AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207135004
Éditeur : Denoël (15/02/2018)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Sur la Lune, deux ans après les événements qui ont précipité la chute de la famille Corta, les Mackenzie se sont approprié les restes de leur entreprise. Il n’y a donc plus que quatre «Dragons», ces consortiums familiaux qui se partagent l’exploitation des ressources lunaires et, donc, le pouvoir. Pourtant, les Mackenzie se déchirent sur les cadavres encore frais de leurs ennemis de toujours. Les Sun continuent, discrètement, à élaborer des plans visant à affaiblir ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
celindanae
  07 mars 2018
Dire que j'attendais ce roman est un doux euphémisme, tant la fin du premier, digne d'un épisode 9 de Game of thrones, allait à 100 à l'heure avec son lot de surprises. le premier tome était très haletant et nous présentait les 5 dragons, les 5 familles principales, vivant sur la lune, colonisée depuis plusieurs années par les humains: Les Corta, Les Mackenzie, Les Asamoah, Les Sun et les Vorontsov. Cette trilogie se passe dans un futur où les humains ont colonisé la lune et y vivent différemment que sur terre. À la fin du premier, pas mal de choses ont changé et le frêle équilibre entre les dragons a complétement basculé.
J'avais un peu peur en entamant ma lecture de ne plus me rappeler certains détails du premier, notamment au niveau des personnages assez nombreux. Heureusement, à la fin du roman, figure un dramatis personae qui est plus que bienvenu pour se remémorer les liens exacts entre chacun. le glossaire est bien utile également pour comprendre certains termes spécifiques à l'univers développé par Ian McDonald. Les choses reviennent très vite en mémoire dès les premières pages lues, surtout avec une première scène très prenante qui nous remet tout de suite dans le bain. L'immersion dans le roman est ainsi très rapide.
Ce second tome est l'occasion pour Ian McDonald de développer son histoire en n'épargnant toujours pas ses personnages et en les poussant à se surpasser. Rien n'est simple pour les dragons, les alliances se font et se défont au rythme des unions et des coups bas faisant régner une véritable guerre entre familles. Les dragons ont fondé leur puissance sur le contrôle de ressources particulières et Les Corta contrôlait la production d'Hélium, position très enviée car l'hélium est une ressource essentielle. Ils se sont attirés beaucoup de convoitises et les Mackenzie ont profité de la chute de la famille Corta pour s'approprier les restes de leur entreprise. La famille Corta a beaucoup souffert à la fin du premier tome, il y a eu des morts, de lourdes pertes matérielles. Parmi les enfants d'Adriana Corta, la fondatrice de l'entreprise, Lucas est présumé mort, Ariel est paraplégique et Wagner n'a jamais vraiment fait partie de la famille. Ils restent heureusement les petits enfants mais pour certains la situation est loin d'être facile, Robson, étant à moitié Mackenzie se voit contraint de vivre avec eux. Lucasinho et Luna eux sont protégés par les Asamoah.
Voici à peu près la situation de départ de ce second tome où les Corta sont loin d'avoir dit leur dernier mot. L'auteur va avoir recours à des flashbacks pour expliquer ce qui est advenu de certains personnages et en introduire de nouveaux dont Alexia Corta, une cousine de la famille vivant sur Terre. Ces retours en arrière sont nécessaires pour comprendre la situation et l'escalade des évènements qui surviennent sur la lune. On comprend également mieux le rôle des Vorontsov qui dirigent tout ce qui a trait aux vols spatiaux. C'est également l'occasion pour l'auteur de montrer les différences existantes entre les Terriens, les habitants de la Lune, et les spatiaux. le travail sur les dissemblances entre la vie sur la lune et la terre fait par l'auteur est d'ailleurs à souligner. J'ai beaucoup aimé la partie se déroulant sur la Terre qui offre une vision de l'univers très différente de celle de la société bâtie sur la lune que l'on avait au premier tome.
On retrouve dans ce tome beaucoup de ce qui avait fait que j'appréciais le premier: un univers futuriste original et très détaillé, des personnages forts et charismatiques, un rythme haletant et la plume très caractéristique de Ian McDonald. L'auteur a un style cinématographique et assez nerveux avec souvent des phrases courtes, parfois sans verbe qui ressort très bien dans la traduction française. le ton du roman est parfois très cru que ce soit dans les scènes de sexe ou dans le reste, comme c'était le cas dans le premier tome. Ian McDonald apporte un soin des détails assez impressionnant que ce soit au niveau de la mode, des vêtements ou de la musique. Cela rend l'univers vivant et lui apporte une richesse considérable.
Le point de vue varie toujours beaucoup et les chapitres ne sont pas centrés sur un seul personnage. le récit suit surtout le destin des Corta et certaines familles de dragons sont très peu présentes. Les personnages présentés sont très travaillés, humains avec leurs limites, leurs défauts et qualités. Ils ne sont pas épargnés par l'auteur qui les obligent à se dépasser, à pousser leurs limites au-delà du supportable. Pour ses personnages, Ian McDonald fait preuve du même sens du détail que pour son univers, leur donnant ainsi une grande profondeur. L'évolution de Lucasinho est très bien amenée par l'auteur. Lucasinho apparait au début comme quelqu'un de superficiel et peu fiable mais il est loin de se résumer à cela. Beaucoup de détails sur le personnage sont apportés par Ian McDonald comme son goût des gâteaux ou du sexe mais tous ces détails apportent beaucoup au caractère du personnage et permettent de relativiser son comportement.
La tension dramatique est très présente tout au long du roman, et on se prend très vite au jeu d'une intrigue riche remplie d'actions et de complots. le récit est très rythmé, il est question de manipulations, de vengeances, de familles. Certains personnages se révèlent différents face à l'adversité notamment Lucasinho qui est très émouvant dans sa relation avec sa petite cousine Luna. Ian McDonald nous offre d'ailleurs des scènes mémorables dans ce tome comme celle entre les 2 cousins ou encore la scène d'ouverture du roman.
Ce second tome de Luna est d'un excellent niveau, et offre son lot d'actions, de surprises et d'intrigues. Ian McDonald met son style très soigné et enlevé au service d'un histoire très bien construite avec un sens du détail qui enrichit les personnages, l'univers et le récit. le final toujours aussi prenant donne très envie de lire la suite.
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Apophis
  21 février 2018
Presque aussi bon que son prédécesseur
Si, dans l'ensemble, ce tome 2 est largement à la hauteur du premier, il souffre tout de même d'un bon quart un peu poussif (sans que cela nuise à la qualité d'ensemble) et de digressions parfois pénibles (trois bonnes pages sur les gâteaux…). le changement de paradigme impulsé par la fin du roman précédent déploie ici toutes ses répercussions, et va être suivi par deux autres, l'un spectaculaire, à la moitié du livre, et l'autre plus discret mais sans doute aussi lourd de conséquences, à la toute fin. Si Lucas est sans doute le personnage le plus important, certaines scènes impliquant Wagner et, peut-être surtout, Lucasinho et la petite Luna lui volent presque la vedette, ainsi qu'une Corta du Brésil, Alexia. Les scènes spectaculaires ou à très forte tension dramatique abondent, les aspects sociétaux aussi bien que technologiques sont rondement menés, et dans l'ensemble, on sort (presque) aussi satisfait de ce second Luna que de son prédécesseur, et avec l'envie de lire la conclusion de cette trilogie sans attendre.
Vous trouverez la version complète de cette critique (ce qui précède n'est qu'un misérable résumé) sur mon blog.
Lien : https://lecultedapophis.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
ChtiSuisse
  05 mars 2019
J'avais dit à peu près ceci dans la critique du tome précédent :
On ne peut pas lire "Luna" sans lire (la suite) "Luna - La Lune du Loup"
Je vous dis donc :
On ne peut pas lire "Luna - La Lune du Loup" sans lire la suite .... euh, mais qu'elle suite ?
Voilà le principal problème de ce tome : la suite n'est pas parue !
On ne finit pas le tome sur un énorme cliffhanger, mais sans spoiler je dirais qu'une page s'est tournée et que j'attends impatiemment d'en savoir plus sur l'avenir de la Lune.
J'attends surtout de connaitre la suite des personnages restants.
Oui restants
Dans mon précédent avis, j'avais évoqué un possible rapprochement avec "Dallas". Ce n'est pas la bonne comparaison. "Game of Thrones" serait plus adapté.
Vous allez me dire où sont les dragons ? Ils "volent" dans le vide lunaire ?
En quelque sorte oui
Dans "Games of Thrones", ils représentent une menace ultime, invincible, définitive (en fin presque).
Ici la chose qui ne pardonne pas, qui est un défi pour tous, une mort inévitable c'est la Lune elle même.
Son vide tue sans épargner personne. Sans échappatoire.
Même les plus aguerris, s'ils font une faute, trépassent.
Mais l'histoire ?
Les grandes familles se sont affrontées. La guerre est ouverte. La lune est devenue un champ de bataille. le vide a fait de nombreuses victimes. Certains personnages un peu superficiels se sont révélés, d'autres sont morts. Il y a bien des façons de mourir sur la Lune.
Ce tome est plus dense en action que le précédent.
Sans spoiler je peux dire que le prochain tome sera passionnant.
J'espère qu'il restera un peu de place pour contempler la Terre.
Vu de la Lune elle doit être infiniment belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lianne
  19 janvier 2019
Ce tome poursuit l'intrigue du premier dans un gros Bang !

L'histoire de ce tome commence quasiment à la suite du premier et se poursuit sur environ 2 ans. Et les choses évoluent énormément.
Pour faire un petit résumé pour ceux qui ne connaitraient (ou ne se souviendraient) pas : dans cette série nous suivons la civilisation lunaire dans un futur relativement proche. Celle ci n'a pas de gouvernement et tout est géré de façon contractuel. Cinq familles ou plutôt entreprises si on veut se partagent le magot : Corta, Mackenzies, Vorontsovs, Suns et Asamoahs. Mais la stabilité n'est que de façade et chaque famille tente à tout moment de s'emparer des biens des autres.

J'avais déjà comparé cette série avec le Trône de Fer, et la encore la comparaison est toujours totalement valide. Mais avec plus de rythme tout de même. On est loin des longueurs de tomes interminables de celle ci.
En fait dans ce tome ci on est vraiment très loin du premier tome qui était à la limite tranquille en comparaison. D'ailleurs dés le tout début on le comprend, quand les choses s'accélèrent et que des événements avec quasiment la même retombée que celui de la fin du tome précédent commencent à s'enchaîner de façon limite incontrôlable.
Il en va de même avec les personnages. La ou dans le tome précédent on avait le temps de bien les détailler, de rentrer dans leurs vies, parce que les choses étaient stable, ici on est du coup quand même moins centrés sur eux mais plus sur leur évolution en fonction des événements terribles qui arrivent tout au long du tome.
Je dois dire que l'ensemble a vraiment bien marché avec moi. Bon certes il manque le coté découverte qui avait été vraiment marquant, mais le fait que tout s'accélère compense un peu.
Et puis ça reste toujours dans le même esprit que le premier, c'est toujours violent sans que ça le soit plus que le premier, le sexe prend un peu moins de place mais il reste présent, tout est centré sur le pouvoir et il règne vraiment un esprit de liberté, surtout sur les personnages les plus jeunes.
Il y a même un passage ou un personnage parle de gâteaux pendant 4 pages entières !
On rajoute juste un élément qui n'était pas présent avant : la revanche. Car oui, c'est de ça qu'il s'agit ici. C'est viscéral, c'est en dessous de tout ce qu'il se passe et personne n'y réchappe. Certains personnages vont jusqu'au bout, au delà de tout ce qu'on pourrait imaginer.
J'ai également bien apprécié le fait qu'on suive aussi un peu ce qu'il se passe sur terre dans ce tome, ça donne un autre point de vue et ça permet de voir les choses avec un peu de recul.
La tension reste présente du début à la fin. On est limite encore plus conscient de tous les dangers présents sur la lune que dans le premier tome. Mais en même temps on se rend compte que si la lune a mille façons de tuer un humain, la plupart ne sont possible que parce que d'autres humains l'ont décidé.
16.5/20
Lien : https://delivreenlivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BlackWolf
  28 février 2018
En Résumé : J'ai à nouveau passé un très bon moment de lecture avec ce second tome de ce cycle qui, même s'il se révèle un peu de transition, garde en grande partie les qualités qui faisaient la réussite du premier tome. L'univers est toujours aussi intéressant et captivant à suivre que ce soit dans son aspect technologique, social et politique avec de nombreux jeux de pouvoirs et de manipulations complexes et entraînants. L'autre intérêt vient aussi de la découvert de la vie sur Terre et du parallèle qu'il y a avec la Lune. Un univers vivant, fascinant, où la gloire arrive aussi vite que la mort et qui donne clairement envie d'en apprendre plus. Concernant les personnages ils sont toujours l'un des points forts du roman, se révélant humains, complexes et intéressants à suivre, même si j'avoue j'attendais peut-être un peu plus d'Ariel et j'ai trouvé que Robson était plus spectateur que acteur de ce qui arrive. Alors après, c'est vrai, on pourrait noter une légère baisse de tension vers le milieu du roman, ainsi qu'un ou deux transitions un peu rapide, mais franchement rien de bien bloquant tant l'ensemble est haletant et fait qu'on tourne les pages rapidement avec l'envie d'en apprendre plus. le final se révèle captivant, plein de surprises et de rebondissements, le tout sur un rythme enlevé et efficace, qui donne envie de lire rapidement le troisième tome, le tout porté par une plume soignée, vive et captivante.

Retrouvez la chronique complète sur le blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
ChtiSuisseChtiSuisse   05 mars 2019
Les gâteaux ont un langage. Un saupoudrage de citron signifie Cette relation a un goût amer pour moi. Pareil pour l’orange, mais avec une touche d’espoir. Le quatre-quarts dit que tout va bien, tout roule de manière équilibrée, avec les Quatre Fondamentaux en harmonie. La vanille indique prudence et ennui, la lavande espoir ou regret. Parfois les deux à la fois. Les pétales de rose confits : Je pense que tu me trompes, mais un glaçage rose : Passons un contrat tout de suite. Les fruits bleus pour les jours de blues, quand on sent vraiment le vide au-dessus de soi et qu’on a besoin de copains, ou juste d’un corps amical. Les fruits rouges et roses : sexe. Tout le monde le sait. La crème ne peut jamais être mangée seule. C’est la règle. La cannelle est l’attente, le gingembre le souvenir, le clou de girofle s’utilise pour la blessure, physique ou sentimentale. Le romarin exprime le regret ; le basilic, qu’on a raison. Tu vois, je te l’avais bien dit : c’est le basilic. La menthe est une horreur. Un mauvais gâteau. Le café est le plus dur, il dit : Je déplacerais la Terre dans le ciel pour faire ton bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
liannelianne   19 janvier 2019
Un objet, c’est facile. Si t’en veux un et que t’as assez d’allocation carbone, tu l’imprimes. Les choses ne sont absolument pas spéciales. Pourquoi offrir à quelqu’un un truc qu’il pourrait imprimer lui-même ? Les cadeaux n’ont de spécial que ce que tu as mis comme pensée dedans. Le véritable cadeau, c’est l’idée derrière ce que tu offres. Pour être spécial, il faut que ce soit rare, cher ou que tu te sois beaucoup investi dedans. Une fois, pai a offert du café à vó Adriana, parce qu’elle n’en avait pas bu depuis cinquante ans. C’était rare et cher, ce qui fait deux critères sur trois, mais ce n’est pas aussi bien qu’un gâteau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ChtiSuisseChtiSuisse   03 mars 2019
Les gouvernements imposaient des politiques globales sur la base d’idéologies et non de faits. Comment proposaient-ils d’indemniser ces citoyens qui souffraient de leurs politiques ?
Commenter  J’apprécie          30
laurannslauranns   28 octobre 2018
Votre développement basé sur les petits États terrestres était passionnant, mais la Lune n'est pas comme ça: nous sommes une colonie économique.
Commenter  J’apprécie          30
ChtiSuisseChtiSuisse   02 mars 2019
Nous nous pensons la mesure universelle. Le temps emportera tout ce qu’on est, tout ce qu’on a, tout ce qu’on construira jamais. Il est bon de penser à ce qui se passera après nous
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Ian McDonald (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian McDonald
Ian McDonald - La Petite Déesse et autres nouvelles .A l?occasion des Utopiales 2013 à Nantes, Ian McDonald nous présente son nouveau recueil, « La Petite Déesse et autres nouvelles » publié aux éditions Denoël lunes d?encres. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/mcdonald-ian-petite-deesse-9782207111260.html http://www.mollat.com/livres/mcdonald-ian-fleuve-des-dieux-9782070453610.html http://www.mollat.com/livres/ian-mcdonald-maison-des-derviches-9782207111307.html Notes de musique : treasureseason, Return to Dope Mountain, Fjords ®
autres livres classés : luneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2779 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre