AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de finitysend


finitysend
  21 janvier 2016
Un BON moment de hard science

La guerre tranquille ( The Quited War ) est un excellent roman , écrit par un auteur compètent au niveau littéraire et scientifique .
La première partie de ce roman seulement est disponible en français .
Le sujet du roman : La guerre comme moyen de la politique .

L'auteur peut être problématique pour certains , pour moi c'est clairement un des quelques auteurs de SF , qui peut tenir la dragée haute aux plus prestigieux auteurs de littérature générale ( j'entends ici Main Stream ) …
Le problème est ailleurs mon avis : En fait ce " garnement " saute du coq à l'âne au mépris de la fidélisation de son lectorat ( le vilain ! ).
Au final impossible de savoir si on aimera le prochain McAuley même si on sait que ce texte serra un bon texte du point de vue littéraire .
Avec La guerre tranquille l'auteur revient au space opera , genre qui lui avait déjà valu un prix Philip k Dick et à qui nous devons l'un des deux seuls space opera Cyberpunk .

Voici un excellent roman de guerre et sur la guerre , avec un succulent nappage de hard science .

Un texte qui soigne excellemment le contexte géopolitique de notre système solaire .
L'auteur nous en colle plein les yeux .
Personnellement J'adore voir du pays et là j'ai été gâté car les descriptions des environnements et des quelques engagements militaires ( ou leur simple évocation ) sont extraordinaires ..
C'est somptueux , une réelle ballade dans le système solaire . Une ballade jusque les parages de Saturne et de Jupiter .
Au-delà du ciel bleu de la terre , l'auteur rend palpable la réalité des établissements et habitats humains du système solaire ( dans un élan de pure et délicieuse hard science ) .

Les amateurs de hard SF apprécieront et puis qu'est-ce que la science-fiction ? sinon en partie au moins , la mise en fiction de la science ... ?
D'ailleurs à ce propos n'exagérons rien .. ce n'est pas un galimatias .
Les données scientifiques sont amenés avec sobriété ..
Les protagonistes sont bien campés et ils sont représentatifs de réalités qui les dépassent .
Ils sont pour le lecteur la clef de cet univers complexe , un univers où des personnages compétents tirent les ficelles et le récit vers le haut .
Ce faisant nous somment embarqué vers une certaine difficulté avouons-le ....
.................................................................................................................
Sur le fond le roman traite pertinence de la guerre et de la paix .
Il y a le camps de la guerre et le camp de la paix et ces deux camps intriguent et se battent avec tous les moyens possibles et imaginables ( ces 2 camps transcendent les blocs politiques ) ..
C'est un roman de SF militaire au sens où la guerre est perçue comme un instrument ( un moyen ) de la politique ...
......................................................................................................................
C'est un délice d'intrigue , de solidité et d'ironie lucide et froide ...

C'est l'éternelle histoire des conflits armés qui est convoquée dans ce récit de qualité et excellemment documenté .
Nous avons ici des raisons de penser que l'auteur s'est inspiré de la guerre d'Irak ( seconde guerre du golfe ) , mais aussi de la seconde guerre mondiale , de la guerre du Vietnam et sans doute aussi et de façon très subtilement ironique : de la guerre froide et le sous-titre du livre aurait pu être " de la guerre et de la paix ..

La géopolitique de cet univers : une terre qui se sent ( avec quelques raisons ) existentiellement menacée ..
Elle est d'ailleurs en réhabilitation écologique à cause d'un conflit antérieur ..
La bonne vieille terre est divisée en blocs quasi continentaux et parmi eux le grand Brésil est un état oligarchique à fort contrôle social ( endoctrinement .. manipulation des masses ... transgressions éthiques .. arbitraire .. compromissions .. ) et les autres états de la terre ne valent pas mieux ..
Pour ce pays la fin justifie les moyens ...
Le camp de l'espace ( de la démocratie ) lui c'est titan .. Io .. Callisto .. et les restes de mars ( ravagé par un conflit antérieur )..

Un auteur qui reçoit trop souvent un accueil mitigé de la critique officielle SF en France , mais il publie sans discontinuer depuis des lustres en France et son lectorat va bien au-delà de la SF ..
La guerre tranquille est un récit posé ..
Bon c'est complexe mais l'auteur tend des perches au lecteur ..
Cela dit ... c'est vrai il faut avoir un certain goût pour la complexité et la subtilité pour s'y sentir bien à l'aise ( parfaitement à l'aise ) .

De plus peu de gens relèvent que pour l'instant et pour les francophones : C'est un roman amputé de moitié
Commenter  J’apprécie          370



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (35)voir plus