AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782220035666
89 pages
Éditeur : Desclée de Brouwer (16/11/1994)
4.4/5   5 notes
Résumé :
Ouvrage écrit dans la clandestinité de la seconde guerre mondiale.

François Mauriac utilisa pour cette oeuvre le pseudonyme de Forez.

Réquisitoire implacable contre la "lâcheté intellectuelle" de certains.

Il deviendra, alors pour le pouvoir de Vichy, l'"agent de désagrégation" de la jeunesse française à éliminer au plus vite.

Les milieux littéraire et intellectuel rendront hommage à cet homme de convictio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
moravia
  03 octobre 2014
Voilà une bien belle manière de dire : va te faire foutre !
Bien sûr un prix Nobel de littérature n'utilise pas ces mots.
N'empêche...
Dans la nuit, après cette lecture, j'ai rêvé d'un François Mauriac goguenard arborant un tee-shirt qui disait : Fuck Adolf !
Il avait le sourire de Daniel Cohn-Bendit photographié par Gilles Caron.
La puissance évocatrice des mots, tout de même, ce n'est pas rien.
Commenter  J’apprécie          353
david19721976
  30 janvier 2021
Quand François Mauriac fut élu à l'académie Française en 1933, il s'engagea comme journaliste dans les luttes politiques. Se dressant avec violence contre le franquisme, contre l'occupation allemande ( le cahier noir ), contre la guerre d'Algérie. Il rédige des articles recueillis sous le titre de Journal de 1934 à 1951; puis de Bloc-notes entre 1958 et 1961, par celà il devient la conscience de la jeunesse catholique de la gauche de l'après-guerre. En 1952 il reçoit le prix Nobel de littérature pour l'analyse de l'âme et l'intensité artistique avec laquelle il a interprété dans la forme du roman, car il a été avant tout un romancier-né pénétrant la vie humaine, il a le don de créer des êtres qui vivent, et d'ajouter des individus à ce peuple de personnages réels que nous ont laissé les grands créateurs.
Commenter  J’apprécie          50
Chasto
  03 novembre 2016
Réquisitoire d'un homme de passions et de convictions, blessé de ces instants de deuil que son pays eut à subir par l'abandon de certains.
Ouvrage à connaître par devoir de mémoire de ces lignes qui se déchirèrent aux griffes d'un ennemi sourd et sous jacent d'un temps où les convictions se faisaient hontes.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
moraviamoravia   02 octobre 2014
Mais nous avons fait notre choix ; nous parions contre Machiavel. Nous sommes de ceux qui croient que l'homme échappe à la loi de l'entre-dévorement, et non seulement qu'il y échappe, mais que toute sa dignité tient dans la Résistance qu'il lui oppose de tout son cœur et de tout son esprit.
Commenter  J’apprécie          230
moraviamoravia   28 septembre 2014
A l'heure où j'écris (novembre 1941), tant d'autres Français sont mus par une passion élémentaire : la peur ! Ils ne l'avouent pas, rendent au Maréchal un culte d'hyperdulie, invoquent Jeanne d'Arc, mais dans le secret tout pour eux se ramène à l'unique nécessaire : sauver leurs privilèges, éviter le règlement de comptes, "tant que les Allemands seront là..."
Commenter  J’apprécie          150
moraviamoravia   02 octobre 2014
Non, il ne s'agit plus de bonheur; il s'agit de faire front contre ce Machiavel dont, même après l'écroulement de l'Allemagne, aucun peloton d'exécution n'interrompra les crimes ; car il est tapi et agissant dans des millions de consciences, et en France même. L'Action Française, Gringoire, Je Suis Partout y trouvent des lecteurs innombrables - et ce sont les plus forts, les riches, les malins.
Commenter  J’apprécie          90
EricBEricB   25 septembre 2016
Il nous faut vaincre cette tentation de mépriser l'homme. L'adversaire gagnerait sur nous dans la mesure où nous céderions à ce mépris qui est le fondement de sa doctrine.
Commenter  J’apprécie          40
ChastoChasto   07 décembre 2016
Et seriez-vous de bonne foi, l'Histoire vous accusera d'avoir servi la vengeance de vos maîtres.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de François Mauriac (101) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Mauriac
Qu'est-ce qu'habiter provisoirement un lieu ? Quels secrets enfouis les maisons révèlent-elles à leurs hôtes de passage ? Quels sentiments, quelles sensations éveillent-elles chez les plus attentifs d'entre eux ? Une rencontre inédite entre deux jeunes écrivains de langue française très prometteurs : après Ça raconte Sarah (Minuit, 2018), Pauline Delabroy-Allard revient avec Maison-tanière (L'Iconoclaste), récit qui évoque deux séjours d'écriture dans des maisons propices au recueillement ; Bruno Pellegrino, romancier suisse couronné du Prix François-Mauriac 2019, livre avec Dans la ville provisoire (Zoé) un roman envoûtant sur l'absence et ses traces.
Une rencontre diffusée dans le cadre de la Foire du Livre de Bruxelles 2021.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

François Mauriac

Né à Bordeaux en ?

1885
1895
1905
1915

12 questions
78 lecteurs ont répondu
Thème : François MauriacCréer un quiz sur ce livre