AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

David Wyatt (Illustrateur)Marie Leymarie (Traducteur)
EAN : 9782266162500
237 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (08/09/2006)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 26 notes)
Résumé :
La panique s'est emparée de certaines maisons de Londres. Depuis quelques nuits, de vieux garçons se réveillent affolés : sous leurs draps, ils découvrent un sabre, un carquois ou pire : un crochet ! Ces messieurs très distingués ne sont autres que les Enfants Perdus du Pays Imaginaire, les compagnons de Peter Pan. Et quelque chose s'est déréglé dans le pays de leur enfance. Ils doivent y retourner. C'est le début d'une incroyable aventure au cours de laquelle les E... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
PedroPanRabbit
  02 mars 2021
Les droits d'auteur de "Peter Pan" appartiennent tout entier au Great Ormond Street Hospital, hôpital pour enfants londonien auquel James Barrie lui-même les a cédés en 1929 ; ainsi, aucune publication ou adaptation de son oeuvre ne peut voir le jour sans l'aval de l'établissement. Mais en 2004, peut-être influencés par la récente sortie au cinéma du "Peter Pan" de P.J.Hogan ou par le centenaire de la pièce de Barrie, les responsables de l'hôpital décident d'autoriser l'écriture d'une suite officielle à l'histoire originale et organisent pour cela un grand concours sous la forme d'un appel à textes. Geraldine McGaughrean, femme de lettres britannique et déjà auteure de plus de 120 livres pour la jeunesse, remporte la compétition sur la base d'un synopsis complet et du premier chapitre de ce qui deviendra "L'habit rouge de Peter Pan", publié deux ans plus tard.
A voir tous les romans qui ont réinventé ou prolongé l'univers de James Barrie, on pourrait vraiment se demander ce que celui-là apporte de plus (outre son caractère officiel), ou en tout cas, en quoi il a retenu l'attention du jury. Il suffit du premier chapitre, proposé tel quel pour le concours, pour le comprendre : Geraldine McGaughrean est probablement la meilleure des faussaires. Pas de méprise, il s'agit ici d'un vrai compliment ; Peter Pan, outre son histoire, est un chef d'oeuvre avant tout pour son écriture unique, le sens inné de James Barrie à faire vivre des images abstraites et donner corps à des métaphores. Ce talent qu'on pourrait croire inimitable, G.McGaughrean arrive à se l'approprier avec une aisance et une virtuosité qui laisseront interdits tous les admirateurs de Barrie...
Il ne fait aucun doute que c'est cette incroyable capacité à se glisser dans les chaussons de l'auteur qui aura convaincu les relecteurs de lui accorder la lourde mission d'écrire cette suite officielle, hommage véritable et réussi à l'original. L'intrigue et ses péripéties s'inscrivent dans la lignée de l'imagination propre à James Barrie, à travers de nombreux clins d'oeil ; en affirmant, contrairement au vieil adage, que "l'habit fait le moine", la romancière trouve là un leitmotiv de choix et vient parachever ce que l'auteur suggérait à la fin de son Peter Pan : le garçon qui ne voulait pas grandir, en s'attribuant la redingote écarlate de son ennemi, voit sa personnalité changer... jusqu'à devenir cet autre qu'il haïssait tant? Pour le savoir, il vous faudra lire le livre...

Multipliant les surprises et offrant au lecteur de nouveaux éléments dignes du Pays Imaginaire (on savait jusqu'ici que les garçons perdus étaient les enfants tombés des landaus que poussaient leurs nourrices... on apprendra ici ce que sont devenues lesdites nounous!), G.McGaughrean, tout en restant respectueuse de l'ouvrage original (à UNE grosse erreur près : elle confond la main droite et la main gauche du Capitaine), n'oublie pas d'imaginer aussi des rebondissements et protagonistes plus actuels ou proches d'autres univers afin que ce texte, aussi officiel soit-il, ne soit pas qu'un simple exercice de style. Aussi le personnage d'Effilo, étrange directeur de cirque comme échappé d'un roman de Lemony Snicket ou d'un film de Burton, peut-il surprendre au départ, avant de prendre tout son sens dans cette nouvelle aventure.

le tout est superbement mis en image par David Wyatt, dont l'édition française a conservé les silhouettes façon ombres chinoises en tête de chaque chapitre, comme un autre hommage de choix : le grand illustrateur Arthur Rackham, qui a en son temps illustré Peter Pan, affectionnait tout particulièrement cette technique. Il est impossible, vous en conviendrez, de ne pas voir la ressemblance, tant elle saute aux yeux...

En bref : de l'écriture à l'intrigue en passant par le traitement des personnages, G.McGaughrean fait merveille avec cette suite qui aurait probablement suscité la fierté de James Barrie lui-même. Sans oublier d'imaginer sa propre histoire et de suivre ses propres idées, elle parvient à se glisser dans les chaussons de l'auteur et à s'emparer de sa plume pour un résultat enchanteur, troublant, profond et confondant de fidélité.
Lien : http://books-tea-pie.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Midnight
  04 novembre 2015
le livre vainqueur du concours pour trouver une suite pour Peter Pan, choisi par l'hôpital pour enfants de Londres à qui James Barry a remit une belle part de sa fortune après sa mort.
Le début est prometteur : on sent immédiatement que l'auteur a véritablement lu le livre, et non simplement regardé le classique Disney. Mais, cela s'arrête là.
Encore une preuve que personne n'écrira jamais aussi bien Peter que Sir James lui même. Si j'ai reconnu les enfants perdus et Wendy, j'ai eu du mal à retrouver Peter ici. Certes, il portait l'habit rouge, mais tout son comportement est si étrange... Et bien sur, ils ne passent pas deux minutes dans le pays imaginaire, mais vont visiter des îles alentour. Mauvaise idée.
Toute la magie disparaît, pas de pirates, très peu de fées, le pays imaginaire semble détraqué, vide, triste, on y trouve même des guerres. Rien ne ressemble au roman de James Barrie. L'auteur aurait du se replonger dans les livres de James Barrie, et ne surtout pas laisser le garçon éternel quitter le pays imaginaire. Quant à Crochet, resté dans le ventre du crocodile, il aurait pu être remplacé par un nouveau pirate, encore plus sanguinaire.
L'histoire reste facile à lire, et par moment très poétique. C'est donc à lire, mais sans s'attendre à une suite digne de Peter Pan et Wendy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lejardinauxlivres
  18 juillet 2014
J'hésite quant à l'appréciation de ce livre. J'aime assez, même si on retrouve un Peter Pan pas très sympathique, du coup, l'image du petit garçon qui ne voulait pas grandir en prend un coup. Mais en relisant le Peter Pan de James Barrie on se rend quand meme compte que parfois, Peter a tendance oublier les autres et donc être égoiste. N'oublie-t-il pas Wendy une fois qu'elle est retourné dans notre monde? Des années passent avant qu'il ne revienne. Peut-être n'est-il au fond qu'un enfant comme tous les autres, un peu tête en l'air et narcissique. 'L'hait rouge de Peter Pan' nous présente un conte plus réel que le Peter Pan originel. Mais du coup, on y perd la magie. Adieu le Pays Imaginaire pleins de rêves! On a plus envie d'y aller... J'aurais aimé un conté plus merveilleux et magique qui aurait pu nous faire découvrir à nouveaux un Pays pleins de rêves...
Commenter  J’apprécie          10
titou2
  03 avril 2011
La panique s'est emparée de certaines maisons de Londres. Depuis quelques nuits, de vieux garçons se réveillent affolés : sous leurs draps, ils découvrent un sabre, un carquois ou pire : un crochet ! Ces messieurs très distingués ne sont autres que les Enfants Perdus du Pays Imaginaire, les compagnons de Peter Pan. Et quelque chose s'est déréglé dans le pays de leur enfance. Ils doivent y retourner. C'est le début d'une incroyable aventure au cours de laquelle les Enfants Perdus retrouveront Peter et Clochette... mais aussi un étrange directeur de cirque.
Commenter  J’apprécie          20
titou2
  03 avril 2011
La panique s'est emparée de certaines maisons de Londres. Depuis quelques nuits, de vieux garçons se réveillent affolés : sous leurs draps, ils découvrent un sabre, un carquois ou pire : un crochet ! Ces messieurs très distingués ne sont autres que les Enfants Perdus du Pays Imaginaire, les compagnons de Peter Pan. Et quelque chose s'est déréglé dans le pays de leur enfance. Ils doivent y retourner. C'est le début d'une incroyable aventure au cours de laquelle les Enfants Perdus retrouveront Peter et Clochette... mais aussi un étrange directeur de cirque.
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : peter panVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1186 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre