AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782265001640
509 pages
Fleuve Editions (19/05/2006)
3.96/5   12 notes
Résumé :

James Tiberlus Kirk, le plus jeune capitaine de l'histoire de la Fédération, se voit confier le commandement de l'Entreprise. Sa première mission est pour le moins étrange: convoyer un cirque de planète en planète... Oui, un cirque, avec un acrobate, un cheval volant, un acteur shakespearien "révisionniste" et un jongleur vulcain, lointain parent de Spock! Ajoutons la découverte d'un vaisseau-monde et l'interventi... >Voir plus
Que lire après Entreprise : La première missionVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Les romans Star Trek ont beaucoup en commun avec les bonbons acidulés: c'est difficile de s'arrêter, on se dit qu'on ferait mieux de manger une pomme/de lire ce classique qui nous attend, mais on continue de taper dans le paquet/la pile... Il doit y avoir un effet addictif vicieux là dessous.
La première mission, est-il besoin de l'expliquer, conte le premier contact entre Kirk et l'équipage et le vaisseau en compagnie desquels il deviendra l'une des légendes de Starfleet. Force est cependant de constater que ça ne part pas gagné d'avance! le jeune Capitaine n'a aucune envie de travailler avec Spock vu qu'on lui a refusé son ami Mitchell comme officier en second pour donner le poste au Vulcain,le pilote ne rêve que d'être muté, Spock n'arrête pas de comparer le nouveau capitaine au précédent en regrettant le changement et le nouveau médecin du bord manque à l'appel quelque chose comme une heure avant le départ! Histoire d'aggraver le tableau, la mission dont rêvait Kirk a été reporté pour jouer les convoyeurs d'un cirque ambulant de base stellaire en base stellaire. Très loin de l'héroïque exploration du cosmos qu'il imaginait, donc.
Quant un vaisseau d'un type totalement inconnu, et accessoirement totalement gigantesque, se manifeste en même temps qu'un vaisseau de guerre Klingon, il va cependant falloir que l'équipage mette ses tensions internes de côté.

Comme souvent dans ce genre de littérature, ce n'est plaisant que pour les amateurs de la série, les autres seront perdus et n'accrocheront pas. Pour les fans de Star Trek, c'est un roman sympathique, avec ses défauts, ce n'est pas le meilleur du genre que j'ai lu, mais aussi avec ses qualités et ses clins d'oeil. Les personnages secondaires crées par l'auteur sont assez inégaux , la plupart des artistes du cirque sont sans intérêt mais l'étrange Stephen, un Vulcain rejetant toute la philosophie de son peuple tout en n'arrivant pas à s'en détacher, lui, on apprécierait de le revoir ailleurs pour creuser son dilemme. L'un dans l'autre, c'est une lecture de vacances sympathique, probablement oubliée assez vite.

Commenter  J’apprécie          40
Dans la série Star Trek ou les anciens films peu de choses nous étaient contées quant à la rencontre de kirk et Spock. Vu leur personnalité respective, le premier contact promettait théoriquement d'être pour le moins intéressant. le feu vs la glace : un véritable choc thermique. Sans parler des autres protagonistes de la série originale.
Ainsi, bien avant la sortie du film de J.J. Abraams, Vonda McIntyre nous propose cette rencontre… qui devient très vite étonnante et détonante. le choc thermique promis a bien lieu, mettant en exergue les principaux traits de caractères des deux officiers dans ce qu'ils ont de plus « purs », si ce n'est de plus caricaturaux. Kirk est plus explosif et impulsif que nature. Sa chambre magmatique frisant les limites maximales avant les pluies pyroplasmiques. de son côté Spock, virant plus blizzard et bizarre qu'une tempête de glace… Sans compter le bon vieux Dc McCoy qui démontre une fois encore son talent pour jeter de l'huile sur le feu et des aptitudes à la mauvaise foi…

Vonda McIntyre saisit parfaitement l'esprit des personnages emblématiques ainsi que les dynamiques qui les lient (et les tensions sous-jacentes). L'auteur américain donne vie aux personnages avec brio et parvient à donner à certains d'entre eux une profondeur peu habituelle que ce soit dans la série ou dans les autres livres de la franchise. Sulu est particulièrement réussi dans L'Enterprise, première mission.
En ce qui concerne l'intrigue elle-même, c'est vraiment du classique pur et dur. Les amateurs du genre devineront sans peine les tenants et les aboutissants dès les premiers chapitres. C'est un peu dommage, car il y avait matière à un roman dense et exaltant. le choix a clairement été d'axer la structure de ce tome sur La première rencontre.
En bref, les fans de Star Trek auront la satisfaction d'assister à cette rencontre tant attendue qui s'avère à la hauteur des attentes. Pour les autres et pour le reste cela reste un roman de SF plutôt téléphoné à lire à ses heures perdues.
Pour information, le film Star Trek de JJ Abraams exploite les mêmes dynamiques que ce roman, à tel point que le lecteur est en droit de ce demander si l'inspiration n'a pas été puisée dans ce volet.
Lien : https://albdoblog.wordpress...
Commenter  J’apprécie          60
James Tiberius Kirk, fraîchement élevé au grade de Capitaine, doit recevoir le jour même le commandement du vaisseau spatial Entreprise des mains du Commodore Pike, ainsi que sa première mission.

Et quelle mission : escorter un cirque ambulant qui doit se produire dans les bases stellaires le long de la zone neutre ! Quel affront ! Utiliser un vaisseau de classe Constitution pour faire du baby-sitting.

Enfin, que le Capitaine Kirk se rassure, ça ne va pas tarder à bouger.

Ce récit se veut être une prise de contact entre les différents membres de l'équipage de l'Entreprise.

Spock ne cesse de comparer Kirk à l'illustre Capitaine Christopher Pike, son précédent commandant, et la comparaison n'est pas flatteuse : Kirk est impulsif, impatient, inexpérimenté, illogique. Humain quoi ! Spock ne pense ainsi plus qu'à une chose : demander son transfert.

Sulu, qui avait demandé une affectation sur un vaisseau rapide le long des frontières, se retrouve aux commandes d'un vaisseau d'une lenteur inouïe, pataud et qu'il suppose impossible d'effectuer une manoeuvre correctement. Dés son premier contact avec Kirk, il lui avoue franchement qu'il ne désire pas rester, ce qui ne facilite pas leurs rapports. Et pour couronner le tout, il manque de démolir les spatiodocks lors de sa première tentative de sortie.

Les débuts n'ont pas été roses pour le plus valeureux des équipages de Starfleet.
Commenter  J’apprécie          32
C'est un véritable coup de coeur pour ce roman ! Étant un fan de la saga Star Trek, c'est avec grand plaisir que je découvre les débuts de l'équipage du célèbre vaisseau stellaire Entreprise. Entre le pragmatisme de M. Spock, l'humour du Dr McCoy, l'expertise du lieutenant Uhura et le commandement du capitaine Kirk, ce roman de science fiction est absolument merveilleux.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Il n'y a aucune règle contre la bêtise, même à Starfleet.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Vonda N. McIntyre (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vonda N. McIntyre
À l'occasion de la sortie de l'Intégrale SF le Serpent du rêve, en librairie le 17 mai, Mnémos vous propose de découvrir son autrice, Vonda McIntyre.
autres livres classés : science-fictionVoir plus


Lecteurs (31) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4908 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..