AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Muriel Levet (Traducteur)
ISBN : 2266198114
Éditeur : Pocket (04/11/2010)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Chasseur de primes flegmatique dans Le Bon, la brute et le truand, flic aux méthodes brutales dans L'Inspecteur Harry, oscar du meilleur réalisateur et du meilleur acteur pour Impitoyable et Million Dollar Baby, l'homme est aujourd'hui une légende vivante du cinéma, qui protège jalousement sa vie privée. C'est pourquoi le véritable Clint n'a jamais été aussi honnêtement décrit que dans cette biographi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tostaky61
  25 janvier 2015
Si vous croyez connaître Clint Eastwood, je vous conseille cette biographie non autorisée.
L'auteur nous trace le portrait d'un acteur réalisateur aux antipodes de ce qu'on imagine.
(Je serais tenté de dire que notre DSK national est un rigolo à côté du grand Clint, c'est vous dire...).
Edifiant.
Commenter  J’apprécie          100
maltese
  21 octobre 2010
Dans cette biographie récente, non autorisée, du grand acteur et réalisateur américain, Patrick McGilligan brosse un portrait qui tente de coller au plus près de la réalité.
"Lorsqu'on fait des recherches sur Clint, on s'aperçoit rapidement qu'en tant qu'acteur il s'est toujours servi de l'idée que les gens se faisaient de lui. Et quand quelque chose marche pour Clint, ce quelque chose est rapidement absorbé et intégré à sa personnalité."
Ainsi, l'auteur tente d'être le plus juste possible et de montrer à quel point l'image de Clint Eastwood est en grande partie fanstasmée et construite de toute pièce (n'est-ce pas là le lot de toutes les grandes personnalités), tout en faisant preuve d'un profond respect pour le travail d'Eastwood et son savoir-faire.
McGilligan passe en revue une partie de l'arbre généalogique de Clint Eastwood et met en parallèle certains de ces ancêtres à la fois avec le caractère de l'acteur et avec certains de ses rôles à l'écran.
Dans cette biographie très documentée, illustrée d'extraits d'interviews, de recoupage avec d'autres biographies, et notamment celle officielle de Richard Schickel..., l'auteur fait un travail d'investigation passionnant et présente en même temps certaines pages de l'histoire des Etats-Unis.
On tient donc là un portrait qui démonte en partie le mythe Eastwood mais souligne bien le caractère incontestablement difficile à cerner de la star, que rien ne prédisposait au cinéma; portrait qui ne passe rien sous silence, notamment sa passion pour les femmes ou son intransigeant sens des affaires.
Un cahier central de photos, que j'aurai aimé plus étoffé, vient compléter le texte ainsi qu'une filmographie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AntoineRives
  02 avril 2013
Merci Sergio.
Clinton Eastwood naît en 1930, un coup de chance énorme lorsqu'il est à l'armée en 1955 met sur sa route des gens du studio Universal,de 55 à 58, il tourne des films sans intérêt.
Comprenant qu'il n'ira pas loin s'il reste aux Etats-Unis, il part en Italie, et là c'est une rencontre qui compte,Monsieur Sergio Leone, le réalisateur avec lequel il tourne,la trilogie:
Pour une poignée de dollars.
Et pour quelques dollars de plus.
Le Bon La Brut et le Truand.
De retour aux USA, c'est l'époque,"Avoines et gros calibre", avec le quartet:
d'Inspecteur Harry:
"Ceci est un Magnum 44, il vous arrache la tête comme le vent votre chapeau".
Cette phrase donne le ton de la série.
À cette époque il est en pleine forme physique est s'en sert pour jouer des dizaines de rôles de durs.
Puis, l'intelligence et l'âge venant, il change de registre ce qui n'est pas le cas de pseudos grands acteurs qui jouent encore les flics à 70 ans,(pas de noms s'il vous plait).
C'est d'abord un grand accord qui est peut être encore plus reconnu comme réalisateur, (Mystic River, Million dollar baby)...
Afin de terminer ce billet, peut-être ses trois plus grands rôles dans le registre,"J'chuis un pauvre type".
Jugé coupable,premier rôle de perdant en journaliste alcoolo, mais a qui il reste encore de l'instinct professionnel.
Vous aimez cet acteur mais pas la boxe?
Million dollar baby.
Essayez quand même, émotion garantie.
Enfin son dernier rôle comme acteur:
Gran Torino,en vieille ordure raciste.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Patrick McGilligan (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick McGilligan
Week End Alfred Hitchcock en présence de Patrick McGilligan - 6/7 Les Oiseaux
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
695 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre