AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de helvetius


helvetius
  01 novembre 2015
Voilà plusieurs semaines que j'ai achevé cette lecture et je ne sais toujours pas si cette conclusion m'a satisfaite ou non...Vu mon hésitation, je pense que les points négatifs ont malheureusement fait pencher la balance du mauvais coté. J'ai adoré découvrir cette trilogie et l'univers qu'elle nous propose mais la conclusion des aventures de Loethar, Léonel et Piven, entres autres, ne m'a pas convaincue du tout...

Dans ce dernier tome, j'ai tout simplement été déçue par l'évolution des personnages et, bien évidemment, par le dénouement final.
Je vais commencer par Loethar. Bon, ok, on sait qu'il est un Valisar à moitié, et donc à moitié barbare...Alors pourquoi se transformer en cette horrible guimauve gluante ?! Où est passé le chef meurtrier cannibale aussi craint qu'adulé ?J'ai eu du mal à croire à son revirement en ce qui concerne le pouvoir politique. Et puis, c'est quoi cette attitude avec Roddy? Et Elka ? Bon sang, j'ai du levé les yeux au ciel au moins 100 fois tant j'ai trouvé ça peu crédible et beaucoup trop rapide ! Ils se connaissent depuis peu mais ils se font presque une confiance aveugle.
En ce qui concerne Kilt et Lily, je crois sincèrement que le fond est proche avec eux ! Alors oui, je crois aux coups de foudre, c'est beau et c'est merveilleux ! Mais Kilt et Evie étaient-ils obligés de s'unir de cette façon ? Et si vite ? Evie est censée être pure...mais elle propose elle-même cette solution pour entraver Kilt. C'est sûr que cette solution est sans aucun doute beaucoup plus agréable que celle de Piven ou de Loethar, mais quand même, j'ai trouvé ce passage déplacé. D'ailleurs Kilt m'a agacée, énervée et déçue...Il risque sa vie pour Lily, qu'il doit épouser, mais il oublie bien vite sa belle quand Evie entre en scène ! bon Lily aussi, mais elle ne cède pas et les circonstances ne sont pas les mêmes...Après tout, comment résister au charme naturel et au sentiment si protecteur qui se dégage de Kirin...Mon Kirin, sur qui je ne m'étendrais pas tant l'auteur m'a déçu d'en faire ce qu'elle en a fait ! Franchement, elle avait le personnage, l'investi PARFAIT pour écrire un tome digne de ce nom! Mais non, elle a préféré la facilité et nous écrire une fin tellement prévisible...
Par contre, et même si ses actes sont ignobles, j'ai beaucoup aimé le personnage de Piven. Il a beaucoup de classe et j'adore ce qu"il fait de Stracker. Il me fait presque apprécié Stracker également, qui après tout, se demande seulement où est passé ce frère qu'il a aimé autant qu'il l'a haï durant toutes ces années...Comme Piven avec Léo, il est en quelque sorte en quête de reconnaissance et de l'amour fraternel de la part de son aîné qui l'a longtemps dénigré...De toute façon j'aime beaucoup trop les psychopathes en général, je les trouve tellement plus intéressant que les gentils bien fades et sans relief !
En parlant de Piven, je ne peux pas faire l'impasse sur Léo...Je suis plus que partagée sur ce personnage. Avec le recul, j'arrive à comprendre que son attitude reflète seulement l'héritage de ce qu'on lui a toujours inculqué, être un Valisar et garder son trône à tous prix. Et même si je trouve qu'il n'évolue pas vraiment, qu'il reste un petit garçon gâté, l'auteur ne lui rend pas justice en lui infligeant cette fin...Je me dis que s'il n'avait pas été aussi entêté, il aurait peut-être pu faire un bon souverain, épaulé par son oncle.
Finalement je n'ai été touché que par les jumeaux DeVis qui, à mon avis, sont ceux qui ont le plus perdu à cause de leur loyauté et de leur honneur...Corbel est vraiment touchant, j'ai eu beaucoup de peine pour ce personnage qui a du tout de même renoncer à sa vie, juste sa VIE, pour une petite princesse pitoyable...

Je ne vais pas trop m'attarder sur le dénouement final qui est trop plat, d'une simplicité extrême et sans aucune surprise ! Je me suis quand même pas mal ennuyée à la fin de ce tome en fait...J'ai seulement apprécié la scène finale, en espérant que Ravan ne connaisse pas le même destin que Corbel.

Je ne suis pas tendre avec ce dernier tome mais j'ai vraiment eu l'impression d'être à des années-lumière du premier tome et de son ambiance glauque et oppressante à souhait. Finalement, Loethar n'est pas un méchant et c'est bien là le problème, j'aurais aimé le voir féroce, redoutable jusqu'à la fin et ne pas se transformer en cet homme, certes gentil mais finalement si peu intéressant.

En bref, déçue par ce dernier tome mais pas par la trilogie, qui dans l'ensemble m'a tout de même permis de passer un bon moment d'évasion. J'ai aimé l'univers, les quêtes des personnages et les intrigue (merci Freath!) et ce n'est déjà pas trop mal.

Challenge Variété "Trilogie"
Commenter  J’apprécie          61



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (6)voir plus