AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de jfponge


jfponge
  16 mai 2015
L'art peut conduire au crime. Telle est la thèse défendue par Craig McDonald dans ce polar qui nous emmène en compagnie de célébrités artistiques du siècle passé : Man Ray, Ernest Hemingway, John Dos Passos, Orson Welles, Rita Hayworth et bien d'autres. Point de départ de l'intrigue : Hector Lassiter, auteur de romans policiers et scénariste-adaptateur dans le Hollywood des années 30, séduit grâce à un stratagème la belle et voluptueuse Rachel Harper. Sa devise : écrire ce qu'il vit, vivre ce qu'il écrit. Pour le plus grand bonheur de ses lecteurs (et le nôtre, bien entendu) ce fichu programme va l'amener à vivre les aventures les plus rocambolesques, en compagnie de son ami Hem (Hemingway) et de quelques autres personnages tous aussi déjantés les uns que les autres et à la morale très... élastique ! Des meurtres surréalistes (des cadavres "exquis", joliment découpés et arrangés post-mortem) se succèdent, au long des pérégrinations de nos héros à travers la guerre d'Espagne, le Cuba pas encore tout à fait "libre" et les décors hollywoodiens des années 50. Mêlant fiction et événements réels, à la manière de James Ellroy, Craig McDonald nous fournit une histoire très crédible, qui met à mal un certain nombre de mythes sur le caractère intouchable de l'art et de l'artiste. Un démontage en règle du microcosme intello-artistique et de ses codes, et un suspense haletant...
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr