AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811213538
Éditeur : Milady (05/12/2014)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 190 notes)
Résumé :
Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l'époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d'étranges surprises, et l'homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel... et il n'est p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
Hamisoitil
  18 novembre 2014
Je ne vais pas trop m'attarder sur l'histoire vu que le plus gros est déjà dans le synopsis, mais en quelques lignes, je vais essayer de vous donner envie de le lire.
Nous sommes au lycée. Anna est secrètement amoureuse de James, le beau gosse du bahut mais vit très mal son année scolaire à cause de ses quelques kilos en trop et des moqueries de ses camarades. Pourtant un jour, James lui propose de faire un duo lors du bal de promo. Ravie et surtout toute excitée de chanter à ses côtés, elle prend ce challenge très à coeur. Coeur qui va être brisé et humilié en direct devant tout le monde, car James au final est bien comme les autres voire pire.
Quelques années plus tard, Anna, la trentaine est une femme très jolie, épanouie et bien dans son corps avec les kilos fondus.
Les blessures du passé sont censées être loin derrière elle et va vite s'en rendre compte à la soirée des anciens élèves que certaines blessures ne peuvent s'effacer, même après toutes ces années.
Persuadée de retrouver tout ceux qui lui ont fait du mal à cette époque dont James, elle tremble quand elle croise son regard mais lui, ne la reconnait pas. D'ailleurs, personnes ne la reconnait.
Quand le destin s'en mêle, je pense qu'il ne faut pas lutter mais juste l'accepter.
En conclusion :
Une très belle histoire qui a des petites longueurs pour moi, mais qui se lit bien. Les deux personnages principaux sont attendrissants avec leurs caractères tout mignons et forts en même temps. J'ai également bien aimé les personnages secondaires dont l'ami d'Anna.
Pour ma part, c'est un livre que je recommande car on y passe un bon moment et que l'on pourrait lire pendant la période des fêtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
InMyBookWorld
  20 février 2015
Merci à Babélio pour leur confiance dans cette nouvelle masse critique :)
Pour tout vous dire, le début fut un peu laborieux. Déjà quand j'ai vu l'épaisseur du bouquin, je me suis dit, mince, qu'est-ce qui va bien pouvoir se passer pendant plus de 500 pages ? Et je commence à le lire, et l'intrigue est longue à se mettre en place. le mec en question est avec une autre, plus ou moins, pendant que notre héroïne enchaine les rencontres on line sans intérêt, et la rencontre se fait attendre... J'étais assez perplexe, ne sachant pas vraiment si j'aimais ce que je lisais ou pas.
Et puis j'ai compris. Et j'ai aimé ce choix qu'a fait l'auteur. Car elle prend son temps de nous présenter Anna et James. Cette histoire méritait en effet un tel travail pour rester crédible.
Car ce qu'a vécu Anna au lycée est trop douloureux, trop traumatisant, cela a durement marqué sa vie, et fait d'elle la personne qu'elle est aujourd'hui. Et il n'aurait pas été juste qu'elle mette tout ça de côté rapidement pour vivre une idylle avec James. Il fallait que ça se construise, que ça grandisse, et que ça évolue sous nos yeux pour qu'on adhère et qu'on comprenne.
Rendez-vous compte, le garçon, dont elle a été amoureuse toute son adolescence, a été la cause de la plus grosse honte, et encore le mot est faible, de sa vie. Et a été la raison d'un tas d'évènements qui ont suivis et que je vous laisserais découvrir par vous-même.
Cet amour qu'elle avait pour lui, étant adolescente, s'est transformé en haine viscérale.
Aussi, quand elle le revoit, c'est un peu le chaos dans son esprit, et ça la retourne complètement. Mais surtout, ça la ramène 15 ans plus tôt quand elle était cette adolescente ronde et le souffre douleur des élèves.
Là où l'auteur est forte, c'est que James, on a toutes les raisons du monde de le détester. Et pourtant... On va apprendre à le connaitre, grâce à l'alternance des points de vue, on va le voir évoluer au contact d'Anna, et on va nous aussi tomber littéralement sous son charme. Comment ne pas craquer ? Il est drôle, spirituel, prévenant et surtout, la relation qu'il a avec sa femme, comment il va gérer cela, ne nous fait que l'aimer d'avantages. On en arrive à le plaindre, à avoir mal au coeur pour lui, à trouver limite insupportable de le voir souffrir comme ça, alors qu'au début on ne voulait que la vengeance, on réclamait la justice ! Et on va le voir grandir et devenir ce prince charmant qui nous fait toutes rêver. Au contact d'Anna, il devient meilleur, et il commence à se rendre compte de l'homme qu'il était, de la vie qu'il menait et qu'il pensait apprécier. Et il comprend qu'il ne veut pas être cet homme-là.
Et comment ne pas adorer Anna. Elle a grandi, est devenue une jeune femme aux formes généreuses, le genre de femmes qui ferait saliver n'importe quel type, sauf qu'elle n'en a absolument pas conscience. Elle continue de se voir comme cette ado grosse et laide qu'elle était, et ça la rend tellement attendrissante. Et puis cela donne aussi de drôle de situations, avec ses élèves par exemples.
Elle s'épanouit complètement dans son travail qui est toute sa vie, une vraie passion. Mais il manque un amoureux, quelqu'un qui ferait battre son coeur et avec qui elle se sentirait bien. Elle ne demande pas la lune, juste un compagnon.
Et elle fait en sorte de le trouver, en allant à des rendez-vous avec des types rencontrés sur un site de rencontre. Et là, je peux vous dire que c'est souvent hilarant ! La pauvre, elle tombe sur des cas...
Nous prenons ainsi plaisir à suivre nos deux héros, à les voir évoluer chacun de son côté, jusqu'à ce qu'ils doivent évoluer ensemble dans le cadre du boulot. Et contre toutes attentes, ils vont devenir amis.
C'est une magnifique histoire, une romance qui donne des papillons dans le ventre, et surtout une romance réaliste et qui sonne juste. J'ai ri, j'ai été émue, j'ai même versé ma petite larme, j'ai retenu mon souffle, j'ai prié, j'ai trépigné...
Je me suis attachée à Anna et sa famille, à ses deux amis qui sont mémorables avec ce côté so british qu'on peut voir dans les comédies romantiques anglaises.
Je me suis attachée à James et à ses collègues loufoques, même à son chat qui nous offre des scènes mythiques ! Planquez vos coussins !
J'ai adoré suivre cette histoire, la voir se construire sous mes yeux, grandir pour arriver à ce final tant attendu ! J'ai failli oublier de respirer tant j'étais dedans, tant j'attendais ce moment avec impatience.
Et puis j'ai refermé ce livre de plus de 500 pages sans me rendre compte que c'était déjà la fin, en me demandant où étaient passées toutes ces pages que je n'avais pas vues défiler.
J'ai tourné la dernière page, un pincement au coeur de devoir quitter Anna et James, qui m'auront fait rire et vibrer.
Et tout ça sans aucune scène de sexe ! Comme quoi on n'a pas besoin de ça pour avoir le coeur qui palpite et être complètement accro à une histoire.
En bref, une romance réaliste et tellement touchante, qui nous emporte dans la vie d'Anna et de James, et d'où on ne veut plus partir.
Lien : http://www.inmybookworld.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Pinklychee
  10 mai 2016
C'est avec un sentiment assez mitigé que je referme ce livre: j'ai apprécié l'histoire, mais qu'est-ce que c'était long! J'ai failli faire une chose que je ne fais jamais d'habitude: sauter des pages, tellement il m'arrivait de m'ennuyer à la lecture de certains passages! C'est d'autant plus dommage que certains passages sont vraiment super sympa et que l'histoire d'Anna est touchante.
Je me suis pas mal identifiée à Anna: sans pour autant avoir été comme elle le souffre-douleur du lycée, j'avoue que ces années ne sont pas les plus belles que j'aie pu vivre.
Anna donc... A l'époque du lycée, elle était très mal dans sa peau, plutôt grosse, mal habillée, mal coiffée, et bien sûr amoureuse du beau gosse de service. Et quand ce dernier l'invite à chanter avec lui lors d'une fête, Anna, au comble du bonheur, accepte, sans se douter qu'elle vient de tomber dans un piège. S'ensuit alors la plus grande humiliation qu'elle aurait pu vivre, et très honnêtement j'ai eu de la peine pour elle.
Aujourd'hui, Anna a perdu du poids, a un job qu'elle adore, elle est belle et cherche désespérément l'homme de sa vie. Elle accepte à contrecoeur de se rendre à une réunion d'anciens élèves, poussée par sa meilleure amie qui est persuadée que ce sera une belle vengeance pour Anna de leur montrer à tous combien elle a changé.
Sauf qu'à la réunion, personne ne la reconnaît, pas même James, l'ancien beau gosse du lycée. Les choses auraient pu en rester là, mais voilà qu'Anna découvre que celui avec qui elle va devoir travailler les prochains mois n'est autre que James...
Les choses ont franchement bien démarré, je me suis facilement immergée dans ma lecture, mais petit à petit les choses se sont gâtées. Il y avait bien quelques longueurs, mais rien de dramatique, et je suivais avec plaisir le couple Anna/James alors qu'ils réapprenaient à se connaître.
Contre toute attente, James est devenu un homme sympa, drôle, prévenant, bien loin du petit con qu'il était au lycée. Il est sur le point de divorcer alors qu'il aime encore sa femme, qui lui en a préféré un autre et sa souffrance le rend encore plus attachant (qui a dit maso? ^^) Il nous prouve que parfois on fait des choses stupides au lycée mais que cela ne nous définit pas pour autant et que l'on peut changer.
Pourtant, Anna n'ose pas lui dire qui elle est vraiment, de peur qu'il se moque à nouveau d'elle, ses blessures du passé sont toujours vives.
Je me dirigeais doucement vers le milieu du livre, et je commençais un peu à prendre peur: qu'est-ce que l'auteur allait bien pouvoir trouver pour tenir encore 250 pages? A ce stade, James n'avait toujours pas reconnu Anna, tous deux passaient leur temps ensemble, devenaient amis et juraient qu'il n'y avait aucune attirance physique entre eux, et il y avait de plus en plus de longueurs qui ne me donnaient pas envie de continuer ma lecture.
Au final, je ressors mitigée de ma lecture. C'est une très belle histoire sur le harcèlement scolaire, avec une héroïne attachante, mais avec trop de longueurs et pas assez de rythme. Dommage, car il y avait de quoi faire!
Lien : http://pinklychee-millepages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Clem_YCR
  29 avril 2017
GrosseOP 2016: oui oui, il m'en reste encore pas mal à lire ! Je me suis laissée tenter par Comme si c'était toi de Mhairi MacFarlane car j'avais beaucoup aimé Parce que c'était nous de l'auteure, je me également laissée séduire par la très jolie couverture, dans les tons automnales.
Comme si c'était toi est le genre de livre dont on connaît déjà la fin avant même de l'avoir commencé, mais cela ne m'a pas empêchée de me laisser emporter par la plume de l'auteur. Certes, on rencontre beaucoup de clichés et de personnages caricaturaux (comme Laurence par exemple), mais malgré cela, j'ai apprécié les personnages de Anna et James, et surtout les interactions et dialogues animés entre les deux.
Ce livre est énormément basé sur le paraître ; parce qu'on est gros, on n'a pas le droit au même regard de la part des hommes notamment, et beaucoup vont s'arrêter au surpoids sans chercher à connaître la personne en profondeur; et inversement, une belle femme pourra être stupide, cela n'a pas d'importance si l'on s'arrête à son physique. Or, l'amour ne peut pas se construire uniquement sur des apparences...
J'ai trouvé le personnage d'Anna extrêmement forte, une femme blessée dans son amour propre, qui a eu la chance d'être bien entourée et malgré sa transformation physique, manque cruellement de confiance en elle. Aggy (bizarre, elle est souvent appelée Abby dans le texte), Dan et Michelle sont un entourage du tonnerre pour cette jeune-femme étonnante.
Quant à James, le long travail sur lui même, va lui permettre de se rendre compte que sa vie est vide, basée sur des apparences qui ne lui apportent rien. C'est un peu surprenant qu'il mette autant de temps à se rendre compte de l'insignifiance de ce qu'il pensait important et qu'il ait réussi à rester ami aussi longtemps avec Laurence, mais l'essentiel est qu'il ait compris ce qui comptait vraiment.
Seul point un peu dommage à mon sens, on passe d'une Anna extrêmement laide et grosse à une pure bombe (d'après ses propres descriptions et celles de son entourage). L'histoire aurait-elle était la même avec une transformation moins fulgurante ? et la leçon de ne pas se fier aux apparences et de laisser une chance à tout le monde est-elle vraiment illustrée maintenant que l'apparence d'Anna n'a plus rien de "repoussant" ?
Une belle histoire qui se lit relativement vite car la plume de Mhairi McFarlane est très fluide, mais je reste un peu septique sur le côté "physique" des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Colombedelesperance
  09 août 2017
Parlons donc d'une romance que je pensais apprécier, mais qui m'a fait bien rire et m'a assez surprise !
Comme si c'était toi nous propose de suivre Anna, une historienne qui essaie de guérir de son passé. Anciennement Aureliana, elle a vécu une adolescence traumatisante avec un surpoids conséquent, un goût vestimentaire plus que passable, et est devenue le bouc émissaire de tout le bahut. Celui qu'elle aimait en secret, James, l'a publiquement ridiculisée en fin de scolarité, la blessant au plus profond de son être. Et voilà que bien des années plus tard, leurs chemins se recroisent dans un cadre professionnel. Elle a tant changé qu'il ne la reconnaît pas. Qu'est-ce que l'avenir leur réserve ?
J'avais bien aimé C'est pas moi, c'est toi, de Mhairi McFarlane. Comme si c'était toi était dans ma wish depuis un bye, et il me faisait envie. La GrossOp a été pour moi une aubaine de me plonger dans une romance que j'étais sûre d'apprécier ! Pourtant, le registre est totalement différent : si j'ai retrouvé la douceur de plume de Mhairi McFarlane, j'ai aimé voir que le paysage émotionnel et de l'intrigue était différent.
Ici, nous découvrons Anna, qui a véritablement souffert de sa période adolescente, et le lecteur la prend très vite en sympathie. Physiquement, elle a beaucoup changé, mais garde cette amertume, cette méfiance propre à ceux qui ont été violemment blessés plus jeunes. Elle cherche l'homme de sa vie, écumant les rencontres via internet, et on ne peut pas dire qu'elle tombe sur des princes. Jusqu'au jour où surgit sur son terrain professionnel un fantôme de son passé… James. le tout est de savoir si Anna saura aller de l'avant, et saura-t-elle lui dire un jour tout le mal qu'il lui a fait ?
Franchement, ce n'est que le deuxième roman que je lis de cette autrice, mais je suis très admirative de sa capacité à cerner les caractères et les problématiques de ses personnages. Il est évident que la situation est plus que complexe pour James et Anna. Il y a un énorme noeud à résoudre au milieu, et cela va prendre du temps, de nombreuses étapes, bref, c'est un truc difficile, et Mhairi McFarlane réussit très bien à le traiter.
Dès le début du roman, on éprouve de la sympathie pour les deux personnages. Bien sûr, on reste sur nos gardes avec James, sachant ce qu'il a fait à Anna. Mais plus on avance, et plus on apprécie de les voir se retrouver, se confronter, parce que chacun a bien changé depuis le lycée. La reconstruction de chacun (parce que James vit des épreuves, aussi) nous les rend plus proches, humains, sensibles. J'ai beaucoup aimé ça. Parce que la relation n'est pas immédiatement une relation amoureuse, mais d'abord celle d'une amitié qui peine à se construire, et celle d'un pardon qui devra être accordé, mais qui lutte pour trouver son chemin. Il y a beaucoup de choses, dans ce roman.
L'intrigue, comme vous vous en doutez, est très bien développée. Elle prend son temps sans ennuyer le lecteur, parce qu'elle le prend à part dans l'identité et le chemin de chaque personnage. Nous découvrons les horizons professionnels d'Anna et James, leurs difficultés de vie quotidiennes, et ensuite, les tâtonnements de leur amitié. Mhairi McFarlane joue sur la subtilité, la plupart du temps.
Pour autant, il y a les noeuds, et les scènes d'explosion, de révélation tiennent le lecteur en haleine. Parce que forcément, il faut que ça arrive, et que tout semble réaliste. C'est pas facile, ça blesse, ça demande du recul, et là aussi, ça prend du temps. Rien n'est évident, dans cette histoire, sauf que justement, ça ne l'est pas. Comprenez que la seule chose qu'on sait, c'est qu'on ne sait pas comment ça va finir.
Avec ça, tout au long du roman, l'autrice nous balance des répliques amusantes, des références plus que sympathiques, qui forment un amalgame très frais, pour une romance un peu différente. On ne se presse pas, on n'est pas dans un truc addictif avec des scènes osées (loin de là), on est vraiment dans la rencontre de deux êtres qui ont un passif qu'il va falloir résoudre. La dynamique du roman est très intéressante, et avec cet humour, on a envie de faire défiler les pages. La plume est très douce, encore une fois, le réalisme est touchant, certains personnages sont horripilants, bref… on s'y croit.
Concernant les valeurs, j'ai énormément apprécié le message de miséricorde qui se dévoile au fil du roman. Pardonner, c'est pas facile, mais Anna va devoir le faire, et son chemin est magnifique à observer. Douloureux, aussi, parfois. Mais beau. le pardon, c'est aussi celui qu'on se donne quand on prend conscience des erreurs que l'on a faites, et du mal qu'on a pu faire. James est un personnage que beaucoup apprécieront pour ça, parce qu'il est très humain, dans son repenti, et sincère. On fait face, dans cette intrigue, à des principes justes, forts, et qui seuls permettent de nous faire avancer, de nous construire : miséricorde (pardon, donc), honnêteté, souci de l'autre, amour, amitié… je pourrais vous en sortir tellement. La délicatesse de cette histoire est vraiment à découvrir !
En conclusion, je ne peux que vous conseiller Comme si c'était toi. Il a été une très belle surprise par les rires qu'il a déclenchés, par la délicatesse de ses valeurs et de son intrigue. Nous suivons deux personnes qui ont un gros noeud à résoudre, deux chemins qui se recroisent et qui vont apprendre à se côtoyer (et plus, si affinités !) doucement, tout en tenant le lecteur en haleine. C'est pas un roman addictif, mais véritablement un roman à lire, une romance touchante, qui change de nos lignes directrices habituelles, mais qu'est-ce que ça fait du bien ! Ce sera un 18/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
ptitelily01ptitelily01   14 janvier 2015
Eh bien, j’arrive à la fin de ma tirade et je me rends compte que l’image que je donne de moi est encore pire que prévu. Je pourrais me mettre à genoux et vous dire combien je vous trouve géniale, combien vous avez été merveilleuse avec tout le monde hier. Au lieu de ça, je crois que je vais sortir l’artillerie lourde. En pièce jointe, une photo de Luther aux toilettes, l’air furieux. Il est tellement poilu que tout son corps n’entre pas dans la litière, et que sa tête dépasse par la porte battante pendant qu’il fait la grosse commission. Amusez-vous bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
kyookokyooko   04 novembre 2016
La grand-mère anglaise d’Anna, Maud, citait un affreux dicton sur la folie solitaire de la femme romantique qui rêve au-dessus de ses moyens : « Elle ne voulait pas d’un marcheur, mais les coureurs ne s’arrêtaient pas. »
À onze ans, Anna en avait eu des frissons.
— Qu’est-ce que ça veut dire ? avait-elle demandé.
— Que certaines femmes s’estiment trop bien pour les hommes qui veulent d’elles, mais que, comme elles ne sont pas assez bien pour les hommes qu’elles veulent, elles finissent seules.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-GirlPixie-Girl   18 janvier 2015
- Aggy a choisi une robe de 4 000 livres, l’autre jour, dit-elle en articulant silencieusement le chiffre.
Elle s’attendait à ce que son père exprime un soupçon de contrariété, mais il haussa les épaules.
— Tu connais ta sœur. Elle aime… (Après quarante ans, il était rare que son anglais lui fasse défaut, mais cela arrivait.)… les foufs ?
— Papa ! Non ! protesta Anna dans un cri perçant.
— Quoi ? Frouffe ? Froufouf 
Son père tira sur une jupe longue imaginaire, fit la moue sous sa moustache et enchaîna quelques petits pas de danse, l’économe en l’air. — Fouf est un mot grossier. Restes-en à Froufouf, quel qu’en soit le sens. Jamais fouf.
— Ah. Ils se ressemblent comme des gouttes d’eau. Que signifie fouf ? — Euh… Disons que c’est quelque chose de précieux pour une dame. Laisse tomber
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kelly56kelly56   22 mars 2016
Anna n'était absolument pas obsédée par l'idée de se marier : Elle avait simplement envie de rencontrer "le bon". Elle avait trente-deux ans: Le salaud prenait tout son temps. A tel point qu'elle le soupçonnait de s'être perdu en route et d'avoir accidentellement épousé une autre femme.
Commenter  J’apprécie          40
kyookokyooko   04 novembre 2016
Anna réfléchit. De quoi avait-elle peur ? D’être seule ? Pas vraiment. C’était son état naturel, vu qu’elle avait été célibataire presque toute sa vie d’adulte. De ne jamais tomber amoureuse, peut-être. Attendez, non, ce n’était pas exactement de la peur. Plutôt de la déception ou de la tristesse. Alors autour de quel genre de peur son existence était-elle en orbite ? Ha. Comme si elle ignorait la réponse à cette question.
Celle de redevenir cette fille, un jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Mhairi McFarlane (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mhairi McFarlane
?? Et si nous vous disions que nous avons la sélection IDEALE pour cet été ? A découvrir dès maintenant ?
Au programme : - La librairie des rêves suspendus, de Emily Blaine - Petites confidences et grandes confessions à Martha's Vineyard, de Sarah Morgan - Tu ne m'oublieras pas deux fois, de Mhairi McFarlane - C'était pas censé se passer comme ça, de Eve Borelli, - Fais-moi taire si tu peux, de Sophie Jomain - Ce crétin de prince charmant, de Agathe Colombier-Hochberg - La guerre des papilles, de Lucie Castel - Mes amies, mes amours, mais encore ? de Agathe Colombier-Hochberg - Avant, j'étais un salaud, de Louisa Méonis - Mais sinon, tout va bien, de Max Deloy
A retrouver sur https://www.harlequin.fr/collection/eth
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3501 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre