AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les disparues de Shanghai (7)

morin
morin   25 avril 2018
La salle des inspecteurs était en pleine ébullition. Sonneries des téléphones, cliquetis des claviers, brouhaha des voix. Un nuage de fumée planait dans l'air comme une nappe de brouillard sur une rivière par un matin d'hiver. La condensation embuait les vitres. Margaret se dirigea vers le bureau de Li et Li partit à la recherche de Mei Ling au milieu du chaos. Quelqu'un l'attrapa par le bras. C'était l'inspecteur Qian, une liasse de papier à la main.
-On a la liste, Chef. ......On attend les mandat.
Mais Li était distrait.
Commenter  J’apprécie          40
cabecou
cabecou   10 août 2016
Le diable est peut-être dans le détail, mais on y trouve aussi la vérité.
Commenter  J’apprécie          00
vincentim2
vincentim2   03 juin 2012
Bien entendu, Shangai et Pékin se détestent. Pékin a le pouvoir, Shangai l'argent, et chacun jalouse l'autre. Mais pour moi Shangai l'emporte haut la main.
Commenter  J’apprécie          00
vincentim2
vincentim2   03 juin 2012
De l'autre côté du terrain vague, un immeuble crème et marron était coiffé d'une énorme publicité au néon pour Mitsubishi. Si les Japonais n'avaient pas réussi à garder Shangai par la force, ils en faisaient maintenant la conquête par le commerce.
Commenter  J’apprécie          00
vincentim2
vincentim2   03 juin 2012
Il aimait Margaret. Enfin, il le croyait. Même s'il manquait quelque chose à leur relation. Il ne savait pas exactement quoi. Etait-ce culturel ? Linguistique ? Il avait toujours été convaincu qu'il ne pourrait jamais se sentir chez lui aux Etats-Unis, et il attendait de Margaret qu'elle se sente à l'aise en Chine ? Il y avait chez elle une tristesse qui dressait une barrière entre eux ; il ne savait pas comment la briser.
Commenter  J’apprécie          00
vincentim2
vincentim2   02 juin 2012
Il sentit les doigts courts et épais du directeur lui saisir le bras pour l'attirer à l'écart.
-- Cette Américaine..., dit-il en prononçant ce mot comme s'il le crachait, ... a intérêt à ne pas nous gêner, Li.
-- Vous m'avez dit que vous vouliez la vérité, directeur Hu. Je crois qu'avec elle, vous l'aurez.
Le directeur regarda Li dans les yeux, regrettant sans doute la hâte avec laquelle il l'avait chargé de l'affaire et avait accepté la venue de l'Américaine.
Commenter  J’apprécie          00
vincentim2
vincentim2   02 juin 2012
Une profonde déprime s'était abattue sur elle. Li représentait sa seule raison de rester en Chine. La seule raison poir laquelle elle était revenue. Elle ne voulait même pas se demander ce qu'elle ferait si elle le perdait. Elle n'avait pas de "chez elle". Ni en Chine, ni aux Etats-Unis. Elle n'avait pas d'autre choix que de se laisser porter par le courant. Dieu sait sur quel rivage elle échouerait.
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Classiques en Chine

    Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

    L'histoire des trois Royaumes
    La Cité des femmes
    Epouses et Concubines
    Le rêve dans le pavillon rouge

    10 questions
    69 lecteurs ont répondu
    Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre