AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791092111798
Editions de la Gouttière (07/09/2018)
4.1/5   303 notes
Résumé :
Les parents de Céline et Colin tiennent une entreprise de pompes funèbres. Une profession bien lourde à porter pour les jumeaux, raillés en permanence par leurs camarades qui les surnomment Croque-mort et Croque-mitaine. Isolés, les deux jeunes collégiens ne voient que peu leurs parents, très occupés, et commencent à cumuler les bêtises... jusqu'à être renvoyés de leur établissement scolaire pendant deux jours ! Les enfants se réfugient alors auprès de Poussin, le g... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (205) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 303 notes
5
64 avis
4
61 avis
3
15 avis
2
3 avis
1
0 avis

jamiK
  17 février 2019
Céline et Colin sont deux jumeaux, à l'école, on les appelle les “Croques”, parce que ce sont les enfant du croque-mort. Enfants isolés à l'école, et dont les parents, débordés par leur entreprise funéraire, s'occupent assez peu, ils vont trouver une étrange énigme dans le cimetière qu'ils vont tenter de résoudre. le graphisme est vif, moderne, assez stéréotypé et à la mode dans les formes mais traité au crayon de couleur, cela donne une atmosphère originale, une belle lumière et du dynamisme, il y a beaucoup de blanc, du bleu, de l'ocre, c'est assez froid, ambiance de cimetière oblige. Les relations des enfants avec leur environnement sont bien campées, cette lutte des jumeaux contre le le reste du monde donne le ton au récit, et le final nous laisse envisager une suite palpitante. Un premier tome prometteur.
Commenter  J’apprécie          330
Foxfire
  14 décembre 2020
Voilà une B.D jeunesse surprenante. Lorsque je l'ai empruntée à la médiathèque, je m'attendais à un divertissement léger et anecdotique. Finalement, « Les croques, tome 1 : tuer le temps » est cela mais c'est aussi un peu plus.
Céline et Colin sont jumeaux et comme tous les ados de leur âge, ils s'ennuient. le métier de leurs parents, croque-morts, est source de moqueries au collège mais est aussi moteur de leur imaginaire.
« Tuer le temps » s'intéresse à l'ennui et à l'imaginaire des enfants de façon originale et intéressante en adoptant un ton personnel qui ne cède jamais à la facilité. Les personnages sont vraiment bien caractérisés. Céline et Colin sont attachants, la connivence avec eux est immédiate.
Si des thèmes graves sont abordés, en premier lieu le harcèlement scolaire, le ton n'est jamais pleurnichard. Il y a même une bonne dose d'humour. Vers la fin, le récit prend une tournure mystérieuse qui annonce un 2ème tome passionnant.
Le dessin est agréable à l'oeil. Si ce style très actuel n'est pas d'une folle originalité, il reste d'une grande efficacité. La colorisation est très réussie et participe de l'ambiance particulière de la B.D.
Ce 1er volet très prometteur a été pour moi une très jolie surprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          244
Ashallayne
  10 février 2019
Encore une très belle BD de Léa Mazé, les graphismes sont toujours aussi beaux et doux, avec des tons un peu sépia.
Céline et Colin sont deux faux jumeaux, enfants de croque-morts. Leur maison est située dans un cimetière (mais pas glauque du tout, le cimetière).
À l'école, ils subissent le harcèlement permanent de leurs camarades de classe, mais aucun adulte ne fait rien pour y remédier. Et pire encore : ce sont toujours les jumeaux qui se font punir alors que ce sont les victimes. C'était absolument révoltant et aberrant ! Même leurs parents les (pardonnez-moi le terme) engueulent quand ils se font exclure de l'école suite à une bagarre provoquée par les insultes d'un camarade. Ok la violence n'est pas une solution, mais il faut veiller à punir et corriger les véritables fautifs, i.e. les harceleurs.
Au lieu de ça, on observe les jumeaux, impuissants et incompris de tous, sans personne sur qui compter à part eux-mêmes.
La fin me laisse un peu dubitative car elle prend des airs de thriller, mais je lirai avec plaisir le prochain tome ! Et j'espère sincèrement que justice sera faite et que les adultes ouvriront enfin les yeux (parce que ça existe, les adultes qui ont les yeux en face des trous et un minimum de jugeote...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
pandaslecteurs
  03 février 2022
Un livre rempli de suspens et d'aventures dans lequel nos deux héros vous embarqueront.
L'histoire se déroule principalement dans un cimetière et nos deux héros, Colin et Céline, vivent à notre époque. Nos deux héros sont embêtés à l'école et traités de « croque-mort », « croque-mitaine », car ils vivent près du cimetière. Mais des choses étranges se passent et les enfants enquêtent sur une histoire qu'on leur a racontée. C'est une BD d'aventures.
Cette BD m'a plu car j'aime trop les aventures et ce livre était facile à lire. Cette histoire est effrayante, étrange, à lire de toute urgence. Ma note est 5 car j'ai adoré.
Je le recommande aux lecteurs qui aiment lire les aventures et qui cherchent des livres facile à lire.
Imrane
-----
Ce livre est super car il ne vend pas un univers fantastique au contraire il montre une certaine réalité.
Les héros, Colin et Céline sont des jumeaux. La première page expriment leur quotidien lorsqu'ils sont à l'école, on voit bien qu'ils ne portent pas beaucoup d'attention à leurs devoirs. Si bien qu'ils se font exclure de l'école pour deux jours, faute de s'être battus avec un camarade pendant que la classe recevait un visiteur. Leurs parents ont l'air désespérés vis à vis de leurs enfants qui ne sont pas comme les autres. Les parents ne peuvent pas les garder, ils ont beaucoup trop de travail, alors ils décident de les mettre de corvée (nettoyer le cimetière).
Les enfants retrouvent donc Poussin au cimetière. Poussin est un graveur sur tombes et semble être le seul ami des enfants. Ils nettoient les tombes pendant que Poussin dessine le frère et la soeur, mais les enfants s'ennuient vite et Poussin décide de leur raconter une histoire. Après l'histoire Poussin demande aux enfants s'ils savent pourquoi il y a une marque sur cette tombe, les enfants répondent que non et ils continuent de chercher la réponse à cette énigme. Les enfants remarquent donc que plusieurs tombes portent cette marque, après avoir mûrement réfléchi ils tombent d'accord : ces tombes mènent à une seule tombe …
Ce livre m'a plu car le suspense est présent, en effet ce livre est le tome 1 de toute une saga.
Ce livre est facile à comprendre et procure des émotions.
Je recommande ce livre aux personnes qui aiment les mystères et qui sont patients.
Myrthée
-----
Si vous aimez les histoires avec du suspens, ce livre est pour vous !
Cette bande-dessinée nous raconte le quotidien de Colin et Céline, deux jumeaux. Chaque jour, à l'école, ils se font harceler et traiter de « cadavre » et de « croque-mort » parce qu'ils habitent juste à côté du cimetière.
Un jour, après une bagarre avec un camarade de classe, ils se font exclure de l'école. Leurs parents, travaillant pour le cimetière, les obligent à nettoyer les tombes par punition. Ils s'ennuient rapidement mais Poussin, un graveur de tombe, leur raconte une histoire et ils finissent par découvrir des marques mystérieuses sur quelques tombes. Tous les deux décident d'enquêter sur cette étrange histoire et sur la provenance de ces drôles de symboles. Vont-ils réussir à résoudre ce mystère ?
Cette BD m'a plu car il y a beaucoup de suspens, même si les personnages principaux se font importuner par les autres enfants. Elle m'a plu aussi car il y a des moments imprévisibles. Je pense surtout au passage dans lequel Poussin se met à hurler sans aucune raison sur Colin et Céline.
Les Croques parle de paranormal, mais aussi de harcèlement et c'est en lisant cette BD que j'ai pu voir à quel point cela peut briser une enfance.
C'est une bande dessinée surprenante, très mouvementée et surtout attachante.
Je recommande vivement cette BD à tous ceux qui aiment les aventures, les enquêtes et les livres facile à lire.
Hugo
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Syl
  22 octobre 2021
Les parents des jumeaux, Colin et Céline, n'ont pas une profession qui fait rêver. Propriétaires de l'entreprise des pompes funèbres et croquemorts, le quotidien de la famille, basée à la lisière du cimetière, est rythmé par les enterrements.
Pour les enfants, l'école aurait pu être une bulle d'oxygène, un endroit propice aux amitiés et aux partages, mais pour eux, c'est devenu un purgatoire car à longueur de temps ils se font moquer méchamment (« Tu pues le cadavre ! »), malmener, et réprimander par les professeurs quand ils essaient de se défendre.
Solitaires, ils le sont également chez eux avec leurs parents très occupés. Des parents qui ne les comprennent pas et qui les punissent lorsqu'ils reviennent de l'école avec des mots dans le carnet de correspondances. A quinze jours de la Toussaint, il ne faut pas les embêter ! Et c'est comme ça que Colin et Céline se retrouvent à ratisser le cimetière suite à leur exclusion de l'école pour deux jours.
Là, ils rejoignent Poussin, le graveur, qui leur raconte des histoires, des histoires avec des morts-vivants à faire dresser les poils. Mais, bien que mignons, la vivacité des enfants est difficile à canaliser et Poussin s'agace vite de leurs bavardages. du moins c'est ce qu'il laisse supposer dans une lettre qu'il laisse aux parents pour expliquer son départ précipité.
Orphelins d'ami, les enfants décident de poursuivre leur enquête, un genre de chasse aux trésors initiée par Poussin. Beaucoup de stèles et de monuments portent des épitaphes à la gloire des défunts et certaines ont un signe commun un V qui pourrait être le chiffre 5.
Armé d'un plan des tombes et d'une grande imagination, les jumeaux vont tomber sur une chapelle mortuaire digne de leur intérêt… Il y a des aires de jeux plus convenables pour des enfants, mais nos deux comparses élisent le cimetière comme l'une des plus attrayantes…
Avant que l'aventure commence, dans les premières pages, ils étaient tristes, amers et désabusés. Cette chasse au trésor va les ragaillardir et les mener vers des horizons très différents de l'ordinaire.
L'auteur, scénariste et dessinatrice, a su rendre son histoire captivante et donner à ces enfants toute ma sympathie de lectrice qui fut un jour une petite fille dotée d'un esprit rêveur, plein de chimères.
La dernière page de l'album laisse supposer une trame moins fantastique qu'on aurait pu envisager. Juste une ombre, menaçante, surveille les enfants… il me faut donc lire la suite le plus vite possible !
A suivre…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (6)
Actualitte   10 janvier 2019
En quelques images, Léa Mazé installe une atmosphère pesante et fait monter la tension.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BDZoom   09 novembre 2018
Pas de temps mort, c’est un truisme pour un album sous-titré « Tuer le temps », dans cette BD jeunesse portée par un dessin stylisé, semi-réaliste, un séquençage dynamique et l’utilisation de toute une gamme de couleurs qui permet à l’autrice de faire évoluer ses personnages dans des ambiances très particulières.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Bedeo   05 novembre 2018
Le récit, parfaitement lisible et limpide, sonne toujours juste, tout en étant passionnant par sa manière de faire de petits riens (des éléments gravés sur des tombes, par exemple) de possibles éléments importants, indices au centre d’un jeu plus flippant qu’il n’y paraissait au premier abord.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi   23 octobre 2018
Dans cet album introductif, elle prend le temps d’installer ses personnages et de planter ce décor atypique. Elle fait les choses avec simplicité, flirtant parfois avec quelques clichés, notamment lorsqu’elle évoque les relations entre les adolescents, et en brossant le portait d’une famille qui, malgré le métier des parents, semble ordinaire, avec ses tracas et ses soucis.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   09 octobre 2018
Joli, prenant et intelligent, voilà un premier tome (sur trois) qui fait plus que tuer le temps.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   09 octobre 2018
Petit à petit on sent que ça se corse, que la situation finale montre un peu le bout du nez et zou, le cliffhanger pour donner envie de vite lire la suite ! Le scénario est donc avant tout attachant, avant même d'être captivant.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   31 octobre 2018
- Bon. Il faut qu'on trouve une dernière question à lui poser, au notaire, là.
- Pfff... Je ne sais pas, moi... On n'a qu'à lui demander s'il est riche.
- Ah ouais, c'est bien ça.
Commenter  J’apprécie          50
PillyPilly   05 mai 2021
- A 15h, on a les funérailles de monsieur Crétin et...
- Pfhuhu... "Crétin"...
- Ça vous fait rire ? Vraiment ?
- Ouais, parce qu'on est des enfants, en fait.
Commenter  J’apprécie          40
ecole_lecteursecole_lecteurs   20 mai 2022
Bon j’espère que vous êtes fier de vous. Mais c’est non, je ne veux rien entendre d’accord ? Vous êtes idiots ou quoi ? se battre devant le notaire en plus non mais pour qui on va passer nous?!!! et puis qui va vous garder Hein ! Vous y avez penser ?… « renvoyer deux jours la honte » ...on prépare un enterrement pour samedi donc on n’aura pas le temps de s’occuper de vous, comme il est hors de question de vous laisser seuls faire n’importe quoi vous nettoierez le cimetière pendant qu’on sera au funérarium. Et je vous préviens si vous faites la moindre bêtise vous...on...on prendra les mesures qu’il faut ! aller on ne veut plus vous voir ! p. 20-21

Citation choisie par Gon Frite
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PillyPilly   05 mai 2021
Alors "Croque-mort", on s'est fait punir par la maîtresse ?
Ben quoi, tu parles plus ? T'as peur qu'on sente ton haleine de cadavre ?!
Hé, "Croque-mitaine" ! Tu diras à ton jumeau de se brosser les dents, hein !
Et tu te brosseras les dents, toi aussi, parce qu'on dirait que c'est de famille !
Commenter  J’apprécie          11
ColibrilleColibrille   31 octobre 2018
- Quand elle était jeune, Adeline était d'une extrême intelligence, et voulait toujours tout savoir sur tout. Malheureusement, elle avait dû quitter l'école pour être mariée à un homme fortuné : Brieu Ronan...
- MAIS EN FAIT C’ÉTAIT UN VAMPIRE !!
- Adeline haïssait Brieu. Il était violent et la considérait comme une idiote, une moins-que-rien...
- PARCE QUE EN FAIT C’ÉTAIT UN VAMPIRE !!
- Rooh, Colin ! Tu me laisses finir ou bien ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Léa Mazé (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Léa Mazé
Avec les croque-morts de Léa Mazé, la BD jeunesse s’invite à Niort
autres livres classés : cimetièreVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les croques

Comment les enfants rentrent-ils de l'école ?

à vélo
à pieds
en voiture

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Les croques, tome 1 : Tuer le temps de Léa MazéCréer un quiz sur ce livre