AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246145244
Éditeur : Grasset (16/02/2006)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 9 notes)
Résumé :

De descendance aristocratique, le poète anglais Percy Bysshe Shelley (1792-1822) préféra les libertés du coeur au pouvoir de l'argent. Renvoyé d'Oxford pour apologie de l'athéisme, il mena une vie de paria. L'auteur de Prométhée délivré attirait les drames et les orages. Sa première femme se suicida. La maladie lui prit ses deux enfants. Il n'avait pas trente ans quand il périt en mer au large de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MaiaAlonso
  07 novembre 2014
Ce livre emprunté à la bibliothèque du lycée, m'est tombé dans les mains quand j'avais 16 ans... il y a bien longtemps ! et ce fut le coup de foudre pour ce jeune poète, disparu un siècle plus tôt. Cela détermina le cours de mon existence puisque je partis vivre à Londres pour me "rapprocher" de mon poète ! Et de là tout le reste de ma vie s'en est ressentie.
J'ai récemment retrouvé ce livre sur un marché. Je ne l'ai pas relu...
Lien : http://www.maia-alonso.com
Commenter  J’apprécie          61
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
palamedepalamede   13 juillet 2017
Rien ne donne plus de sottise apparente que la jalousie inavouée. Au lieu d'attaquer franchement l'adversaire, ce qui aurait du naturel et serait sans doute assez touchant, on en vient alors à critiquer avec aigreur des paroles inoffensives, des actions banales et l'on donne maladroitement un air d'insupportable mesquinerie à ce qui est en vérité un sentiment vif et légitime.
Commenter  J’apprécie          300
lecassinlecassin   15 juillet 2014
Un raisonnement n'a jamais convaincu personne. Mais croire qu'un raisonnement de père puisse changer les idées d'un fils est le comble de la folie raisonnante.
Commenter  J’apprécie          160
MedelieMedelie   19 décembre 2012
En 1809, le roi Georges III d’Angleterre mit à la tête de l’aristocratique collège d’Eton le Dr Keate, petit homme terrible, qui considérait la bastonnade comme une station nécessaire sur le chemin de toute perfection morale, et qui terminait ses sermons en disant : « Soyez charitables, boys, ou je vous battrai jusqu’à ce que vous le deveniez. »

En ce temps-là, toute discipline sévère était approuvée par l’élite. La Révolution française venait de montrer les dangers du libéralisme quand il infecte les classes dirigeantes. L’Angleterre officielle, âme de la Sainte-Alliance, croyait combattre en Napoléon la philosophie couronnée. Elle exigeait de ses écoles publiques une génération sagement hypocrite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gaillard1gaillard1   22 mars 2014
Le mélange de l'admiration et de la pitié est une des plus sûres recettes de l'affection.
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Video de André Maurois (18) Voir plusAjouter une vidéo

Deux mondes
DEUX MONDES --- Gratte-ciel - monuments russes - panoramique sur Moscou - interview de CRISTOBAL de ACEVEDO Interviews d'ANDRE MAUROIS et LOUIS ARAGON à propos des livres parallèles qu'ils vont écrire sur les USA et l'URSS - Jaspar et Pelosse, et Cnie - ANDRE MAUROIS parle des USA, de l'évolution des USA - LOUIS ARAGON qui écrit la partie sur la Russie - il espère être le plus fidèle...
Dans la catégorie : Poésie anglaiseVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature anglaise et anglo-saxonne>Poésie anglaise (101)
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
584 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre