AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290261729
416 pages
J'ai Lu (01/06/2022)
4.29/5   59 notes
Résumé :
1307. L'Ecosse se déchire dans une guerre de succession sanglante. Membre de la garde d'élite de Robert de Bruce, Arthur Campbell, surnommé la Vigie pour ses talents d'éclaireur, a pour mission d'infiltrer le clan MacDougall afin de préparer l'attaque. L'opération lui plaît d'autant plus qu'il voue une haine féroce à John MacDougall, seigneur de Lorn, l'assassin de son père. Mais au château de Dunstaffnage, il retrouve cette ravissante inconnue à qui il a sauvé la v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
4,29

sur 59 notes
5
11 avis
4
11 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Beli_LivreSaVie
  24 juin 2022
Dans cette série, nous découvrons à chaque tome un personnage des membres des chevaliers des Highlands. Nous avions fait leur connaissance dans le premier tome, et c'est plaisant de pouvoir les découvrir plus encore dans chaque tome qui leur est consacré. Ici, c'est au tour de celui que l'on appelle la Vigie, Arthur Campbell de nous livrer son histoire. Une histoire de famille intimement liée à l'histoire des clans et qui a subit les affres de ces affrontements entre familles.
Arthur joue depuis le début un rôle important en infiltrant les ennemis pour mieux en informer ceux à qui il s'est allié, s'il espère rejoindre ses camarades Highlanders dans leur guerre, il continue pourtant de suivre les ordres de missions qu'on lui donne. Il espère bien pourtant que celle-ci sera la dernière, d'autant plus qu'elle le mène tout droit au plus près de celui qui a tué son père et pris les terres de son clan, John MacDougall, seigneur de Lorn. Il va pouvoir enfin assouvir sa vengeance ! L'histoire de ce personnage, la Vigie est assez fascinante à découvrir, issu d'une famille de plusieurs frères, la mort de leur père a entrainé bien des changements dans l'engagement de chacun, certains sont restés du côté des écossais, tandis que d'autres ont préféré rejoindre les anglais. Une situation de famille qui permet alors à Arthur de prétendre appartenir à un clan ou à un autre sans trop se faire remarquer. Nous aurons l'occasion de découvrir comment son père est décédé et l'impact que cela a eu sur la vie de ce clan, et tout particulièrement sur celle d'Arthur.
Cette mission consiste donc à s'infiltrer dans le clan de MacDougall et ce afin de recueillir le maximum d'informations sur leurs intentions dans cette guerre que mènent les clans pour défendre leurs territoires. Certains clans ont rejoint la cause de cet homme, Robert de Bruce qui revendique l'Ecosse, tandis que les anglais tentent de se l'approprier. Chacun choisissant ce qui lui parait le mieux pour son propre clan, voir pour sa propre personne mais cela occasionne bien des conflits entre clans. Ici, nous sommes en plein de ces conflits, et leur histoire à tous a débuté avec la génération des pères, et ce sont les enfants qui ont ainsi le poids des actes de leurs ainés sur les épaules, même s'ils ne sont pas forcément d'accord avec ces derniers. Arthur sera donc confronté à son ennemi, mais aussi à sa famille, ses enfants qu'il aura l'occasion de côtoyer de près. Faire la connaissance de l'un d'entre eux, Anna MacDougall va toutefois changer bien les choses dans les perspectives d'Arthur. Elle représente l'ennemi, et pourtant il est fasciné par elle, et il aura bien du mal à faire la part des choses entre ses désirs de vengeance et cette attirance et d'autant plus l'intérêt qu'elle provoque en lui. Il va donc se retrouver en fâcheuse posture, et s'il tente de l'éviter, la jeune femme, elle, semble être sans cesse sur son chemin et lui vouer un intérêt non dissimulé.
Le rôle des femmes dans ce que vit l'Ecosse n'est pas sans conséquence, et la jeune Anna est une femme pleine d'entrain, d'envies et qui n'a pas froid aux yeux. Ses initiatives, sa façon d'être font d'elle une personnalité forte et tout de suite attachante, elle est pleine d'esprit et d'une vivacité qui ne font pas d'elle une jeune femme effacée. Non, elle aime la liberté que lui procure son statut, même si elle sait qu'elle doit se soumettre au bon vouloir de son père, mais jusque là elle n'a jamais eu à en souffrir. Toutefois l'arrivée d'Arthur va semer le doute dans son esprit, et dans tout ce qu'il se passe. Elle va le côtoyer de près, par intérêt personnel mais plus encore, et elle trouvera cet homme énigmatique bien intéressant. C'est aussi ce qu'il lui procure comme sensations et les sentiments qui vont naitre qui la pousseront à vouloir tout connaitre de lui. Entrainée par sa curiosité, elle voudra savoir ce que cache cet homme mystérieux qui tente de la maintenir à distance.
Nous avons donc deux personnages, tous deux jeunes et de la même génération qui sont « ennemis » par la force des choses, et surtout par les actes de leurs ainés. Et pourtant, malgré le fait qu'ils ne doivent pas s'attacher à l'autre, de passer du temps ensemble va créer quelque chose de fort entre eux. Ce n'est pas parce qu'il leur a été dicté de se détester que cela sera le cas, et pourtant Arthur fera tout pour cela, il jouera le chaud et le froid, essayant de maintenir la jeune femme à distance, avec parfois beaucoup de véhémence, qu'elle ne comprendra pas d'ailleurs. Mais ils finiront par s'écouter, et ne plus se laisser dicter par leur « devoir » et trouverons dans l'autre ce petit quelque chose qui fait la différence. Nous sommes alors pris dans l'engrenage de ce que leurs sentiments vont engendrer comme conséquences, pour eux, leurs familles, leurs clans et tout ce qui est mis en jeu ici.
Il y aurait tant à dire sur ce roman, il s'y passe tant de choses. C'est très rythmé, dynamique, plein de rebondissements et j'ai trouvé que les personnages étaient très approfondis, on en apprend tant d'eux, c'est passionnant de les découvrir. J'ai vraiment adoré la dynamique de ce récit, si les personnages sont comme je le disais fort intéressants, la situation dans laquelle ils sont, l'est tout autant. On évolue dans un contexte historique lourd où l'avenir de chaque clan est mis dans la balance, les guerres éclatent, les conflits se multiplient et personne ne sera épargné. Construire une relation d'amour dans une telle situation est déjà bien difficile, elle l'est d'autant plus quand les deux concernés ne sont pas dans le même « clan ». On a parfaitement conscience de tout ce qu'il se passe autour d'eux, et de l'infini chance que leur histoire puisse bien finir. On continue de suivre tous les personnages liés à tout ce qu'il se joue ici, on en découvre de nouveau, ceux qui appartiennent au monde des MacDougall, nous permettant de bien nous ancrer dans un nouveau lieu et une nouvelle situation.
Le passé se lie au présent, si l'on vit ce qu'il se passe avec entrain et cette attente de la finalité, on découvre aussi le passé. Ce passé qui a forgé les personnages à être ce qu'ils sont, qui les a formaté à penser de telle ou telle façon. Ce passé a engendré ce besoin de vengeance pour certains, ce besoin de conquérir envers et contre tout pour d'autres, parfois au détriment des siens. Les souvenirs viennent se mêler au présent, et ils sont révélateurs de tant de choses sur ce qu'il s'est passé. Ils nous sont délivrés aux moments opportuns pour que nous puissions prendre en compte la portée de chaque acte et les pensées de chacun. C'est passionnant et entrainant et on ne s'ennuie pas une seule seconde tout au long du récit. le présent est tout autant pesant par la pression qui pèse sur eux, et la passion qui les anime nous porte à les suivre dans cette relation qui née entre eux.
Un tome que j'ai adoré lire, je l'ai dévoré, j'y ai tout aimé. du début à la fin, j'ai aimé découvrir ses personnages et suivre leur histoire passionnante semée d'embuches ! le récit est palpitant, entrainant et s'inscrit dans l'histoire de l'Ecosse en nous fournissant tant d'informations sur ce qu'il passe historiquement parlant. Monica McCarty prend très à coeur de coller au plus près de la réalité, même si elle prend quelques libertés et elle aime à nous conter de quelles façons son récit s'inscrit dans l'histoire. A la fin de notre lecture, nous pouvons ainsi en découvrir encore plus que ce qui nous a été livré. C'est une série plein de promesses que j'adore découvrir, je suis pressée de retrouver tous les autres personnages et leurs histoires.
Lien : http://www.livresavie.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MxlleAnaB
  28 décembre 2013
Encore un excellent livre de Monica McCarty ! Décidément, je ne me lasserais jamais de ses Highlanders, tous plus vaillants les uns que les autres. Après avoir lu les deux premiers tomes, il y a un certain temps, je me suis remise à cette série que j'aime toujours autant. Assoiffé de vengeance et chargé d'une mission d'espionnage plus que périeuse, Sir Arthur, dit la Vigie, tombe sous le charme de la belle Anna, la fille de son pire ennemi. Pourtant, Arthur lutte encore et encore contre ses sentiments et son désir pour la jeune fille, qui ne manque pas d'audace, de répartie et d'espièglerie. En effet, Anna est jeune fille courageuse et dévouée, prête à se sacrifier corps et âme pour sauver ceux qu'elle aime. Touché par tant de beauté et de générosité, Arthur voit en Anna sa plus grande faiblesse...Il se demande alors comment concilier ses sentiments avec sa mission et si sa soif de vengeance ne pourrait pas briser le coeur de sa bien aimée. Après tout, Anna n'est en rien responsable des crimes qu'a commis son père, et d'un autre côté, Lorn est un homme cruel et prêt à tout pour gagner la guerre. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les personnages des précédents tome, heureux aux côtés de leurs épouses et devenus pères pour certains. Ces Highlanders sont à la fois captivant et touchant car si nous voulons leur bonheur, ils sont prêt à se sacrifier pour accomplir leur devoir. J'ai adoré Arthur, même s'il semble froid et distant au début. Moi qui déteste les héros trop lisse, j'ai trouvé mon bonheur avec lui. Sous ce caractère peu agréable parfois, se câche quelqu'un d'aimant et de généreux, comme Anna a pu le remarquer à plusieurs reprises. le petit chiot Ecuyer m'a beaucoup amusé car encore une fois, ce sont ces petits animaux de compagnie conduisent certains héroïnes dans les bras du héros. Je pense bien sure aux Hathaways en disant cela, avec l'indomptable Dodger. Je n'ai pas pu m'empêcher d'y penser durant la lecture. D'ailleurs, j'apprécie le fait que l'auteur face le parallèle entre ses différentes séries (McLeod, Campbell...) car finalement, tous ces livres forment un seul et même univers dans lequel des familles écossaises se rencontrent, se battent ensemble où les unes contre les autres...Les scènes d'amour entre Anna et Arthur sont intenses et magnifiques et je me doutais comment la Vigie allait se sortir de cette situation et quelle serait la réaction d'Anna lorsqu'elle apprendrait la vérité ? En tout cas, ce livre est, comme tous ceux de cette auteur, une petite merveille qui se lit encore et encore, se dévore sans fin (une journée pour ma part). Après ça, je ne peux que me jeter sur le tome 4 consacré à Lachlan MacRuairi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nono19
  05 juin 2017
Arthur Campbell n'a vraiment pas un rôle facile au sein de la Garde secrète de Bruce. Supposé être du côté des Anglais et de certains nobles écossais hostiles à Bruce, Arthur est en fait un agent double, espionnant pour le compte du roi voyou.
Sa mission actuelle le ravit car il va pouvoir enfin mettre à terre l'homme qui a tué son père : John de Lorn. Mais c'est sans compter sur sa fille Anna MacDougall dont il tombe sous le charme au premier regard.
Comment mener à bien sa mission sans trahir ou son roi ou la femme de sa vie ?
Ce troisième tome est aussi réussi que les précédents. Arthur est un personnage fort taciturne, renfermé, qui a des capacités assez extraordinaires. le lâche meurtre de son père l'a fort marqué et il ne pense qu'à se venger.
Mais quand l'occasion se présente enfin, il se sent pris au piège.
Anna MacDougall est une jeune femme vive, gentille, optimiste que la vie semble avoir épargnée. Or son attirance pour Arthur lui causera bien des problèmes.
Le thème de la loyauté est pas mal abordé dans ce tome. Loyauté à ses valeurs, à sa famille,… Comment prendre position ? Qu'est-ce qui est le plus important pour nous ?
J'aime toujours autant le mélange de romance (érotique) et d'histoire. L'auteure fait un fabuleux travail de recherche et ça se sent !
Vivement la suite  ! Surtout que le prochain tome sera consacré à Lachlan MacRuairi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Walkyrie29
  26 mai 2014
Une romance historique de qualité qui se confirme encore avec ce troisième opus.
Arthur Campbell, dit la Vigie, est en mission d'espionnage dans le camp ennemi depuis 2 ans. Las de devoir faire semblant et, parfois de tuer ses compatriotes, il espère que sa mission va prendre fin et qu'il pourra enfin se battre au côté de ses frères guerriers. Pourtant, Bruce lui propose une dernière mission, s'infiltrer dans le camp MacDougall, géré par Lorn, l'assassin de son père. Au château de Dunstaffnage, Arthur reconnaît Lady Anna, la fille de Lorn, qui n'est autre que la jeune femme qu'il a sauvée un an plutôt. Loin de le laisser insensible, Anna fera tout pour attirer l'attention de cet énigmatique chevalier.
La Vigie, il avait quitté prématurément les rangs de la garde d'Elite du roi Bruce pour une mission secrète. On le retrouve pour notre grand plaisir dans ce tome. Arthur est un ancien gringalet qui a du montrer plus de courage et de volonté que les autres pour devenir le puissant guerrier qu'il est aujourd'hui. Son don d'observation, ses sens affûtés et son instinct démesuré lui ont valu les griefs et le rejet des autres qui voyait surtout en lui un être au pouvoir surnaturel. Personnage plutôt effacé, discret et attentif, on sent qu'il arrive à un stade où sa mission chez l'ennemi anglais lui pèse et il ne rêve que d'une chose retrouver ses alliés. Pourtant, cette dernière demande du roi Bruce le satisfait, il a enfin l'occasion de se venger de la mort de son père en nuisant funestement à Lorn. Ce qu'il n'avait pas prévu en revanche, c'était d'être aussi troublé par la beauté et la générosité de Lady Anna, qui le déstabilise profondément par le panel d'émotions qu'elle lui fait ressentir, lui si solitaire et stoïque en temps normal. Lady Anna est tout son contraire, souriante, proche de sa famille et pleine de vie. Elle cherche à aider les siens pour ne pas qu'ils périssent dans cette guerre. Elle joue notamment un rôle de messagère pour son père et est prête à prendre un homme qu'elle n'aime pas pour époux afin de trouver de nouvelles alliances à l'armée de son père. Ce dernier va même jusqu'à lui demander de surveiller Arthur car il doute de son allégeance. Pour Anna l'observation va vite se transformer en toute autre chose, elle est irrémédiablement attirée par ce guerrier, malgré ses doutes, qui la fuit sans cesse, têtue et obstinée, elle ne le lâchera pas jusqu'à ce qu'il cède.
Le contexte historique est ici occulté au profit de l'histoire d'amour du couple qui prend une place très importante au détriment des histoires secondaires. Cela donne une impression de huit clos entre les deux personnages, l'intrigue est plus posée, il y a moins d'action, moins de violence mais plus d'échanges, de joutes verbales et de séduction entre Arthur et Anna, ceci correspond aussi complètement au caractère de ce héros plutôt posé par rapport aux héros des deux premiers tomes. du coup, c'est un peu en dessous du tome précédent (qui était exceptionnel) mais en étant tout de même très passionnant. Un petit bémol cependant pour ce jeu du chat et de la souris, avec au début Arthur qui fuit puis ensuite c'est Anna, ce qui nous fait tiquer un peu, voire nous lasse d'attendre l'inévitable. Par ailleurs, le personnage de Lachlan MacRuairi est introduit par ses nombreuses interventions, un personnage fort énigmatique à la réputation exécrable et donc au potentiel énorme !
Monica McCarty nous offre encore une pure romance historique savamment imagée par sa maîtrise du passé écossais et de ce pays au peuple et paysage magnifiques. Les Highlanders deviennent des guerriers mythiques dont il est difficile de résister. C'est juste addictif, une écriture fluide et efficace, des échanges loin de toutes niaiseries excessives entre nos deux protagonistes principaux et une histoire de fond prenante qui nous conduisent inlassablement à vouloir se ruer sur le suivant.
Loin de moi l'idée de vous faire l'apologie de la romance historique que je le lis très peu, mais cette série vaut vraiment le coup d'être lue !
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jbyaly
  02 juin 2015
Arthur Campbell se voit confié par le roi Bruce, une mission d'infiltration au coeur de l'ennemi, dans le chateau MacDougall.
Arthur Campbell arrivera-t-il à rester fidèle à ses convictions ?
Quel rôle tient Anne MacDougall dans le conflit entre l'Angleterre et L'Ecosse ?
Ce tome est juste Exceptionnel. Une merveille. Il est intense et dangereux.
Enfin nous allons découvrir ce qu'est devenu la Vigie, après son éviction dans le Tome 1. Comme nous l'avions appris dans les précédents tomes il ne s'agissait en fait que d'un moyen d'infiltrer l'ennemi.
L'histoire se déroule entre le 20/04/1307 et début 1309. Nous allons bien sur retrouver avec un immense plaisir LE CHEF qui est devenu papa et LE FAUCON qui va le devenir. A la fin nous avons même une information sur LE TEMPLIER( mais chutttt).
L'histoire est dans le coeur de l'action, nous somme au centre des Alliés Écossais qui ont porté allégeance au roi d'Angleterre.
Ces Écossais ont peur de l'avancé du roi Bruce, il cherche donc par tous les moyens à communiquer avec l'Angleterre sans éveillé les soupçons. (je n'en dirais pas plus pour ceux et celles qui n'auraient pas encore lu ce tome).
La VIGIE, Arthur Campbell, doit repérer les lieux pour permettre aux Fantômes et au roi, d'attaquer les MacDougall. Cependant il va perdre de sa vigilance, de son talent d'observation à cause de la fille du laird Lady Anne MacDougall.
La vigie est juste l'homme le plus mystérieux qu'il soit, il a un don extraordinaire, il détecte à l'avance les événements qui vont se dérouler. Mais en même temps il est discret et indéchiffrable.
Anne est jusqu'à présent l'héroïne que je préfère. En plus d'être belle et instruite. Elle prend ouvertement part au conflit. Elle n' a peur de rien. Elle fonce, elle accepte même de sacrifier sa vie et l'amour qu'elle porte pour un homme, pour l'honneur et l'avenir de son clan.
Elle est également très intuitive.
L'histoire que nous raconte l'auteure est dans le coeur du conflit. Sa plume est très sombre. Elle met à mal notre conviction pour les Fantômes. En effet nous allons jusqu'à douter de la fidélité de certains protagonistes envers le clan. (Enfin pour ma part).
Nous avons là une remise en question totale, des Fantômes, de leurs rôles. Ce qui est très appréciable (pas que cela ne manque pas) mais l'auteure a mis en parenthèse le coté érotique. En effet nos deux héros se fuient ne pensant pas pouvoir concilier leurs attachements à leurs familles et devoirs. (j'avoue j'attendais de voir le coté sensuel de la VIGIE snifffff) le seul indice c'est qu'il est énorme ... ( oui oui je parle bien de sa taille..... Il fait 1m90 et plus .... VOYONS JE NE PENSAIS PAS A AUTRE CHOSE ......Quoi que ).
L'auteure à priviliégé le coté bataille et jusqu'où chaques parties étaient prête à aller pour gagner et vaincre l'adversaire.
Une histoire Envoûtante, sur un ton angoissant, mais les FANTÔMES et leurs femmes (celles qui apparaissent déjà dans notre histoire) sont de plus en plus Attachant(e)s
La Légende continue
Les Fantômes :
(présentation dans l'ordre donné par l'auteure dans le livre)
Tor MacLeod LE CHEF : commandant du corps d'élite et maître d'armes (T1)
Eric MacSorley LE FAUCON : marin et nageur (T2)
Gregor MacGregor LA FLÈCHE : tireur d'élite et archer (T9)
Eoin MacLean LE FRAPPEUR : stratège expert en tactiques de pirate (T10)
Ewen Lamont LE CHASSEUR : pisteur et traqueur d'hommes (T7)
Lachlan MacRuari LA VIPERE : Opérations furtives, infiltrations et exfiltration (T4)
Magnus MacKay LE SAINT : guide de montagne et inventeur d'armes (T5)
william Gordon LE TEMPLIER : Alchimie et explosifs
Robert Boyd LE BRIGAND : force physique et combat au corps à corps (T8)
Alex Seton LE DRAGON : dague et combat rapproché
Avec les anglais :
Arthur Campbell LA VIGIE : Reconnaissance (T3)
Lien : http://jewelrybyaly.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
LatuluLatulu   19 janvier 2015
Il avait été formé pour devenir l'un des meilleurs guerriers d'Ecosse, une arme secrète et létale. Il était capable de se glisser derrière les lignes ennemies, de s'infiltrer dans le camp adverse, d'affronter une douzaine de soldats à la fois, de tuer un homme sans faire le moindre bruit. Il y avait toutefois une épreuve pour laquelle il n'avait pas été entraîné : fuir une fille un peu trop entreprenante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LettrineLettrine   22 février 2020
La femme sortit de sa cachette. Lorsque Arthur lui prit le coude, elle se raidit. Pas de doute, elle avait tout entendu.

Sa capuche avait glissé en arrière, dévoilant une longue chevelure d'un brun doré qui retombait en boucles épaisses sur ses épaules. Il fut momentanément dérouté tant sa beauté paraissait incongrue dans cette situation. Lorsque le clair de lune illumina son visage, il retint son souffle.

Bigre ! Elle était ravissante. Ses traits délicats étaient dominés par de grands yeux bordés de cils épais. Son petit nez était légèrement retroussé, son menton pointu, ses sourcils formaient un arc doux. Sa bouche dessinait un cœur parfait. Quant à sa peau, elle était lisse et veloutée. Elle avait cet air vulnérable et attendrissant d'un petit animal à fourrure... comme un chaton ou un lapin.

Il ne s'était pas attendu à une telle aura d'innocence. Que faisait cette créature au beau milieu de la guerre ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nono19Nono19   26 mai 2017
Car elle savait qu'un homme qui regarde toujours vers la porte comme s'il voulait être ailleurs finit toujours par partir.
Commenter  J’apprécie          50
LeBlogdeLiliLeBlogdeLili   19 avril 2021
Pour le moment, elle ne pouvait penser qu'à l'homme qui la tenait. Il sentait divinement bon, dégageant une odeur chaude et fleurie. Il sortait probablement de son bain. Ses cheveux noirs encore humides s'enroulaient en boucles denses dans son cou et sur son front. Il s'était rasé, même si elle percevait encore l'ombre d'une barbe sur son menton ferme.
Tout en angles et en muscles, il possédait une virilité puissante qui, d'ordinaire, ne l'attirait pas. Elle préférait les hommes à l'allure et aux manières plus raffinées.
Généralement, elle ne regardait pas les guerriers. Ils lui rappelaient trop la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KimysmileKimysmile   15 décembre 2020
Qu'il soit guerrier, chevalier, quelle importance ? Dans son cœur, Anna savait qu'elle avait trouvé l'homme auquel elle était destinée.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : ecosseVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4619 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre