AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de zorazur


zorazur
  12 août 2017
Margaret Mazzantini nous offre une histoire d'amour bouleversante, une de ces histoires qui vous perturbent une vie entière, vous abîment, vous détruisent et vous subliment, car au fond vous n'avez vécu que pour cette histoire là. Même si vous ne faites pas votre vie avec l'être aimé, car les choses ne se passent jamais comme on le voudrait. Parce que cet amour que vous n'osez d'abord reconnaître pour ce qu'il est, pour sa violence et parce qu'il est l'essence de vous-même, vous savez que si vous le vivez, vous causeriez trop de malheur autour de vous et en vous. Alors la vie vous emmène ailleurs comme elle emmène l'être aimé. Mais comme les vagues reviennent toujours sur la grève, toujours vous revenez vers lui et toujours il revient vers vous, et vous vous jetez dans ces trop rares moments que la vie vous accorde en dehors de votre vie. Et vous savez qu'il n'existe pour vous rien d'autre que cet amour.
Que cette histoire se déroule entre deux hommes, qu'elle aborde l'homophobie et la difficulté à reconnaître et vivre sa sexualité, n'est pas le coeur du roman. Dépeint dans un un style exceptionnel, flamboyant et imagé, beau comme la violence des sentiments qu'elle dépeint avec verve et fidélité, c'est cet amour qui domine une vie entière qui est le héros du roman.
Jusqu'aux dernières pages qui surprennent et perturbent dans leur enchaînement imprévu.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus