AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B002T8D8LY
Éditeur : EDITIONS LIVRE DE POCHE N° 2165 (30/11/-1)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Le nom de Benjamin Disraëli est inséparable d'une période faste de l'histoire d'Angleterre qui commence par l'avènement en 1837 d'une reine de dix-huit ans, Victoria, et s'achève en 1901 à la mort (le la souveraine.

Au cours de ce long règne, Disraëli aura été deux fois premier ministre (en 1868, puis de 1874 à 1880) et aura dirigé l'un des deux grands partis politiques du pays, le parti tory (conservateur), l'autre étant le parti libéral mené par. s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
migdal
  12 mai 2018
J'aime lire et relire des biographies et notamment celles produites par Stefan Zweig et André Maurois et je me suis plongé avec délectation dans sa vie de Disraëli qui évoque l'époque victorienne et les deux facettes de Benjamin alias « Dizzi » romancier ami d'Edward Bulwer-Lytton, admirateur de Shelley et Byron, et homme politique, chef des tories et premier ministre de Victoria.
Quel homme talentueux, manipulateur, empirique, doté d'une vision sociale peu commune à son époque, qui sut conserver son royaume éloigné des conflits européens et ainsi consolider l'Empire britannique.
Quel homme cultivé, doté d'une ambition peu commune, qui triompha des handicaps de sa naissance (immigré juif peu fortuné) et devint l'une des personnalités les plus respectées de son époque.
La plume d'André Maurois et sa vaste érudition, appuyées sur les recherches discrètes de son épouse, nous offrent ici la description de la vie culturelle et politique du Royaume Uni au XIX siècle et dessinent la personnalité de son premier ministre, homme aussi attachant que pragmatique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
ileana
  01 décembre 2018
J'espérais une découverte du contexte historique. Malheureusement uniquement des bribes insuffisantes à mes yeux. Au lieu de cela, des dizaines des pages sur les rivalités entre députés, plein de détails sans intérêt. On retient la longue concurrence entre lui et William Gladstone. Mais très peu sur les grands débats de l'époque. Quant au portrait psychologique de ce charismatique et controversé premier ministre, il aurait pu sauver la mise. Cependant Maurois n'arrive jamais à égaler Zweig. Autre raison pour ma déception : des paragraphes obscurs et des tournures maladroites, comme s'il s'agissait d'une mauvaise traduction. Pour conclure, cette bio datant de 1929 a mal vieilli et sent la compilation – c'est mon ressenti. Il ne suffit pas d'avoir un bon sujet (de Sa Majesté) pour faire une bonne biographie.
Extrait, portrait de Mary-Ann et Benjamin Disraeli :
« En 1872, le jeune Chargé d'Affaires de France vit, dans un salon, un être étrange, accoutré en pagode, qu'il prit pour un vieux rajah. C'était Mary-Ann, et derrière elle était Dizzy, fardé, sépulcral, sa dernière boucle teinte en noir et collée sur son front dégarni. [ ] Mary-Ann avait quatre-vingt ans ; lui soixante-huit. le couple était ridicule et touchant. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Video de André Maurois (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Maurois
Les grandes conférences : La littérature et la vie par André Maurois.1ère diffusion : le 20 avril 1953 sur la Chaîne Nationale. Par Radiodiffusion Télévision Française (RTF).
autres livres classés : biographie historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1121 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre