AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350009815
Éditeur : OSKAR ÉDITEUR (09/11/2012)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Anton, adolescent à la chevelure rousse, est victime de harcèlement de la part de ses camarades. Son existence est devenue un enfer. Mais cet enfer n’est rien à côté de celui qui va lui tomber dessus dans la nuit du 31 avril au 1er mai…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
leslecturesdeVal
  06 février 2015
Je remercie les éditions Oskar et tout particulièrement Angélique pour l'envoi de ce roman en partenariat

Du coté de l'histoire: Anton, un jeune ado à la chevelure rousse est depuis sa plus tendre enfance le souffre-douleur des autres enfants. Ses parents décident donc de déménager pour prendre un nouveau départ et le jeune garçon arrive dans un nouveau lycée dans lequel il va enfin se faire des amis. Mais, depuis déjà quelques temps, Anton subit de nouveaux harcèlements, en effet, des photos le mettant en scène et le ridiculisant circulent par le biais des téléphones portables des élèves de sa classe et sont même diffusées à la vue de tous sur le réseau Facebook. Un jour, Anton, reçoit la photo de trop, cette dernière étant expédiée par Jérémy, son meilleur ami. Anton, hors de lui, fixe un rendez-vous à celui-ci dans un square, le soir même, voulant mettre cette histoire au clair. Malheureusement, il ne se contrôle plus et décide alors de se venger en mettant une bonne raclée à celui qu'il pensait être son ami. Jérémy est retrouvé mort le lendemain dans ce même square, selon l'autopsie réalisée, le jeune ado aurait été mis à mort, roué de coup, avec en prime, l'empreinte de la chevalière d'Anton gravée sur le visage. La commissaire Raczynski, qui est en charge de ce dossier, soupçonne l'affaire beaucoup plus complexe qu'elle ne le parait.

Du coté de l'écriture: C'est un excellent polar que nous livre ici Claire Mazard de sa plume fluide et agréable. Elle aborde avec des mots simples mais justes le thème du harcèlement par la technologie actuelle et notamment l'envoi des MMS et du réseau social Facebook avec les dénouements malheureusement trop fréquents de nos jours. Cette enquête est très agréable à lire avec des passages assez durs mais qui reflètent exactement ce que peux endurer les victimes de harcèlement et les répercutions que cela peut engendrer ensuite. Cette enquête devrait à mon avis aider bon nombres d'adolescents à se sensibiliser sur ce thème abordé, je pense aussi que certaines victimes pourraient se retrouver dans le personnage d'Anton et ce livre pourrait aider à dénoncer ce qu'ils peuvent endurer au quotidien.

En conclusion: C'est un thème très dur qu'aborde ici l'auteure mais son roman est d'une fluidité qui nous fait rentrer dans l'histoire en quelques pages, cette enquête au dénouement plus qu'original est très bien menée et les mots utilisés sont des mots d'une justesse exemplaire qui touchera bon nombre de jeunes lecteurs.
Je le conseille fortement aux adolescents dès 12 ans.


Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  11 décembre 2012
Enquête policière sur un meurtre. Un jeune lycéen a été tué à minuit dans un square. Tout accuse son ami, un jeune roux victime de discrimination et de harcèlement. Depuis plusieurs mois, des photos sont envoyées sur le portable des élèves de seconde sans que personne ne réagisse. Jérémy était-il l'auteur des messages? Anton s'est-il vengé ? Et surtout pourquoi personne n'a rien dit ?
Un récit sur la haine des différences et sur le silence qui tue. Un bon roman policier sur un thème d'actualité.

Lien : http://0z.fr/Kz3B1
Commenter  J’apprécie          110
zazimuth
  18 octobre 2017
Anton est lycéen, un ado qui a souffert de brimades, de moqueries, de harcèlement depuis l'école primaire à cause de ses cheveux roux...
Sa famille a déménagé, il a changé d'établissement scolaire mais partout ça s'est répété.
Lorsqu'il découvre au lycée que Jérémy, qu'il considérait comme un ami, avait envoyé et publié des photos de lui avec un message violent, le reste de sa vie s'effondre. Il donne rendez-vous à son camarade en secret, de nuit, dans un parc...
Mais le lendemain, Jérémy est découvert mort, roué de coups.
Ce roman est bien un roman policier avec une enquête pour déterminer qui a perpétrer ce meurtre mais c'est avant tout un réquisitoire puissant contre le harcèlement scolaire, le cyberharcèlement et notamment la notion de responsabilité et complicité des témoins... tous les autres élèves qui savaient et qui se sont tus...
A lire et faire lire absolument à un maximum de personnes !!!
Commenter  J’apprécie          21
lapetitefadette
  27 mars 2015
Anton a beau être un grand adolescent athlétique, parce qu'il est roux, le déchaînement de violence et d'agression dont il est victime est un véritable harcèlement physique et psychologique. Sa vie est devenu un véritable enfer. Un roman coup de poing sur le sujet
Commenter  J’apprécie          10
Cap0CapesDoc
  23 avril 2014
un très bon polar, sur un thème difficile que celui du harcèlement. Des passages durs, une facilité de lecture (écriture fluide) , de l'action, une enquête bien ficelée, ce sont les points positifs de ce roman. Je pense que ce livre sera plus adapté aux élèves de fin collège et aux lycéens, car c'est un thème dur et certains mots de vocabulaire sont difficiles. Ce roman permet de lancer le débat sur les victimes du harcèlement, et de soulever les questions suivantes : combien de jeunes en sont victimes ? quid de la non-assistance à personne en souffrance ? quel droit à l'image et au respect de la vie privée sur le net et les réseaux sociaux ?
Lien : http://capocapesdoc.over-blo..
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   22 mars 2013
Claire Mazard signe ici un excellent polar sur le harcèlement, qui est aussi la quatrième enquête de la commissaire Raczynski.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   10 décembre 2012
Il avait tout raconté à ses parents. Les sarcasmes, les sourires, les moqueries, les regards. Son enfer depuis toujours. Son père avait porté plainte à la police. Celle-ci ne s'était pas déplacée : dossier classé sans suite.
Commenter  J’apprécie          100
zazimuthzazimuth   18 octobre 2017
Toutes les moqueries depuis la fin de la primaire lui étaient remontées à la gorge comme une nausée. Les réflexions lancées par les autres enfants comme un jeu.
Les sempiternelles blagues douteuses :
« Les roux, ça pue... T'as pris le soleil à travers une passoire ?... Poil de carotte... Fleur de brique... »
Des phrases que les gamins ne jugeaient pas bien méchantes mais qui, répétées, provoquaient une overdose. Ras le bol. A l'âge de dix ans, il avait si souvent serré les poings. Couru jusque chez lui pour éclater en sanglots dans sa chambre. Pleurer en secret. Envie de mourir. (p.8)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   18 octobre 2017
- Pourquoi n'a-t-il rien dit ? Demanda la lieutenante.
- Honte. Peur qu'on ne le croie pas. Crainte qu'on ne se moque davantage de lui.
Karine se rappela l'entretien avec Mme Marchal quelques instants plus tôt. « La police n'a pas donné suite. »
- Certitude qu'à nouveau, on ne le prendrait pas au sérieux, dit-elle.
- C'est grave, quand même de telles photos, murmura encore Salomé. C'est passible de poursuites. (p.98)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   18 octobre 2017
Ce qui était sûr : un jeune avait été victime de discrimination et de harcèlement de la part de ses camarades, victime aussi du silence des autres. Et à présent le harceleur était mort, et la vie du harcelé était bousillée. Le fait d'avoir provoqué la mort d'un jeune de son âge, un jeune de sa classe, qu'il connaissait, qu'il fréquentait, le hanterait toute son existence. (p.103)
Commenter  J’apprécie          00
5ALecteursMgz5ALecteursMgz   25 mars 2018
Pourquoi faire des expériences sur les rats quand on a les roux ? La rage, la haine, le désespoir l’avait envahit. Il avait serré les dents et préférer faire comme si de rien n’était. Subir les regards. Éviter les camarades. Raser les murs. Devenir invisible. Il n’avait pas le courage d’affronter. p12
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox