AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le Coeur hypothéqué (6)

mickkelly
mickkelly   15 décembre 2014
Avec ses yeux écarquillés, ses oreilles en feuille de chou, sa bouche toujours entrouverte, il ressemblait maintenant à quelqu'un qui est tout étonné et qui attend quelque chose de formidable.
Commenter  J’apprécie          61
Alice_
Alice_   13 janvier 2013
Elle fixa la bouteille vide et laissa son imagination vagabonder de façon absurde, comme cela se produisait dans ces moments-là. Elle se vit, à l’intérieur de la bouteille de whisky – avec Marshall. Écoeurants de perfection et de petitesse. Se débattant furieusement contre la paroi froide et lisse, comme des singes en miniatures. Le nez écrasé, l’œil hagard, dévorés d’un désir impatient. Après un instant de danse frénétique, elle les vit retomber dans le fond – pâles, épuisés – comme des fœtus de laboratoire. Sans s’être rien dit l’un à l’autre. (Un instant de l'heure qui suit)
Commenter  J’apprécie          60
Tandarica
Tandarica   03 mai 2015
Car les morts ont droit de saisie
sur les sens de l'amant, le cœur hypothéqué.
Commenter  J’apprécie          50
Alice_
Alice_   15 janvier 2013
Tout le monde, un jour ou l’autre, a envie de s’en aller – et ça n’a rien à voir avec le fait qu’on s’entende ou qu’on ne s’entende pas avec sa famille. On éprouve le besoin de partir, poussé par quelque chose qu’on doit faire, ou qu’on a envie de faire, et certains même partent sans savoir exactement pourquoi. (Histoire sans titre)
Commenter  J’apprécie          50
mickkelly
mickkelly   15 décembre 2014
Tout laissait croire qu'ils étaient heureux. Leur lit était contre la fenêtre. Ils s'asseyaient souvent dessus en tailleur, l'un en face de l'autre, et se parlaient en riant. Un jour, ils étaient assis de cette façon-là et mangeaient des oranges en jetant les épluchures par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          41
lecottageauxlivresFanny
lecottageauxlivresFanny   23 avril 2019
Tout le monde, un jour ou l'autre, se sent obligé de partir, poussé par quelque chose qu'on doit faire, et certains même partent sans savoir exactement pourquoi. C'est comme une faim qui est en vous, une faim lancinante qui vous commande d'aller à la recherche de quelque chose.
Commenter  J’apprécie          10


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Dead or Alive ?

    Harlan Coben

    Alive (vivant)
    Dead (mort)

    20 questions
    1295 lecteurs ont répondu
    Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre