AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de NathalieUC


NathalieUC
  28 janvier 2018
Qu'est-ce que je suis venue faire dans cette galère ? C'est la question que je me suis posée depuis le début de ma lecture. Quel ennui !
Mary et Colin sont en vacances à Venise, la ville n'étant jamais citée. Ils ne se parlent que pour s'agacer et s'ennuient. Pas autant que moi à la lecture de leur histoire, je les rassure… Ils se connaissent depuis 7 ans sans vivre ensemble et il n'y a plus de passion entre eux. Ils restent beaucoup dans leur chambre d'hôtel et quand ils sortent, ils se perdent très souvent. Un soir tard, en cherchant désespérément un restaurant encore ouvert, ils rencontrent Robert qui les emmène dans un bar manger quelque chose. Au retour, ils se perdent encore et dorment dans la rue. Attablés à une terrasse avant de retourner à leur hôtel, ils ont encore la chance (quel heureux hasard !) de croiser Robert qui les emmène dormir chez lui. A leur réveil, ils font la connaissance de Caroline sa femme. S'ensuivent des événements très étranges.
J'ai attendu que l'histoire décolle ... presque jusqu'à la fin. Je me suis dit qu'à un moment donné, il allait bien se passer quelque chose. Les descriptions très longues des endroits qu'ils parcourent à travers la ville ou des monuments donnent l'impression de meubler pour nous faire oublier qu'il ne se passe rien. Dans d'autres circonstances, j'aurais pu trouver ces descriptions bien écrites, mais là, rien ne peut me faire oublier qu'il ne se passe rien. Et quand enfin, il se passe quelque chose, je ne comprends pas. Pourquoi l'auteur est-il allé chercher cette fin tragique ?
Pourquoi Mary et Colin ont-ils continué de voir Robert et Caroline ? Qui ne trouverait pas bizarre qu'une femme qu'on ne connaît pas, vienne chercher nos vêtements dans la chambre pendant qu'on dort pour les laver et les repasser ? Et qu'en plus, elle en profite pour nous regarder dormir nus et qu'elle nous l'avoue à notre réveil. Et Robert qui frappe Colin alors qu'il les a invités à diner ?
Ils ont sans doute voulu comprendre le comportement du couple Robert-Caroline, mais ils avaient déjà compris ce qu'ils cherchaient, non ? Alors pourquoi sont-ils retournés chez eux puisqu'une relation particulière ne les intéressait visiblement pas ? Pourquoi ne pas visiter Venise à la place ?
Bravo à Ian McEwan pour une chose : l'ennui est très bien rendu. Malheureusement, il est contagieux. Heureusement, le livre est court. Sinon, je crois que j'aurais abandonné.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox