AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Peter Maresca (Préfacier, etc.)Anne Capuron (Traducteur)
EAN : 9782756002729
100 pages
Éditeur : Delcourt (01/11/2006)
4.61/5   36 notes
Résumé :

Voici enfin, dans toute sa splendeur originelle, la plus belle bande dessinée de tous les temps. Chaque page de Little Nemo est un rêve : le rêve d'un enfant qui parcourt Slumberland, ce pays où tout est possible, où les lits deviennent d'indomptables destriers, où l'on vieillit et rajeunit à loisir... jusqu'à la rituelle chute qui réveille le petit garçon. Mais un autre rêve viendra, plus extravagant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Tandarica
  10 avril 2016
Si votre médiathèque détient ce livre (car à l'achat même le généreux père Noël, n'a pas pu donner suite favorable à ma requête), je vous invite à aller le feuilleter au moins. J'avais pour ma part croisé sa route dans un livre d'Art Spiegelman et eu la chance de pouvoir le consulter à la médiathèque de Clermont-Ferrand. C'est au Cartoonmuseum Basel, il y a déjà plusieurs années je crois, que quelques planches ont été exposées, pour mon plus grand plaisir ainsi que celui de mes petits rêveurs.
Commenter  J’apprécie          262
Yanoune
  14 janvier 2018
Alors Little Nemo... où de si il ne devait en rester qu'une bin pour moi c'est celle-là.
Bon faut d'abord savoir que c'est la première, la toute première BD de part les phylactères pour nous petit français ( McCay est l'un des premiers à avoir mis des bulles dans ses dessins, avant en France même si y avait des cases et des dessins pas de phylactères, le texte était en dessous de la case)
Ensuite, je suis pas super objective sur ce chef d'oeuvre , si, si c'est un chef d'oeuvre !
Parce que tout simplement ça a été ma première Bd, la toute première que j'ai lu...
Un dessin magistral, magnifique et magique... Dieu que c'est beau... L'art nouveau en Bd !
La délicatesse, le détail, les perspectives de dingue, le mouvement, les couleurs... Ouais dieu que c'est beau !
Et l'histoire, parce qu'il y a une histoire même si se sont des planches.
L'histoire de ce Némo à la recherche de sa princesse, princesse du monde de rêves avec un papa surprotecteur... Et puis le monde des rêves ne dure qu'un instant, lui le Roi Morphée le sait bien... Les princesses de rêves ne peuvent vivre dans la réalité...
Alors Morphée jette des embuches, des pièges, des amis aussi pour compliquer, contrecarrer la quête de Némo.. surprotecteur je vous ai dit...
Le rêve et le cauchemar, parce que oui, c'est pas que tout choupi, y a des planches qui font froid dans le dos, y a du terrifiant, parce que le monde des rêves, Slumberland, peut aussi être terrifiant qu'on se le dise !
J'ai entendu par ci par là, que c'était une bd raciste, colonialiste, et la j'ai poussé un soupir dépité, et le contexte alors, l'époque,1905 que diantre ! Nan mais faut arrêter de voir avec vos yeux de maintenant ! Et si dans Little Nemo y a que ça que ces lecteurs voient, bin c'est bien triste !
Nan, y a tellement d'autre choses, il a tellement fait pour la suite, été une source d'inspiration pour tant d'auteurs, Moebius entre autre, Gaiman et son Sandman, Schuiten et bien bien d'autre... ( et pas que pour la bd d'ailleurs)
Little Nemo à lire, relire, découvrir, redécouvrir... ma Bd île déserte, mon enfance, mes rêves et mes cauchemars...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
blandine5674
  30 avril 2016
L'impression d'avoir entre les mains le trésor d'un grand-père, puisque les premières planches ont 111 ans. Elles commencent en 1905 pour finir en 1911. L'ouvrage coûte environ 150 euros. Un bébé de 3,300 kg qui mesure 53 x 42 X 2 cm et contient 100 pages. Donc, pour commencer à le lire, il faut déjà trouver la position adéquate. Je vous présente Nemo, un garçonnet ordinaire mais qui la nuit devient un héros et vit des aventures extraordinaires. A la fin de chaque page il est réveillé, soit par les parents, soit parce qu'il tombe du lit, etc. Nous le suivons dans ses rêves et cauchemars. Tour à tour, il grandit, rapetisse, voyage sur la planète Mars, la Lune, le pôle Nord, etc. J'ai particulièrement aimé les dessins dans le palais des glaces. En personnage secondaire, on trouve Flip, parfois ami, parfois ennemi. le tout construit par McCay à l'imagination sans limite, jouant sur les grandeurs de cases et les couleurs. Cette BD est à visiter comme un musée. C'est la Joconde du 9ème art. Lu grâce à la critique de Myriam3
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Erik_
  05 septembre 2020
Je n'aime pas en général les vieilles bandes dessinées que je trouve souvent dépassées. Cependant, on me répète souvent que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes. Dois-je alors en conclure que ce sont les vieilles peaux qui font les meilleures soupes?
Ici, c'est différent car nous avons l'une des toutes premières bandes dessinées au monde qui est considérée comme une oeuvre majeure. Little Nemo est né en 1905 c'est à dire il y a plus de 100 ans ! Il était publié dans un journal chaque jour qu'il fallait lire pour suivre les aventures de ce petit garçon rêveur âgé de 6 ans.
Bref, on touche à l'histoire même de la bande dessinée dans ce qu'elle a de plus sacrée. L'auteur a véritablement réalisé une oeuvre visionnaire dans son approche. Il y a même de sacré trouvailles qu'on peut admirer compte tenu de l'époque. Ainsi, chaque planche se termine par le réveil de Nemo où il se fait tirer soit en tombant ou par ses parents. J'ai bien aimé également les enchaînements entre les planches où les éléments du décor s'adaptent au rêve.
Il est vrai que dans le genre, j'avais comme les lecteurs de l'époque une petite préférence pour Pim Pam Poum dans un registre plus humoristique. Little Nemo est une invitation au rêve dans ce qu'il a de plus féérique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Myriam3
  06 avril 2014
Un petit garçon vit mille aventures fantastiques, avec ses amis, avant de tomber de son lit à chaque fin de page. Magique, fantastique, onirique, humoristique.
Les dessins et les textes demandent parfois une grande concentration, tant les planches sont denses, et ce livre ne se lit pas aussi facilement que la plupart des bandes dessinées, dont ce livre est un précurseur. Mais ces histoires, présentées en très grand format, valent le coup d'oeil ne serait-ce que pour son inventivité. On peut y deviner le début du vingtième siècle américain.
Commenter  J’apprécie          74

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   28 avril 2016
- Je n'en peux plus. Il faut que je mange.
- Hé ! Arrête ! L'illustrateur va se fâcher.
- Ça m'est égal ! Qu'il nous nourrisse !
- Oh ! Flip ! Tu abîmes le dessin ! Arrête Flip !
- Il n'a qu'à nous donner à manger ! C'est super ça ! Goûte !
- Vrai ? Chouette ! J'ai assez faim pour manger tout le journal !
- Vas-y ! Ça lui apprendra à ce type qui nous dessine !!
Commenter  J’apprécie          30
blandine5674blandine5674   28 avril 2016
- Eh bien, seuls les gens qui ont de l'argent peuvent parler. Pour se servir des mots, il faut les acheter.
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   22 septembre 2020
Au pays du rêve, nul n'est interdit de séjour.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Winsor McCay (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Winsor McCay
Naissances de la bande dessinée - Thierry Smolderen .Présentation de Thierry Smolderen à propos de son essai "Naissances de la bande dessinée. de William Hogarth à Winsor McCay" paru aux Impressions Nouvelles en novembre 2009 http://www.lesimpressionsnouvelles.com/catalogue/naissances-bande-dessinee/
autres livres classés : rêvesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4142 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre