AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505068240
Éditeur : Kana (03/07/2017)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Masami Kondô, 45 ans, est divorcé et a un fils en garde partagée. C’est un homme ordinaire, plutôt distrait, le genre d’homme qui a toujours les cheveux en bataille, ou qui oublie de fermer sa braguette. C’est de lui qu’Akira Tachibana, 18 ans, lycéenne, est tombée amoureuse. Elle vient d’ailleurs de lui déclarer sa flamme. Mais cet amour a-t-il une chance de se concrétiser ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
babel95
  15 août 2017
Akira, lycéenne de dix-huit ans, en classe de première, travaille dans le petit restaurant Café Garden, géré par Masami Kondô.
Akira a avoué à Kondô qu'elle l'aimait - un Kondô préoccupé par le quotidien, lunaire – qui a compris le sens des mots, mais n'a pas réalisé la portée des sentiments qu'Akira lui portait. A ses yeux, il pourrait s'agir d'un canular des employés du restaurant voulant poster une video embarrassante sur le net ?
Pas du tout. Lorsqu' Akira reprend le travail après son arrêt-maladie, elle souhaite également reprendre la conversation avec Kondô, là où elle s'était arrêtée. Quels sont les sentiments de Kondô à son égard ?
Kondô lui avoue qu'"il n'a pas de rêve, pas d'ambition. Il a quarante-cinq ans, et est un quadra sans intérêt ». Maladroitement, il propose une sortie et Akira accepte. Ryôsuke, étudiant qui travaille également dans le petit restaurant Garden, accepte de se taire si Akira sort avec lui. Et voilà Akira qui assiste deux fois au film de zombie « I was a hero », aux scènes plus que pénibles – une fois avec Ryôsuke, et l'autre avec Kondô. Avec humour, Jun Mayuzuki nous dépeint les deux sorties, et l'attitude d'Akira nous fait sourire : alors qu'elle apparaît en négligé lors du rendez-vous avec Ryôsuke, et qu'elle fait tout pour s'éclipser une fois le film terminé, elle est resplendissante avec Kondô. C'est elle qui prend l'initiative d'aller prendre un café à la suite du film. Quant à Kondô, manifestement, il n'est pas sorti avec une jeune femme depuis longtemps, il ne connaît pas les films de zombie, et ne fait rien pour masquer leur différence d'âge – il évoque "sa jeunesse" et lit le menu avec difficulté… Au final, tout montre que Kondô, plus que tout, a peur de faire du mal à la jeune fille… Mais la sortie est-elle vraiment un échec sur toute la ligne ?
Akira raccompagne Yûto, le fils de Kondô, chez lui, ce qui lui donne l'occasion de découvrir l'environnement familial de son patron ; une grande bibliothèque qui comprend de nombreux classiques, mais aussi un livre de magie.... Yûto est vraiment un petit garçon attachant… comment les relations vont-elles évoluer entre Kondô, Yûto et Akira ?
Le tome 2 du manga Après la pluie nous permet de retrouver les deux principaux personnages, Akira et Kondo. C'est Yutô, semble-t-il qui va jouer un rôle majeur à l'avenir. Plus que dans le tome 1, Jun Mayzuki, avec beaucoup de maîtrise, joue sans cesse avec l'apparence des personnages, leurs coiffures et leurs vêtements qui reflètent leurs sentiments. Alors que leur relation évolue, nous découvrons de nouvelles facettes de leur personnalité. La couverture représente Akira et Kondô sous un parapluie (symbole d'amour dans la culture japonaise), et la pluie est beaucoup moins présente dans ce tome... le beau temps s'annonce-t-il ?
Une série vraiment sympathique, des héros que l'on retrouvera avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Saralyn
  24 juillet 2017
Voici enfin le tome 2 d'Après la pluie. On avait quitté Tachibana faisant sa déclaration à son patron, Kondô...
Le tome commence par Kondô, se demandant si la déclaration de Tachibana est une blague ou non. Pour lui, il ne s'agit que d'une amourette de lycéenne, même si les sentiments de la jeune femme le font se sentir jeune à nouveau. Un rendez-vous a lieu entre les 2 personnages. Kondô subit alors le qu'en dira-t-on : il pourrait être le père de la jeune femme, peut-être l'entretient-il... Ce qui est intéressant, c'est de voir le parallèle entre le jour d'avant, où la jeune femme avait eu un rendez vous "forcé" avec un collègue étudiant et celui avec Kondô... Et puis, vient la fin du tome 2, comment l'auteur a-t-il pu nous laisser sur une telle scène ?!
Mon avis : j'ai passé un très bon moment à la lecture de ce second tome ! Encore une fois, la couverture est très belle, les scènes sont réalistes, il y a des moments drôles...
Une belle série, vivement le tome 3 !
Commenter  J’apprécie          10
Lesvoyagesdely
  08 juillet 2017
Ce 2ème tome confirme la qualité de la série, alors que son histoire peut mettre mal à l'aise. D'ailleurs la réalité, les choses de la vie sont plutôt bien croqués. Le patron s'interroge vraiment, il a aussi peur qu'elle soit blessée. D'ailleurs dans leur dos, déjà quelques messes basses font jour.
Pour ne rien gâcher, le manga bénéficie d'un très beau graphisme.
Après la pluie est un seinen de qualité avec des dessins très jolis, et la vie bien croquée, aussi dans ses aspects moins cool, voire plus sombre.
On entre un peu plus dans le tome 2 maintenant :
Il y a de très jolis plans d'Akira, et même si d'ordinaire elle reste assez froide en apparence, face à l'homme qu'elle aime ou à un maître chanteur elle change du tout au tout, et ses mimiques, ses expressions, sont adorables par moment, et très révélatrice de son ressenti .
Ces messieurs ne peuvent s'empêcher d'être lubrique, et de laisser vagabonder leurs pensées.
Le patron ne sait pas quoi penser, il se demande s'il a rêvé, si c'est possible, si elle se moque de lui. Il commence à redouter de la revoir au travail, ne sachant comment se comporter avec elle. Mais elle revient comme si de rien n'était, fait son travail, alors qu'il commence à croire à un rêve, elle lui demande une réponse. Il est gêné mais finit par accepter un rendez-vous avec elle pour essayer. Akira se fait maladroitement avoir et acceptera contre son gré un autre rendez-vous avec un autre personnage. Les 2 rendez vous se déroulent dans ce tome, on sent toute la différence d'attitude d'Akira, et elle va devoir faire face à quelque chose d'inattendu.
Les personnages qui gravitent autour d'Akira et du patron ont aussi leur intérêt. D'ailleurs un autre jeune homme s'intéresse à Akira, mais elle le voit à peine, il interprète mal et a commencé à travailler dans ce restaurant pour elle.
On se quitte sur une très jolie scène où Akira saisit une occasion de mieux connaître le patron et rend service en même temps. Le seul problème se fût que la fin arriva bien vite.
Une lecture que je recommande.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kmye
  30 juin 2017
Ce tome 2 reste touchant et la thématique évite les niaiseries. Toutefois, pour plus de suspense, nous restons bien dans du shojo "classique" avec des rivaux, des triangles amoureux involontaires, des ressorts connus pour nous tenir en haleine. le léger développement du point de vue du patron amène un brin de maturité parmi les hormones adolescentes et histoires de lycéens.
C'est l'un des rares shojos que je vais sûrement suivre !
Commenter  J’apprécie          20
AnneClaire29
  27 janvier 2018
Alors qu'Akira a avoué à Kondô qu'elle était amoureuse de lui, ce dernier ne sait s'il doit la prendre au sérieux.
Alors qu'elle insiste pour savoir ce qu'il ressent, Kondo décide d'accepter un rendez-vous pour lui prouver qu'elle va le trouver ringard.
Nous retrouvons les mêmes personnages dans ce second volume. Akira a beaucoup de succès, mais celui qu'elle désire n'est pas très coopératif.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
babel95babel95   14 août 2017
- Patron... Ma mère... vous remercie pour les biscuits.
A 18 ans, on se croit tout permis... elle doit me voir comme un vieux sans intérêt... mais c'est pas une raison pour se moquer de moi... A 45 ans, on est encore fragile, on peut pleurer aussi..

- euh.. les biscuits
- Ils étaient très bons...
- Patron ?
- Hein ?
- Ah, les biscuits, oui ! ils étaient très bons, tant mieux ! tu pourras dire à ta mère que...
- Ce que je vous ait dit l'autre jour, c'était très sérieux... je vous aime. Et vous, qu'est-ce que vous ressentez pour moi ? J'attends votre réponse....
....
- Je ne peux pas répondre à ta question
- Pourquoi ?
- Tu sais très bien pourquoi !
- Non, pas du tout
- Tachibana... j'ai 45 ans, que penseraient les gens autour de nous ?
- Ils peuvent penser ce qu'ils veulent, cela ne les regarde pas !
- Ca, c'est un peu facile à dire. Je pourrais être ton père...
- Oui mais vous ne l'êtes pas !
- Certains penseront que je t'entretiens !
- Oui mais ce n'est pas le cas ! Quand je dis que je vous aime c'est la vérité....
- Qu'est ce que tu me trouves ?
- Il faut forcément une raison pour aimer quelqu'un ?
- Entre deux personnes du même âge, non...
- Mais entre toi et moi, oui...
-... vous aime.. moi je .... je vous aime...

... Ecoute Tachibana, je crois vraiment que tu devrais réfléchir..
J'ai 45 ans, je n'ai pas de rêve, pas d'ambition. Je suis juste un quadra sans intérêt....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MusardiseMusardise   03 juin 2019
L'odeur des feuilles mouillées sous la pluie... Le col de ma chemise qui colle à cause de l'humidité... Et enfin... Une fille de 18 ans qui me dit qu'elle m'aime. Je n'avais pas ressenti ça depuis bien des années...
Commenter  J’apprécie          120
MusardiseMusardise   05 juin 2019
- Tachibana, tu fais de l'athlétisme, n'est-ce pas ?
- Non. Plus maintenant.
- Tu as arrêté à cause de ta blessure ? D'après Yoshizawa, tu courais très vite.
- C'est du passé.
- Avoir une passion et en être privé du jour au lendemain... Ça fait quel effet ?
Commenter  J’apprécie          80
babel95babel95   15 août 2017
Voilà votre commande ! un café Kilimandjaro et un thé à l'orange !
- Pour vous c'est combien ?
- 45....
tu le savais déjà
- Tu parlais du sucre !!!! je n'en prends pas
- Pardon, je suis désolée
- Non, ce n'est rien, ha ! ha ! hypersucré....ce goût....Lors de mon premier rendez-vous avec une fille, j'avais commandé un café noir, pour frimer. Mais c'était tellement amer, imbuvable... que je me suis empressé de rajouter du sucre dès qu'elle a eu le dos tourné....
Le jeunesse est ponctuée de souvenirs amers et sucrés à la fois.
slurp...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MusardiseMusardise   29 mai 2019
- Ce que je vous ai dit l'autre jour c'était très sérieux. Je vous aime. Et vous ? Qu'est-ce que vous ressentez pour moi ? J'ATTENDS VOTRE RÉPONSE !
Commenter  J’apprécie          90
Lire un extrait
autres livres classés : âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
835 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
.. ..