AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de donaldguertin


donaldguertin
  31 juillet 2019
Inspirée par Anne et la maison aux Pignons verts, Sarah McCoy voyage dans le temps et, à rebours, raconte la vie de personnages illustres de l'oeuvre de Lucy Maud Montgomery. Une cinquantaine d'années avant l'arrivée d'Anne aux Pignons Verts, le lecteur découvre les personnages qui animeront l'histoire originale : Marilla, Rachel, Mathiew, John B., etc. Sarah McCoy fut intriguée par la révélation que Marilla fait à sa fille adoptive, Anne, au sujet de Gilbert Blythe : « Quel beau jeune homme (...) il ressemble à son père au même âge. » Quelle était la vraie relation entre Marilla et John B.? Qu'est-ce qui a fait obstacle à l'amour de Marilla et de John Blythe? Qu'est-ce qui explique l'attrait pour la « fameuse » maison Les Pignons Verts? L'intérêt pour cette oeuvre de fiction croît à la mesure de la connaissance que le lecteur et la lectrice ont de l'oeuvre de L. M. Montgomery.

Certains détails sociologiques sont effleurés sans être particulièrement bien traités : les questions de l'esclavagisme au Canada, de la Rébellion de 1837-38, des courants politiques de l'époque, des orphelinats, etc. Ces sujets servent souvent de prétextes sans être abordés au regard de la place qu'ils ont réellement occupée dans la vie sociale, religieuse et politique de l'époque. Un fait historique, la pendaison du Chevalier Delorimier, est tronqué pour justifier un prétexte narratif, non essentiel au récit : la pendaison n'a pas eu lieu en Nouvelle-Écosse, mais bien dans la prison Au-Pied-du-Courant à Montréal en 1839. le traitement maladroit du contexte socio-politique atténue la portée de cette oeuvre fictive, malgré les efforts de l'auteure pour respecter le contexte socio-linguistique de l'époque.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus