AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505068235
160 pages
Éditeur : Kana (07/04/2017)
3.83/5   83 notes
Résumé :
Akira Tachibana, 18 ans, est en classe de première au lycée. Après les cours, elle travaille dans un restaurant familial géré par Masami Kondô, 45 ans. La jeune fille, plutôt introvertie, est secrètement très attirée par son patron. Alors qu'Akira s'apprête à peine à sortir de l'adolescence, Kondô, lui, est déjà à la moitié de sa vie. Une histoire d'amour à suivre de près...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
3,83

sur 83 notes
5
12 avis
4
12 avis
3
5 avis
2
3 avis
1
0 avis

Musardise_aka_CthulieLaMignonne
  14 juin 2020
Je ne suis pas très portée sur les romances, d'une façon générale - au contraire de mon conjoint qui se fait tout le temps avoir par la moindre nunucherie. du coup, pourquoi avoir choisi Après la pluie, qui, on ne peut pas se tromper là-dessus, raconte une histoire d'amour ? C'est que les médiathèques de ma ville sont très pauvres en mangas, mais aussi que celui-là semblait trancher quelque peu parmi les autres titres. Parfois, je feuillette et j'emprunte parce que j'ai rien d'autre à me mettre sous la dent. Pour le coup, j'ai feuilleté et vraiment eu envie de lire au moins les premiers tomes.

On sait donc dès le départ que c'est l'histoire de Tachibana - dont on apprendra plus tard que le prénom est Akira -, une lycéenne qui travaille dans un restaurant familial à temps partiel, et qui est amoureuse de son patron. Patron qui, a priori, n'est pas le genre d'homme considéré comme séduisant par les femmes, et certainement encore moins par les jeunes filles. Il a 45 ans, commence à perdre ses cheveux, oublie de fermer sa braguette, éternue de façon fort peu discrète (et aussi de façon à balancer ses germes un peu partout), manque d'autorité, n'a apparemment aucune ambition. On se demande ce qui attire Tachibana ; on le comprendra à la toute fin du tome 1.

Tachibana, elle, traîne visiblement un mal-être dont on ne sait rien. C'est un personnage plutôt triste, qui ne sourit quasiment pas, qui peut même impressionner les autres (à commencer par son patron) par son regard noir. Si on sait très vite (dès la quatrième de couverture, en fait) qu'elle est amoureuse de son patron, il va falloir beaucoup plus longtemps pour qu'on saisisse ce qui la rend à la fois mélancolique et vulnérable.

Ce qui m'a probablement poussée à lire Après la pluie, c'est la grande qualité du découpage et de la mise en page. Il y a tout un travail effectué pour qu'on capte un petit bout de l'histoire de Tachibana, un petit morceau de son histoire qui restera en suspens jusqu'à ce qu'on en apprenne, peu à peu, davantage sur elle. La mise en page est aussi pensée pour mettre en valeur, avec délicatesse, les émotions que Tachibana est difficilement capable d'exprimer, ou qu'elle exprime de manière maladroite. C'est valable également pour d'autres personnages, mais c'est bien sur elle que se concentre le plus le travail graphique.

C'est une relecture, mais dès ma première fois, il y a un peu plus d'un an, je l'ai ressenti comme une très jolie découverte, alors que je n'en attendais pas plus que ça. C'est un premier tome tout en douceur - à l'image de toute la série - et qui prend son temps pour aborder l'histoire d'une adolescente, la naissance d'un sentiment amoureux, et ce qu'il y a de compliqué à gérer ses émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
XanderOne
  12 mai 2017
Voici un nouveau titre chez les éditions Kana, qui semblait avoir une thématique intéressante. Une relation amoureuse entre une jeune femme de 18 ans et son patrons de 45 ans, ça promettait ! On aurait pu tomber dans quelque chose de glauque et lourd, où au contraire, dans une belle histoire, réaliste et poétique.
L'auteure évite donc le piège dans lequel elle aurait pu tomber et nous livre une belle romance qui va prendre son temps pour s'installer, mais qui est vraiment agréable à suivre. Chaque personnage est bien détaillé, bien développé, ce qui renforce la crédibilité du titre.
On suit le petit monde qui gravite autour d'Akira avec des scènes du quotidien, que l'on pourrait voir chez tout employé de restaurant. Rien de loufoque ou de démesuré ici, juste des personnes avec leurs doutes, leurs faiblesses, leur envies, leurs espoirs.
La jeune Akira est ici le personnage central de l'histoire, c'est par elle que tout arrive. Petit à petit on découvre pourquoi elle travaille dans ce restaurant en plus de faire ses études. Au départ on ne comprend pas vraiment ce qu'elle peut trouver à Mr Kondo, le gérant du restaurant, qui n'est pas très beau, qui a plus de deux fois son âge, bref, qui n'est clairement pas pour elle. Mais au fur et à mesure, on en apprends plus sur lui, sur sa vie, son vécu, et il devient rapidement attachant.
Pour une fois, on ne suit pas une adolescente qui craque pour le beau gosse du lycée (même si j'aime bien ce genre d'histoire^^) et c'est vraiment sympa car on quitte un peu les alentours du lycée pour se concentrer sur des personnes plus intéressantes dans le monde du travail. Car autour de Masami Kondo et d'Akira gravitent plusieurs personnes très intéressantes et aux caractères vraiment différents. Il y a notamment Yoshizawa le camarade de classe et amoureux d'Akira mais qui est maladroit comme personne, Kubô, une employée du restaurant qui semble avoir de nombreux griefs contre Masami etc… Ces personnages secondaires offrent une belle touche d'humour et de légèreté parfaitement maîtrisé pour équilibrer le sérieux de Masami et Akira.
C'est un titre qui prend son temps, qui est très subtil, il y a beaucoup de profondeur dans le développement des personnages et on les découvre souvent par le regard des autres. C'est assez difficile à expliquer, mais ça fonctionne vraiment bien et ça donne une vraie cohésion au titre.
Les dessins sont également de très bonne facture. Un trait doux et léger, une découpe de case assez simple avec parfois les mêmes décors utilisés mais pour des situations différentes. On pourrait dire que c'est de la facilité, mais au contraire, ça renforce l'impact des scènes qui s'y passent.
L'édition de Kana est vraiment impeccable. Pas d'erreurs, pas d'encre qui bave, un papier assez fin mais pas transparent et une couverture rigide et souple à la fois. On peut tordre le manga dans tous les sens, il ne bouge pas. La sur-couverture quant à elle est très épaisse et d'une excellente qualité, comme souvent avec Kana.
Pour finir je dirais qu'Après la pluie est un manga qui se parcours sans aucune difficulté et qui propose des thématiques matures et qui sortent de l'ordinaire. de plus, cette année Kana propose les tomes 1 de ses nouvelles séries à 5,95€, alors, autant en profiter 😉

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
babel95
  15 août 2017
Akira Tachibana, adolescente de dix-huit ans, est en classe de première au lycée. Elle travaille dans un petit restaurant familial « café Garden » géré par Masami Kondô, quadragénaire divorcé, au physique banal, à la personnalité plutôt effacée.
Akira est attirée par Kondô et lui avoue ses sentiments.
Kondô ne la prend pas du tout au sérieux « C'est vrai ? Merci, c'est gentil ! Moi j'étais persuadé que tu me détestais ! »…
Evoquer l'attirance d'une adolescente pour un homme qui pourrait être son père... Un exercice un peu difficile ? Et pourtant, rien de scabreux ni même de douteux dans le manga de Jun Mayuzuki. Akira attire les regards, c'est une jeune fille grande, mince – Kondô est un homme de quarante-cinq ans, sans ambition qui tient son petit restaurant, s'occupe de son fils. Il est méprisé par les employés parce qu'il présente sans cesse ses excuses aux clients et ne fait pas preuve de beaucoup de personnalité. Pour Akira, Kondô est un homme totalement différent. Elle est très sensible à son empathie.
On en apprend plus sur leur rencontre : Akira étoile montante de son club d'athlétisme au lycée, a dû renoncer à la compétition en raison d'une grave blessure à la cheville. Et c'est une attention de Kondô, totalement désintéressé, qui lui a offert un café et a réalisé un petit tour de magie - alors qu'elle s'était mise à l'abri de la pluie dans petit restaurant, qui a attiré son attention, lui a permis de reprendre goût à la vie. Il se préoccupe d'elle : il la conduit à la clinique alors qu'elle se blesse à la cheville en allant rapporter son portable à un client qui l'avait oublié, et prend de ses nouvelles.
L'attirance d'Akira pour Kondô est décrite de manière très douce ; ses paroles, le regard qu'elle porte sur lui sont empreints de poésie. Kondô, lui, vit dans son monde d'adulte, de personne responsable, de divorcé solitaire qui ne connaît plus depuis longtemps les « codes » de l'amour et ne reconnaît pas ses messages – il passe totalement à côté – ce qui renforce son aspect lunaire et vulnérable… qui plaît à Akira.
La pluie est omniprésente dans ce première tome, où elle peut quelquefois se confondre avec les larmes – mais le titre « Après la pluie » signifie aussi qu'il faut envisager le beau temps…. Les parapluies ont aussi leur rôle à jouer, jusqu'aux « puces » des têtes de chapitre représentées par de tout petits parapluies !
Le soin apporté aux détails, les dessins soignés mettent en valeur les sentiments et nous parlent. Un manga simple, tout en finesse, des héros originaux et attachants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Mariloup
  08 mai 2020
Cela faisait hyper longtemps que j'avais envie de découvrir ce titre qui a tant fait parler de lui. Les avis sont très positifs pour la plupart et j'étais donc curieuse de découvrir le pourquoi du comment. Je me suis lancée dans ce premier tome sans rien savoir, ne sachant pas de quoi il retournait et j'ai été très surprise, je ne m'attendais pas du tout à ça! A ce qu'une jeune fille, une lycéenne tombe amoureuse d'un homme beaucoup plus âgé... d'un père... de son patron. Ce n'est en aucun cas malaisant ou déplaisant. Je trouve même cette histoire mignonne, touchante et je me demande comment cela va évoluer par la suite. Les dessins sont plutôt jolis, délicats. Les scènes sont décomposées au maximum pour que les dessins parlent d'eux-même, plus que le texte même. Agréablement surprise. Il me tarde de lire le tome 2.
Commenter  J’apprécie          70
Sabrina1988
  02 mai 2020
Premier tome de ce manga lu en ligne grâce aux éditions Kana, opération spéciale confinement.
Tome 1/10 :
Akira, une jeune fille de 17 ans est étudiante et a un job de serveuse dans un restaurant le reste du temps.
L'entreprise, héritage familial, est gérée par Masami Kondô, un quarantenaire divorcé, père d'un enfant.
Le patron n'a rien d'un homme sûr de lui, il est calme, gentil et même beaucoup trop gentil, que ce soit avec les clients du restaurant ou ses employés. Toujours en train de s'excuser, et cela a le chic d'énerver certains de ses employés, qui préféreraient être dirigés par un homme de caractère.
Il se laisse marcher sur les pieds sans réagir.
Pourtant, Akira est tombée sous le charme de cet homme qui a presque 30 ans de plus qu'elle.
On apprend que l'héroïne était une athlète confirmée mais qu'elle a dû tout arrêter à la suite d'une blessure à la cheville. C'est alors qu'elle avait rencontré celui qui allait devenir son patron.
L'employée et le gérant sont des personnages attachants, plein de sensibilité et en même temps mystérieux. On ressent de la mélancolie et de la douceur en eux.
C'est ce qui lie Akira et Masami Kondô malgré leur différence d'âge. Akira est bien plus mâture que les jeunes de son âge.
Surprenant que ce manga soit classé en seinen et pas en josei.
Dommage que cet amour soit déjà révélé dans le tome 1, ça me semble trop rapide, il manque un peu de développement sur la rencontre entre la jeune femme et son patron, bien que ça ne casse pas cet effet d'empathie pour les personnages.
Bonne surprise que cette histoire car j'avais peur de tomber dans une histoire trop fleur bleue et en fait pas du tout, tant la mangaka a travaillé le côté psychologique des protagonistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
ActuaBD   13 juin 2017
"Après la pluie" tire son épingle du jeu par le portrait juste et sensible des personnages dépeints.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   20 avril 2017
Quel plaisir de lire une histoire aussi pure ! Le lien pudique entre deux êtres humains, rien d’autre, vide de toute fioriture superflue et susceptible de parler à un large lectorat.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   18 avril 2017
Il est rare de voir un manga racontant une simple tranche de vie aborder cette thématique de manière aussi réaliste et humaine.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   22 avril 2019
- TU AS DU SANG SUR LE BOUT DES PIEDS ?!
- Non... C'est du vernis à ongles...
- Du vernis ?
- Oui. C'est pour faire joli.
- Pour faire joli ?
- Oui... c'est une décoration comme celle qu'on met aux ongles des mains...
- Quel idiot, j'ai cru que c'était à cause de ta blessure à la cheville ! Ha ha !
Commenter  J’apprécie          130
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   13 avril 2019
- Akira, c'est quoi ton type de mec ?
- Vas-y, on t'écoute.
- Mon type de mec ?
- Ben oui ! Ton genre de garçon !
- Ses particularités...
- Ben... Par exemple...
- Oui ?
- J'aime qu'un garçon ait des mèches rebelles... Ou qu'il lui arrive d'avoir la braguette ouverte... Ou qu'il perde ses cheveux à cause du stress...Ou qu'il éternue très fort...
Commenter  J’apprécie          101
babel95babel95   14 août 2017
- Je vous aime
Je l'ai dit.
- C'est vrai ? Merci c'est gentil !! Moi j'étais persuadé que tu me détestais ! Ha ha ah... Tant mieux ! je suis rassuré ! Allez, mange, on peut commander autre chose, si tu veux !
- Hein ? Oui...
- S'ils vous plaît, Mademoiselle....

Mahoo ! Japan questions/réponses
Demandeur : A l'abri de la pluie, 10/07/2014 10:25:53
L'autre jour, j'ai avoué à quelqu'un que je l'aimais, et en retour, il m'a dit "merci".
Réponse
Consultant Piccolo
Bon, cette personne a peut-être fait semblant de ne pas comprendre, non ? C'est assez fréquent chez les hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
InconnuDayInconnuDay   08 mai 2019
- Quel idiot ! J'ai cru que c'était à cause de ta blessure à la cheville ! Le frottement, les ampoules aux pieds, tout ça...
- Ha ha ha ha ! Des ampoules, vous exagérez ! En plus, elles ne seraient pas rouges comme ça !
Commenter  J’apprécie          20
Sabrina1988Sabrina1988   02 mai 2020
- Akira, c'est quoi ton style de mec ? Vas-y, on t'écoute...
- Ben... par exemple...
- Oui ?
- ...j'aime qu'un garçon ait des mèches rebelles... ou qu'il lui arrive d'avoir la braguette ouverte... ou qu'il perde ses cheveux à cause du stress... ou encore qu'il éternue très fort...
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : différence d'âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4215 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre