AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Pernot (Traducteur)
ISBN : 2352944686
Éditeur : Bragelonne (21/04/2011)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Loethar a certes conquis son trône dans la violence et le sang, mais, depuis, il gouverne Penraven avec une sagesse inattendue. Pourtant, Leonel, le roi en exil, rêve de se venger de l’homme qui a usurpé son trône, ignorant qu’un autre possède la magie qu’il convoite : son propre frère. Piven est désormais un jeune homme puissant dont l’intelligence n’a d’égal que son implacable envie de s’emparer du pouvoir à son tour..
Cependant, les efforts des trois homme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
helvetius
  01 novembre 2015
Voilà plusieurs semaines que j'ai achevé cette lecture et je ne sais toujours pas si cette conclusion m'a satisfaite ou non...Vu mon hésitation, je pense que les points négatifs ont malheureusement fait pencher la balance du mauvais coté. J'ai adoré découvrir cette trilogie et l'univers qu'elle nous propose mais la conclusion des aventures de Loethar, Léonel et Piven, entres autres, ne m'a pas convaincue du tout...
Dans ce dernier tome, j'ai tout simplement été déçue par l'évolution des personnages et, bien évidemment, par le dénouement final.
Je vais commencer par Loethar. Bon, ok, on sait qu'il est un Valisar à moitié, et donc à moitié barbare...Alors pourquoi se transformer en cette horrible guimauve gluante ?! Où est passé le chef meurtrier cannibale aussi craint qu'adulé ?J'ai eu du mal à croire à son revirement en ce qui concerne le pouvoir politique. Et puis, c'est quoi cette attitude avec Roddy? Et Elka ? Bon sang, j'ai du levé les yeux au ciel au moins 100 fois tant j'ai trouvé ça peu crédible et beaucoup trop rapide ! Ils se connaissent depuis peu mais ils se font presque une confiance aveugle.
En ce qui concerne Kilt et Lily, je crois sincèrement que le fond est proche avec eux ! Alors oui, je crois aux coups de foudre, c'est beau et c'est merveilleux ! Mais Kilt et Evie étaient-ils obligés de s'unir de cette façon ? Et si vite ? Evie est censée être pure...mais elle propose elle-même cette solution pour entraver Kilt. C'est sûr que cette solution est sans aucun doute beaucoup plus agréable que celle de Piven ou de Loethar, mais quand même, j'ai trouvé ce passage déplacé. D'ailleurs Kilt m'a agacée, énervée et déçue...Il risque sa vie pour Lily, qu'il doit épouser, mais il oublie bien vite sa belle quand Evie entre en scène ! bon Lily aussi, mais elle ne cède pas et les circonstances ne sont pas les mêmes...Après tout, comment résister au charme naturel et au sentiment si protecteur qui se dégage de Kirin...Mon Kirin, sur qui je ne m'étendrais pas tant l'auteur m'a déçu d'en faire ce qu'elle en a fait ! Franchement, elle avait le personnage, l'investi PARFAIT pour écrire un tome digne de ce nom! Mais non, elle a préféré la facilité et nous écrire une fin tellement prévisible...
Par contre, et même si ses actes sont ignobles, j'ai beaucoup aimé le personnage de Piven. Il a beaucoup de classe et j'adore ce qu"il fait de Stracker. Il me fait presque apprécié Stracker également, qui après tout, se demande seulement où est passé ce frère qu'il a aimé autant qu'il l'a haï durant toutes ces années...Comme Piven avec Léo, il est en quelque sorte en quête de reconnaissance et de l'amour fraternel de la part de son aîné qui l'a longtemps dénigré...De toute façon j'aime beaucoup trop les psychopathes en général, je les trouve tellement plus intéressant que les gentils bien fades et sans relief !
En parlant de Piven, je ne peux pas faire l'impasse sur Léo...Je suis plus que partagée sur ce personnage. Avec le recul, j'arrive à comprendre que son attitude reflète seulement l'héritage de ce qu'on lui a toujours inculqué, être un Valisar et garder son trône à tous prix. Et même si je trouve qu'il n'évolue pas vraiment, qu'il reste un petit garçon gâté, l'auteur ne lui rend pas justice en lui infligeant cette fin...Je me dis que s'il n'avait pas été aussi entêté, il aurait peut-être pu faire un bon souverain, épaulé par son oncle.
Finalement je n'ai été touché que par les jumeaux DeVis qui, à mon avis, sont ceux qui ont le plus perdu à cause de leur loyauté et de leur honneur...Corbel est vraiment touchant, j'ai eu beaucoup de peine pour ce personnage qui a du tout de même renoncer à sa vie, juste sa VIE, pour une petite princesse pitoyable...
Je ne vais pas trop m'attarder sur le dénouement final qui est trop plat, d'une simplicité extrême et sans aucune surprise ! Je me suis quand même pas mal ennuyée à la fin de ce tome en fait...J'ai seulement apprécié la scène finale, en espérant que Ravan ne connaisse pas le même destin que Corbel.
Je ne suis pas tendre avec ce dernier tome mais j'ai vraiment eu l'impression d'être à des années-lumière du premier tome et de son ambiance glauque et oppressante à souhait. Finalement, Loethar n'est pas un méchant et c'est bien là le problème, j'aurais aimé le voir féroce, redoutable jusqu'à la fin et ne pas se transformer en cet homme, certes gentil mais finalement si peu intéressant.
En bref, déçue par ce dernier tome mais pas par la trilogie, qui dans l'ensemble m'a tout de même permis de passer un bon moment d'évasion. J'ai aimé l'univers, les quêtes des personnages et les intrigue (merci Freath!) et ce n'est déjà pas trop mal.
Challenge Variété "Trilogie"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
lisalor
  09 décembre 2014
Mon avis : J'avais passé un excellent moment avec la trilogie du "Dernier souffle" de Fiona McIntosh maintenant je quitte avec regret les "Valisar". J'ai adoré cette saga plus noire, plus cruelle, une histoire de famille où les personnages se font une véritable guerre de pouvoir. Jalousie, mensonges, un récit d'aventure époustouflant.
Leonel, Piven et Geneviève sont les héritiers de trône des "Valisar" et leur rencontre est inéluctable. Pour certains la magie des égides est une obsession pour accéder au pouvoir ultime, d'autres pensent qu'à la paix et à l'apaisement.
Voilà bientôt tous les "Valisar" réunis pour une guerre fratricide sans merci chacun avec leurs compagnons de route : les jumeaux de Vis, Elka, Kilt Faris ....
Intrigues, trahisons et complot sont mis à jour. Certains deviennent fous avec un coeur dur comme la pierre et une soif de vengeance inexplicable, certains font preuve de tempérance pour sauver le royaume de Penraven.
Ce troisième tome est pour moi le meilleur, dans les deux premiers j'avais mis un peu de temps à rentrer dans l'histoire mais pour cet ultime opus, on rentre immédiatement au coeur de l'action. du rythme, de multiples rebondissements, je me suis régalée. Un coup de coeur.

Lien : http://lisalor.loulou.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
basileusa
  12 mars 2017
J'ai passé un excellent moment avec cette trilogie ,j'ai lu le dernier tome d'une traite ! Avec tous les secrets des Valisar ,j'avais hâte de voir le moment où tous serait réunis . Je n'ai pas été déçue même si je reconnais que le revirement de Loethar et la fin sont un peu rapides. Mais bon ,concernant Loethar ce n'est pas non plus surprenant qu'il prenne cette direction ...on le sent las du pouvoir dés le premier tome et pour Léo par contre , je n'avais pas forcement vu venir les changements ,je pensais que Freath était une erreur qu'il ne recommencerai plus ...c'est assez étrange que l'orgueil de tenir une promesse passe avant l'amitié !
Malgré de petits défauts , j'ai adoré cette trilogie ,impossible de lâcher ce dernier tome ! Je suis contente d'avoir enfin découvert cette auteure :)
Commenter  J’apprécie          70
Sylla
  23 octobre 2016
Si vous n'avez pas lu les tomes précédents, je vous déconseille fortement de lire ce qui suit : risque de spoilers majeurs sur les deux premiers tomes de la série.
Dans ce troisième tome nous reprenons au moment où Evie et Reg (ou plutôt Corbel) se retrouvent projetés dans leur monde d'origine. Corbel va alors expliquer toute la vérité à Evie qui ne se doutait de rien jusqu'à présent. C'est donc un gros choc pour elle de découvrir ses origines et il va lui falloir un certain temps pour digérer toutes ces informations et, avant ça, y croire tout simplement. D'un autre côté, alors que Loethar se retrouve aux mains de Leonel et Kilt Faris, par la force des choses, ce dernier avoue son rôle d'égide à ses compagnons. Cette révélation va tout changer dans ses relations avec certaines personnes. Plus que jamais il doit rester sur ses gardes et ne pas se fier à n'importe qui. Piven, quant à lui, est déterminé à occuper le trône de Penraven, avec l'aide de Greven, son égide. Et pour cela, il est prêt à éliminer tout ceux qui se placeront sur son chemin.
Ce qui m'a étonné sur ce livre, c'est le changement de style d'écriture. Au départ je pensais que c'était lié à l'introduction d'un nouveau personnage, Janus, un guérisseur atteint d'un mal un peu particulier, qui le force à dire pas mal de grossièretés... et il est un peu beaucoup obsédé sur les bords... Mais en fait non, c'est l'ensemble du livre qui est écrit sur un style plus familier, sans pour autant être grossier. Ce n'est peut-être qu'une impression mais j'avoue que j'ai eu un peu de mal à m'y faire au début, ce qui n'aurait pas été le cas si j'avais lu un one-shot. C'est vraiment ce changement par rapport au deux premiers tomes qui m'a perturbée.
Au-delà de ça, ce que j'ai suspecté sur les différents personnages, à l'issue du deuxième tome, n'a fait que se confirmer au fil des pages. Certains gentils restent gentils, certains gentils deviennent des méchants, des méchants deviennent des gentils et des méchants restent des méchants... C'est clair ? Je ne rentre pas plus dans les détails des personnages sinon j'irais rapidement beaucoup trop loin dans les révélations.
Ce que j'ai vraiment apprécié, et que j'avais également commencé à ressentir dans le deuxième tome, c'est qu'à aucun moment on ne devine comment toute cette histoire va se terminer. Qui va s'asseoir sur le trône de Penraven ? Un gentil ? Un méchant ? Les différents héritiers vont-ils finir par s'entretuer ou au contraire trouver des terrains d'entente ? Sur ce coup-là, Fiona McIntosh joue la carte du mystère d'une main de maître jusqu'au bout. le seul gros point négatif sur ce livre, qui fait que, non, ce n'est pas un coup de coeur, parce que ça m'a prodigieusement énervée tout au long du livre : les intrigues amoureuses... On n'est même plus sur du triangle amoureux. Je ne suis pas fan de tout ce qui est histoire d'amour dans un livre, mais là c'est le pompon : du "je t'aime moi non plus" à n'en plus finir jusqu'à tomber dans la mièvrerie absolue... Bref, vous l'aurez compris, les parallélépipèdes amoureux (oui j'exagère), c'est sans moi. Mais au-delà de ça, c'est un très bon livre, une très bonne trilogie que je recommande chaudement !
Lien : http://chroniquesdunedevoreu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarieC
  09 décembre 2012
J'avais un bon souvenir des deux premiers tomes de cette trilogie, et suis donc partie confiante, plusieurs mois (années ?) après, pour cette fin de la saga. Erreur ! D'autant plus que le roman est fort volumineux... le fait que j'ai largement oublié l'intrigue des deux premiers volumes joue sans doute, mais j'ai vraiment trouvé les personnages cousus de fil blanc. Fiona McIntosh a beau, comme elle sait si bien le faire, les prendre à contre pied (le "méchant" du premier volume devient le "gentil" de celui ci, et le plupart des protagonistes changent d'allégeance politique et amoureuse en cours de route, un procédé finalement assez rare en fantasy), on a un peu de mal à croire aux coups de foudre vite expédiés (après 300 pages d'hésitation sentimentales, c'est curieux), et à la méchanceté sans nuance de certains personnages. Les jolies femmes de l'histoire sont quasi interchangeables... L'intrigue est assez légère et très délayée... Bref, une lecture à réserver aux afficionados de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MondayeMondaye   05 mars 2016
Leo serra les poings de colère.
- Je ferai tout ce qu'il faudra afin de reprendre mon trône. (Il ouvrit sa chemise) Tu te souviens de ça ? Nous avons fait cette cicatrice ensemble. Et nous avons prêté serment ensemble. Ce n'était pas une promesse d'enfant. C'était celle d'un roi. J'ai passé la plus grande partie de ma vie en exil. Ai-je besoin de rappeler combien de vies, y compris celle de ton père, furent sacrifiées afin de protéger la mienne?
- Non, ce n'est pas la peine, répondit vivement Gavriel.
- Dans ce cas, ne t'oppose pas à moi. C'est la bonne solution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Fiona McIntosh (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fiona McIntosh
Fiona McIntosh nous parle de "Fields of Gold"
Par : Penguin Books Australia
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quiz livre Fiona Mcintosh

Quel est le nom de l'héroïne dans la trilogie Percheron?

Anna
Ana
Hanna
Hana

11 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Fiona McIntoshCréer un quiz sur ce livre