émotion. La décision du grand sommeil n'est pas sans chambouler le royaume et surtout sa famille. Les lecteurs pourront sortir les mouchoirs sans déplaisir.
Le mythe de la Belle au Bois Dormant, dont les éléments principaux avaient été exploité ci et là, la barrière d'épines, le sortilège de la fée, apparaît comme une évidence avec le sortilège de sommeil.
Juliette d'Or, Juliette d'Argent et Juliette d'Airain ne seront sans doute pas les belles à éveiller mais en revanche, bien qu'habituellement en retrait car l'esprit de Mathieu prend de la place, prendront une part belle et courageuse dans le sauvetage de la situation.
Nous terminons de nouveau le volume à la fois exité et aussi « la mort dans l'âme » de devoir attendre la suite.
Mauri est aussi malicieusement diabolique qu'un Mathieu Hidalf !
Commenter  J’apprécie          50
Lire ce livre procure une réelle sensation de bonheur (pour ma part en tout cas). J'ai, dès le début de la série, était séduite par l'univers crée par Christophe Mauri. Les intrigues sont de plus en plus sombres, certes, mais l'auteur introduit parfois une touche d'humour inattendue, ce qui détend un tant soit peu le lecteur; Je trouve Mathieu et sa prétention toujours aussi drôles, malgré les secrets et découvertes qui ne le sont pas toujours. Ce tome relègue Mathieu au second plan
Commenter  J’apprécie          30
Ayant prononcé le serment noir, Mathieu Hidalf se retrouve banni de l'école. Si les apparences sont trompeuses, toute l'école est derrière lui, mais le règlement exige qu'il soit renvoyé. Préférant devenir adulte, Mathieu décide d'utiliser le sommeil maléfique. Ainsi, il s'endormira jusqu'à ses dix-huit ans.

Quatrième tome de la série de Christophe Mauri. Si le lecteur était éprouvé par le troisième tome, il ne sera pas déçu de celui-ci. L'école des élitiens renferme bien des secrets et l'auteur ne les révèle qu'au compte-goutte. Passages secrets, combats "d'arbres" et magies sont le complément essentiel de ce récit. Quant au ressenti principal, on est plus proche du roman policier avec une pointe de tragédie. En effet, Mathieu Hidalf est loin d'être présent. Ayant avalé un sortilège, il passe au second plan, mais son influence reste présente.
Ce sont donc les personnages secondaires, voire la figuration qui font avancer l'intrigue. L'auteur épaissit ses personnages, élargit l'univers et malgré les règles qui régissent l'école, la noblesse, il le fait rendre plus crédible. Quant au roman policier, il est présent par bien des façons : comment réveiller Mathieu ? Qui est l'élitien noir ? L'école va-t-elle fermer ? Les frères Estaffes sont-ils parmi nous ? Plusieurs qui ne trouveront pas forcément une réponse. Christophe Mauri n'a de cesse de nous promener au gré de son écriture efficace.
Un quatrième tome qui permet de faire une "pause", tout en pointant divers changements (regardez la couverture pour le dévoilement d'une partie de l'intrigue). le ton devient de plus en plus sombre, même si la fibre comique est toujours présente. C'est le seul bémol des deux derniers tomes. L'auteur ne va-t-il pas basculer dans une saga comme Harry Potter (chaque tome étant de plus en plus sombre) ?
Ne boudons pas notre plaisir en lisant l'univers crée par Christophe Mauri. Il nous l'interprète de telle façon qu'on pourrait se demander s"il n'en est pas originaire.

MATHIEU HIDALF ET LA BATAILLE DE L'AUBE
AUTEUR : CHRISTOPHE MAURI
EDITIONS : GALLIMARD JEUNESSE
Lien : http://temps-de-livres.over-..
Commenter  J’apprécie          33
Ce bref livre, brillante oeuvre d'un auteur non moins brillant, roman déroutant, à la structure simple, où tout est brillant, où tout est surprenant, où le cocktail entre les différents éléments du roman est parfait, où la surprise est ménagée jusqu'à la fin ( je me souviens de ma stupeur, lors de ma première lecture, lorsque j'ai découvert la véritable identité de Maître Magimel ! ). Un livre superbe, un roman virtuose.
Commenter  J’apprécie          30
Attention ! Ce tome est le meilleur de la série, du moins, le meilleur des quatre premiers – le cinquième est en cours de lecture. Mathieu devrait être dans ce tome au bout du rouleau, fini, condamné à suivre les péripéties de l'extérieur de l'école – véritablement. Il devrait suivre la voie tracée par son père, qui est presque soulagé, se résoudre, se résigner. Et bien, non : il choisit une voie radicalement différente, étonnante, qui contraint la famille Hidalf à faire front, véritablement. Mention spéciale pour la maman de Mathieu, profondément dévouée, porteuse d'espoir alors que d'autres se seraient résignés. le lecteur sait alors de qui Mathieu tient sa ténacité.
Oui, sa décision chamboule tout, et là encore, elle nous entraîne dans une voie étonnante, surtout si l'on a bien intégré tous les codes de la fameuse école de l'élite. Si Juliette d'Argent a veillé sur son frère (si, si, c'est possible), Juliette d'Airain a fait faire de gros progrès à la société. Quant à Juliette d'Or, elle effectue vraiment des choix étonnants elle aussi. Comme quoi, trois personnages peuvent porter le même prénom et être parfaitement individualisés.
Vite, la suite !
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Il régla son allure sur celle du jeune homme et fit mine de contempler la neige qui s'amassait au rebord des fenêtres. Après quelques pas, il annonça d'une voix rassurante :
-Ne vous inquiétez pas, Tristan. Mon père est toujours comme ça. A l'entendre, il ne vous pardonnera jamais. Mais une fois que vous l'avez menacé de révéler à la justice du royaume, l'existence de ses comptes en banque secrets, il reconsidère les choses.
Commenter  J’apprécie          50
-Vous dînerez sans moi. Je dois travailler.
Dans le reflet de la fenêtre, il ne vit qu'une porte se former sur la silhouette de son épouse. S'il avait su que ces mots étaient les plus intenses qu'il échangerait avec elle pendant très longtemps, il se serait sans doute levé pour la retenir.
Commenter  J’apprécie          70
Elle (la comtesse Dacourt) avait annoncé, dés le jour de son entrée en fonctions: "Désormais, aucune jeune fille ne pénétrera plus inégalement dans l'école." Vingt Apprentis avaient gloussé ce soir-là dans la manche de leur luide. Dix-neuf avaient été renvoyés trois jours plus tard, pris en flagrant délit. Le vingtième ne dut son salut qu'à un coup du sort: sa bien-aimée le quitta pour un autre élève, qui fut exclu à son tour.
Commenter  J’apprécie          30
À treize ans, jamais Pierre Chapelier n'avait adressé la parole au capitaine de l'Élite. Peut-être même n'aurait-il pas osé le faire pour sauver sa propre vie. Mais pour celle de la famille Hidalf, il était prêt à tout.
Commenter  J’apprécie          30
Lorsqu'il eut traversé six galeries qu'il n'avait jamais empruntées, Clémentin commença à songer à la légende de cet élève, qui s'était perdu le jour de sa rentrée et qui avait retrouvé son chemin dix ans plus tard.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Christophe Mauri (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Mauri
Soren à la Comédie- Française, en juin 2015, a lu un extrait de "Le premier défi de Mathieu Hidalf" lors de l'évènement "Les petits champions de la lecture".
autres livres classés : littérature jeunesseVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (236) Voir plus




{* *}