AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Et devant moi, le monde (91)

Marple
Marple   08 juin 2013
Ce que je vois en (...), c'est la possibilité qu'il existe un autre être humain sur cette planète devant qui je ne sois pas obligée de dissimuler ma véritable identité. Qu'est-ce que le désir d'un garçon de m'embrasser ou de coucher avec moi, comparé à l'extraordinaire sentiment de soulagement et de réconfort de trouver un autre être qui me reconnaît et me serre dans ses bras comme un compatriote perdu de vue depuis longtemps ?
Commenter  J’apprécie          391
Analire
Analire   27 octobre 2012
Les enfants ne sont pas les seuls à grandir. Les parents aussi. Tout comme nous observons chez nos enfants ce qu'ils font de leur vie, ils observent chez nous ce que nous faisons de la nôtre.
Commenter  J’apprécie          180
Analire
Analire   25 octobre 2012
Mon dilemme, c'est que les amis comptent terriblement à mes yeux, que j'aime aimer les gens, mais que j'en trouve si peu d'aimables.
Commenter  J’apprécie          160
Litterature_et_Chocolat
Litterature_et_Chocolat   10 janvier 2012
Joyce Maynard se dévoile et se met à nue, sans fard, sans travestir la réalité :

Plus de vingt ans durant, j’ai révéré un homme qui ne voulait plus rien avoir à faire avec moi. Ce que Salinger représentait à mes yeux est ce que j’ai connu de plus proche d’une religion. Ce qui s’est passé entre nous a façonné ma vie de multiples façons pour longtemps après qu’il en est sorti.
Commenter  J’apprécie          130
Analire
Analire   24 octobre 2012
Quand on est vrai, on se moque de souffrir.
Commenter  J’apprécie          120
Lea25
Lea25   27 octobre 2013
Un jour Joyce, il y aura une histoire que tu auras envie de raconter pour la seule raison qu'elle a plus d'importance pour toi que pour n'importe quelle autre. Tu laisseras tomber l'habitude de faire ce que tout le monde te dit de faire. Tu arrêteras de regarder derrière ton épaule pour vérifier que tu contentes tout le monde, et tu écriras simplement ce qui est réel et vrai. L'écriture sincère et vrai énerve toujours les gens, et ils trouveront toutes sortes de moyens de transformer ta vie en enfer. Un jour, dans très longtemps, tu ne cesseras de te soucier de savoir à qui tu plais ou ce qu'on dit de toi. C'est à ce moment-là que tu produiras enfin le travail dont tu es capable.
Commenter  J’apprécie          101
Analire
Analire   28 octobre 2012
Je crois que c'est dans sa capacité à parler ouvertement et sans honte des évènements réels de sa vie qu'une personne puise le sentiment de force et de protection le plus solide.
Commenter  J’apprécie          100
Analire
Analire   26 octobre 2012
C'est un drôle de truc, l'attachement. Ça pousse à faire toutes sortes de chose folles qu'on ne devrait pas.
Commenter  J’apprécie          100
Analire
Analire   26 octobre 2012
Des mois passent, des saisons entières. J'ai beau être jeune, la vie qui m'attend me fait l'effet d'être une étendue sans fin d'eau glacée, d'une profondeur insondable où aucun plongeur n'irait s'aventurer.
Commenter  J’apprécie          90
sweetie
sweetie   15 novembre 2016
Je supporte assez bien le monde tant que je garde mes gants en caoutchouc. (J.D. Salinger)
Commenter  J’apprécie          80




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les écrivains et le suicide

    En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

    Virginia Woolf
    Marguerite Duras
    Sylvia Plath
    Victoria Ocampo

    8 questions
    854 lecteurs ont répondu
    Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre