AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782352879268
450 pages
Archipoche (02/11/2016)
3.87/5   105 notes
Résumé :
Angleterre, 1939. La vie n’a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux.
Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l’Angleterre. Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 105 notes

jeunejane
  15 décembre 2020
"Et le ciel sera bleu" est les premier des six romans de Tamara McKinley consacrés à la Saga de la Pension de bord de mer de Cliffehaven, dans le sud-est de l'Angleterre.
J'ai lu le troisième envoyé par Mylène des éditions Archipoche : la lecture m'avait enchantée.
Ici, j'ai décidé de lire le premier en e-book car je ne l'ai pas trouvé en livre.
L'action commence en 1939 dans le Bow, un quartier très pauvre de Londres. Sally Turner, 16 ans doit se réfugier à Cliffehaven avec son petit frère Ernie, 6 ans, atteint de la polio. J'ai été très étonnée et je me suis renseignée, que cette maladie soit déjà présente en 1939. Mais elle l'était déjà au début du 20ème siècle. Ce n'est qu'aux environs de 1960 que la vaccin est apparu.
Sally et Ernie arrivent dans la Pension du Bord de Mer tenue par la famille Reilly : une famille que j'adore, revigorante, généreuse, humaine et tout et tout avec Peggy, la mère de famille généreuse et dynamique.
Sally se fait embaucher comme couturière dans l'usine de la ville. Elle fait la connaissance de John.
Ce petit monde subit les bombardements mais pas au point de la capitale.
A certains moments, le roman part un peu dans la bleuette mais quand même, la vie et le courage qu'il faut pour la traverser avec bonne humeur sont bien présents comme pour nous maintenant avec le coronavirus qui bouleverse nos vies.
J'oublie d'ajouter que l'écriture est très belle et par conséquent, la traduction est de qualité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          483
Livresque78
  23 novembre 2015
Encore un magnifique roman que voilà.
Tamara McKinley a écrit ce roman sous le pseudonyme d'Ellie Dean, il le premier tome d'une série. J'ai d'ailleurs hâte de pouvoir lire les prochains opus, tant celui-ci m'a plu.
J'ai lu précédemment de Tamara McKinley L'île aux milles couleurs, dont l'histoire se passait en Australie:
https://livresque78.wordpress.com/2015/06/02/lile-aux-mille-couleurs-de-tamara-mc-kinley/
L'auteure change ici ses habitudes pour nous plonger dans l'Angleterre de 1939, en pleine seconde guerre mondiale.
Une ambiance extrêmement bien décrite, le lecteur parvient sans aucune difficulté à donner un visage aux personnages, et bien sûr à ressentir de l'affection pour eux.
La guerre de 39-45 est une période que j'affectionne particulièrement pour les romans, je trouve que les sentiments y sont plus vrais, tout y est plus intense.
Tamara McKinley a réussi à me faire ressentir la tendresse, la tension, l'angoisse et tous les sentiments qu'elle fait vivre à Sally, Ernie, Peggy, Ron, elle est parvenu à me transporter en 1939 à Cliffehaven.
Beaucoup d'émotion dans cette lecture, des protagonistes sincères et vrais. Une solidarité entre les gens, une empathie qui au jour d'aujourd'hui, donne particulièrement envie d'aider son prochain, ou en tout cas de le regarder avec un oeil nouveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
sarahdu91
  27 février 2021
Encore une belle saga de Tamara McKinley qui a l'avantage de nous immerger en plein coeur de la seconde guerre mondiale en Angleterre.
Avec un titre des plus agréables comme "la pension du bord de mer" on ne peut qu'attendre de la convivialité et de la chaleur humaine de la part de ses propriétaires et c'est d'ailleurs le point d'ancrage de l'intrigue.
Une famille d'accueil que voilà pour les réfugiés de l'East End comme Sally, 16 ans qui s'occupe de son jeune frère Ernie atteint de déformations dues à une polio, leur mère ayant d'autres chats à fouetter à cette époque plutôt que de veiller sur eux et subvenir à leurs besoins.
La période est très dangereuse et imprévisible, c'est donc ainsi que nous allons vivre avec les personnages qui tentent malgré tout de s'adapter au départ de leurs hommes sur les bateaux.
Tout est relaté avec optimisme, les personnages ne baissent jamais les bras et les femmes font preuve de courage.
Une bien belle histoire avec un contexte fort en rebondissements.
En espérant que les tomes suivants seront à la hauteur et aussi intéressants, mais la plume de Mckinley reste fidèle à ses sagas Australiennes donc peu de doutes quant à la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
ninamarijo
  14 janvier 2018
Moi je ne suis pas du tout convaincue par cette saga. Certes ce ne sont pas mes habitudes de lecture mais je suis très éclectique ! Je voulais pour une fois me détendre sans prise de tête !
Tamara MCKinley m'a bien déçue je la préfère dans ses sagas australiennes où les caractères de ses personnages sont en parfaite harmonie avec le climat et les paysages rudes et tourmentés de l'Australie. Même dans l'intrigue elle est plate et pourtant c'est la guerre.
Désolée je ne lirai pas 9 tomes ! Tamara reviens dans ton pays et donne nous à lire quelque chose avec plus de corps !
C'est mon humble avis
Commenter  J’apprécie          140
Altervorace
  17 janvier 2022
Après un bouquin de bit-lit et un young adult fantastique, j'ai eu besoin de changement. Depuis quelques mois, une saga me faisait de l'oeil – et oui les bouquins passent leur temps à me draguer ces petits gougnafiers -, celle de madame McKinley, La pension du bord de mer. Il faut dire que j'aime bien les trucs historiques… En plus le premier opus était disponible dans la médiathèque de ma ville...
Avant de te livrer mon impression sur Et le ciel sera bleu, il va me falloir te confesser quelque chose ami-lecteur. Encore une fois, je n'ai pas assez pris le temps de me renseigner avant de me lancer dans ma lecture. Je ne l'ai vu qu'après mais La pension au bord de mer est une saga sentimentale. Là tu vas me demander où est le problème puisque je lis régulièrement de la romance. Sauf que je n'avais pas envie de romance. du tout.
Pourquoi donc te prévenir ? Parce que cela joue peut-être sur la manière dont j'ai apprécié ma lecture. Sincèrement je n'ai pas passé un moment désagréable, on s'attache sans difficulté à Sally et Ernie, ces deux londoniens réfugiés dans une pension de famille. C'est frais, c'est mignon, c'est plein de bons sentiments. Sally est jeune, 16 ans, Sally est courageuse, Sally est travailleuse, Sally est généreuse. J'avais un tantinet envie de la tabasser. Trop de perfection, voilà ce que j'ai pensé tout au long de ma lecture. Sally donc, qui s'occupe avec amour et abnégation de son frère… Mais aussi tous les autres, Peggy la mère parfaite – ou presque -, John, si séduisant, Anne l'institutrice amoureuse,… Bien entendu il y a quelques personnages moins sympathiques mais on les croise à peine. Sincèrement, c'est le genre de bouquin à réserver quand on a la grippe ou la gueule de bois car c'est si lisse que ça ne peut pas nous perturber. le malheur n'est pas absent, après tout on est en pleine guerre… Mort, blessé, blablabla… Sauf que même le malheur semble trop propre dans Et le ciel sera bleu.
Je ne vais pas te mentir ami-lecteur, j'aime la légèreté hein, je ne veux pas forcément du drame et de la tragédie, de la sueur, des larmes et du sang, mais pour qu'un roman m'emporte complètement, il faut qu'il me donne à ressentir. Là c'est juste mignon. Comme un téléfilm d'après-midi sur TF1 ou M6…
À réserver à ceux qui veulent des bons sentiments et de la fraîcheur sur fond de Seconde guerre mondiale. Personnellement, je ne me plongerai sans doute pas dans la suite…

Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   15 décembre 2020
- Mais c'est impossible maman. Les filles comme moi ne se marient pas avec des garçons comme lui. Nous n'appartenons pas au même monde. Un jour où l'autre, les écailles lui tomberont des yeux et il ne pourra plus me supporter.
Commenter  J’apprécie          160
rkhettaouirkhettaoui   16 février 2016
Le système de classes sociales qui prévalait en Grande-Bretagne se révélait d’une rigidité à toute épreuve, les barrières entre elles aussi nettes qu’infranchissables. Quiconque défiait ces règles s’exposait aux pires déconvenues.
Commenter  J’apprécie          60
jeunejanejeunejane   15 décembre 2020
Cela dit, Jim n'avait jamais su résister aux charmes d'une jolie femme et, même si cela lui brisait le cœur, Peggy avait appris à composer avec ce qu'elle tenait pour un vilain défaut, et à remettre ce diable d'homme sue le droit chemin lorsqu'elle sentait qu'il s'embrasait un peu trop.
Commenter  J’apprécie          30
ILLEILLE   06 juillet 2016
Elle savait en revanche que jamais elle ne devrait outrepasser ses droits:jamais elle ne devrait tenter de prendre la place de leur mère,car un jour les deux enfants retourneraient d'où ils venaient,et puis il y avait ses quatre rejetons,sur lesquels elle allait continuer de veiller avec un soin jaloux.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   16 février 2016
Rien ne vaut une bonne femme en furie pour rabattre le caquet à n’importe quel tyran.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Tamara McKinley (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tamara McKinley
#LaValleeduLotusRose #KateMcAlistair #Inde
Le nouveau volet de l'enivrante saga du Lotus Rose, dans la lignée des grands romans de Sarah Lark (Le Pays du nuage blanc) et de Tamara McKinley (La Dernière Valse de Mathilda).
• émotion et évasion : un roman qui s'inscrit dans la lignée des sagas de Tamara McKinley et Sarah Lark • parution simultanée chez Archipoche du deuxième volet de cette saga : La Cité du Lotus rose • le livre audio de la Vallée du lotus rose s'est hissé dans le top 30 Amazon « On ne résiste pas à l'histoire de cette héroïne déterminée à échapper au carcan de son éducation », Ici Paris ; « Voyages rocambolesques, villes légendaires, amours, passions et haines émaillent ce roman », Maxx ; « Un grand roman d'évasion, une magnifique histoire romanesque » Babelio
------ Le livre : http://www.editionsarchipel.com/livre/lheritiere-du-lotus-rose/ Facebook : https://www.facebook.com/larchipel Instagram : https://www.instagram.com/editions_archipel/ Twitter : https://twitter.com/Ed_Archipel
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature australienneVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2636 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre