AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques Martinache (Traducteur)
ISBN : 2258053854
Éditeur : Les Presses De La Cite (07/04/2000)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
En rendant visiteà son vieux père, Cynthia Keating le découvre mort, tout habillé dans son lit. Elle alerte la police. Les inspecteurs Carella et Meyer se rendent sur les lieux. Divers détails leur semblent suspects. Les analyses de laboratoire précisent que l'homme a été drogué, puis étranglé. Interrogée en présence de son avocat, Cynthia craque.

Elle avoue avoir trouvé son père pendu. Croyant à un suicide, clause qui lui interdisait de percevoir so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
yowie
  24 avril 2015
La saga de McBain se poursuit inlassablement. Toujours fidèle à lui-même il nous présente une intrigue bien ficelée. Toujours les mêmes personnages savoureux.
À part l'intrigue principal, mentionnons que c'est la première fois que l'auteur parle de la drogue du viol. Pas vraiment important dans l'histoire mais c'est quand même présent.
De plus, comme il s'agit d'une histoire avec un tueur à gages, seul ceux ayant engagé celui-ci se font pincés. le tueur est encore en liberté! Connaissant McBain pas impossible qu'on revoit celui-ci plus tard...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
poppy64poppy64   20 avril 2013
Cynthia ne faisait pas partie de ces Dames qui Déjeunent en Ville, mais elle trouve néanmoins à s'occuper toute la journée : elle fait des emplettes, elle va au musée ou dans les galeries, voit parfois un film l'après-midi, tue le temps de sept heures et demi, heure à laquelle son mari part travailler, à sept heures et demie du soir,heure à laquelle il rentre.
Commenter  J’apprécie          10
poppy64poppy64   20 avril 2013
Carella, lui aurait pu passer pour un employé du gaz venu relever le compteur, avec son gros trois-quarts sur un sweat-shirt marron et un pantalon velours côtelé gris. Ni bonnet ni chapeau, bien que sa mère le lui répétât sans cesse :"Quand on a froid à le tête, on a froid partout".
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ed McBain (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ed McBain
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour sa treizième chronique, le 10 mai 2017, Fabien aborde l??uvre d'Ed McBain. Fabien Delorme est aussi conteur. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.fabiendelorme.fr/ La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62/
autres livres classés : réalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre