AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791028103293
Éditeur : Bragelonne (13/06/2018)

Note moyenne : 2.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Un héros mythique -- L’archéologue Nina Wilde en est convaincue : Hercule, un des héros mythologiques les plus connus, posséderait son propre tombeau. Personne ne l'a jamais localisé, mais si elle découvre, elle remplira sa mission: protéger les trésors de l'humanité.
Un trésor incroyable -- Mais Nina Wilde et son petit ami Eddie Chase ne sont pas les seuls à enquêter sur cette tombe merveilleuse. Le trésor qu’il contient attise toutes les convoitises. Et, n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Dionysos89
  03 juillet 2018
À nouveau reçu par Bragelonne (merci à eux), le Tombeau d'Hercule est la suite directe d'À la poursuite de l'Atlantide, d'Andy McDermott. La déception du premier tome qui répondait aux attentes des fans de thrillers finissait sur l'espoir de trouver quelque chose de neuf dans la suite, sur un terreau archéologique renouvelé. À nouveau, regardons, par le biais de la quatrième de couverture, si les promesses formulées sont tenues.
Un héros mythique
À plusieurs reprises, le lecteur peut légitimement se faire la réflexion suivant : mais quand est-ce qu'on en parle de ce « héros mythique » ? Si le premier tome utilisait le mythe de l'Atlantide, il se bornait à reprendre les bases les plus communes et à les répéter plusieurs fois, mais au moins c'était présent. Ici, le deuxième tome ne fait que solliciter le mythe d'Hercule et d'un éventuel tombeau sans jamais en faire quoi que ce soit. C'est bien triste : on ne demande pas un essai sur les mythes utilisés, mais qu'il y ait un peu de fond quand même, un petit truc alléchant à retenir, or ici le tout peut tenir en dix pages ! de fait, dans le duo de héros (ce sont les aventures De Wilde et Chase, quand même), l'archéologue Nina Wilde n'a plus autant de choses à proposer, forcément, puisque l'archéologie et l'étude des textes anciens prend encore moins de place que dans le premier tome. Chase est davantage le « héros mythique » promis. le type « le plus loyal, le plus courageux et le plus indomptable » (sic) est forcément le héros bad-ass, « chevalier servant » (sic aussi) de ces dames, qu'elles le souhaitent ou pas d'ailleurs n'a pas grande importance (celles-ci n'ayant pas toutes une caractérisation très aisée). Même gravement torturé, il surpasse des mastodontes du combat rapproché : bref, il est beau, il est grand, il est fort. Il faut reconnaître qu'il a le plus souvent la position du pygmalion, tant chaque femme se révèle uniquement grâce à lui, ce sont des femmes d'action par la motivation qu'il a créée, par l'entraînement qu'il a prodigué ou par le fait qu'il les ait sauvées (au moins, c'est au choix). D'ailleurs, l'adage type James Bond « une femme dans chaqe port » semble être de la partie, car peu importe l'endroit du monde où il va, Chase a toujours une ancienne « conquête » à retrouver et à utiliser. Au bon d'un moment, cela tourne plutôt à « un porc dans chaque femme ».
Un trésor incroyable
Comme nous l'avons déjà dit, le tombeau d'Hercule, on s'en préoccupe comme d'une guigne pendant, au moins, les deux tiers du livre. Les trésors proposés sont avant tout extrêmement capitalistes (et je ne vous dévoile même pas la fin !...), misant sur le luxe, le militaire, bref sur l'accumulation sans aucun autre but véritable que… l'accumulation. Clairement, le « trésor incroyable » est bien décevant. On ne trouve pas non plus un trésor d'humour, car les quelques petites répliques grinçantes qui pouvaient être trouvées dans le premier tome ont carrément été abandonné en route. Il n'y a pas non plus un trésor du langage, car on tombe encore plus dans le familier avec de plus en plus de gros mots et d'injures, tout à fait compréhensibles vu les situations montrées, mais cela encombre les dialogues plus que ça ne les rend vivant. En revanche, il faut reconnaître l'expertise concernant les noms et les caractéristiques d'armes et de voitures, détaillées par le menu (ah les gros calibres…). Enfin, dans le même ordre d'idée que dans le premier tome, en plaçant deux ou trois références estampillées avec d'énormes guillemets « geek », l'auteur a l'occasion de « faire genre » : le renouvellement de tel ou tel gadget permet de faire un clin d'oeil à Indiana Jones, Harry Potter, Star Wars et Star Trek : ça prend quatre lignes dans tout le roman, mais ça donne bien l'idée construite par cette « écriture de marché ».
Un ennemi mortel
Alors, sommes-nous dans une hécatombe comme dans le premier tome ? Pas tout à fait. Il y a « un peu » moins de destruction matérielle au sens où cela devient moins systématique (le premier tome, rappelons-le, suivait le schéma : découverte d'un lieu, exploitation, destruction, lieu suivant), au point d'ailleurs qu'à plusieurs reprise des Jean-Jacques (personnages ne servant qu'à de la figuration) – c'est souvent des Jean-Jacquette du coup – lui demandent de ne pas tout faire exploser : s'il te plaît, Chase, consentirais-tu à te retenir ? Heureusement, à part quelques véhicules, il réussit, sauf que c'est l'Ennemi qui prend le relais ! Ce dernier est capable de détruire la vie des populations en masse, mais faiblit quand il s'agit du héros : sa seule perte mettrait-elle fin à toute l'Histoire ? Là aussi, la conception du monde est intéressante. Qui est donc cet Ennemi, mortel ou non ? Encore un milliardaire qui ne sait pas quoi faire de son pèze, tout ce « pognon de dingue » ne sert forcément qu'à s'accaparer les biens et la vie des autres. C'est simple, c'est net et c'est systématique. L'auteur a-t-il du recul sur l'intrigue très réduite et sur la portée néfaste des idées montrées ? Au fond, cela pourrait être porté dans un tel jusqu'au-boutisme qu'il servirait à le dénigrer. Il y a bien une envie réelle, ce coup-ci, de reprendre les codes des thrillers d'espionnage pour les casser bien gentiment, l'auteur l'énonce même explicitement. Mais là où c'est étrange, c'est qu'à chaque fois, c'est pour mieux y retomber très lourdement (on ne peut pas raisonnablement qu'il tente de déjouer les codes là !). le pire est qu'un tel passage mal tourné, voire bien lourd, ne se produit pas qu'une seule fois dans le roman ! Donc non, il semble que l'auteur soit à fond dans cette vision du monde, celle de ceux « qui sont quelque chose ». Disons qu'une fois ce pli bien pris, nous sommes davantage dans un « ennui mortel » avec ces longues scènes de conflits puérils entre les deux héros, dont les histoires de couple sont en fait le coeur et le seul sel de l'intrigue.
Clairement, ce roman ne mérite pas son titre, car il mise absolument tout sur la course-poursuite et l'action pure avec bien peu de recul, au point de ne même pas correspondre aux promesses de la quatrième de couverture. Il faut tout de même entraîner son goût pour le thriller ésotérique, mais il est à cultiver avec des romans qui savent tenir la double promesse de thriller et d'ésotérisme, donc certainement pas avec les suites déjà parues en VO où les « héros » s'amusent avecsur Excalibur, puis avec le Valhalla.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
loeildem
  19 juin 2018
Bon. Déjà, je ne comprends pas la qualification de thriller pour ce roman. Je l'aurai plutôt qualifié d'un roman d'aventure. Parce que c'est franchement le cas. Toutefois, je n'ai pas été emballée. Alors peut-être est-ce parce qu'il s'agit d'un second tome, mais je ne me suis pas attachée aux personnages, j'ai pas été emballée par l'histoire. Et je n'ai pris aucun plaisir à suivre les aventures de Nina et Eddie, aussi palpitantes furent-elles ! J'ai trouvé qu'il y avait trop d'actions. Dans le genre tiré à l'extrême. Ça ne s'arrête jamais alors pour ceux qui adorent quand à ça bouge, ce livre convient parfaitement. En revanche, pour moi, c'est une toute autre histoire. On ne s'intéresse que très peu à ce fameux tombeau d'Hercule finalement. Enfin, c'est le coeur même de tous ces combats entre plusieurs personnages, mais on ne s'y attarde vraiment qu'à la fin. Certaines actions sont même surréalistes, les personnages survivent miraculeusement, alors qu'il auraient du finir six pieds sous terre.
Les personnages principaux ne sont pas franchement intéressants. Entre Nina, l'archéologue qui fait de la politique pour devenir une femme du monde, et Eddie le bagarreur au sang chaud, j'ai été assez déçue. Je les ai trouvé égocentriques, sans saveur, pédants pour certains (Nina par exemple). Même les méchants de l'histoire ne sont pas crédibles. Et ne parlons même pas des dialogues dignes de répliques de gamins en cour de récréation. Tout est trop décousu, maladroit, surréaliste et dans l'excès.
Une critique pas du tout élogieuse, j'en conviens. J'aurai aimé que l'histoire tourne autour de fouilles archéologiques, de recherches construites sur le tombeau d'Hercule, sur les mythes etc. Dommage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          25
Bleuopale
  11 juillet 2018
Nous retrouvons nos deux aventuriers à New York, où ils travaillent maintenant pour l'ONU. Un an et demi après la découverte de l'Atlantide, notre duo coule des jours plutôt bureaucratiques après des aventures très mouvementées lors des recherches de l'Atlantide. Eddie semble trouver cette nouvelle vie ennuyeuse alors que Nina tente de se montrer à la hauteur de ses nouvelles fonctions. Après la découverte de l'Atlantide, Nina a une nouvelle obsession : trouver le tombeau d'Hercule mais cette nouvelle recherche archéologique va une nouvelle fois attirer les convoitise et projeter notre duo dans une course poursuite haletante.

Cette fois encore, Andy McDermott nous propose un livre où les scènes d'action se succèdent à un rythme élevé, à tel point que le lecteur n'a pas le temps de reprendre son souffle. L'auteur nous propose avec ce deuxième opus un récit d'action digne d'Hollywood entre les films de James Bond et ceux de Bruce Willis comme Red. Cela à un charme certain, les pages défilent sans que l'on s'en rende compte. Nina et Eddie sont attachants et leurs constantes chicaneries donnent une petite touche d'humour sympathique.Andy McDermott, sans renouveler le genre, sait tout de même captiver son public. Après je trouve que deuxième tome manque un peu sa cible : la recherche du tombeau d'Hercule ne représente que le dernier tiers du livre, ce qui est dommage. Dans A la poursuite de l'Atlantide, c'était clairement cette recherche archéologique qui était le fil conducteur du récit, ici ce n'est qu'une intrigue secondaire. L'auteur se penche plus sur la relation en Eddie et Nina, et surtout sur une course poursuite planétaire à la recherche des méchants. Au final, un récit : très binaire (gentils / méchants), divertissant (si vous aimez les films d'action, vous ne pouvez que passer un bon moment) et accessible. C'est encore une fois un livre idéal pour un bon moment détente sans prise de tête. Andy McDermott aime les histoires à grand spectacle et ça se sent : le rythme, l'intrigue, les personnages, tout rappelle ses films à gros budget avec de l'action avant tout! Bref, idéal pour l'été ;)
Lien : http://chutmamanlit.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   25 juin 2018
— Dois-je vous appeler Lady Blackwood, ou bien… ?
— Sophia suffira, je vous en prie.
— On l’appelle Lady quand on cherche à impressionner les ploucs, dit Yuen. Vous n’avez pas idée de l’importance que revêt cette touche de vieille aristocratie anglaise quand on négocie un contrat. C’est la principale raison qui m’a poussé à l’épouser ! s’exclama-t-il avec un gros rire qui laissait entendre à Nina que ce n’était pas qu’une plaisanterie.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
BleuopaleBleuopale   11 juillet 2018
- Ben ça alors ! s'exclama l'imposante femme africaine, les bras sévèrement croisés. Mais c'est Eddie Chase !
- Tamara Defendé, répliqua Eddie en avançant vers elle.
Ils se jaugèrent quelques instants avec méfiance, puis elle le prit dans ses bras.
- Eddie ! s'écria-t-elle en le serrant très fort, jusqu'à froisser son blouson de cuir. Je suis tellement contente de te revoir !
- Ca fait un bail... Bon, TD, tu peux me lacher, maintenant. J'ai encore besoin de mes poumons.
Nina et Sophia échangèrent un regard.
- C'était comme ça pour vous aussi ? murmura Nina.
- De mystérieuses femmes qui font leur apparition dans le monde entier ? dit-elle en hochant la tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dionysos89Dionysos89   14 juillet 2018
Et s’il y avait une chose où Chase excellait, c’était bien ça : la destruction.

Commenter  J’apprécie          90
BleuopaleBleuopale   11 juillet 2018
Bordel de merde ! Jura-t-il sous le feu des balles qui ricochaient sur le fer des machines qui le protégeaient.
Nina et Sophia étaient accroupies à quelques mètres derrière le broyeur.
- Il vous veut vivantes, cria-t-il.
- Et toi ? fit Nina.
- Moi, un peu moins !
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : herculeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1561 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre