AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Pugi (Traducteur)
EAN : 9782290042786
442 pages
Éditeur : J'ai Lu (18/09/1998)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 10 notes)
Résumé :
La nanotechnologie a bouleversé la société du XXIème siècle et des machines microscopiques capables de remodeler les molécules permettent désormais aux hommes de réaliser leurs rêves les plus fous... dont la résurrection de la chair ! Aujourd'hui, en 2063, les ressuscités représentent déjà près d'un tiers de la population mondiale et vivent dans les nécrovilles, des ghettos ceints de barbelés, de policiers et de robots. Ce soir du 2 novembre, alors que les défunts s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
finitysend
  09 août 2016
Un roman qui possède réellement de la dimension ...
( Chez J'ai Lu aussi , Nécroville , Titre épuisé ) .
Je suis entré totalement à reculons dans ce texte ( qui ne date pas d'aujourd'hui ) quasiment à mon corps défendant et sous la pression d'un pote ...
Le titre , la résurrection des morts . Franchement je me suis dit , ... faucheuse ... zombis ( je n'ai rien contre , mais ils ne sont pas très causants généralement ) .
En deux mots : delirium tremens caractérisé .
En fait j'ai été excessivement surpris , car c'est un texte de qualité qui est bien rythmé , bien écrit et foisonnant pour ce qui est de la trame narrative . C'est un texte qui possède indéniablement d'autres qualités en plus d'une incontestable densité (enchainement des idées , univers riche ) ...
Grace aux nanotechnologies les morts reviennent à la vie , certes , mais c'est un roman excessivement rationnel .
L'auteur dessine un univers socialement très clivé avec moult fractures .. groupe terroriste .. ghetto des morts ( d'où le titre ) .
En partie disons que les morts ressuscitent et qu'ils sont exploités d'où leur « révolte « , on les comprend .... sourires .
Par ailleurs les morts n'hésitent pas à aller devant les tribunaux aussi ...
Le lecteur parcours aussi des dimensions virtuelles et des paradis artificiels .
C'est un roman cyberpunk assez atypique pour tout dire et il est au top du genre .
Assez rock'n'roll comme résurrection donc cher ami ...
PS : Comme souvent en SF la couverture n'est pas à la hauteur du bouquin , et là franchement , elle est dissuasive et catastrophique .
Elle est : à chier … oups … !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          526
Pavlik
  15 mars 2020
Une réécriture très originale de la figure du mort-vivant, et je pense, inédite et unique à ce jour.
Je découvre Ian McDonald avec ce roman cyberpunk foisonnant, que ce soit au niveau de l'intrigue, ou au niveau de l'univers. A l'occasion du carnaval de la Nuit des Morts, le destin de plusieurs personnages s'entrecroise, dans un monde que la nanotechnologies a bouleversé. La mort n'est en effet plus définitive ; il est désormais possible de ressusciter dans un corps synthétique, corps non seulement immortel en théorie, mais également "personnalisable", avec moult options prévues. le revers de la médaille est qu'il est fort probable qu'en vertu d'un "contrat social" d'un nouveau genre, vous vous retrouviez sans droits et corvéables à merci...les morts n'ont en effet pas d'existence juridique, sauf une élite nanti de contrats d'assurance spécifiques, forts chers...Les inégalités survivent donc au trépas de l'âme. Car d'âme il n'est en effet plus question, la résurrection modifiant quelque peu la personnalité et le rapport à la morale des défunts.
En ce qui concerne l'univers, il est donc très riche et se dévoile peu à peu ; au menu, multinationales tentaculaires, cultes post-mortem, organisations sociales clivée, ghettos remplis de morts esclaves, extensions technologiques corporels, clonage, mondes virtuels qui font passer facebook pour le minitel, groupes terroristes, colonies spatiales en voie de sécession...bref un monde cyberpunk abouti, que les morts ressuscités colorent singulièrement...et qui entraînent pas mal de questionnements philosophiques, dont certains sont tout à fait transposables à notre société, l'avantage des morts étant qu'ils peuvent représenter les exclus, les étrangers etc...(c'est d'ailleurs la peur des masses laborieuses se révoltant qui est l'angoisse sous-jaccente de la figure du zombie)
Les personnages sont également très riches, puisque toute l'intrigue tourne autour de leurs parcours et leurs réactions, alors que leur monde est en train de vivre un basculement. L'auteur a donc tout le temps de les développer, et c'est pour moi faire preuve de grand talent que d'être à la fois aussi pointu sur l'univers et les personnages.
Un roman étonnant donc, à la fois familier (pour tout amateur de SF) et innovant, mais aussi exigent dans sa lecture de par le foisonnement narratif et l'univers riche que développe Ian McDonald...Pas beaucoup de reproche à faire, si ce n'est le style par moment. Mais c'est vraiment histoire de pinailler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
PavlikPavlik   24 octobre 2019
Commettre un meurtre pour faire disparaître des informations compromettantes était devenu sans objet depuis la mise au point des techniques resurrectrices. Les crimes passionnels restaient en revanche aussi populaires et répandus qu'à l'époque où Caïn avait disjoncté. Ils étaient en outre moins dangereux. Les coupables démasqués et condamnés risquaient au maximum un bannissement de dix ans, fréquemment assorti d'un sursis. Était-ce bien grave, après tout ? Les victimes continuaient de marcher, parler, manger et déféquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
PavlikPavlik   20 octobre 2019
La mort est le plus grand des aphrodisiaques [...] Pour quelle autre raison des vivants seraient-ils descendus de leurs collines et auraient-ils franchi les portes lumineuses de la Cité des Morts, sinon pour qu'un jaillissement de fluide laiteux et un tressaillement d'ovaires leur confirment qu'ils vivaient ?
Commenter  J’apprécie          120
PavlikPavlik   15 octobre 2019
Son père a parlé des défenses planétaires. Qu'y a-t-il à défendre ? Usines orbitales. Capitaux. Pouvoir en place. Privilèges. Inégalités. Un système - que souhaite lui léguer l'auteur de ses jours - qui fixe pour prix de la résurrection la privation de tous les droits individuels. Une non-reconnaissance légale éternelle. Pour la loi, les morts ressuscités n'existent pas.
Commenter  J’apprécie          90
PavlikPavlik   28 octobre 2019
La fin de notre existence est inscrite dans chaque spirale de notre ADN. Nous ne mourrons pas, ce sont des impératifs génétiques qui nous assassinent. Les spermatozoïdes sont des balles et les ovules des bombes à retardement. Dieu n'est pas un joueur de dés, c'est un vendeur de voitures d'occasion.
Commenter  J’apprécie          90
PavlikPavlik   28 octobre 2019
Il ne s'était jamais intéressé aux conventions que la société établissait pour régir les rapports entre les vivants et les morts. Il trouvait normal que les tendres sentiments puissent enfouir aussi profondément leurs barbillons dans la chair synthétique que dans la naturelle. Le terme nécrophilie n'appartenait pas à son vocabulaire. Le mot amour y figurait.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Ian McDonald (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian McDonald
Ian McDonald - La Petite Déesse et autres nouvelles .A l?occasion des Utopiales 2013 à Nantes, Ian McDonald nous présente son nouveau recueil, « La Petite Déesse et autres nouvelles » publié aux éditions Denoël lunes d?encres. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/mcdonald-ian-petite-deesse-9782207111260.html http://www.mollat.com/livres/mcdonald-ian-fleuve-des-dieux-9782070453610.html http://www.mollat.com/livres/ian-mcdonald-maison-des-derviches-9782207111307.html Notes de musique : treasureseason, Return to Dope Mountain, Fjords ®
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3089 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre