AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782707319210
56 pages
Editions de Minuit (01/04/2005)
3.48/5   31 notes
Résumé :

Elle croit qu'il est parti par goût de la liberté. Il pense qu'il revient parce qu'elle est malade. Les voilà de nouveau ensemble, avec, devant eux, le temps de s'avouer ce qui les réunit et d'affronter ce qui les sépare.

Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
dannso
  25 avril 2022
Un homme, Une femme
Lui, Elle
L. E.
Ils dialoguent sur une cinquantaine de pages.
Lui est photographe, il était parti il y a une trentaine d'années. Pendant tout ce temps, il lui a envoyé ses films.
Il avait peur de passer à coté de sa vie.
Elle est restée dans leur maison. Elle dort toujours dans « notre chambre », comme elle dit. Lui aussi d'ailleurs, même s'il n'y a pas couché depuis tout ce temps.
Elle est malade. il est revenu.
Ils vont échanger, le temps de quelques heures sur leur amour, la vie, ce qu'on en fait, ce à quoi on veut échapper, ce que l'on pense important et ce qui l'est finalement, les erreurs de jeunesse, les cauchemars auxquels on ne peut se soustraire, les souvenirs qu'on ne peut oublier.
« Ce bonheur à ce point inattendu qu'on risque de tout arrêter en route. Alors on se dit que c'est une erreur, que ce n'est pas possible de déjà connaitre ce qu'on cherche, sans même avoir fait la route pour le mériter. Voilà, c'est pour ça qu'on y renonce. »
Un court texte fait uniquement de ce dialogue, entre LUI et ELLE (cités dans l'ordre où ils apparaissent dans le livre) sur lequel je suis tombée par hasard à la bibliothèque.
J'y ai retrouvé ce que j'aime chez Mauvignier et dans son écriture, J'ai regretté que ce ne soit pas plus long, plus développé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5015
Framboize12
  18 mai 2022
Comment se retrouver après 30 ans
pour se quitter presque aussitôt ?
Ce court texte est théâtral.
Manque le vouvoiement pour être chez Duras.
Elle et lui s'interrogent, se répondent.
La légèreté ne trouve pas sa place dans ce dialogue .
Ils n'en n'ont plus le temps.
Chaque mot est choisi dans l'urgence.
Retricoter le passé où il manque bien des mailles.
Vivre ce présent étrange et fragile
entre un passé troué et
des lendemains plus qu' hypothétiques .
Belle écriture mauvignière saisissante.
Commenter  J’apprécie          181
Marti94
  07 août 2020
Laurent Mauvignier utilise un langage dramatique et pourtant il ne présente pas ce texte très court comme une pièce de théâtre (il n'y a aucune didascalies) ni comme un roman. Il s'agit plutôt d'un dialogue entre un homme et une femme qui peut aisément se mettre en scène.
"Le lien" me fait penser au Nouveau roman avec la mention systématique des personnages ELLE et LUI avant chaque prise de parole.
Ils se parlent de leur amour et on comprend assez vite que la femme est malade. La mort approchant, ils vont justifier ensemble le lien qui les unit. Et ce n'est pas seulement le lien du mariage car il y est question du manque, de la douleur que suscite l'absence de l'être aimé. Il est parti il y a 30 ans pour parcourir le monde avec son appareil photo en bandoulière.
Maintenant, il est revenu et c'est ce qui compte pour elle qui va bientôt partir à son tour.
Et puis il y a l'attachement à la maison, la façon d'évoquer la relation amoureuse et le poids du passé qui me font penser à Marguerite Duras mais avec une pointe de tristesse en plus.
Lu en août 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ay_guadalquivir
  06 juin 2011
Texte court de Laurence Mauvignier qui creuse encore les ressorts de la relation amoureuse. Une homme (Lui), une femme (Elle) qui se retrouvent et essaient de comprendre, dans un dialogue profond, pourquoi ils se sont séparés (Lui est parti photographier le monde) puis retrouvés. Mauvignier cherche la nature ce lien, dépendance, souffrance, violence, amour, corps, écriture, mots, regards. Et produit un texte délicat et fort.
Commenter  J’apprécie          153
Julam
  10 janvier 2017
Tout petit livre. Un dialogue. Profond. Poétique. Sur l'amour. La peur. La séparation. L'envie. La mort.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
dannsodannso   25 avril 2022
Tu sais, j'aurais voulu savoir te raconter la couleur et le grain qui agite l'océan au moment du coucher, avec ce bruit si particulier du ressac, juste pour étonner ton regard... pour y surprendre cet étonnement que je crois ne lui avoir jamais vu...
Commenter  J’apprécie          323
dannsodannso   24 avril 2022
Elle, déjà, que j'ai aimée en toi et que j'ai reconnue plus tard, à travers les visages que j'ai photographiés, dans les mines défaites, croisées dans la poussière de ces routes qui poussaient toutes seules, sous les pieds des milliers de gens qui les faisaient sortir de terre en écrasant des pousses rachitiques de maïs ou de blé.
Commenter  J’apprécie          200
IndiaSongIndiaSong   02 septembre 2016
- Que veux tu savoir ?
- L'ennui.... ou même, la peur de l'ennui ? Ce que tu redoutais pour nous, qu'est-ce que c'était ? Que tout s'écroue petit à petit? Que , quoi, les choses s'affadissent et finissent comme on les a vues tant de fois chez les autres?... Avec tellement d'habitudes dans le regard que c'est à peine s'ils avaient le courage de voir leur vie s'enfoncer chaque jour un peu plus dans l'indifférence ou la haine ? Nous aussi, nous avons eu peur de ça....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IndiaSongIndiaSong   02 septembre 2016
- (...) De quoi aurais-je bien pu avoir peur ? .... Ici les mouches finissent agglutinées sur le rouleau collant au dessus de la table de la cuisine....
- Vieillir ne t'a pas fait peur non plus ?
- Chaque année venait pour me soulager de la précédente. Toi, il a fallu que tu partes à cause de cette peur que tu avais de ne pas être libre et utile .....Tu as tellement lutté pour dépasser cet effroi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   07 août 2020
Et puis, ça compte, ce que tu as écrit : comment chaque jour tu as vu l’humanité rouler dans la poussière et dans la guerre – les cris et la famine, des paysages de carte postale et des gamins échoués sur les plages blanches de Floride, le ventre gonflé d’eau de mer et de vieux rêves de boissons sucrées.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Laurent Mauvignier (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Mauvignier
Autour du monde de Laurent Mauvignier, genèse d'une adaptation pharaonique pour France Culture avec Laurent Mauvignier, Louise Loubrieu (adaptatrice du roman) et Juliette Heymann (réalisatrice), animé par Elise Racque
Journée proposée par Télérama et le Festival « Longueur d'ondes »
autres livres classés : absencesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Le Cid (Corneille)

Que signifie "Le Cid" en arabe ?

le seigneur
le voleur
le meurtrier

10 questions
596 lecteurs ont répondu
Thèmes : théâtreCréer un quiz sur ce livre