AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Frédérique Fraisse (Traducteur)
ISBN : 280980432X
Éditeur : L'Archipel (09/02/2011)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 83 notes)
Résumé :
À la mort de Jock Witney, tyran domestique à la tête du plus grand vignoble d'Australie - le Domaine de Jacaranda -, sa famille se rend compte que les affaires vont en réalité très mal. Quand un groupe français fait une offre de rachat des plus alléchante, les membres du clan s'entre-déchirent. Cornelia, la veuve de Jock, âgée de 90 ans, refuse catégoriquement de vendre.

Elle aimerait convaincre Sophie, sa petite-fille, la prunelle de ses yeux, que la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Nono19
  27 décembre 2012
Sophie vient de divorcer et se retrouve dans l'avion direction une réunion de famille pas commes les autres.
Sophie ainsi que sa famille sont propriétaires du domaine de Jacaranda en Australie. le patriarche est décédé laissant dans son héritage dettes et affaires en piteux état.
Certains comme la mère de Sophie, Mary veulent vendre et d'autres comme Cornélia, la doyenne ne veulent pas en entendre parler.
Sur ce match nul, Cornélia décide de voyager avec sa petite fille dans l'Australie profonde et de lui raconter l'histoire de ses ancêtres et de Jacaranda.
Sophie découvrira l'histoire de Rose, son aieule mais elle apprendra aussi des éléments sur son identité. Sans oublier qu'elle aura l'occasion de revoir un homme qu'elle pensait appartenir à son passé...
J'ai bien aimé ce roman qui mélange quête familiale, bush australien, romance, destins maudits, ...
Cette fresque s'étend sur pas mal de temps et les secrets familiaux sont mis à jour au fur et à mesure.
On apprend qu'il est question de malédiction, de trahison mais surtout d'amour.
Sophie et Rose les deux personnages principaux sont touchantes et j'ai suivi avec plaisir leurs péripéties.
L'Australie et les vignes sont omniprésentes et font partie du destin de chaque personnage.
Un bon moment passé dans le bush australien :).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
mimipinson
  15 février 2011
Ce livre, je l'ai croqué avec gourmandise, délectation, et abnégation. Je ne connaissais l'auteur que de nom, sans avoir l'occasion de la lire jusqu'à maintenant. Je reviendrai vers elle avec grand plaisir.
Comme à chaque fois, je suis captivée par les histoires familiales compliquées ; celles qui comportent ses secrets, ses vilains petits canards, son homme providentiel (ici il faut regarder du côté des femmes), et comble du bonheur nous sont racontée ne manière non linéaire, en mêlant le passé et le présent, presque à l'insu du lecteur. Que du bonheur !
L'invitation au voyage est puissante. L'auteur, Australienne de naissance, y situe en grande partie son action, et, par un jeu subtil de retour sur le passé nous renvoie dans la vieille Angleterre, la mère Patrie, avec ses us et coutumes de l'époque qui à chaque fois me révoltent.
« Tu ne le regretteras pas, Gilbert. Tu seras maître en ta demeure, Roses est la domestique d'Isabelle et sera à ta disposition quand ton estomac réclamera de la viande et non du pain perdu. Qui te reprochera de prendre une maîtresse ? C'est une tradition chez les hommes mariés, tu sais. » (C'est la mère de Gilbert, une Lady, qui s'exprime ainsi devant son fils…)

Je dirais que c'est un roman féminin, car beaucoup de femmes constituent les personnages principaux, et c'est à elles que revient la puissance de décision, la force, le caractère, l'esprit de révolte dans le bon ou mauvais sens ; les hommes y étant présentés sous un angle plus péjoratif.
J'ai beaucoup aimé ce long retour aux sources, que Cornelia entreprend avec sa petite fille Sophie. Chacune a de bonnes raisons de le faire, aussi bien à titre individuel que dans l'intérêt de la famille et de l'entreprise familiale. Sophie est de retour au pays après un divorce, les affaires familiales vont mal, très mal, la famille se déchire, Cornelia a 90 ans, et se sent au seuil de sa vie, et voudrait solder certains comptes pour mieux préparer l'avenir. J'aurais aimé en avoir au moins une comme elle...
« Après tant d'années de silence, elles souhaitaient peut-être combler la brèche et ramener un peu de vie dans les vignes en déclin. Elle pariait gros mais il le fallait si elle voulait sauver l'héritage de sa petite- fille. Si elle échouait, ce serait la victoire de Jock depuis l'au-delà. »
Elle m'a plu cette grand-mère qui pleine de tendresse, d'amour déploie une énergie folle pour mettre Sophie ne refasse pas les mêmes erreurs qu'elle par le passé.
Et puis il y a ces secrets, la malédiction, les haines familiales, les révélations. Tout cela sera révélé, distillé intelligemment, tout au long de ce roman à l'écriture agréable, dynamique, et entrainante. Une fois ouvert se livre se referme difficilement jusqu'à ce que la paix revienne, et que nos personnages redonnent du sens à leur vie.
Je remercie infiniment les éditions de l'Archipel et Bob pour m'avoir permis de recevoir, de lire, et surtout de savourer ce livre.

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
jostein
  23 février 2011
Si vous aimez les grandes sagas familiales ou les feuilletons de l'été, vous adorerez le dernier livre de Tamara McKinley. Dans "L'héritière de Jacaranda", l'auteur nous fait découvrir la vie d'une famille depuis le début du XIXème siècle en Angleterre jusqu' à nos jours en Australie. C'est l'histoire d'une famille, d'un patrimoine, d'une terre, plus exactement d'un vignoble créé avec le sang et la sueur des premiers colons dans le bush australien.
Jock Witney, le patriarche sans coeur, vient de mourir. Il laisse une entreprise en faillite qui va être rachetée par des Français.
C'est sans compter la volonté de Cornelia, sa femme. Car les femmes de la famille sont courageuses et volontaires depuis Rose, cette jeune bonne anglaise arrivée en Australie au début du XiXème siècle.
Malgré un récit alternant l'histoire des colons et l'histoire actuelle et le grand nombre de personnages, j'ai réussi à suivre cette saga familiale parce que le scénario est parfaitement construit. Les évènements sont amenés de manière progressive et cohérente. petit à petit, j'ai découvert les liens familiaux, les secrets de famille et les malédictions. Cette construction progressive tient le lecteur attentif et intéressé.
Ainsi que Cornelia veut convaincre Sophie, sa petite-fille, de l'importance de l'héritage familial, j'ai compris l'amour et la passion des premiers colons pour leur exploitation.
Les nouvelles générations n'ont pas peiné pour obtenir cet argent et s'entre-déchirent pour en tirer profit. Il y a ainsi une palanquée de personnages arrivistes, jaloux, légers. On assiste à des déchirements, des traîtrises au sein de cette famille.
Il ne faut pas oublier aussi les grandes romances de cette histoire (John le gitan et Rose, Cornélia et Walter ou Sophie et Thomas).
Même si j'ai passé un agréable moment de lecture, il ne me restera pas grand chose de cette histoire si ce n'est peut-être le dépaysement de l'Australie.
Lien : http://surlaroutedejostein.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
IdeesLivresMandarine
  23 juin 2016
L'auteure McKinley Tamara est un auteur à succès et j'espèrerais bien en commençant cette saga faire partie des lecteurs conquis par les grands espaces de l'Australie. Et bien ... le pari est gagné !
Cette Saga familiale est intéressante, entrainante, dépaysante et de plus elle se lit très bien et très vite. Les flashbacks ont été mes moments préférés car on y retrouve tout le courage des premiers colons britanniques en Australie. Les difficultés de leur installation, le rôle des bagnards, les caprices du temps avec les sécheresses et les relations avec les aborigènes sont autant de thèmes abordés dans ce livre que je pourrais même qualifier de roman d'aventure par certains aspects. J'avoue que les descriptions des paysages valent le détour et à certains moments on s'y croirait. Pour moi, l'histoire d'héritage n'est que secondaire et ne m'a pas forcément émue plus que cela. L'histoire est plaisante mais ne vaut pas l'histoire des ancêtres en terre australienne.
Un bon livre de vacances qui dépayse et qui se lit sans problème et une auteure à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
nodreytiti
  11 mars 2011
Nous voici donc propulsé donc une saga familiale comme je les aime avec ses lourds secrets, ses traditions, ses trahisons, ses histoires d'amours…

Afin se sauver le domaine de Jacaranda, Cornelia âgée de plus de 90 ans entreprend un dernier voyage avec sa petite fille Sophie dans le bush australien sur la trace de ses ancêtres et de l'histoire familiale.
Nous suivons donc le périple de Sophie et Cornelia, qui pendant le voyage lui conte son histoire et l'histoire de Rose, son arrière grand-mère.

Le récit est donc alterné entre l'histoire présente où se déchirent les membres de la famille pour récupérer l'argent du domaine, l'histoire de Cornelia qui a entretenu depuis toujours le domaine malgré son cruel mari, et l'histoire de Rose qui a crée le domaine familial.

Comme vous pouvez le constater, les femmes ont une grande importance dans cette histoire, elles sont les piliers de cette famille et de ce domaine. Malgré tout, des hommes auront aussi leur importance comme John, Otto et Thomas.

J'ai beaucoup apprécié de voir que la famille et plus particulièrement les ancêtres ont une grande importance. Cornelia nous conte leur histoire avec respect et admiration.
Il est vrai que Rose, cette petite bonne anglaise de la fin du XIXème siècle est une femme courageuse qui du haut de ses 14 ans, se retrouve dans un pays inconnu et sauvage qu'est l'Australie. le sort c'est beaucoup acharné sur elle mais malgré tout, elle n'a jamais baissé les bras. J'ai beaucoup aimé son histoire et je tournais vite les pages afin de la retrouver !

Je dois dire qu'au début, j'ai été perdu avec tous les protagonistes de l'histoire entre ceux de maintenant et ceux du passé. Mais finalement, on arrive a s'y retrouver. Tamara McKinley nous décrit des personnages très différents dans leurs caractères et leurs choix.
J'ai également apprécié les nombreuses descriptions du bush australien : description visuelle, auditive et sensitive. L'auteur nous peint un magnifique tableau de l'Australie, à la fois sauvage et cruel mais aussi un pays de conquête, de renouveau et de liberté.

Pour finir, je dois dire que le personnage de Cornelia m'a beaucoup touché. Cette femme que la plupart trouve sénile a du caractère et n'hésite pas de dire à sa fille de la fermer afin de se faire entendre ! Elle est aussi prête à tout pour sauver le domaine, on ressent que le domaine tient une grande place dans sa vie, il est même toute sa vie. Elle a une force de caractère impressionnante et une grande intelligence qu'elle sait mettre à profit.

Pour conclure, un livre et un auteur que j'ai pris plaisir à découvrir et je ne vais surement pas en rester là avec cet auteur !
Lien : http://labibliodenodrey.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ssstellassstella   11 décembre 2012
Le vieillard secoua lentement la tête.
- Ce sont les sentiers du temps du rêve, Patronne. Mon ancêtre marche et sème des mots et de la musique dans ses empreintes. Une chanson est une carte donnée à un bébé par sa mère quand il est dans son ventre. La mère désigne l'emplacement et il devient un totem pour le bébé. Il rêve alors aux paroles et il rencontrera ses frères du même totem s'il ne l'éloigne pas d'eux.
- Tout cela me paraît très compliqué, Wyju, grommela Otto. Si tu ne vois pas les paroles et n'entends pas la musique, comment sais-tu que tu es sur le bon chemin?
Un grand sourire éclaira le visage sombre de Wyju.
- L'Australie est une grande musique, Patron. Les paroles des chansons te suivent de lieu sacré en lieu sacré. Seuls les hommes noirs savent où ils sont.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
josteinjostein   23 février 2011
L'âge apporte aussi une certaine paix. Nous n'avons plus rien à prouver.
Commenter  J’apprécie          80
mimipinsonmimipinson   15 février 2011
« Tu ne le regretteras pas, Gilbert. Tu seras maître en ta demeure, Roses est la domestique d’Isabelle et sera à ta disposition quand ton estomac réclamera de la viande et non du pain perdu. Qui te reprochera de prendre une maîtresse ? C’est une tradition chez les hommes mariés, tu sais. »
Commenter  J’apprécie          10
Nono19Nono19   23 décembre 2012
Il est impossible de briser le coeur de quelqu'un gentiment...
Commenter  J’apprécie          50
josteinjostein   23 février 2011
La vie n'est que manipulation. dès notre naissance, nous plions les autres à notre volonté.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Tamara McKinley (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tamara McKinley
A l'occasion du neuvième salon du livre de poche, Saint-Maur en Poche, Mélanie Morin recevait le samedi 24 juin 2017 la romancière australienne Tamara McKinley. L'occasion d'en savoir plus sur cette auteur...
Les fleurs du repentir de Tamara McKinley aux éditions Archipel
Cela fait longtemps que Claire a quitté les terres hostiles et désolées du domaine où elle a grandi pour poursuivre ses études et sa carrière de vétérinaire à Sydney. Mais quand elle reçoit l?invitation de sa grand-tante Aurelia à une réunion de famille, Claire est ramenée à son passé. Elle qui était partie après une violente dispute avec les siens? Bien qu?à contrec?ur, Claire rejoint l?arrière-pays australien. Mais comment va réagir sa mère, Ellie, qu?elle n?a pas revue depuis cinq ans ? Et Leanne, sa s?ur, lui battra-t-elle toujours froid ? En renouant avec ce passé, ce sont autant de ranc?urs qui remontent à la surface, mais aussi des secrets qui surgissent. Et expliquent beaucoup de choses? Comme à son habitude, Tamara McKinley brosse le portrait de femmes courageuses. Trois générations de battantes, qui chacune à leur manière ont dû lutter contre l?adversité pour gagner leur indépendance.
9782809822304
Les orages de l'été de Tamara McKinley aux éditions Archipoche
1947. Accompagnée d?un ami d?enfance secrètement amoureux d?elle, Olivia Hamilton retourne en Australie, sa terre natale, où sa mère Eva vient de mourir. Avant de disparaître, cette dernière lui a transmis des documents qui ont ébranlé ses certitudes concernant ses origines. Sur place, Olivia retrouve sa s?ur aînée, qui cultive à son égard une franche hostilité. Les archives léguées par leur mère seraient-elles à l?origine d?une telle animosité ? Aidée par Maggie, la gérante de la pension où elle loge, Olivia tentera de percer un à un les secrets qui nimbent son enfance. Avec cette saga, dans la lignée de ses grands succès, Tamara McKinley signe son roman le plus personnel, celui qui lui tient le plus à c?ur.
9782377350162
Vous pouvez commander Les fleurs du repentir et Les orages de l'été sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : australieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre