AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246816130
Éditeur : Grasset (09/01/2019)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Marcus Conway est assis devant la table de sa cuisine, un sandwich et un verre de lait posés sur la nappe blanche. Il lit son journal et écoute la radio dans la maison vide, sa femme et ses deux enfants sont absents. Il est midi et les cloches sonnent l'Angelus, nous sommes le 2 novembre dans le village de Louisburgh, en Irlande. Pendant une heure, jusqu'au prochain bulletin d'information, Marcus se remémore sa vie depuis l'enfance jusqu'à l'âge adulte, sa vie de fi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
viou1108
  07 janvier 2019
Louisburgh, Irlande, de nos jours. Plus précisément le 2 novembre, et cela n'est pas anodin. Il est midi, les cloches de l'église sonnent l'angélus. Marcus Conway, la cinquantaine, est chez lui dans sa cuisine, il attend le retour de sa femme et de leurs deux enfants. Ils se sont absentés pour une heure, pendant laquelle Marcus, pris d'une étrange fébrilité, se remémore sa vie. Ingénieur en génie civil, employé à l'administration de la ville voisine, il se rappelle son travail, les prises de bec avec la hiérarchie et les élus locaux, plus soucieux de leur popularité à court terme et de leur réélection que de la longévité des bâtiments et des routent qu'ils demandent à Marcus de mettre en chantier. Il nous parle aussi de sa famille, de sa relation au fil des années avec son père et sa soeur, de sa rencontre avec Mairead, de leurs 25 ans de mariage, de leur fille artiste plasticienne, et de leur fils parti bourlinguer en Australie. Puis enfin, de l'énorme accident sanitaire qui empoisonne l'eau de distribution, contaminant des centaines de personnes, dont Mairead, et de la façon dont Marcus s'occupe de son épouse au long de sa maladie.
"D'os et de lumière" fait partie de ces romans qu'on devrait lire une seconde fois, parce que leur fin leur donne un nouvel éclairage et en modifie (en améliore) la compréhension. Pendant ma lecture, je ne comprenais pas la fébrilité de cet homme, son urgence à se raconter qui me laissait penser qu'il était sur le point de mourir et que sa vie défilait sous ses yeux par flashes, sans chronologie. Je me trompais. Ceci dit, si ce roman est remarquable pour sa fin (n'allez surtout pas lire la quatrième de couverture de l'édition originale chez Tramppress, un incompréhensible spoiler), il l'est aussi pour son style, que tout le monde n'appréciera pas. Les 200 pages (édition numérique) ne constituent qu'une seule phrase. Ou plus exactement, elles ne comportent aucun point, pas même un point final (et cela n'est sans doute pas anodin). Mais il ne faudrait pas s'arrêter à cela, ni aux renvois à la ligne intempestifs, en tout cas cela ne m'a pas gênée dans ma lecture. le texte est découpé en paragraphes et permet les pauses. Il rend parfaitement l'impression de quelqu'un qui serait perdu dans ses réflexions, passant d'un sujet à l'autre sans linéarité, dont la pensée fonctionnerait par association d'idées. Un très bon exemple d'écriture en courant (ou flux) de conscience.
Ancré dans l'histoire récente de l'Irlande et du déclin du Tigre celtique, ce livre nous parle de l'intime (famille, amour, mort) et de la société (politique, corruption, médias). Il parle surtout de la fragilité de la vie et de ce qu'on construit. De mots et de lumière, ce roman est aussi fait d'émotion, de tendresse, d'intégrité et de saine colère, de nostalgie. Un texte poétique, hanté, en suspension, écrit au rythme d'un coeur inquiet et désemparé.
En partenariat avec les éditions Grasset via Netgalley.
Lien : https://voyagesaufildespages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          599
Olivia-A
  09 janvier 2019
Un homme assis à la table de sa cuisine a l'heure du déjeuner s'égare dans ses pensées et retrace les moments clés de sa vie, entrecoupés de réflexions politiques, sociales et philosophiques sur le monde, l'art, la famille, la corruption, etc.
De ce roman contemplatif et lancinant naît soudain une urgence indescriptible, une prémonition latente qui nous donne à penser qu'il va arriver quelque chose dans la vie de cette homme, cette vie qu'il nous livre dans le désordre, selon le fil de sa propre pensée. Ce doute sourd nous poursuit tandis qu'il continue ses histoires de dalles de béton et de sandwich club impeccablement réalisé, cette peur continue à nous étreindre parce que, sans nous en rendre compte, nous nous sommes incroyablement attachés à cet homme pendant les 200 pages précédentes où sa pensée a librement déferlé devant nos yeux ébahis par tant de prouesses et de témérité littéraire.
C'est un des romans qu'il m'a été le plus difficile de poser puis de rependre, l'absence de phrases, de paragraphes délimités et de sections nous laissant toujours indécis – on ne sait jamais où on en est, comme le narrateur lui-même ne sait jamais où il en est de son récit, alors on relit plusieurs fois les mêmes mots jusqu'à reprendre le fil, ou accepter de le perdre définitivement. Mike McCormack réussit ici à nous introduire dans la tête de son personnage, en reproduisant par son style littéraire la confusion profonde de cet homme qui conte sa vie, assis à la table de sa cuisine. Une prouesse rare, qui explique bien l'engouement autour de ce livre unique, un mélange ambitieux entre poésie et prose romanesque, un livre apparement sans intrigue au premier abord mais qui réussit néanmoins à captiver irrémédiablement son lecteur sur quelques 350 pages.
Lien : https://theunamedbookshelf.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

critiques presse (4)
LaLibreBelgique   18 janvier 2019
Emportant le lecteur par son écriture qui tient en un seul souffle, D’os et de lumière de Mike McCormack laisse étourdi par tant de sincérité et de profondeur partagées.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
LeFigaro   17 janvier 2019
Un homme voit soudain toute sa vie dans une lumière nouvelle. Un grand récit apocalyptique.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Liberation   14 janvier 2019
Un roman irradiant, juste dans la complexité humaine, la poussant magnifiquement jusqu’au bout du bout.
Lire la critique sur le site : Liberation
LeSoir   14 janvier 2019
Une seule phrase, très longue, déroulée au fil d’un monologue intérieur, coupée de virgules à l’exclusion de tout autre signe de ponctuation et disposée en paragraphes de tailles variables, ouverts par des minuscules. Tel est, d’un point de vue formel – il saute aux yeux –, le menu proposé par le romancier irlandais Mike McCormack dans D’os et de lumière, son premier livre traduit en français.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Olivia-AOlivia-A   04 janvier 2019
les articles en première page disent que le monde continue d’avoir des hauts et des bas, il s’élève en toute splendeur et sombre en ruines avec les guerres qui se poursuivent à l’étranger - Afghanistan et Irak entre autres - ailleurs, des tentatives d’accords de paix - Israël et Palestine - plus près de chez nous, le drame se déroule sur un mode moins tonitruant mais néanmoins bien réel - pénurie de lits dans les hôpitaux, contestation des accords sur les salaires dans le secteur public - de bonnes histoires humaines et peu importe la façon dont elles se termineront, on le sent bien, l’élément chair et sang y frétille (...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Olivia-AOlivia-A   04 janvier 2019
six où sept bulletins d’information nécessitant mon attention
tous à intervalles réguliers, la journée scandée comme la règle monastique d’un ordre strict synchronisé avec les rythmes du monde et avec toutes ses perturbations, le vaste déploiement de l’histoire qu’en tant que citoyen je me dois de suivre, j’ecoute leurs lointaines houles car, même s’il est improbable que de tels événements me touchent avec l’immédiateté violente des bombes ou des balles, qui peut affirmer qu’ils ne poseront pas leurs doigts électriques sur moi pour faire bifurquer ma vie ou en modifier la trajectoire (...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Olivia-AOlivia-A   04 janvier 2019
et si jamais cette femme devait être refaite, le monde pourrait recommencer avec la lumière et l'harmonie de cette pose qui était si caractéristique de tout son être, tirant de l'éther sa configuration, sa structure et son harmonie, toutes les lignes et contours qui font d'elle la femme qu'elle était ce jour-là, sa santé et son moral intacts, cet instant où elle était absorbée en elle-même dans les livres et la musique, oublieuse du monde entier, permettant ainsi que quelque chose d'elle, quelque chose de vrai dont elle n'avait pas conscience, apparaisse si clairement (...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature irlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Mike McCormack (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'Irlande

Le pays est divisé en deux : l'Irlande du Nord et...

La République d'Irlande
Le Royaume d'Irlande
La Principauté d'Irlande

11 questions
90 lecteurs ont répondu
Thèmes : irlande , paysCréer un quiz sur ce livre