AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207064586X
Éditeur : Gallimard Jeunesse (06/06/2013)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Et si vous n'étiez pas unique ? S'il existait d'autres vous dans d'autres mondes ?Londres, de nos jours. Everett assiste au kidnapping de son père, par de mystérieux hommes en noir. Pourquoi a-t-on enlevé ce scientifique renommé ? Et pourquoi la police doute-t-elle de son récit ? Quand l'adolescent reçoit un fichier qui révèle l'existence de mondes parallèles, il part à la recherche de son père et atterrit dans un autre Londres, silloné de zeppelins, comme "l'Everne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
BlackWolf
  10 juillet 2013
En résumé : J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman jeunesse qui nous propose une histoire entrainante, efficace et pleine de surprises. Alors, bien sûr, on n'est pas au même niveau de densité et de complexité que les romans adultes de l'auteur, mais le tout est compensé par un rythme soutenu et reste intelligente et soignée. L'univers développé par l'auteur est l'un des points forts du récit avec un Londres Steampunk des plus fascinant, le tout porté par des personnages travaillés et passionnants, je trouve juste dommage que le jeune héros ne fasse pas son âge par certains comme sa trop grande maturité ou son intelligence. La plume de l'auteur est vraiment entrainante malgré parfois certaines situations débloquées un peu trop facilement. En tout cas je lirai la suite avec grand plaisir.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
Commenter  J’apprécie          120
Pommesucre
  18 septembre 2013
Dans l'ensemble ce fut une bonne lecture, malheureusement je n'ai pas été transportée. Je m'attendais à quelque chose de plus poussé. Certes, c'était poussé mais pas dans le bon sens. Ce livre relève davantage d'un SF pur et dur. L'auteur a été audacieux de vouloir mélanger des styles différents, malheureusement je n'ai pas du tout adhéré au monde dans lequel Everett atterrit. Nous avons un mélange post-modern d'un côté qu'on pourrait comparer au commun que nous sommes et de l'autre il y a les Airish qui baigne dans le steam du petit orteil jusqu'aux cheveux et que l'on pourrait comparer à des nomades marchands. le fait que ce monde ne soit pas homogène m'a fait tiquer. Partant du principe que le steampunk forme un ensemble je le vois mal être relégué à un genre de caste comme ici ...
Autre fait qui m'a un peu perturbée, c'est qu'on parle d'aventure pour retrouver le père d'Everett et que tout le long du livre nous sommes baladés. Tantôt au niveau de la découverte de ses recherches, tantôt par les aventures qu'Everett vit dans ce monde tout particulier. J'ai attendu bien longtemps. Trop longtemps, car en se perdant à droite à gauche, l'auteur m'a également perdue en cours de route bien qu'en soit ce n'était pas non plus inintéressant.
La fin est devenue très intéressante, plus versé dans le steampunk et le retournement de situation aussi a de quoi nous laisser présager de jolies choses ...
J'ai apprécié Everett, mais je ne l'ai pas trouvé crédible dans une certaine mesure. C'est un jeune homme très versé dans la science, un peu beaucoup geek sur les bords et la manière dont l'auteur nous le présente pourrait laisser à penser que ce gamin est un surdoué. Rien ne nous laisse penser le contraire. Pourtant si on en croit le début du livre, il n'est pas en scolarité avancée ... Bon d'accord c'est le fils de son père, mais là l'auteur aurait pu mieux placer son héros, parce que pour le coup je n'y ai pas trop cru. Surtout que les découvertes qu'il fait sont impressionnantes et pas à la portée de n'importe quel scientifique (en gros dans tout le multivers, c'est lui le seul à avoir trouvé la solution avec son père - mais il a une scolarité normale et fait de stupides équation alors qu'il pourrait être en section de recherche dans une université à ce stade, on y croit non ? Moi pas.).
Concernant la plume de l'auteur, là aussi j'y ai à redire. C'est long. Que c'est long. Il s'éparpille pour en arriver à ce qu'il veut et s'étend dans des descriptions scientifique à propos de physique quantique. N'ayant jamais été versée dans la science, les mathématique et le reste, j'avoue que je n'ai pas vraiment trouvé ces passage utiles. le cheminement de recherches et les explications d'Everett étaient superflues et alourdissaient le récit inutilement. Mais une fois que l'auteur décrit l'univers steampunk pur et dur c'était du pur plaisir, car c'est tout à fait de cette manière que je visualise cet univers. Pour le reste je n'ai pas réussi à entrer dans le récit, je suis restée en surface et n'ai pas réussi à m'attacher à qui que ce soit ... Dommage pour les longueurs et les lourdeurs du texte.
Lien : http://www.pommebook.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
faelys
  24 juin 2013
Mondes parallèles, découverte scientifique majeure et combats de dirigeables, fabuleuse aventure de SF steampunk!
Un multivers, des découvertes scientifiques extraordinaires permettant d'y voyager, l'amour d'un garçon pour son père disparu dans une autre réalité, un équipage de dirigeable aux personnalités époustouflantes, des décors géniaux et une écriture sacrément efficace, le premier roman destiné à la jeunesse de Ian Mac Donald combine de bien nombreux éléments en une très belle réussite!!
D'abord, l'intrigue est solidement construite. Les détails et les explications scientifiques sont subtilement dosés: Everett a un esprit curieux et très cartésien, et on suit ses réflexions et découvertes, ce qui évite des questions de vraisemblance courantes dans ce domaine.
Ensuite, l'univers inventé dans un autre Londres est simplement splendide, creusé jusque dans ses expressions particulières, ses lois et ses coutumes, ses habitudes vestimentaires, son développement, etc...un passage très bien trouvé dans une bibliothèque permet de saisir en quelques paragraphes et sans lourdeur les divergences d'évolution de cette réalité aux couleurs verniennes ou steampunk. Une réalité rétro-futuriste qui ne connait pas le pétrole, le plastique, certaines technologies, mais qui a ses propres évolutions surprenantes et son lexique exotique!
Everett est déjà un des beaux points positifs du roman: parents séparés, mathématicien extrêmement doué, gardien de but, cuisinier amateur, un anti-héros audacieux que l'on aime suivre dès les premières pages et qui a le don pour rencontrer des compagnons de route atypiques! Entre les origines pendjabi de notre Everett, le pittoresque du quartier populaire Hackney de Londres et le métissage de bien d'autres cultures, on baigne dans un melting-pot attirant et plein d'odeurs d'épices, de vapeur, de fumée. Un Londres comme un Gotham baroque, plein de poutrelles, de rues malfamées où l'on se bat et dont le ciel est sillonné de zeppelins ornés de blasons.
J'ai pensé à Multiversum et à Vango en même temps en lisant ce roman, j'ai ressenti la majesté des dirigeables, le vide sous mes pieds, l'excitation et l'angoisse des voyages possibles entre différentes réalités. Les décors sont si bien décrits qu'on se les imagine sans peine. Et si les descriptions sont intéressantes elles ne font pas ralentir le rythme haletant: Everett cherche son père tout en étant quand même l'individu le plus recherché de la "Panoplie" de mondes, ce qui accélère fortement son existence ! Les références sont croustillantes, de Doctor Who à Pulp Fiction et bien d'autres encore, ajoutant des clins d'oeil à un humour déjà bien présent. le romantique n'est pas en reste, et on sent poindre de forts sentiments chez notre Everett...
C'est un roman génial, qui se suffit déjà à lui-même mais qui est bien le premier tome d'une série, et tant mieux!! Je regrette juste un petit quelque chose d'indéfinissable dans l'illustration de couverture qui m'a un peu refroidie (une tonalité trop sombre peut être? même si elle colle bien au récit, je ne suis pas fan).
Lien : http://petitesmadeleines.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
noirame
  08 juillet 2015
L'univers autour de ce livre est très original et l'auteur réussit à faire voyager notre esprit dans ce monde bizarre. Cependant, j'ai moyennement aimé ce livre. le début, pourtant, est très accrocheur et efficace : un enlèvement, un mystère scientifique que l'on a très envie de résoudre avec le héros... Malheureusement, ce mystère est très vite résolu, et ensuite, personnellement, je me suis ennuyée. Certes, il arrive plein d'aventures aux héros. Mais on est dans l'action pure et simple, et moi ce que j'attends de ce genre de bouquin, c'est qu'il y ait aussi du suspense, une histoire qui nous tienne vraiment en haleine. Or ici, pas de renversements de situation, de coups de théâtre, d'éléments vraiment surprenants ou inattendus, ni d'énigmes qu'on a très envie de comprendre... Uniquement de l'action. Les deux ados qui courent sur les toits pour fuir des agresseurs, une bataille abracadabrante entre deux ballons dirigeables... J'ai eu un peu de mal à finir ma lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Colibrille
  24 avril 2014
C'est quelque peu déçue que je referme "Everness". L'intrigue était prometteuse mais elle n'est pas parvenue à me captiver. Je m'attendais à un roman steampunk or il s'agit plus d'un roman de SF, "pur et dur" comme l'a si bien dit un autre lecteur dans sa critique. J'ai vraiment trouvé le début du roman laborieux. L'action a du mal à se mettre en place, l'auteur se plonge dans ses explications concernant Panoplie et les univers parallèles. Seulement on dirait qu'il oublie qu'il écrit pour des lecteurs qui ne connaissent pas son univers. Les explications, bien trop techniques, m'ont complètement échappées. Ce n'est qu'aux deux tiers que l'intrigue trouve son rythme. Plus d'action, de rebondissements. Les personnages eux aussi gagnent en profondeur. Je n'ai commencé à apprécier ma lecture qu'au moment où Everett embarque sur le dirigeable "Everness". Etant donné la fin, je suppose qu'il y aura une suite. Peut-être la lirais-je pour satisfaire ma curiosité de lectrice !
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   24 avril 2014
Alors qu'il contemplait ce spectacle, au-dessus de la foule et des voitures silencieuses, Everett sentit soudain un noeud, aussi gros et dur qu'un poing, lui vriller l'estomac. Avec un goût de poison. Il lui fallut un certain temps pour identifier cette douleur. C'était la solitude.
Commenter  J’apprécie          30
ColibrilleColibrille   24 avril 2014
Il pourrait peut-être arrêter un taxi et lui demander de suivre cette voiture. Son père lui avait dit un jour que chaque chauffeur de taxi rêve d'entendre prononcer cette phrase. Mais à supposer qu'il parvienne à retrouver la voiture noire dans la circulation londonienne, que pourrait-il faire contre ces trois costauds qui avaient soulevé son père comme un simple chaton ? Il n'était pas dans une bande dessinée. Les super-héros n'existaient pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   24 avril 2014
Dans des espaces dégagés se dressaient despavillons coiffés de dômes et des halles abritées par des toits en forme de coquillages. Au coeur de ces jardins, sur un lac artificiel, s'étendait un vaste palais aux innombrables arcades qui s'élevaient jusqu'à un gigantesque dôme central recouvert d'or.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   24 avril 2014
Tout ce qui est important se retrouve dans les livres, lui avait dit son père. Si tu retires ça d'internet, il ne reste que des opinions.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Ian McDonald (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian McDonald
Ian McDonald - La Petite Déesse et autres nouvelles .A l?occasion des Utopiales 2013 à Nantes, Ian McDonald nous présente son nouveau recueil, « La Petite Déesse et autres nouvelles » publié aux éditions Denoël lunes d?encres. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/mcdonald-ian-petite-deesse-9782207111260.html http://www.mollat.com/livres/mcdonald-ian-fleuve-des-dieux-9782070453610.html http://www.mollat.com/livres/ian-mcdonald-maison-des-derviches-9782207111307.html Notes de musique : treasureseason, Return to Dope Mountain, Fjords ®
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2726 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre